Archives pour la catégorie (T)-III V.I.T.R.I.O.L.

Le Récit (14)

Depuis le dernier article « l’éveil des âmes jumelles », publié sur ce blog, de nouvelles manifestations se sont produites, me plongeant encore dans des recherches sur leurs causes et leurs conséquences. J’ai voulu publier des comptes rendus à plusieurs reprises, mais les observations et suppositions ne me permettaient pas de déduire des conclusions claires, de manière à les ajouter à ce qui a déjà été décrit dans les différentes sections. 

A l’heure actuelle je n’en suis pas non plus à un bilan global complet, cependant, ayant pris des notes tout au long du parcours de ces deux dernières années, ayant échangé avec d’autres voyants et creusé dans différentes directions, il me semble que le compte rendu de ce parcours pourrait éclairer le chemin qui vient d’être parcouru. Non pas que cela soit tout à fait terminé, mais il semble que la fin du tunnel soit en vue. Je vais donc exposer en résumé certains faits, en passant sur les nombreux détails qui m’ont menée à comprendre le déroulement des opérations. Je récapitule brièvement le cheminement et je propose le compte rendu à la suite.

Cela fait dix neuf ans qu’un travail / processus s’est manifesté dans mon corps, débutant par une ouverture brusque de ma « voyance ». Cette voyance fut immédiatement accompagnée de symptômes physiques qui m’ont obligée à entreprendre un travail de nettoyage permanent et d’investigation au sujet des causes, que j’ai cherchées au moyen de nombreuses séances de régressions et autres « voyages », en dédoublement par exemple. Il s’agit là du travail que je conseille à tout un chacun qui souhaite s’engager dans le processus de l’éveil, en s’aidant de techniques telles que suggérées dans le billet « pré requis » notamment.

A la fin du grand nettoyage qui a duré une douzaine d’années, la rencontre avec mon âme jumelle ayant eu lieu depuis quelques temps, le processus de l’allumage via le cœur m’a obligée à entreprendre ce que j’ai nommé la « plongée » dans les dimensions inférieures, me faisant découvrir par la même occasion que ces dimensions inférieures sont en réalité liées à celles que l’on nomme supérieures, parce qu’elles contiennent davantage de lumière.  

J’ai décrit dans cette section V.I.T.R.I.O.L. la manière dont les événements se sont présentés, me permettant de déduire les systèmes de pompes mis en place par des prédateurs servant à nourrir ces dimensions supérieures via le détournement de notre énergie à partir des dimensions inférieures. Les travaux de libération furent très difficiles, il a fallu mettre la main à la pâte sans répit durant de nombreux mois.

Par la suite les attaques n’arrivant plus que par le « haut », les interventions furent plus espacées mais pas moins contraignantes. En effet nos « hôtes », – qu’on peut désigner comme les gardiens des divers étages de notre prison -, se voyant de moins en moins abreuvés de notre substance vitale, ont mené une guerre serrée, et les techniques qui me furent enseignées comme l’envoi d’énergie au moyen de la main droite restèrent indispensables si je désirais survivre aux attaques. Ce passage a encore duré plusieurs années, j’ai publié certains phénomènes observés et travaillés, comme les corps d’énergie qui servaient dans des machines astrales ou même éthériques qu’il a fallu libérer, etc.

Ces attaques par le haut ont duré jusqu’au moment de la publication de l’article « l’éveil des âmes jumelles », comme si cette publication marquait la fin de quelque chose, mais j’ignorais encore de quoi il allait être question. Peu après cette publication on m’a annoncé du « nouveau » et en effet cela n’a pas manqué.

La sensation de piqûre à la tête, du côté du cerveau gauche, qui durait depuis le début de ma voyance, telle une électrocution permanente à intensité variable, cette sensation a brusquement diminué et a été remplacée par une sensation très différente, dans le dos cette fois, au niveau des omoplates et descendant parfois jusqu’au milieu du dos.

A l’heure actuelle elle a également diminué en intensité, mais elle se manifeste encore journellement. Cette sensation est toujours double, comme deux points qui sont stimulés en même temps.

Depuis le mois de mai 2012 et très fortement tout au long des douze premiers mois, j’ai senti comme si des dents allaient sortir de ces emplacements, comme des pointes venant de l’intérieur du corps. J’en suis venue à songer à la poussée d’ailes, ou en tout cas de quelque chose qui allait me transpercer la peau, tant les pressions étaient fortes, jusqu’à m’exténuer totalement par moments. Il n’y a pas eu un seul jour de répit durant cette période.

Ces ressentis dans le dos étaient accompagnés d’une sorte de torsion dans la gorge et reliés à ce qui arrivait toujours dans la tête, mais en nettement plus supportable à ce niveau.

Une correspondante m’a suggéré un rapport avec le symbolisme du griffon en alchimie. J’ai donc cherché et j’ai trouvé quelques rares indications qui m’ont semblé pertinentes.

http://herve.delboy.perso.sfr.fr/St_Gregoire_Vievre.htm

Quelques extraits entrecoupés de mes commentaires :

 Le griffon est le résultat de la dissolution du dragon. Dans les DM, II, p.274-277, Fulcanelli revient sur l’emblème du griffon et nous dit que :

  »[il s’agit de] l’un des emblèmes majeurs de la science, celui qui couvre la préparation des matières premières de l’Oeuvre… Le griffon marque le résultat de l’opération. Du combat que le chevalier, ou soufre secret, livre au soufre arsénical du vieux dragon, naît la pierre astrale, blanche, pesante, brillante comme pur argent, et qui apparaît signée… »

Concernant la préparation des matières premières : j’y vois les « pré requis », travail sur les émotions et sur l’auto contemplation… Suivis de l’allumage du feu via la sexualité avec la « mesure » (le « poids de la science » dans le jargon alchimique) entre les fantasmes et l’activité sexuelle physique… Ce sont les deux matières premières qui finalement produisent un combat. La pierre astrale me fait penser à la lumière organique décrite par les gnostiques, car il m’arrive de voir cette lumière. Egalement à l’embrasement du corps fluidique décrit par Abraxa dans le document sur l’alchimie (fourni sur le blog).

Suit une longue description qui me fait penser à des références au travail que j’ai entrepris, arrive alors le phénomène du premier « soufre » qui s’attaque au second « soufre ». Le premier soufre (soufre secret) étant l’énergie de la Source (de l’Individualité Source) se manifestant via le cœur,  qui s’attaque au second soufre (soufre arsénical du vieux dragon) qui est l’énergie détournée via la programmation de la matrix et implantée dans le corps en tant que programme dirigeant le corps. (Note : j’utilise régulièrement les termes « matrix » et « matrice » pour évoquer la notion de prison psychique et physique qui fut imposée à l’humanité par des prédateurs depuis des lustres).

Plus loin :

 « Quant au griffon, il constitue l’hiéroglyphe de l’émergence de la première matière : c’est un animal mythique qui emprunte sa tête et sa poitrine à l’aigle et au lion le reste du corps. Il participe donc du fixe et du volatil et dans le puzzle hermétique, il prend place au 3ème oeuvre. Néanmoins, un griffon c’est aussi une source. En alchimie, le griffon peut donc aussi symboliser la « source minérale » au niveau de laquelle l’artiste vient puiser l’Eau hermétique. »

La « première matière » ou « source minérale » est celle de la création de la Source première. Il faut que la matrix soit dissoute pour qu’elle « émerge ». C’est par ce phénomène que démarre le processus de l’Incarnation réelle. Les guides avaient déjà confirmé que c’est le début du phénomène de l’Incarnation réelle que je ressens, mais sans autre explication sur ce ressenti au niveau du dos. Quant au niveau du ressenti intérieur de l’intrication avec mon âme jumelle, il est clair que les deux créations que nous sommes à partir de la même Source, influencent le phénomène du « griffon ».

Concernant les deux « soufres » il est intéressant de se pencher sur les données fournies par certains textes gnostiques au sujet de notre univers qui serait un hologramme à deux sources. Dans notre cas la seconde source serait donc émettrice de la programmation des prédateurs destinée à influer sur tout l’hologramme en induisant des injonctions diverses essentiellement inconscientes. L’inconscient collectif étant ce maelström de tout ce qui est collectif et inconscient (selon ma définition) il est un réservoir extrêmement nourri de nos croyances, animées de nos énergies premières, et il constitue l’ultime « tampon » par lequel il faut passer pour que l’incarnation de la Source Première puisse se réaliser, sans être amalgamée au passage dans la programmation « inconsciente ».

C’est là le travail du « griffon » qui est donc bien plus vaste qu’un travail purement individuel. Car lorsque le subconscient individuel a été franchi (suite aux travaux « pré requis »), on « tombe » littéralement dans le maelström de l’inconscient collectif et on s’attaque ainsi par voie de conséquence à l’ensemble du contenu de cet inconscient collectif, nécessitant de longues et même d’interminables étapes, car il s’agit d’aller jusqu’à influer sur les « émetteurs », qui sont tous les êtres humains incarnés et « pompés » en tant que nourriture du système de l’inconscient collectif.

Le travail du griffon a donc une incidence sur l’ensemble du paradigme holographique en place. En réalité le phénomène de la fusion (induit par la Source Première) qui se déroule progressivement au niveau subatomique, utilise l’énergie de la fusion des âmes jumelles, pour réorganiser le contenu de l’inconscient collectif, à partir des injonctions de la Source qui sont basées sur l’Amour et sur la Vérité.

On peut déjà remarquer à l’heure actuelle dans les manifestations sociales que l’humanité en général est engagée dans un processus de mise en lumière des mensonges, de refus de la violence, pour ne citer que quelques aspects qui sont les prémices du changement majeur qui se profile, même si on peut s’attendre à ce que cela s’étende dans la durée.

 

Pour en revenir à mes ressentis, puisque je suis en situation d’être rendue sensible à ces phénomènes, les sensations du « griffon » se sont donc poursuivies durant presque une année sans que j’en sache davantage sur la question. Et enfin, en février 2013 j’ai noté ce qui suit :

Le matin j’ai senti de la pompe venant de mon âme jumelle (AJ)… ça faisait longtemps car normalement c’est fini, mais là on me disait clairement qu’il « amasse des biens » et moi le contraire…

Je l’ai donc « arrosé » en temps réel, il semblait débordant d’énergie de fait. Puis comme je ne savais plus quoi faire et me sentant épuisée je me suis allongée sur mon lit et là, drôle de phénomène, j’ai senti comme si l’intérieur, et surtout à partir du centre, de mon corps, il se dé densifiait… comme s’il fondait intérieurement, avec une légère impression que je m’enfonçais dans le matelas par la même occasion.

En me relevant j’ai capté que c’est ma résistance à mon AJ qui a partiellement fondu… je ne saurais l’expliquer autrement, il y avait une dureté/densité dans mon corps lui-même qui entretenait une résistance contre la réunion avec mon AJ.

Suite à des recherches j’ai compris que les AJ sont programmées ainsi, le phénomène de la scission alimente en énergie cette dureté intérieure qui repousse l’AJ et qui densifie le corps également. Et via les circuits cela se répercute en l’autre évidemment.

On parle de réunion intérieure et pas extérieure bien sûr. Les AJ qui vivent ensemble ne sont pas mieux loties pour ça.

Là j’en suis à une différence de « densité » avec mon AJ qui lui n’a pas bougé… et cela permettrait (confirmé par les guides), que la séparation des circuits soit favorisée.

Suite à nos échanges, une correspondante m’a écrit ceci :

 >>Pour les couples qui sont ensemble, d’où vient cette résistance, puisque les personnalités sont synchro ? La fusion génère des « peurs », celle de se « fondre » en l’autre, et dans le tout, et à certain niveau on perd notre corps je suppose, tel qu’il est du moins et que lui ne veut pas disparaître, le siège de l’ego… en simbad avec les 4 éléments ça peut se régler, d’ailleurs mon corps ne s’y pointe pas, il fait de la résistance… <<

Voici ma réponse :

Les personnalités des AJ qui sont ensemble sont « synchros » en super circuits… Elles nécessitent une troisième partie = un enfant dans l’idéal, pour dé confusionner leurs personnalités. Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de résistance telle que je l’ai perçue.

La résistance dont je parle est dans la structure même du corps et tout le monde est bâti comme cela, c’est ce que je viens de constater.

Après cette « fonte » intérieure je me suis sentie plutôt mal, il a fallu que le corps s’adapte surtout en rapport à ce phénomène dans le dos, ce fut pire encore comme des ailes qui allaient sortir sous les omoplates et la torsion dans la gorge plus forte aussi.

Aujourd’hui on m’annonce encore un 5-6… (tirage du Yi King) des hôtes qui n’étaient pas invités… à honorer… Je suppose que je vais encore déguster puis devoir m’adapter.

La différence c’est que je sens l’intériorité énergétique et émotionnelle de mon AJ encore plus fort qu’avant, comme étant la mienne aussi, mais devant subir nettement ce que lui y ajoute ou ce qu’il en fait. Pas amusant, mais ça devient de plus en plus évident.

Se « fondre » en l’autre c’est une illusion puisqu’on est déjà l’autre, il n’y a rien à fondre. Les deux corps physiques ne peuvent pas fusionner… les personnalités sont en circuits ce n’est pas de la fusion non plus. Quand il y a dé confusion, les qualités de l’un et de l’autre s’équilibrent, en s’augmentant l’un et l’autre.

Le corps qui perd de la densité c’est un allègement des résistances de cette peur de se fondre en l’autre… oui… justement, mais cette peur est basée sur des fausses croyances. Cette croyance a avant tout été implantée par la programmation de la matrix… et cela a produit une densification du corps ! 

 

Par la suite d’autres phénomènes se sont produits. Une sorte de mutation au niveau de ma voix et au niveau des poumons, m’obligeant à respirer différemment. Ensuite durant plusieurs mois, il a fallu me servir à nouveau de ma main droite en guise d’instrument de défense (voir le travail avec la main droite décrit dans la section shamanisme) pour fermer un grand nombre de vortex.

Cela commençait par la sensation de piqûre à la tête, orientant alors ma main vers la source de la piqûre et en « arrosant » d’énergie, je percevais les vortex en question, je poursuivais donc jusqu’à fermeture. Parfois des ovnis étaient présents, ils étaient soit dissous, soit expulsés vers leurs plans, soit vers les ténèbres extérieures (selon ce que j’ai perçu).

Un autre travail très harassant fut nécessaire au niveau des doubles. Les doubles étant programmés selon leur apprentissage tout au long des vies antérieures, ils sont compulsivement et inconsciemment actifs selon l’état d’esprit de la personne incarnée dans le présent. Cet état d’esprit peut évidemment être basé sur des émotions diverses, cela produit des situations parfois très perturbantes. Par exemple l’une des AJ peut envoyer son double occuper littéralement le corps de l’autre AJ, ce qui doit être travaillé comme une possession. Sortir le double du corps via le coronal et lui enjoindre fermement de ne plus revenir. Malheureusement au prochain pic émotionnel, le double refait son entrée et cela peut durer des mois à devoir se battre pour gagner la partie.

Nous en avons discuté à plusieurs, mon cas est loin d’être une exception c’est pourquoi je le mentionne. Ceux qui sont voyants peuvent aussi se voir, leur double intervenant dans la vie de leur AJ, soit en s’infusant en elle, soit en tentant de l’influencer de diverses façons. Le ressenti est une baisse de tonus général voire une grosse déprime pour les deux AJ. Il faut une très grande maîtrise de soi, de ses émotions, et un travail en profondeur pour l’élimination des injonctions inconscientes, pour que notre double ne soit plus une entrave. Lorsque les AJ ont résolu la dualité dominant/dominé qui est effective dans la majorité des cas, les doubles ne sont plus offensifs mais peuvent au contraire aider dans le travail sur divers plans subtils, cependant en général ils ne quittent plus le corps physique de leur propriétaire initial.

Un autre travail s’est présenté durant le mois de mars 2013 concernant « l’oeuf » originel dont sont issues les âmes jumelles. Comme il a été constaté tout au long de ce processus, chaque élément extérieur au soi présent se voit réunifié avec lui, il en a été de même avec l’oeuf qui était maintenu sur un plan parallèle et « pompé » comme il se doit par les ouvriers de la matrice.

Le travail terminé j’ai senti en réponse que quelque chose se passait dans tout le pourtour de mon cerveau.

J’ai fini par comprendre le résultat de l’opération, c’est-à-dire que mon cerveau n’informait plus la matrice… les pensées qui produisaient des réactions dans la programmation de la matrice ne sont donc plus captées par elle ! De là découlera une autre possibilité pour la suite du travail… qui s’est présenté peu après, toujours au mois de mars 2013 :

Arrosage sur ce qui me pique la tête. Après quelques minutes j’ai vu une sorte de trou qui ressemblait à l’entrée d’un tunnel dimensionnel (trou de ver de très grande dimension comme un trou noir). J’ai vu l’énergie envoyée s’engouffrer sur les bords de l’ouverture, suivant une courbe, c’était visiblement l’énergie envoyée par la main. J’ai senti que je devais continuer. Plusieurs arrosages plus tard, le trou s’est mis à se remplir complètement, l’énergie entrait jusqu’au centre et a fini par boucher le trou, comme s’il fut cimenté.

On m’a dit de continuer, j’ai donc arrosé à nouveau vers le haut avec la main droite, mais sentant du magnétisme entre les jambes j’ai orienté ma main gauche entre les jambes paume vers l’extérieur. Idem, une ouverture du même type qui s’est fermée de la même manière.

Reçu un 59-3 pour ça, me signalant que je n’ai pas travaillé pour moi seule… travail pénible où on ne peut penser à soi-même.

Ensuite 34-4 : la puissance repose sur l’essieu d’un grand char. Là cela signifie que le travail est dans la bonne direction.

Difficile de dire qui exactement mais c’est en relation avec les pompeurs via magnétisme, donc en rapport avec la programmation de la matrice des prédateurs, avec fermetures de leurs portails.

On m’a signalé que le travail portait dorénavant sur la peur existant entre les AJ.

Le lendemain, j’ai demandé où en était le travail sur le magnétisme : 26-5 entraver le danger à la racine.

J’ai donc continué à arroser à nouveau vers le haut et le bas et là je revois l’ovni surmonté d’un cercle rouge, vu au moment du travail en 1D (décrit dans la présente section V.I.T.R.I.O.L.), dont j’avais vu qu’il était à l’origine de toute la machinerie du pompage du magnétisme… dont les doubles méduses de la reptilienne et autres profitaient pour leurs manoeuvres. Je retourne donc à l’endroit de cet ovni immergé dans l’océan. Je vois la lumière rouge du cercle éteinte, mais l’ovni toujours là… J’arrose et il se produit une sorte d’implosion comme s’il s’engouffrait plus bas dans la mer produisant un gros remous dans l’eau. Je continue à arroser toujours dans la même direction. Je me perçois dans ma sphère en faisant cela. En continuant l’arrosage c’est un énorme vortex blanc en mouvement que je vois… plus ou moins idem que le travail précédent, le vortex finit par se remplir, il devient gris, puis je vois une croix dessinée dessus comme pour dire ok travail terminé.

Plus tard j’ai reçu en réponse qu’il s’agit de vortex menant vers le « faux soleil », donc la seconde source de notre univers holographique.

Plus tard encore de nouvelles compréhensions se pointèrent selon mes notes :

Ce matin au réveil, j’ai eu la conclusion en tête que nous sommes des machines électromagnétiques et que les prédateurs ont joué de ces deux forces pour programmer la prison. Le facteur conscience restant à définir.

Ensuite après réflexion du pourquoi… Pourquoi est ce que je sens à nouveau fortement ces deux pointes dans le dos alors qu’il y a eu un mieux ces derniers temps, on me confirme que le corps s’étant dé densifié, la sensation se renforce jusqu’au palier suivant… et que la sensation diminuera quand le corps se dé densifiera encore puis la sensation reviendra à nouveau plus fortement. Et ainsi de suite…

J’ai demandé si ces trucs sentis dans le dos sont en fait un « système » de dé densification ? Oui.

Avant hier durant un travail avec un voyant, celui-ci a vu que les deux points dans le dos ressemblent à des cicatrices. Comme des renfoncements dans la peau. Il y aurait comme des tuyaux qui entreraient à l’intérieur du corps via la « roue » qui envoie les deux « tuyaux »… ce serait sonique, lumineux, cela joue au niveau atomique, cela transforme les atomes… cela rebranche les polarités séparées.

Apparemment ce que j’ai appelé la « roue » et qui a effectué un nettoyage radical notamment lors de l’épisode 1D, cette roue a changé de programme, on dirait qu’elle s’installe dans le corps, juste entre l’interface du corps 3D et le monde extérieur dont la matrice fait encore partie, car les dimensions 1 et 2 sont comme annihilées en tout cas pour elle et en ce qui « me » concerne. Cela signifie qu’elle puise directement dans mes ressources alimentées par le début de fusion avec l’âme jumelle pour dissoudre et reprogrammer des données situées dans la configuration du plan mental ou HMS ou MCS… (human mind system ou mind consciousness system)

Le processus en cours est un processus de libération de ce MCS. Quand la dé densification se produit, cela signifie qu’un palier de « libération » s’est produit. Le palier n’étant qu’une image, car il n’y a pas d’interruption dans la dé densification. Parfois je le ressens parce que le mental incorporé capte un changement, mais en réalité le processus est très lent et ne produit pas de changements brusques spectaculaires.

Cela rend mon corps encore plus sensible, et une nouvelle couche plus « subtile » du système de branchement du MCS devient perceptible, la couche précédente ayant été « traitée ».

 

Il est intéressant de garder en mémoire que la « densité » intérieure a un rapport avec la résistance à l’AJ… car il en résulte que mon AJ, homme très « cartésien » à la base, s’est tout à coup réveillé au niveau du corps d’énergie durant l’année 2013. Il capte tout comme moi l’identité intérieure, ce qui l’a remué de fond en comble durant les premiers mois. Il ne pouvait pas… il ne voulait pas… comprendre ce qui lui arrivait, se disant que ce qu’il vivait était du domaine de l’impossible… Oui il y a parfois des côtés comiques dans cette aventure… 

Sans savoir encore quand cela se terminera, la bonne nouvelle est que, outre les diverses souffrances qui sont bien moindre qu’auparavant, j’ai eu droit à quelques moments de véritable « Incarnation ». Les mots sont malheureusement insuffisants pour décrire cet état, mais on peut constater, pour le moins, que jamais ce ne fut vécu auparavant. Tant que le mental fonctionne en mode automatique basé sur des impulsions inconscientes, cela ne peut pas être vécu.

Comme je l’ai déjà dit, cette Incarnation est à mon sens ce qui est recherché par la Source Première, en tant que Sa manifestation sous la forme de Sa création, sans autre interférence dans son propre terrain de jeu. Il n’existe pas d’autre but, soit « ascensionnel » ou que sais-je, puisque réussir à s’Incarner est déjà bien suffisant en l’occurrence. Ce n’est pas en s’augmentant de quelque chose que nous nous Incarnons mais en nous défaisant de nos aliénations pour libérer la Source qui arrive par l’intérieur, à partir de la réalité « quantique » qui la caractérise. 

Nous en discutons depuis quelques années avec plusieurs voyants, l’intériorité des AJ semble largement faire référence au principe de non-séparabilité quantique révélé par la science, phénomène décrit comme heurtant le sens commun. La non-séparabilité remet en effet en cause l’idée de « localité » des objets.

Voici un site où on peut s’initier à ces données dans les grandes lignes : molaire1.perso.sfr.fr/quantic4.html

 Quelques extraits évocateurs :

 Imaginons deux particules qui interagissent puis s’éloignent l’une de l’autre : Ces deux particules jumelles sont dites corrélées, comme par exemple deux photons émis par un même atome excité.

 Ces deux photons, comme tous les photons, sont dotés d’une propriété particulière, la polarisation, qui est définie comme la direction du champ électrique qui leur est associé:

 Deux photons corrélés auront donc une mesure de polarisation de +1 pour l’un et obligatoirement de -1 pour l’autre.

 Selon l’interprétation classique, chaque photon a conservé sa polarisation après leur séparation : l’un est polarisé +1 et l’autre -1, bien avant que l’observateur n’effectue de mesure. Les deux photons constituent deux systèmes séparés et sont totalement indépendants l’un de l’autre.

 [Cependant, selon les observations de la physique quantique...] Les deux particules forment un ensemble inséparable, même si elles sont infiniment éloignées…

 Cela a des conséquences révolutionnaires sur notre vision du monde :

 - Deux particules corrélées forment un tout quelle que soit leur distance de séparation.

– La connaissance de l’une influe sur l’autre instantanément, sans transmission d’information résultant d’une action physique.

Il est clair à mon sens que, la « roue » (l’Individualité Source) opérant à partir de cet état hors dimensions, les âmes jumelles lorsqu’elles s’éveillent se découvrent des caractéristiques de deux particules « corrélées », comme il a été démontré dans les cas que j’ai examiné, et notamment dans mon cas. Mais j’ajoute que dans mon cas précisément, mon âme jumelle et moi ressentons l’origine identique de notre être, à savoir qu’il n’y a pas deux personnes, mais bien Une seule, dédoublée dans la manifestation actuelle. Il s’agit en quelque sorte de la « corrélation » vue de l’intérieur.

Ces données ouvrent un nouveau champ d’investigation qui nous amènera sans doute, un jour, à la possibilité de démontrer scientifiquement la réalité des âmes jumelles, via des phénomènes vécus simultanément, tels par exemple des battements cardiaques qui sont en résonance, voire même en identité, lorsque les deux personnes incarnées ont éveillé le corps d’énergie.  

Pour conclure, je dirais que les pionniers qui sont en phase d’éveil ont encore du pain sur la planche, attendant impatiemment que la merveille promise de l’Incarnation véritable soit enfin à disposition de tout un chacun, dans un contexte mondial transfiguré, intérieurement et extérieurement.

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

Le Récit (13)

Les machines fonctionnant avec des âmes/corps d’énergie.

 

Sans pouvoir fournir d’explications ésotériques et encore moins scientifiques, je dois encore me contenter de ce que j’ai vu et effectué sur des plans invisibles à nos yeux physiques, pour décrire certaines manœuvres toujours aussi ahurissantes en termes de manipulation des humains, de leurs âmes et de leurs corps d’énergie.

Dans la section des Brèves du Front : SIMBAD (1) de l’auteur  j’annonçais ceci :

Des séances ultérieures m’ont encore conduite dans des situations qui devaient se dérouler en 2D, avec l’utilisation de l’énergie « mâle » et donc de celle de mon âme jumelle masculine. Des systèmes de pompage qui semblaient fonctionner comme une machinerie millénaire tournant en roue libre, tellement bien ficelée qu’elle était quasi indétectable. Ce n’est que le ressenti de mon âme jumelle qui a pu me servir de fil conducteur vers ces lieux.

Une information que je n’avais pas comprise sur le moment est arrivée avant cela via Frodon qui venait d’effectuer son premier SIMBAD. Dans la description du déroulement de sa séance, et sans relation apparente avec le reste, il écrivait : L’Esprit regarde dans le public et s’arrête sur quelqu’un qui apparaît comme une forme symbolique primaire, on voit mal… Comme un bonhomme très schématisé, juste un cylindre pour le corps et une boule pour la tête. Ne bouge pas, ne parle pas.

J’ignore toujours si cette vision dans son public était une indication sur certains travaux qui allaient suivre, mais je n’ai pu m’empêcher de faire le rapprochement.

 

Voici donc la description d’une séance SIMBAD qui m’a menée à découvrir une de ces machineries et qui m’a permis de comprendre l’utilité d’un cylindre.

 

Bonjour Frodon,

Ma pièce simbad s’est transformée en une forme plus petite, table ronde au milieu, des chaises autour et des petites fenêtres tout autour. Le deuxième simbad était déjà comme ça, puis en lisant que tu étais dans un ovni… j’ai compris que je devais aussi être dans un ovni, car je m’étais fait la réflexion : tiens pourquoi des petits rideaux à toutes ces petites fenêtres en cercle autour de la pièce ? Ce sont des hublots bien sûr ! Je trouve assez marrant que mon inconscient m’ait caché ça… ou alors mon inconscient me symbolisait que j’allais avoir à travailler par la suite sur des « ovnis »… bref, là il n’y a plus de rideaux, je vois l’espace à travers les hublots !

Ce matin, grosse colère et trituration dans la tête… je convoque un simbad : mon âme a mon apparence en plus jeune, mais n’a pas l’air tout à fait en forme. Je lui demande pourquoi elle n’est pas en forme et sur ce je vois la gueule d’un tyrannosaure se manifester au centre, au dessus de la table, comme si c’était une visionneuse holographique ! Je me dis que mon subconscient est bien d’avant garde… c’est plus pratique qu’un écran… mais il y a aussi un rapport avec la suite, tu verras plus loin. Le tyrannosaure éructe… je comprends que mon âme est toujours partiellement aux prises avec lui.

Sur ce je convoque l’Esprit. Il vient s’asseoir à ma droite, bien plus petit que la première fois et je reconnais la tête de mon AJ (âme jumelle) qui a l’air énervé, en colère. Je lui demande pourquoi il est en colère… et en posant la question je sens déjà qu’en fait, l’Esprit étant le corps d’énergie commun, il est mon AJ et moi en même temps ! Je lui dit : ah donc tu as diminué de taille et tu es en colère parce que lui est en colère ? Il me dit oui ! Je lui demande alors que dorénavant il garde sa grande taille, sa sagesse et son sens de la justice et qu’il ne se laisser plus influencer par mon AJ. Je lui demande s’il est d’accord, il me dit oui. Sur ce je convoque mon AJ en chair et en os, et son âme. Lui je le vois avec un air assez abruti et son âme semble une sorte de fantôme parcouru de flux électriques.

Je lui demande s’il est au courant de la situation, il regarde le sol et ne répond pas. L’Esprit, à nouveau très grand, lui met alors la main droite sur le coronal et lui envoie de l’énergie. Je lui demande de reconfigurer mon AJ pour lui rendre de la sagesse et de l’amener à comprendre les choses plus élevées. Qu’il le guide vers son réveil. Puis je me tourne vers l’âme. Je vois plein de fils dans son dos. J’arrache les fils et lui envoie de l’énergie pour le revivifier. Ensuite je convoque les ETs qui ont un rapport avec lui. Je vois à nouveau le tyrannosaure, une grande gueule ouverte éructante… Je lui ordonne de s’asseoir et là il ricane, il a la taille d’un humain en plus gros, genre reptilien à allure de tyrannosaure. Je le dissous sur place. Puis je convoque le lux, car je sens sa présence : Arrive un corps humain en flammes…

Je précise que dans ma séance précédente il y avait un militaire dans ma pièce et en l’arrosant il a perdu sa structure de chair pour ne laisser voir qu’un corps de cristal, puis le corps en cristal s’est enflammé. C’est donc le « soldat » qui est arrivé en feu… et il a la trouille. Je lui demande si sans moi il pourrait survivre, il me répond non. Sur ce je l’arrose fortement. Pas évident, ça a pris du temps, mais je l’ai finalement vu fondre, puis exploser quasi comme une petite explosion nucléaire. Pas moyen autrement de s’en défaire.

Je continue une RQ pour voir s’il y a une suite, d’autres E.Ts., et là je tombe sur une scène digne d’un jeu vidéo… J’arrive par le dessus dans une atmosphère glauque et je vois de très haut, un grand cercle, comme des pupitres en cercle et des gens qui sont à ces pupitres, orientés tous vers l’intérieur du cercle, chacun vers son pupitre. Les pupitres sont des sortes de consoles avec plein de boutons… et au centre du cercle se manifestent d’immenses hologrammes ! C’est là que je fais le rapprochement entre ma table qui émet un hologramme et cette scène. Je m’approche un peu et je distingue que les « gens » sont des sortes d’aliens comme dans le film « Alien », avec des têtes allongées, insectoides, mais pas tout à fait comme Alien, plus comme des tyrannosaures. Ils sont tous penchés sur leurs consoles et créent ces images holographiques, bleutées… qui les nourrissent !

Leur « jeu » est donc une nécessité pour leur survie. Ils ne peuvent pas s’arrêter de jouer, sinon ils détruisent les formes holographiques et meurent. Je ne sais pas comment ils peuvent se nourrir, c’est probablement une alimentation qui les nourrit en même temps que de former un hologramme… La forme holographique est vraiment immense, en comparaison de leur taille, s’ils ont la grandeur humaine, l’hologramme doit faire dans les 10-15m de haut. Je reconnais là dedans l’âme de mon AJ ! sa forme qui est entortillée, électrifiée… (je comprends pourquoi l’âme était électrifiée dans le simbad). Les aliens aux commandes ont toute une infrastructure d’E.Ts. à surveiller et à entretenir pour que l’hologramme persiste. Ils semblent notamment programmer les insectoides qui branchent le courant sur les âmes… puis aussi des gris qui sont à leur service.

Il s’agit donc d’un système qui marche en une sorte de circuit dont la motivation est de la simple survie pour eux et qui entretient tout un système de contrôle E.T. en fonctionnement.

Voilà donc une grosse étape, car ces aliens sont les serviteurs des Lux/hommes de cristal et autres à ce que j’ai compris. J’ai évidemment demandé à l’Esprit de libérer l’âme de mon AJ. Il a mis un immense cylindre autour de l’hologramme, ce qui a coupé le courant. Puis il a dissout les carcasses d’aliens qui étaient à l’arrêt une fois l’hologramme débranché.

Et enfin, quelque chose qui devrait t’intéresser : RQ suivante, comme s’il y avait un rapport mais pas encore vu lequel : un énorme crâne humain apparaît, une tête de mort. En arrosant je tombe sur un crâne de cristal… c’est là que je vois qu’il y a une conscience dans le crâne de cristal : La mienne ! Une partie bien entendu. Une sorte de concentré de conscience prisonnière du crâne de cristal. Je vois alors que ces crânes seraient des « supports » à la magie noire en rapport, qui fait le lien entre les « travaux » sur les crânes et le monde des « cristaux »… = les hommes de cristal !!

J’ai tiré le Yi King là dessus : 30-2 ! Gros bingo !

———-

 

Au niveau des crânes de cristal des travaux s’en sont suivis aussi bien du côté de Frodon que du mien, nous avons joué aux Indiana Jones à la recherche de crânes. Il y en avait beaucoup dans des cavernes non encore découverts. Des fragments d’âmes ont dû être libérés. Des sortes de prisons à âmes en somme, nourrissant des autres configurations de cristaux.

 

Par la suite encore d’autres travaux concernant des « machines » avec un cas des plus étonnants. Là aussi l’utilisation d’un cylindre s’est avéré nécessaire :

Une shamane qui était dans le processus de nettoyage aussi bien pour elle-même que pour son AJ, a dû enquêter dans le milieu du reiki parce que son AJ faisait appel à un maître de cette mouvance pour des soins personnels. Au fur et à mesure des investigations, plusieurs situations conflictuelles ayant été décelées, je suis arrivée en situation de percevoir un « ovni » de lumière étincelante au-dessus du centre où le maître canalisait l’énergie de ses soins.

En m’approchant de l’objectif j’ai distingué que l’ovni était aussi une sorte de machine. Au centre il y avait les corps d’énergie du couple des AJ, scindées, mais lovées l’une sur l’autre. Ce couple d’AJ n’étant pas nettoyées au niveaux des systèmes de drainage de leur énergie, une sorte de circuit de distribution de leur énergie était enclenché dans la machinerie. Autour des corps d’énergie d’où jaillissait une lumière blanche, était installé un mur circulaire entièrement fait de miroir. Ce miroir circulaire décuplait l’énergie ce qui produisait un rayonnement fulgurant d’une grande intensité. Et le maître reiki se servait de cette énergie pour ses soins… ce qui au final soignait son patient au moyen de sa propre énergie ainsi détournée… Là aussi il a fallu placer un cylindre pour arrêter le déversement dans le miroir et stopper la machine.

C’est ainsi que nous constatons que les plans des « bouddhistes » qui ont répandu le reiki en tant que système pour ainsi dire « magique » de guérison, se servent encore de technologies avancées sur les plans éthériques pour attraper les chalands au passage et nourrir leurs propres alcôves dans leurs univers, car il va de soi que cette énergie sert en premier lieu à les sustenter. Un pourcentage devant être concédé pour attirer de nouvelles recrues…

Et, bien évidemment, ils utilisent ces machines comme ils l’entendent, souvent même pour influencer ou attaquer les corps physiques ou les pensées des occupants de ces machines s’ils deviennent par trop désobéissants !

Dernièrement la shamane Agate a également dû se servir d’un cylindre, car cela permettrait déjà de déforcer les machines, même si elles ne sont pas encore perçues dans leur situation réelle. Bien sûr il s’agit d’être attentif et d’employer cette méthode uniquement lorsque l’énergie nous montre clairement son utilité.

 

 

 

 

 

—– 

 

 

 

 

Le Récit (12)

Comme je l’annonçais dans le dernier message posté dans cette section V.I.T.R.I.O.L. :

D’autres travailleurs « guerriers » ou « shamans » se sont également éveillés petit à petit et effectuent des tâches qui leur sont propres. Toutes ces énergies de libération mises en commun paraissent avoir un effet d’allègement notable.

Avec ces collaborateurs, la synchronicité dans les informations que nous échangeons ne cesse de nous étonner, comme ce fut le cas dans la première partie de cette épopée. Le travail de l’un permet à l’autre de poursuivre et les échanges restent souvent intéressants.

La suite des récits sera peut-être publiée, en temps utile, lorsqu’il sera possible d’en effectuer une synthèse. En attendant, les données publiées dans la section ‘Brèves du Front’ donnent une idée de certains travaux en cours. La suite consiste aussi à approfondir les investigations, car il reste des domaines non encore élucidés.

Le but premier de ce témoignage détaillé était de fournir une illustration de la manière dont nous avons mis à jour plusieurs données qui paraissent cruciales au niveau de notre prise au piège dans la matrice, même s’il est pour ainsi dire impossible de relater certaines subtilités, parfois importantes, notamment en rapport avec notre relation personnelle avec la reptilienne en tant qu’être humain incarné durant la vie présente.

J’espère surtout être parvenue à illustrer suffisamment ce travail – bien étrange, comme le disait un correspondant – pour permettre d’inspirer les travailleurs qui se trouvent sur des voies similaires.

 

Je reprends donc ce fil trente et un mois plus tard…

 

« Pour que nos feuilles puissent atteindre le ciel, nos racines doivent descendre jusqu’en enfer » C. G. Jung

 

Je propose ci dessous quelques échanges qui ont eu lieu entre les travailleurs de l’équipe, afin d’informer les lecteurs intéressés principalement par les actualités auxquelles nous avons encore affaire, en termes d’agressions en temps réel. Car comment qualifier autrement des manoeuvres qui ont comme objectif de maintenir les humains sous contrôle, par des technologies diverses, manoeuvres toujours en cours et perpétrées notamment par certains militaires… au service de qui, de quoi ? Telles sont toujours les questions, auxquelles seul ce que nous percevons en tant que clairvoyants peut apporter des éléments de réponses.

La transcription des échanges est publiée au plus près de notre vécu en la matière, les recherches effectuées à divers niveaux, concernant les tenants et aboutissants, déjà publiées dans les diverses catégories du blog ainsi que sur des sites facilement consultables, pourvoyant largement en diverses hypothèses plausibles, nous n’y reviendront donc pas ici.

D’autre part, il est encore souvent question de nettoyage des situations personnelles qui ont produit toutes sortes de conséquences sur des millénaires, dont la vampirisation de notre énergie, notre soumission à des systèmes implantés, dont notamment le fonctionnement mental compulsif, ces situations sont trouvées dans d’autres vies, voire d’autres plans d’existence, et l’imagination active se met alors à l’oeuvre afin de présenter au voyant, sous forme partiellement symbolique, les entités prédatrices et les systèmes de prise au piège ainsi que les systèmes destinés à maintenir les âmes jumelles scindées, les données nous étant présentées par l’âme de manière à couper les liens avec les prédateurs et à nous libérer de leurs technologies.

Je rappelle que les techniques de l’imagination active ont été explorées par nous via nos recherches sur les travaux de Corrado Malanga. A cela s’ajoute à l’heure actuelle la publication de l’ouvrage monumental de C.G. Jung, intitulé The Red Book – Le Livre Rouge, un livre préalablement tenu secret dans le coffre d’une banque et rendu public depuis peu. Le psychologue des profondeurs témoigne :

 

Dialogues avec les puissances intérieures :

Jung indique que lorsqu’il se sentait agité, il s’adressait à son anima : « Qu’est-ce qui se passe à nouveau ? Que vois tu ? Je voudrais le savoir ! Après quelques résistances, elle produisait régulièrement et exprimait l’image qu’elle discernait. »

 

Nous retrouvons bien là des ingrédients du travail suggéré dans les SIMBAD par Corrado Malanga, que notre équipe a adaptés au travail dans l’intériorité au sens large, en plus des habituelles manoeuvres d’abductions et de manipulations en temps réel.

 

Une autre citation de C.G. Jung nous interpelle :

Ma conscience est comme un oeil qui embrasse en lui les espaces les plus lointains, mais le non-moi psychique est ce qui de façon non spatiale emplit cet espace. Et ces images ne sont pas de pâles ombres; elles sont des facteurs et des conditions psychiques au pouvoir puissant. Certes, nous pouvons les méconnaître, mais jamais nous ne pouvons, en les niant, leur ravir leur puissance. Cette impression, en comparaison, ne saurait supporter d’autre image que la contemplation d’un ciel nocturne étoilé, car le seul équivalent du monde intérieur ne peut être que le monde extérieur et comme j’atteins ce dernier par l’intermédiaire du corps, c’est par le truchement de l’âme que j’atteins le monde intérieur. (Introduction à L.Kranefeld, Die Psychoanalyse, Sammlung Göshen, 3ème édition, Berlin, 1956, p16.)

 

Se faisant l’écho de ces réflexions du psychanalyste, Etienne Perrot a publié des réflexions intéressantes dans un texte intitulé :

De La voie de la transformation d’après C.G Jung et l’Alchimie.

Sur le plan de la méthode, Rimbaud en acceptant de vivre une saison en enfer, préludait la tentative qui nous occupe: le passage au delà du seuil de la conscience ordinaire pour atteindre le trésor dont on a pressenti l’existence tout au fond.

Et l’expérience montre effectivement ce contraste étrange: tandis que des êtres mus par le désir louable de s’affirmer à l’extérieur rencontrent obstacles et revers, on en voit d’autres, paralysés, captivés par l’intérieur et réduits à l’impuissance totale, passer comme par miracle au travers de grosses difficultés, réussir à des examens après avoir accepté d’échouer pour se consacrer à ce que leur demandait la réalisation vers le Soi, s’affermir au prix de hasards incroyables.

Si je tiens ce langage, ce n’est évidemment pas pour encourager à la paresse ou à la négligence des devoirs, mais pour rappeler à ceux qui sont engagés dans le labyrinthe et qui en connaissent l’angoisse que des présences secrètes et puissantes veillent sur leur entreprise, car elle importe davantage à l’avenir de l’humanité que l’édification d’une fortune, d’une oeuvre artistique ou littéraire, d’un Empire.

Conscients nous le sommes que trop. Chez nous, le moi a accaparé toute l’énergie. Cette énergie, nous la répandons au dehors, multipliant les réalisations extérieures, oeuvres de notre main droite, au point d’en encombrer la terre, et finalement, par un terrible retour des choses, au risque de la faire sauter.

Souvenons-nous qu’avant la première explosion nucléaire, les responsables américains se sont livrés à une étude très sérieuse pour savoir s’ils ne couraient pas le risque de provoquer une réaction en chaîne qui désintégrerait la planète, et que ces études demeurés évasives, malgré quoi on a décidé de tenter l’aventure.

Comment en sommes-nous arrivés là ?

C’est parce que le conscient fatigué de sa propre clarté, se met à fouiller l’obscur non au dedans (il a trop peur de l’inconscient et il le fuit) mais au dehors: il pénètre au centre de la matière, réplique extérieure de l’inconscient, il enfouit des explosifs monstrueux au fond de la terre et au fond des mers, ces éléments maternels.

Au point où nous en sommes, la seule voie de salut c’est d’effectuer le retournement: au lieu de chercher l’inconscient à l’extérieur, se mettre à tourner vers la gauche vers notre propre inconscient.

Qu’est ce que ce la veut dire ? Se prendre la tête dans les mains et méditer ?

Non, mais quelque chose de beaucoup plus difficile: acceuillir les phantasmes, les rêves, les images, les poussées d’émotions montant du fond y projeter la lumière de notre raison, en consentant à voir dans ces vapeurs des messagères de vie. Intégrer cette source noire pour mieux l’accepter, la comprendre et la dissoudre à la lumière de notre âme. »

 

Ce paragraphe a particulièrement attiré mon attention :

« Et l’expérience montre effectivement ce contraste étrange: tandis que des êtres mus par le désir louable de s’affirmer à l’extérieur rencontrent obstacles et revers, on en voit d’autres, paralysés, captivés par l’intérieur et réduits à l’impuissance totale, passer comme par miracle au travers de grosses difficultés, réussir à des examens après avoir accepté d’échouer pour se consacrer à ce que leur demandait la réalisation vers le Soi, s’affermir au prix de hasards incroyables. »

En effet, j’y reconnais des évocations de mon parcours personnel, ayant dû renoncer à tout ce qui n’était pas essentiel à cette quête, réussissant comme par miracle dans des domaines incontournables imposés par les obligations sociales, mais ne disposant pas de la plus petite marge de manoeuvre quand j’aurais tenté de me distraire de mon chemin. Certains lecteurs qui commentent ça et là les expériences relatées ici semblent faire référence à un choix personnel, je profite de ce texte de Etienne Perrot pour préciser qu’il n’en est rien. Sans doute s’agit-il des prescriptions de l’Individualité Source qui préside à ma personnalité actuelle, tout comme d’autres témoignent de n’avoir pas eu le choix, ne pouvant se dérober à la tâche que leur présentaient les circonstances et les situations.

Et à ceci :

« des présences secrètes et puissantes veillent sur leur entreprise, car elle importe davantage à l’avenir de l’humanité que l’édification d’une fortune, d’une oeuvre artistique ou littéraire, d’un Empire. »

Je n’ai pu que constater de telles synchronicités se déployant tout au long des années qu’elles ont attiré mon attention au point de me dire, même dans les moments de profonde ignorance de ce qui m’attendait, que « quelque chose quelque part » devait tirer les ficelles de mon existence avec un objectif précis, me procurant optimisme même au milieu des situations les plus rudes, déroulant le fil de ce vécu au moyen de scènes successives avec une logique dépassant mon entendement, jusqu’à ce que les raisons profondes de l’entreprise me soient enfin dévoilées, au moment même de ma descente dans les « enfers ». Jusqu’à ce moment précis où tout s’est inversé, car de fait la confrontation de ce qu’on nomme les enfers a constitué une nouvelle naissance dans ma compréhension, où enfin le sens se laissa saisir, le sens de mon cheminement forcé à cette soumission, qui exigeait de renoncer à tout sauf à cet essentiel, soumission nécessaire qui permit à l’oeuvre alchimique d’accomplir la tansmutation.

 

C.G. Jung a procédé à une analyse et à un dépistage et a tenté de traduire le tout par le biais de la raison et de l’intellect et ce sont là, il me semble, des théories prometteuses pour l’avenir de la science de la psychologie. On ne peut qu’espérer que les théoriciens se penchent sur ces données et les développent de manière à permettre au plus grand nombre d’entamer des recherches dans l’intériorité de la vastitude du Soi véritable, au lieu de poursuivre dans les élucubrations du labyrinthe de la psychologie du soi des apparences.

 

Certains lecteurs me disent, ou démontrent par leurs réflexions, que les informations contenues dans ce blog ne sont pas vraiment à leur portée. A cela je répondrai simplement qu’il s’agit d’une entreprise progressive, qu’il faut laisser le temps à l’intériorité d’adapter sa compréhension, car il est évident que les révélations sont parfois si déroutantes et parfois si lourdes à encaisser que nous devons nous donner l’occasion de les pénétrer progressivement, et puis il ne s’agit pas de démontrer un excès de témérité avec des réalités sous jacentes qui nous maintiennent liés dans des contraintes quelquefois très complexes.

Ce n’est que progressivement que l’énergie de notre réveil peut agir sur ces couches inconscientes. La connaissance est libératrice, elle fait son oeuvre même si les visions en haute définition ne se manifestent pas encore. De plus, avec les interventions de nos guides qui sont de l’autre côté de la barrière, l’inconscient collectif subit une telle transmutation au niveau global, que le travail est en train de se dérouler au bénéfice de l’humanité entière. Les voyants à l’oeuvre sont à l’avant poste pour témoigner principalement de ce qui se passe. De jour en jour les pressions s’allègent et les données dites « karmiques » (par cela j’entends les situations passées et parallèles qui nous ont traumatisées) pourront être confrontées avec de plus en plus d’aisance dans les jours et années à venir. S’informer n’est pas inutile, mais se forcer n’est pas nécessaire.

Le principal à l’heure actuelle est de ne plus se laisser atteindre par les pièges en place qui consistent essentiellement à nous détouner de l’œuvre intérieure, tentant encore et toujours de nous happer vers l’extérieur, quand ce n’est pas sur d’autres planètes, c’est sur des dimensions soi disant supérieures, etc.

Le « royaume des cieux » est en soi, en effet le cosmos intérieur est celui dont part toute projection dans l’hologramme de création. Et si nous nous perdons dans l’hologramme comme s’il s’agissait de notre origine, nous pouvons chercher longtemps avant de nous trouver.

Avec l’équipe à l’œuvre nous avons effectué bien des travaux de petite ou de grande envergure, on pourra dire qu’il s’agit plutôt, dans ce qui suit, du rythme de croisière des derniers mois qui viennent de s’écouler. Avant cela il y a eu de longues périodes plus creuses, les travaux important arrivant par vagues. Chacun travaille principalement sur son propre cas, selon son rythme, et au fil de nos communications, nous nous apercevons de certaines synchronicités qui annoncent qu’un phénomène particulier peut-être résolu par plusieurs personnes simultanément. Ou bien que des situations d’attaques en temps réel sont perçues par plusieurs, nos guides attribuant à chacun la tâche qui lui convient le mieux.

Les témoignages qui suivent démontrent donc que l’ouvrage se poursuit, en une sorte de détricotage progressif, produisant au fur et à mesure une libération de l’entité globale dispersée dans les couches de la matrice. En effet les liens que les prédateurs nous ont infligés avec eux via les mélanges de nos ADN avec les leurs, via les soumissions de parcelles de nos âmes, etc, doivent être libérés afin de retrouver nos capacités premières. C’est en retrouvant ces liens que nous débusquons les échaffaudages des pièges et que nous pouvons tenter de les comprendre, presque de les cartographier, au fur et à mesure.

Mais de toute évidence, une fois que le processus de libération est engagé, l’âme présente les situations sans faillir, attendant que nos ressources soient suffisantes pour entreprendre l’étape suivante, et chacun remarque que, à ce stade, le travail ne doit même pas être recherché, il s’impose au moment où il est possible d’agir efficacement.

A la suite de cette publication, une autre sera effectuée plus tard sur des observations qui se sont étalées sur de longs mois, qu’il n’est pas possible de relater par dates, tant elles se sont étalées dans le temps et imbriquées dans divers travaux épars. Notamment en ce qui concerne des constats sur la manière dont les âmes jumelles scindées sont utilisées en tant que centrales de fourniture d’énergie.

 

 

C.G. Jung a illustré son ouvrage de tableaux suggestifs.

 

Red BooK C.G. Jung

 

 

——————————-

 

 

Les Récits des travaux de fin 2011 et début 2012. 

 

Note : ce que nous appelons « ‘l’arrosage » consiste en envoi d’énergie, soit au moyen de l’activation du cœur uniquement, soit simultanément avec l’emploi de la main droite, tel que décrit dans les exercices dans la section Shamanisme du blog. Les noms sont des pseudos et la plupart des échanges sont ici résumés et parfois expliqués dans le contexte.

 

Moi – 6 Oct 2011

Suite à une série de synchros sur le thème des guérisseurs du newage, dont un rêve sur le sujet effectué par un guerrier de l’équipe, un ami de Boo qui ne se manifeste pas souvent m’écrit en commençant par dire qu’il s’est senti comme paralysé devant le fait de rédiger un email et ce depuis des mois. Sa situation étant à présent tellement intenable qu’il s’est forcé malgré la vive opposition qu’il ressent toujours. Ce qui a particulièrement éveillé mon attention c’est que lui aussi parle d’un guérisseur qu’il vient de consulter.

J’ai eu pas mal de difficultés à visualiser sa situation. J’ai lu et relu sa description qui manque de clarté, mais je comprends qu’il vient de vivre une expérience troublante. Il a senti son corps d’énergie comme se détachant puis comme allongé et qu’on lui donnait à manger et à boire comme s’il était malade. Je n’ai pas compris si c’était avant ou après avoir consulté le guérisseur mais il m’a dit que c’était juste avant de rédiger son email.

J’ai donc voulu voir de quoi il s’agissait… jusqu’à ce que je voie une sphère au-dessus de lui, j’ai d’abord vu une femme que j’ai identifiée comme une mère d’une de ses vies antérieures. Je comprends qu’il ne sait pas s’en débarrasser et que je dois le faire. Mais les traits du Yi King n’étaient pas très convaincants, je continue donc à arroser et là je vois la sphère beaucoup beaucoup plus grande, comme contenant quasi un univers… C’est là que j’ai vu le guérisseur en question. Me suis demandée si c’était du type reiki : non… et non non à toutes mes questions.

Là je viens de décrocher tant ça me pesait sur le crâne. Je me remets ensuite à arroser et cette fois en guise de sphère géante je vois un oeil mais alors géant de chez géant. Un oeil tout noir à la dimension de la sphère au dessus du guérisseur… Je continue d’arroser et je vois que l’oeil est celui d’un crocodile vert et noir… aux dimensions galactiques…

Il y a un gros bâtiment dans la région, grosse banque avec une devanture triangulaire illu… je voyais que l’oeil était relié au bâtiment.

Il m’a fallu quelques minutes de recul pour tilter… cet oeil est de fait celui de la 1D qui « voit tout »… mais alors le plus énorme de l’histoire : c’est que c’est bien un oeil de croco… et ce croco n’est autre que Anu dans sa forme primitive de saurien, animal et non pas humanoïde.

Gros oui du dé (avec lequel je consulte le Yi King)… Et je tilte ensuite, que c’est ce « dieu » créateur qui s’est immergé lui-même dans cet univers et a utilisé son propre potentiel pour le créer. Et de fait l’oeil contient bien tout l’univers comme dans une sphère ! Tout cela se trouve donc bel et bien en lui ou plus exactement dans son mental. La matrix = le mental de Anu, contenu dans son oeil, càd dans ce qu’il voit, comme nous on voit notre mental.

J’ai arrosé et je ne sais plus trop quoi faire… on me sort 8-5 au Yi King, laisser l’autre agir en toute liberté… J’ai senti un éloignement de la pression mais je suppose que ça va revenir.

Je suis trempée de sueur et mon âme jumelle semble dans tous ses états de l’autre côté.

Voilà… le Yi King m’annonçait depuis quelques jours « trois hôtes qui n’étaient pas invités » : le guérisseur, l’ami de Boo et Anu…

Je ne sens aucun courage pour répondre à l’ami de Boo ce soir, en tout cas un sacré canal… je suppose que ce sont les guides qui l’ont poussé chez le guérisseur le moment venu.

Un trait pour tout ça : 61-5 : Il possède la vérité qui relie. Pas de blâme. Quelqu’un qui est fiable, fort et qui influence autrui à se dévouer pour une même cause.

Mon commentaire suivant sur le sujet :

Avec tout ça je déduis que cet ami cher à Boo étant une véritable antenne, qui se sentait mal mal depuis des mois… et qui ne parvenait pas à m’écrire selon ses dires… avait capté cette méga charge focalisée dans sa région via cet établissement bancaire imposant, qu’il s’est battu pour s’en tirer sans réussir et que son flair l’a finalement mené vers le « guérisseur » qui canalisait le plus cette chose.

 

———-

 

Boo – 7 Oct 2011

En lisant les propos de Frodon, commentant ce compte rendu, j’ai direct « vu » les méandres de sous terrains militaires des montagnes de la région – et demandé au Yi King si j’avais vu juste : gros oui du dé, avec en complément le 15.5 : Ne pas se vanter de sa richesse auprès de son prochain. Il est avantageux d’attaquer avec force. Rien qui ne soit avantageux.

Est-ce que je peux m’y mettre maintenant ? OUI

Conseil ? 50.1 : Un chaudron aux pieds retournés avantageux pour ôter le résidu. On prend une concubine pour l’amour de son fils. Pas de blâme. Il est excellent de se défaire des vieux restes pour s’ouvrir à l’évolution.

Bon ben je vous tiens au courant… ‘tain j’ai tellement d’autres trucs à faire cet aprèm !!

 

————-

 

Boo – 7 Oct 2011

Coucou

Et bé c’était rapide et productif.

J’ai senti en arrosant / créant ma sphère que mes pieds étaient comme tenus par des mains / sangles – mais plus par des mains – et me suis retrouvé direct sous les montagnes – dans une salle d’opération, j’étais un super-soldat en train de résister à une mise à jour, avec liquides et technologies insérées dans mon corps, tenus par des militaires et autres ETs. J’arrose encore et encore mes pieds et mes « assaillants », puis demande pourquoi je suis là / qui est le responsable svp ??

Je me retrouve dans une seconde salle, toujours dans le même complexe militaire, avec une pétée de couveuses contenant des supersoldats – du genre 30-35 rangées de plusieurs centaines chacune – et un Chef militaire très haut placé, aux intentions anti-E.T. m’a-t-il transmis, mais j’arrose quand même toute la salle (le hangar plutôt) et demande si je peux faire exploser le tout – non, pas le droit, seulement vider le contenu – ok j’envoie tout à la Source.

Puis je me sens déconcentré, dois reprendre des RQ (respiration quantique), et travailler sur mon mental – le retour du pti cube bleu – j’arrose un max, et me retrouve catapulté dans ovni pyramidal noir, cette fois-ci ses occupants flippent direct, mais sur le moment je ne sens pas que c’était le même que la dernière fois, plutôt une réplique, un reflet – et HOP je me retrouve face à l’oeil du dragon noir (‘tain il est grand) et l’ovni pyramidal semble en fait être un reflet sur cet oeil… j’arrose un max, puis j’entends : ça suffit, tu ne peux pas en faire plus pour l’instant.

Donc je reviens en mode nettoyage du mental, et moi en global – puis je sens que je dois nettoyer mes collègues de travail – j’attaque avec B., collègue sacrément perturbé sur le plan mental, dès que je l’arrose un reptard de 25m de haut me fonce dessus, je le découpe et envoie les restes à la Source. B. me sourit et va s’asseoir dans une salle « de décompression », un peu la salle d’attente à l’envers… lol

J’invite P., autre collègue, pareil très complexé/stressé ces temps, et c’est une grannnde salamandre, 8-10m, qui se fait découper puis fondre, hop dans le soleil central.

Et je finis avec G, le vice-directeur, et derrière lui d’abord un truc louche, genre de masse mollusque gloub gloub rose violet et purulent, pas du tout content, j’arrose encore bien à fond, et derrière apparaît un Lux (ho ça faisait longtemps), hop direct dans une cage avec des devoirs : tu arrêtes tes affaires et je te libère (j’étais expéditif sur ce coup, pas envie de discuter).

A ce moment je demande si une autre cible attend ou si je peux arrêter, et je me retrouve au dessus de la région, genre 10-15km d’altitude, avec la vision d’une grille d’énergie noire qui émane d’un point sous les montagnes (donc pas si loin d’ici en fait) – je commence à arroser la source de cette grille et je perçois qu’elle recouvre tout le pays de façon très dense, puis la planète entière dans un maillage moins resserré – j’arrose à fond, et reçois tout plein d’aides, une bonne douzaine de guides, arrosons gaiement.

Je finis là dessus, la grille s’est dissoute, mais je n’ai pas eu le droit d’aller sous ces montagnes là …

YK en sortant de la séance, sur tout ça : 56.2 : Le voyageur arrive à l’auberge. Il a son bien avec lui. Il acquiert la persévérance d’un jeune serviteur.

Je demande ensuite : continuer ou laisser le flambeau : 60.5 : Limitation douce apporte la fortune. Aller apporte l’estime.

Je m’y remettrai donc demain.

Je demande si je dois encore apprendre quelque chose : non.

Et un conseil à transmettre aux autres ? oui : 25.1 : La conduite innocente apporte la fortune. Se fier au premier élan du coeur permet d’atteindre le but avec une sûreté instinctive.

Ah ben ça, ça colle super bien avec ce que je viens de vivre.

 

————–

 

Moi – même date.

Un trait pour ça : 33-6 : Retraite joyeuse. Tout est avantageux.

Super excellent ! Mais il reste encore à faire…

L’ami de Boo m’a écrit qu’il a senti une grosse différence… ouf, une confirmation que le travail n’était pas une illusion.

Faut croire que la petite équipe de la région des montagnes n’a pas été placée là pour rien.

Intéressant que les militaires sont « anti-E.T. »… Le problème est qu’ils ne savent pas jusqu’où va la prise au piège.

Le 25-1 fait penser qu’on est en effet bien guidé et inspiré pour le moment. La Source semble agir en direct.

Moi on m’a dit de prendre un peu de recul pour mieux sauter… puis continuer à tenter de comprendre les visions d’ensemble.

 

———————-

 

Moi – 16 Oct 2011

Une grosse charge après le repas… en arrosant je vois d’abord un vortex… j’arrose pour le fermer… je demande s’il y a des lézards derrière ? non. Des ptits gris ? oui. Des militaires ? oui.

Toujours le même tralala apparemment. Rapport avec la région des montagnes entre autres ? oui.

J’arrose à nouveau, étonnement : le symbole des fm/illus apparaît… très distinct, tout blanc, comme fait de lumière, mais n’éclaire pas. Compas et équerre. Des fm qui travaillent sur moi ? non. Sur toute la planète ? oui. Un rassemblement particulier des fm en ce moment ? oui. Dans un pays particulier ? oui. Plusieurs pays : USA France Belgique. Non pour les autres…

Rapport avec la noblesse ? oui. Les cathos sont dans le coup ? oui.

Que dites-vous par rapport à ce symbole que j’ai vu ? 58-2. Vulgarité ambiante à laquelle il ne faut pas me mêler.

Apparemment ça attaque l’humanité via le plan éthérique pour baisser les vibrations.

Rapport entre fm/illus et militaires ? oui. Les illus chapeautent les militaires ? oui.

Yi King : 10-1… on avance pas à pas…

Pourquoi est-ce que ça arrive sur moi ? 53-6 : L’oie sauvage se dirige progressivement vers les hauteurs nuageuses. Ses plumes peuvent être utilisées pour la danse sacrée. Fortune. La situation est optimale pour mener à la réussite.

Je ne comprends pas trop… C’est pour empêcher les gens comme moi de s’envoler (de la matrice) ? oui.

Est-ce un des trois hôtes qui n’étaient pas invités ? (suite au tirage reçu précédemment) Oui.

Qu’ont-ils en ce moment, il paniquent ? 50-4 : trop grande différence entre aspirations et capacités…

Ils se prennent la grosse tête et se croient tout puissants ? oui. Mais ils se font quand même ratiboiser ? oui.

Quelle attitude avoir par rapport à ceci ? 45-1… Les guides sont à l’oeuvre ? oui.

Est-ce que globalement on avance bien par rapport à tout ce travail ? 19-1 : Approche en commun. La persévérance apporte la fortune. Demeurer dans la bonne direction et influencer autrui sur la même voie.

On est dans la bonne direction oui et apparemment l’influence commence à se répandre sur les autres…

Voilà… 52-6 pour terminer : Immobilisation magnanime. Fortune. Une riche conclusion pleine d’enseignements.

J’ai le curieux sentiment et la désagréable impression… d’être comme maintenue dans un champ vibratoire particulier pour que je ne m’échappe pas de là… c’est ce qui produit pompe à la tête, étranglement, magnétisme qui vide mon énergie… bref le topo habituel mais c’est comme si je cernais mieux ma « position » car cette sensation est en fait celle qui a lieu dans « l’oeuf » originel… qu’on n’a jamais vraiment quitté si ce n’est via les manipulations des illusions qui sont devenues notre réalité.

Prise de conscience de plus en plus claire d’être toujours dans l’oeuf, tout en étant aussi projetée ailleurs dans le plan de la création de la matrice.

Je reviens sur la vision d’un champ de ces oeufs qui sont baignés dans quelque chose, comme une brume électronique… le premier effet est hypnotique, il endort, ça me donne d’ailleurs envie de dormir… on s’endort et on est comme effondré dans notre oeuf et on se projette via des « chemins » électroniques sur un plan de création prédéfini. Comme si notre énergie était du métal fondu qui s’écoule et se solidifie en se déversant dans les chemins prédéfinis, elle se « gèle » dans ces modèles. Elle remplit toute une gigantesque carte mère de chemins qui s’entrecroisent et « projettent » un monde.

Je sens que ça va plaire à Haydn l’informaticien, en tout cas j’ai bien l’image là, je pense qu’on est en train de me montrer ce qui se passe.

Mais toujours pas moyen de travailler directement dessus : 3-3 : Qui chasse le cerf sans forestier ne fait que s’égarer dans le bois. L’homme noble comprend les signes du temps et préfère s’abstenir. Continuer apporte l’humiliation. La situation attirerait le trouble ou la convoitise. Ne rien faire car c’est l’échec garanti.

 

——————-

 

Haydn – 16 Oct 2011

J’ai pas encore lu tous vos comptes rendus, je viens de travailler pendant une petite heure après mon réveil. Mon Esprit en mode combat, je me suis fait principalement traîner pendant 1h. C’est parti du Soi Aural (note : grand soi illusoire lumineux et dominateur) de mon âme jumelle que je voyais entouré d’une sorte d’un champ bleuâtre qui semblait le garder à l’abri bien au chaud dans un univers parallèle… Là dessus je vois que ce champ d’énergie qui l’entoure se nourrit via le bas, je descends en 1D et me retrouve devant plein de petites pyramides, là débarque un Ovni qui mitraille le sol jusqu’à les réduire en poussière. Mon regard se tourne vers la gauche et là j’ai la « pyramide majeure » en vue, elle est en verre. Un second ovni débarque et tire dessus aussi, les parois chauffent et rougissent, ce qui commence à craqueler le verre, là je vois un énorme poing géant qui explose la vitre… Je vois des ovnis qui balancent des ondes sur le sol, ce qui fait une sorte de nettoyage de l’eau et de la terre.

J’en ai fini là, je revois le Soi Aural de mon âme jumelle et un gros bonhomme de pierre tombe sur le sol « Coeur de Pierre », une bande de lutins tout joyeux et le double futur de mon âme jumelle l’embarquent dans un ovni pour s’occuper de lui.

Puis on me dit d’aller voir du côté d’un ami directement, j’arrive face à lui, son Esprit est desséché et tout vieux, il est vidé de sa force. Je vois son Soi Aural très fort, un guerrier de type croisé qui prie un genoux au sol, c’est une sorte de soldat de « Dieu »… Il tire sa force d’un univers au dessus de lui au niveau du plan mental. J’arrose et tombe dans l’univers en question qui est en fait lié au même que celui de mon AJ tout à l’heure. Un ovni débarque et ouvre un trou de ver dedans qui aspire tout. Je comprends que le taff en 1D a affaibli la structure et permis d’enclencher tout ça. Je revois le Soi Aural de mon ami, il n’a plus accès à sa « foi ». Son Esprit chope une épée et je commence à être spectateur du combat, j’arrose un petit peu son Esprit qui met des coups d’épées qui blessent le corps d’énergie du Soi Aural. Il le touche au « Coeur sombre » ce qui libère de l’énergie et renforce son Esprit… Il met à terre le guerrier et le vide de son énergie en transperçant son cœur. Là dessus je me suis arrêté.

Hier soir avant de me coucher le Yi King me disait de voir le travail de manière plus globale si j’arrosais mon âme jumelle, j’ai mieux compris ce matin, voilou…

 

————

 

Novembre 2011

Plusieurs travaux sur les mécanismes vampiriques et les manoeuvres des abducteurs.

L’équipe à l’oeuvre a décelé plusieurs systèmes déjà perçus en 2007-2008, telles panthères noires, pieuvres et autres doubles / totems négatifs qui s’activent pour nourrir les dimensions inférieures.

Le maintien de la scission des âmes jumelles est toujours leur objectif principal, outre les situations de vies antérieures qui sont toujours actives via nos liens de soumission aux prédateurs, il y a aussi des manoeuvres en temps réel, telle une situation nettoyée par une shamane de l’équipe (nommée Agate ci-dessous) qui a dû éliminer une foetus embryon constitué d’une mixture entre les ADN de son âme jumelle et elle, en plus de gênes d’aliens, embryon aux mains de ces mêmes aliens.

Durant son adolescence Agate et son âme jumelle ayant été victimes d’abductions bien marquées, les prédateurs prévoyaient donc sans doute qu’au moment de leurs retrouvailles à l’âge adulte, un être hybride puisse être constitué pour une influence dont ils ont le secret. Preuve s’il en est qu’ils sont organisés et prévoyants au niveau des âmes jumelles.

On remarque toujours dans l’équipe une sorte de tournante entre les travaux personnels indispensables pour défaire les chaînes qui nous relient à des prédateurs dans les passés – plans parallèles – dimensions diverses, et les travaux plus globaux qui touchent des mécanismes eux-mêmes de la machinerie.

 

En l’occurrence lors de cette même période de novembre Frodon écrivait :

Avant hier je crois j’ai fait une série de travaux curieux, dont un sur une sorte d’immense champ d’hexagones… comme une ruche géante… les lignes semblaient lumineuses et le coeur des hexagones noir. J’ai comme tiré sur une poignée sur le dessus et ça a extrait un tube de l’hexagone, dont s’est échappé une petite fée lumineuse, ou un truc lumineux avec des ailes… Aussitôt après, des centaines de ses tubes ont été extraits et toute une nuée de ses « fées » ont été libérées…

Beaucoup beaucoup de choses successives, trop pour me souvenir de tout…

Une des premières était une sorte de pieuvre ou groupe de vers noirs (hyper noirs, ténébreux, comme d’ombre dense) avec des bouches rondes garnies de crocs au bout, qui tentaient de me chopper pour me pomper (clairement).

Quand j’ai commencé à riposter, j’ai constaté avec étonnement que ce truc m’était très personnellement destiné car quelque chose à camouflé les « vers » pour rendre leur corps d’aspect irisé, comme un arc en ciel, mais ça ressemblait surtout à du tissu irisé plus qu’à un vrai arc en ciel énergétique, et les bouches noires étaient toujours visibles… « On » a spécifiquement cherché à me faire passer ces bestioles pour inoffensives avec du système D.

Je les ai quand même dépouillées.

Ensuite je suis tombé sur une sorte de vortex coloré avec un œil très illu qui observait à l’autre bout. Je l’ai arrosé de Tabasco jusqu’à faire péter tout ses vaisseaux sanguins, puis l’œil lui même. Bien fait.

J’ai choppé aussi une sorte de structure en donut émettant deux lasers bleus « plats » horizontaux, comme ces espèces d’effets de laser pour boite de nuit des années disco qui font comme une nappe de lumière. Pas d’œil mais système de surveillance quand même.

 

———

 

 

 

Agate, les jours suivants.

Ce matin un SIMBAD, il n’y avait que des militaires. Je demande le genre, ils me disent être des sortes de robots, ils vivent sous terre, et préparent une guerre, qui serait genre bactériologique, ou génétique ?

Ils ont des gris avec eux, et leurs chefs sont des grand blonds… beaucoup de manipulations génétiques en tout genre, j’ai vu des sortes de tubes en verre avec leur mix génétique… genre l’alien que j’avais vu ces derniers jours.

Suite :

Hier soir lors d’un SIMBAD, une sorte de reine reptilienne se trouvait au centre, semblait donner des ordres… elle avait autour de la tête une sorte de collerette dorée, ce qui lui donnait cet air supérieur aux autres… un visage de reptile, aux yeux rouges il me semble…

Pas eu le temps de réagir… mais pas envie qu’elle fasse la loi dans mes SIMBAD !

 

—————

 

Durant le mois de décembre le moral de Haydn commençait à baisser, il a fallu le raisonner pour qu’il prenne des distances avec ses « ressentis » qui étaient induits de toute évidence, au vu du nouvel épisode de travail qui est arrivé lorsqu’il a repris des forces.

 

Haydn – 4 jan 2012

Mes complexes et la culpabilisation sont liés. Je poursuis le travail pour me déculpabiliser à fond, ça allège bien les complexes d’infériorité vis à vis de mon âme jumelle et je reprends confiance en moi. J’ai aussi fait un effort pour équilibrer mon alimentation et j’ai perdu 10kg. Poursuivre mes projets professionnels et gagner en assurance et affirmation semblent être aussi de la partie donc let’s go !

Bref ce matin, j’ai eu ce profond désir de vivre enfin pour moi, de trouver la paix et la sérénité intérieure. Ca m’aide vachement de lâcher prise et faire confiance à l’univers, de laisser vivre ces douloureux passages à mon âme jumelle, pour apprendre à être un peu plus dans le coeur et moins dans l’égo. Et de mon côté prendre du temps pour m’aimer à nouveau, m’épanouir professionnellement et dans mes divers projets… La suite vis à vis d’elle comme dit le Yi King c’est 2.5 et 15.5 :

Un vêtement de dessous jaune apporte une sublime fortune. Se montrer modeste. Nos qualités brilleront par nos oeuvres.

Et

Ne pas se vanter de sa richesse auprès de son prochain. Il est avantageux d’attaquer avec force. Rien qui ne soit avantageux. Prendre les mesures nécessaires sans blesser personne.

==>  J’ai les omoplates qui turbinent à mort, ça me fait brûler les émotions

 

————–

 

Moi, même jour :

 

TILT !!!

 

Je relève une chose : les omoplates qui turbinent à mort… ça me fait fortement penser à un phénomène vu un tas de fois lors de nettoyages de magie noire. En fait on ne les « voit » pas aisément, mais c’est une chauve souris géante ou petit lézard/draco ailé, qui est accroché sur le dos et ses extrémités peuvent s’accrocher à des endroits variés.

Par exemple les pattes reviennent vers l’avant et s’accrochent au niveau du coeur, la queue par le bas souvent, etc…

Travail relativement lourd pour les enlever, il faut une détermination sans faille, surtout quand on est seul puisque ça se présente par derrière.

Faut tâter avec les mains où se situent les pattes accrochées par devant. Au mieux on voit une forme fantomatique de la bestiole. Quand on a décroché les pattes, voir vers le bas s’il y a la queue… puis tout en gardant l’intention fortement focalisée, arracher la chose du dos en passant par dessus la tête et la lancer de toutes ses forces dans le soleil central de la terre en visualisant qu’elle y tombe et s’y fait griller. Ensuite bien refermer le trou par où on l’a envoyé et réparer les trous dans l’aura… en passant la main au dessus.

Le dé confirme… lorsque j’ai lu ceci il m’a paru évident que cette chose traîne sur ton dos… d’où la sensation de digestion cellulaire qui a commencé, mais il est préférable de terminer le taff à la main. Ces bestioles donnent toujours l’effet d’une forte chute du moral, émotions exacerbées etc.

Ton âme jumelle aurait la même chose… et le travail est faisable à distance. Un truc « karmique » sans doute avec le 62-2 ça confirme des m… de ce type. Ouvertures diverses et les causes sont rarement celles qu’on imagine. Donc taff nécessaire de nettoyage de ce qui se présente.

Le premier pas ayant consisté à prendre du recul par rapport à l’influence psychologique de ces bestioles, il ne reste plus qu’à garder l’oeil ouvert et nettoyage ! 62-3 : la bestiole arrive par derrière, ses ouvertures favorites sont tes « complexes »… elle joue là dessus, et dès que le miam miam des émotions arrive, elle s’accroche.

 

——————-

 

Haydn – 5 Jan 2012

En effet c’est costaud, je ramasse des sacrées charges à la tête qui me shootent quand je veux arroser… De ce que j’ai perçu c’est plutôt un petit dragon ailé très vigoureux et qui veut pas lâcher… D’ailleurs ça a côté très « flyer » ce truc là.

Le Yi King semble me dire que je peux le faire comme un grand garçon. Je vais persévérer en gardant le recul psychologique pour éviter de la nourrir, ça devrait me faciliter le taff sur elle et son décrochage.

En fait quand ça a commencé à chauffer dans les omoplates juste après avoir lâché prise intérieurement… je me suis vu les bras en croix (like jésus) et tomber en arrière dans le soleil central de la Terre pour plonger dedans…  

 

————–

 

 

Le Récit (12) dans (T)-III V.I.T.R.I.O.L. dragon-dos-155x300

 

Sculpture de la Maison Alchimique de Pierrefonds

 

 

Agate – 5 Jan 2012

Merci pour la technique de déminage de ces bestioles, à peu près sure d’en avoir une aussi, avec mes maux de dos et cervicales chroniques, sans doute liés à d’autres choses, mais à voir !

Là je sens que ça va booster ces prochains temps en terme de taff !

 

——————-

 

Moi – 5 Jan 2012

Curieux ta vision Haydn. Ca fait effectivement penser à des flyers et le fait que tu « te » voies chuter, c’est pour moi la preuve qu’une partie de ton mental et du sien son identifiés… La bestiole vit en quelque sorte à travers toi et t’inspire aussi à sa guise.

Il faut attraper la chose avec une grande détermination et après avoir arraché ses pattes, la jeter avec beaucoup de force. L’arrosage pur et simple ne suffit pas parce qu’elle pompe au passage. Ce n’est que lorsque tu en seras quitte que ton arrosage et turbine du coeur peuvent te protéger contre un retour de ces choses.

De mon côté j’ai dû m’y reprendre régulièrement durant des mois avant d’en être quitte, il y a quelques années de cela. Plus on se laisse tomber dans les basses émotions, plus elles peuvent revenir. Ca peut donc être cyclique, etc.

Et en effet Agate avec des problèmes récurrents au dos c’est souvent le signe de ce genre d’accrochage par derrière. 

Normalement après ce travail on a un moment de grosse fatigue physique suivie d’une sorte de vide intérieur, puis ça redémarre en positif.

Pas oublier de soigner l’aura après nettoyage, car elles laissent des trous par lesquels d’autres peuvent revenir.

 

——————

 

Haydn – 5 Jan 2012

J’ai travaillé dessus pendant une bonne heure hier soir. Là dessus 15.3, c’est bon.

Mais comme tu dis on m’a fortement conseillé d’être vigilant à des retours cycliques, d’où la notion de « discipline et fermeté » évoquée par le Yi King. D’ailleurs je tire un 60.4 là dessus. Comme quoi va falloir que je sorte le guerrier implacable pour ne pas tomber sous le coup de l’émotion, pompé par le « flyer »…

En tout cas ce matin j’ai comaté de 6h à 7h30 avant mon réveil et ça va faire longtemps que j’étais pas dans un tel état de détermination guerrière… C’est un tel bien fou que ça me motive à persévérer et me libérer de ces foutues émotions et flyers qui me vidaient littéralement… D’ailleurs amusant pendant ce « rêve », j’avais une telle volonté que j’ai discuté avec mon âme jumelle pendant bien 1h de manière détachée en la motivant à fond vis à vis de ses choix et de nos choix à tout les deux. 

En effet, je m’étais fait cette remarque d’intégration et fusion partielle… N’empêche c’est très Castaneda quand je relis le passage sur le mental des flyers. A lire ça va mais quand tu le vis wow c’est pas la même chose. Intuition qu’en me libérant de mon côté, je vais pouvoir regagner mon énergie et être suffisamment fort et indépendant pour taffer sur la bête de l’âme jumelle sans tomber dans l’émotionnel.

 

————————–

 

Boo – 5 Jan 2012

Bizarre de mon côté ces derniers temps, des douleurs lancinantes quasi-continues sur le sternum au niveau du coeur, ça pique, bloque la respiration et ça brûle… et quand j’arrose la douleur augmente encore, se propageant parfois au plexus ou aux côtes et aux omoplates. Bref, j’arrose quand même, et utilise l’orgonite pour soulager la douleur physique.

Des attaques régulières sur les reins aussi, qui fleurent « bon » la magie noire… détox en cours.

Le Yi King m’annonce souvent de rester discret, ainsi j’arrose régulièrement mais avec très très peu de visions ces dernières semaines – ce qui me frustre un peu… apparemment je devais faire des trucs précis avant de revoir quelque chose, la vision s’étant décoincée hier soir.

J’ai accompagné mon ami quelques fois dans ses séances, l’arrosant sans avoir de cibles définies, la dernière fois juste après avoir lu le message sur les chauves-souris / lézards volants – ça m’a interpellé (j’ai toujours des douleurs dans le dos qui traînent) et j’ai demandé au Yi King si je pouvais agir dessus. C’était oui, et je pouvais les atteindre : 62-5, mais 53-4 : ce ne serait pas une réussite définitive.

Résultat, une bébête attachée à travers mes côtes pour rejoindre le coeur, pas facile à retirer mais le côté « hargneux » m’a bien aidé, je l’ai balancé au soleil central comme si je me débarrassais d’une grenade dégoupillée menaçant mes proches… puis je l’ai « télékinésée » pour la forcer à rester dans le soleil le temps de griller… sympathique improvisation…  résultat flagrant sur le moment, mais depuis je constate que la bébête n’était pas seule (bon ça je pouvais m’y attendre).

Apparemment le dézingage de cette bébête a libéré mes capacités visuelles, car une autre chose à mon goût très importante est arrivée hier soir, ma relation avec une amie de longue date continue de faire des étincelles.

Elle m’a invitée à dîner et discuter hier soir… ce que nous avons fait longuement. Résultat nos coeurs, plexus et autres corps énergétiques se sont (à nouveau) harmonisés/synchronisés tout au long de la discussion, avec au final des visions pour le moins surprenantes et des spasmes énergétiques. Voici les différentes parties de mes visions, toutes confirmées par les sensations de mon amie.

Tout d’abord je l’ai vue couchée sur un autel fastueux, mourante, avec la peau bleue, des cheveux blonds très fins et des yeux dorés de chat/lynx, un diadème en améthyste et des parures luxueuses, un sourire apaisé alors que je me penchais vers elle – j’étais un être vaporeux, lumineux, blanc duveteux, et volant avec de jolies ailes… de 3 ou 4 mètres d’envergure… à ce moment je ne voyais pas mon visage.

Puis j’ai senti qu’elle avait choisi de mourir, qu’elle se donnait la mort (confirmé par les sensations de mon amie qui sentait qu’une partie d’elle même était en train de mourir). Un sacrifice sur un plan permettant de décoincer l’ensemble – et j’ai senti la présence d’autres êtres dérangés par ce sacrifice, une série de bébêtes qui sa tapissaient dans l’ombre de tapisserie en baldaquins, qui décoraient les murs de la salle (énoooorme avec un mélange de faste moyenâgeux et de technologie E.T. hyperfuturiste) – ces intervenants ne pouvaient pas me voir, mais sentaient ma présence et en étaient effrayés.

J’ai demandé intérieurement : pourquoi je vois tout cela, que puis-je faire ? Et j’ai vu un symbole lumineux flotter devant moi – j’étais à nouveau face à mon amie-bleue-mourante – une sorte de signe reiki (mais non pas du reiki) signifiant le Courage – et j’aperçois une vieille femme type sorcière millénaire avec un châle noir brodé avec des motifs très complexes – qui me sourit ou sourit à la situation, et envoie son approbation, autant au choix de mourir de la stroumpfette qu’à ma participation en tant que donneur de courage… à ce moment je sens la présence en moi de ce moi parallèle, et le lien se fait avec une vision plus ancienne, partagée avec des visions de ma soeur, dans laquelle je suis un être mi-félin mi-humain, avec de grands pouvoirs et une émeraude mastoc insérée sur le troisième œil…

Et hop je me retrouve dans un autre espace temps, où nous sommes une douzaine assis en cercle, nous vibrons tels des dolmens, j’y vois mon amie-en-bleu et moi en jaguar-humain, visage poilu et regard perçant… mais pas encore d’émeraude sur le front – nous y recevons un enseignement sous forme de chant (à ce moment de ma vision, mon amie-qui-cuisine-très-bien-quand-elle-veut me dit avoir un mantra qui lui vient en tête, un mantra en l’honneur du Bouddha et de ses enseignements – mdr) – et je sens que le moi-félin se retourne et apparaît dans un autre temps, cette fois-ci avec l’émeraude sur le front, et transmet cet enseignement au peuple de la miss-stroumpfette…

De son côté, mon amie a eu diverses émotions super-darkissime qui sont ressorties pendant que je regardais mon film en HD – du genre inceste forcé, nous étions frère et soeur et avons été obligés de nous accoupler pour engendrer un enfant dont nous avons été séparés immédiatement… bien bien crado, elle n’a pas creusé plus car c’était trop éprouvant, et était bien heureuse que je sois à côté pour l’apaiser… du lourd en perspective !!

Voilà

Sur ces visions je tire le 48.5 : Dans le puits est une source claire et fraîche où l’on peut boire. Quelque chose de très positif est là à disposition, qui peut être utile, si l’on s’en sert.  

Et sur la question méditer avec cette amie ? 49.1 : On est enveloppé dans la peau d’une vache jaune. Le moment n’est pas encore venu pour déclencher une révolution.

Travail en commun de temps en temps, quand l’occasion se présente ? 60.4 ! Limitation satisfaite. Succès.

Trop de la balle !

 

—————-

 

Moi – 6 Jan 2012

Intéressants tes différents aspects sur des plans parallèles ou dans des vies passées.

Ceci confirme qu’en ce moment le taff est très payant. Faut en profiter.

La période autour du nouvel an est souvent très « noire » avec les bestioles qui débarquent en plus grand nombre. Des éclipses sont parfois à l’origine de telles ouvertures puis toujours des rituels des décérébrés qui pensent ainsi obtenir la réalisation de leurs désirs.

Ce type de phénomène est à tenir à l’oeil et à vérifier régulièrement, ce n’est pas du karmique mais du temps réel… et on peut observer dans ton récit que ces choses étaient déjà actives dans des passés lointains.

 

——————

 

Agate – 6 Jan 2012

Hier, j’ai enlevé le dragon ailé de mon dos et jeté au soleil central, comme tu as expliqué. Je m’y suis reprise plusieurs fois, bien accrochée la sale bête. Elle semble partie, mais à vérifier.

Sinon, cette nuit rêve étrange, je me suis fait emmener dans une sorte de salle de bloc opératoire (mais pas un hôpital). J’avais juste le corps endormi, mais je voyais tout ce qui se passait. J’étais allongée, et il y avait 4 personnes autour de moi dont une femme blonde plus proche de ma tête qui me rassurait.

Avec un scalpel, la femme m’a ouvert le ventre en deux de bas en haut, elle m’a expliqué qu’elle enlevait les implants E.T., et j’avais dans le ventre à la radio une espèce de grand cercle rayonnant. Puis j’ai eu droit aussi à une ouverture devant le tibia, les genoux, et aussi trois points à la tête. En haut du front à gauche et droite, et derrière la tête je crois. Je suis sortie avec une perruque, car ma tête était rasée. Je suis rentrée chez moi. Puis, heureusement les cicatrices étaient vite cicatrisées, et à peine visibles.

Je me suis demandée après coup si c’était pas l’inverse, des E.T. qui m’auraient mis des implants, mais une voix m’a rassurée en disant le contraire, pas de souci à se faire. Le Yi King a confirmé un nettoyage par des guides positifs.

Ce matin réveil sans cicatrice ouf !

 

————

 

Frodon – 7 Jan 2012

Hier soir, je me suis retrouvé sans prévenir dans une BIG série de taffs en HD, visuellement hyper impressionnants… probablement une action globale vu l’échelle…

Beaucoup de choses se sont succédées, et parfois certains taffs ont alterné curieusement à grande vitesse, comme si pouvoir continuer le taff A nécessitait d’abord de débloquer un truc dans la situation B avant de revenir à la A.

Un exemple qui me revient :

Un paysage terrifiant, noir, un ciel de gros nuages très noirs, paysage de roche noire, eau noire, très 1D, avec une titanesque créature noire tentaculaire qui surplombait le tout, un peu comme un ophiure.

J’ai cherché à amener la lumière de la Source là dedans en écartant les nuages, mais pas moyen… Au mieux j’ai pu avoir un fin rayon rouge qui a percé le centre jusqu’au sol, mais ça semblait rien faire… J’ai alors basculé sur une situation complètement différente (je sais plus trop quoi… trop de trucs enchaînés…) avant de revenir sur l’ophiure, et de balancer une sorte de « charge » bleutée avec mon cœur qui a fait péter la bestiole lors de sa collision avec le rayon rouge…

Et il a fallu un taff ailleurs supplémentaire pour revenir sur ce paysage noir et le voir soudain se changer en paysage de planète paradisiaque, avec un ciel bleu, un super soleil, des îles, et une dominante de planète marine. Près de moi, une grosse créature inconnue, sorte de mix entre une baleine et un requin marteau (pour la tête). Y’avait un côté « prédateur » dangereux mais dans son sens naturel, genre créature qui mange d’autres créatures marines… Pas prédateur envers moi. Je sens qu’elle veut que je la suive, donc je m’y accroche et on plonge dans les profondeurs qui sont ténébreuses. En descendant je sens un échange dans son regard… C’était une bestiole « forte »…

Et arrivé au fond, à nouveau du taff.

Je me souviens avoir dézingué probablement le cœur du soucis pour ce monde, une pyramide (ha ha ha…) brillante rouge et jaune, qui semblait graviter au dessus d’une base… Coupez une pyramide en 5 tranches horizontales et remplacez la 2e tranche en partant du bas par du vide…

Bref, ce truc s’est écroulé…

Après ça a continué sur divers taffs, à toute vitesse… Attaque sur une base ou un vaisseau de gris avec une sorte de sphère/bocal contenant un liquide/lumière verdâtre au milieu, apparemment une prison que j’ai fait péter… Et après ils ont morflé sévère…

Et pour finir un meuf genre sorcière vaudou maquillée me regardant en face, en colère, dont j’ai fait cramer la peau comme un masque en plastique, pour découvrir…  O surprise… une reptard très en colère, que j’ai copieusement arrosée et qui s’est je crois barrée dans l’ombre…

 

———–

 

Agate – 8 Jan 2012

Hier, j’ai essayé d’enlever la bestiole du dos de mon AJ (âme jumelle), j’arrive à en enlever une, mais y en a une autre qui est venue se recoller dessus, puis j’ai vu toute une flopée de petits « musgirs » bleutés se pointer, ils venaient tous de ce trou noir, très virulents, mon AJ est en plein remous émotionnels pour des raisons personnelles, ce qui n’arrange rien…

Au final comme j’étais en train de virer les bestioles, j’ai fait bouclier un moment, me chopant par la même occasion ces p… de bestioles. J’ai fini par les enlever définitivement, en arrosant en continu. J’ai essayé de faire une bulle de protection autour de lui, de boucher les trous de son aura, mais là, je crois pas que ça a servi à quelque chose.

Un trait pour ce taff: 23.5 : Un banc de poissons. La faveur vient par l’intermédiaire des dames de la cour. Tout est avantageux. Réparation. Les conditions favorables font des merveilles sur tout ce qui était néfaste.

A suivre…

 

———————-

 

Moi – 8 Jan 2012

Un super tirage qui te dit que non seulement ton travail est super bon, mais que tu en seras quitte… les bestioles vont vite se lasser si tu les nettoies quelques fois. Boucher le trou noir d’où elles viennent en plus des trous dans son aura… par exemple… peut-être une ouverture chez lui comme des miroirs etc. que tu peux chercher à distance.

Le taff de Frodon fait en effet penser à quelque chose de plus global qui est en vue. Pas un hasard si vous tombez tous là dessus en même temps.

 

————-

 

Haydn – 8 Jan 2012

Séance au réveil pareil avec l’AJ, une « reine serpent »… C’était une partie d’elle… On a eu une discussion sur la loi d’attraction qui ne consiste pas à dire seulement « j’attire à moi et j’ai » mais qu’il y a aussi dedans le facteur du « passé »… Comme quoi faut lâcher prise et se pardonner ce passé là « divinité et noblesse serpent » pour avancer de nouveau… Là dessus pour moi 31.6 (très parlant) mais encore 32.1 (laisser les choses se dilater). Dans l’idée de ce taff ? 38.6 (en effet clair que ce passé justifie bon nombres de choses chez elle…)

Que vais je devoir faire face à cette « reine serpent » ? 50.1 : Un chaudron aux pieds retournés avantageux pour ôter le résidu. On prend une concubine pour l’amour de son fils. Pas de blâme. Il est excellent de se défaire des vieux restes pour s’ouvrir à l’évolution.

Taffer sur elle maintenant ? 25.6 : Une activité innocente apporte l’infortune. Rien n’est avantageux. Eviter d’agir sous la pression de l’inquiétude. Retrouver le calme et tenter de comprendre.

 

—————

 

Moi – 8 Jan 2012

Je ne suis pas certaine que la reine serpent soit une partie d’elle. J’ai eu affaire dans une vie à une de mes soeurs de cette vie là, en Egypte, où la reptilienne (celle qui m’a harcelée durant des millénaires), qui était la prêtresse d’Isis, était une humanoïde à tête de serpent. Et ma petite soeur a elle-même été incorporée par un serpent et sa tête a mué en serpent… Lors de cette régression j’ai d’ailleurs vu que j’avais assassiné la reptilienne en tant que prêtresse d’Isis à cause de ce qu’elle avait fait à ma sœur… ensuite j’ai dû tuer ma soeur aussi afin de délivrer son âme de l’emprise du serpent.

Le 38-6 que tu as reçu me fait penser que ton AJ aurait pu subir le même genre de traitement… ce n’est pas elle « le porc impur » comme le dit le trait. Le 31-6 me fait d’ailleurs penser que le fait de « pardonner » le passé est à côté de la question puisqu’elle était victime et totalement squattée et non pas responsable de ses actes. Le 32-1 suggère de laisser les choses se dilater donc sans doute des nouveautés qui vont se mettre en place progressivement.

Et on te suggère aussi de faire le point tranquillement avant de continuer avec le 25-6.

 

—————–

 

Moi – 16 Jan 2012

Une attaque super rude hier soir. Me suis assoupie tôt et voilà que je me réveille à 21h20, je suis littéralement tirée du sommeil par une vibration super négative au niveau du coeur.

J’ai déjà la main plaquée dessus au moment du réveil, à croire que je me protège durant mon sommeil. Mais impossible de ne pas me réveiller tout à fait tant l’effet ressenti est désagréable. Je n’ai pas senti de mouvement spécial comme une rotation ou un rayonnement ou des ondes, ce qui est encore plus bizarre, je sentais juste l’emplacement du coeur supérieur (le thymus je suppose) envahi par une sorte d’infra sensation, comme si je haïssais profondément quelque chose tout en voulant du mal et en éprouvant moi-même cette souffrance intolérable.

Très curieux car cela ne correspond évidemment pas à une réalité quelconque chez moi. C’est donc induit d’une manière ou d’une autre.

Me suis levée pour questionner, il m’a semblé avoir passé un quart d’heure, sans réponses claires… la sensation a diminué progressivement, mais pas encore terminée je pense à me recoucher et je vois qu’il est 22h20 !

Ca m’a fait l’effet d’avoir fait un saut dans le temps car je n’ai pas perçu autant de temps passer… encore bien bizarre… Puis je me suis fait la réflexion que quiconque ressentirait une telle dépression dans le coeur aurait envie de se jeter par la fenêtre. Je sais pas pour ma part combien de temps j’aurais tenu le coup. Ensuite j’ai pensé aux affirmations lues sur certains forums annonçant qu’il y aurait des suicides en masse en 2012… Et le dé confirme !?

Ai-je donc ressenti là un préambule à des ondes néfastes qui vont être déversées sur l’humanité ? Je ne sais… mais si c’est le cas je peux dire qu’elle va bien souffrir l’humanité. Si ça leur tombe dessus comme ça sans crier gare, il y en a qui pourraient bien devenir fous.

Ne vous effrayez pas je ne pense pas que vous y aurez droit. Et si ça devait arriver l’effet se dissipe en plus ou moins une heure.

J’espère que ce n’est qu’un phénomène passager, mais ce fut bien une attaque en « temps réel » en tout cas…

 

—————-

 

Frodon – 16 Jan 2012

Ah…

Bon, alors, de mon côté, à peu près pile poil vers la même heure (21h20), j’ai commencé sans raison valable à me sentir de plus en plus angoissé, une espèce de spirale incontrôlable et très pénible… J’ai été à plusieurs reprises à deux doigts de pleurer, et mon mental semblait se faire balader entre tout un tas de considérations anxiogènes, et de souvenirs de choses… mauvaises…

Tout ce qui arrivait à m’aider c’était ma compagne, qui allait plutôt bien de son côté, et c’était vraiment ma lumière dans les ténèbres. J’ai passé la soirée accroché à elle comme une moule à son rocher, et je me suis endormi en la serrant de partout comme un nounours…

Bizarrement, ce matin dès le réveil elle a été très malade et elle a vomi tout ce qu’elle avait avalé pour le petit déj… Je me demande si ça ne l’aurait pas aidée à « nettoyer » des merdes qu’on aurait partagées…  

Sinon, suite à une forte intuition et à une pluie de synchros ce week end, je suis à peu près SÛR que c’est un coup des Gris. Ils sont actifs en ce moment, et ils vont probablement l’être pendant toute l’année de manière très marquée.

Je viens de lire un nouvel article presque par hasard et je tombe DIRECT sur l’image d’un gris avec un déguisement de bonnasse… Et allez, ça continue les synchros ! Tiens, une autre : sortie dans moins d’un mois d’un film avec Liam Neeson carrément intitulé « The Grey ». Rien à voir avec les aliens (un avion se crash dans la montagne et le héros essaye de survivre avec une meute de loups aux trousses), mais il y a une idée de prédateurs survoltés qui m’interpelle…

 

—————–

 

Moi – 16 Jan 2012

La première chose à laquelle j’ai pensé Frodon ce sont les Tazers que tu m’as décrits dans les débuts de ton taff… Sauf que je ne sentais pas de vibrations ni d’électrocution particulière. Juste que j’ai senti un début d’envie de vomir que j’ai vite réprimée… et m’est revenu en tête ma dernière expérience de vomissement (j’avais plus vomi depuis vingt ans au moins !) où j’ai senti à ce moment là que ça provenait de l’extérieur comme une vibration.

Mes dernières indigestions bien louches je les ai mises sur ce compte là finalement…

Je relève aussi que les dernières attaques que j’ai vues étaient de fait des gris, mais pas en 3D, plutôt sur un autre plan, plus lumineux. Et derrière les gris il y a toujours des lézards. Un des derniers modèles de lézards que je viens de voir c’est avec deux petites cornes ou reliquats de cornes sur la tête, entre le dragon et le reptilien. Je pense que ce sont ceux qui logent dans le trou noir de la galaxie et sont aux commandes des gris…

 

———————

 

Agate – 20 Jan 2012

Petit travail cette nuit, j’ai encore enlevé une sorte de bestiole genre dragon sur le dos de mon AJ et aussi nettoyage de ses chakras.

Le petit dragon avait planté une pompe genre trompe ? au dessus de son crâne, j’ai jeté la bestiole au soleil central.

 

———————

 

Agate – 23 Jan 2012

J’ai arrosé un « démon » ou dragon… avec l’intention de libérer des âmes qu’il avait avalées.

J’ai arrosé avec la main droite et le cœur, puis j’ai vu des personnes sortir du dragon, elles défilaient les unes derrière les autres, et elles semblaient être de différentes époques, elles se dirigeaient vers moi, et mon corps les absorbait une par une, le démon a terminé comme un ballon de baudruche qui se vide, il restait une sorte de peau morte toute vide.

 

——————

 

Haydn – 23 Jan 2012

En tout cas clair que j’ai la patate après ces travaux !!

Bon plusieurs gros taffs hier soir. Un premier où je me suis retrouvé propulsé sur une planète Reptos dans la constellation Orion à aller récupérer « mon bébé » dans un labo puis le remettre au « soleil » qui l’a « nourri » et l’a fait grandir instantanément… Suite à ça cet « enfant » est venu m’aider à récupérer « sa mère » en créant un trou de ver qui a aspiré la planète.

Là dessus 12.6 : La stagnation prend fin. D’abord stagnation, ensuite fortune. Le changement est là. Il faut l’aider à s’installer.

Ensuite, une autre séance où je me suis perçu dans une sorte de labyrinthe d’une ruche d’insectes avec des araignées et des mantes. J’avais l’impression de vraiment y être en personne… Une araignée me saute dessus, je l’arrose jusqu’à la « zapper », puis je parcours les couloirs et trouve mon AJ dans une toile avec des tubes… J’ai à ma gauche une mante et une araignée qui viennent sur nous… J’arrose l’araignée, elle reçoit des flèches et bat en retraite, la mante avance et elle me mange, je la sabre de l’intérieur puis je lui tranche la tête… Là dessus 17.6

Je vais pour m’endormir et là je suis à une cérémonie de mariage de Reptos lol, c’est mon AJ, mais je sens une forte possession dans toute l’assistance… Je vais pour l’arroser et là elle me saute dessus très agressive, je me focalise sur mon coeur et je prends ça à la rigolade et détaché, je vois sa peau verte fondre et des particules de lumière s’évaporer. Il s’ensuit tout un taff puis à un moment je vois débarquer une caste de « guerriers guides » qui s’est téléportée dans la salle et qui balance une onde dans la pièce qui annihile les « peaux vertes », un de mes doubles me dit « c’est un cadeau du futur, arme sonore anti reptos ».

Voilà pour les aventures.

 

—————-

 

Moi – 23 Jan 2012

Arme sonore anti reptos  Waouh !!

Justement dernièrement alors que le net ramait et que je me sentais visée par une sorte de rayon… je ne voyais rien juste que ça me brûlait la tête, je finis par repenser aux « sonariens » qui avaient réparé mon ordi il y a des années de cela et je leur ai demandé de réparer ma connexion : 5 secondes plus tard c’était revenu. + le Yi King a confirmé « des amis surviennent ».

Comme quoi parfois suffit de demander.

En ce moment je m’attends encore à des nouveautés car le taff plus global contre les intrusions devrait se manifester selon le Yi King, ce qui devrait tous nous soulager de ce côté…

Donc pour ce qui est synchros, visions et travaux, merci de faire des comptes rendus détaillés. Je relève déjà que j’ai aussi reçu « orion » comme info dernièrement.

 

—————————

 

Moi – 24 Jan 2012

Agate, en lisant ceci je ramasse des charges, il est probable que quelque chose derrière ne soit pas content.

On est dans la branche « templiers »… à ne pas oublier, c’est du lourd.

20-3 : La contemplation de ma vie décide du progrès ou du recul. En examinant les choses rétrospectivement on peut estimer ce qu’il y a lieu de faire.

A suivre donc.

 

—————–

 

Frodon – 24 Jan 2012

Débriefing rapide de mes derniers taffs :

* Le chinois acupuncteur a été localisé. La boite sous sa main contenait une main momifiée, pas la peine de demander à qui elle a dû appartenir… depuis les mois que je décris les piques ressenties. 

Taff sur des myriades d’épingles de toutes sortes, hérissées, cassées, et renvoyées pour en faire un porc épic, avant qu’un gros dragon chinois doré surgisse d’un plan d’eau noire et le gobe tout cru.

Le dragon est ensuite retombé en arrière comme une masse dans son lac… possible qu’il se soit étouffé avec les épingles…

* Nouvelle prise de chou au téléphone avec ma compagne pour l’inciter à gueuler un coup pour les injustices subies au travail, elle est en larmes à l’idée d’essayer de se confronter aux abrutis de sa hiérarchie qui pigent rien à son travail…

Une fois un peu calmé, j’ai taffé sur elle à donf pour la calmer, l’arroser, lui redonner de la force et de la confiance… Petit SIMBAD familial dans lequel j’ai vu son âme, rayonnante de lumière dorée, alors qu’un truc bizarre l’observait son ventre… une sorte de truc géométrique, comme deux cubes imbriqués l’un dans l’autre pour former une étoile en 3D, avec un gros oeil dessiné dessus… J’ai viré ce truc…

Son mental était désespéré et pleurait, et son esprit… pas moyen de l’amener… Jusqu’à ce que, à force d’insister, se pointe à la place de manière pas super crédible… une GROSSE mante religieuse !

Je peux vous dire qu’elle s’est fait massacrer par mon esprit, mais alors sévère… clouée au mur par des flèches, les mandibules pétées à coup de poing une par une… Ce machin avait du sang bleu/gris, au passage…

J’ai aussi chopé un gris qui m’a paru… ancien, ou gradé, ou je ne sais quoi… on va dire un « supérieur » dans leur hiérarchie, qui se cachait dans une sorte de brouillard en coulisses…

Le soir j’ai senti ma compagne beaucoup mieux… et là elle vient de me dire qu’elle est tombée à la machine à café sur le décideur qu’elle a rendez vous avec lui vendredi pour ENFIN discuter de son cas.  

Sur tout ça, le Yi King m’a d’abord dit de me calmer, de pas trop m’impliquer dans ses trucs de boulot, de laisser ma compagne gérer ça, que je l’avais aidée quand même en la soutenant.

 

————–

 

Moi – 25 Jan 2012

Beau taff Frodon, bravo ! On voit bien dans les résultats que l’effet est immédiat.

Dans le cas de ta compagne (note : et âme jumelle) il semble évident que ses émotions exacerbées au travail font des ouvertures que les abducteurs utilisent à qui mieux mieux. A ta place je tiendrais ça sévèrement à l’oeil en permanence.

Putain de parasites on a l’impression de passer son temps à se nettoyer les poux.  

Je questionne sur l’ensemble du taff sur la branche « templiers » 57-3 : on nous déconseille de trop fouiller = sans doute que les influences sont grandes quand on pose des questions. Plus qu’à se laisser guider au fur et à mesure.

Mais je re questionne quand même pour savoir si on en a pour des années encore avec cette m… 6-3… j’en déduis que les guides sont sur le coup et qu’ils y mettent le paquet. Pour l’indication sur le temps que ça va prendre ça devrait être fait durant cette année.

Les charges viennent partiellement d’anges déchus que j’ai décrits à Agate, c’est tout un univers parallèle qui ressemble à des elfes en décomposition. Des sortes de golums cinglés et très apeurés de disparaître. L’air de rien j’avais déjà vu ce genre d’être rôdant autour de mon AJ, curieusement je l’ai trouvé tapi dans le bureau où il travaille durant la nuit, attendant qu’il revienne la journée. Je l’ai arrosé et il est parti en courant. Là on me dit qu’ils sont en observation un peu partout… Leurs entrées sont souvent les ordinateurs… lol…

Plus qu’à arroser les ordis aussi… Comme je le fais je vois en effet un vortex partant de l’écran, un couloir noir… J’arrose… 49-5 => ça semble le bon truc !

Une sorte d’ovni est relié à ces vortex… Orion ? Oui. Nous y voilà…

Ceci n’étant qu’un début dans la suite des opérations : 28-1 : Etendre des tiges de roseau blanches. Pas de blâme. Une action apparemment anodine peut être nécessaire pour préparer la voie.

Mais encore ? 8-1 : la solution va venir d’un côté inattendu…

Toute vision est la bienvenue…

 

———————–

 

Agate – 26 Jan 2012

Je me suis attaquée à un miroir concernant mon AJ, celui dans son ascenseur… même il semblerait qu’il y avait des miroirs invisibles qui étaient là avant ou un truc du genre vu la longueur du bâtiment très ancien…

Dans ce miroir, il y avait des statues en pierre (genre les 1000 bouddhas) ou comme une armée (celle de Xian), les unes derrière les autres… et des « golums » qui se baladaient dessus, ça faisait genre vieux cimetière glauque aussi, j’ai arrosé tout ça, puis est apparu une pyramide en or, un plan bien lumineux, avec des reptards derrière… j’ai fermé ensuite avec un papier en or… mais je sens encore des choses là-bas.

Je suis allée chez lui, et j’ai vu un ange déchu, cet être a la faculté de se téléporter rapidement… par exemple quand je voulais l’arroser, il se déplaçait dans la pièce. Puis, il s’est tiré à travers son ordinateur, que mon AJ utilise régulièrement, je suppose que la bestiole va vers son interlocuteur du moment, influencer ou je ne sais quoi ? donc pas pu encore le fondre, surtout que vu comme il se déplaçait j’avais l’impression qu’ils étaient plusieurs…

A suivre…

 

——————-

 

Haydn – 26 Jan 2012

J’ai taffé il y a 30min suite à des grosses charges… sur une pyramide jaune qui me visait avec son œil.

Ce fut costaud, j’ai dû la mettre dans un four solaire à plusieurs reprises pour la faire fondre au niveau de sa coque extérieure.

Ensuite j’ai troué le noyau et j’ai dû arroser fort jusqu’à libérer une masse d’énergie enfermée dedans.

19.1 là-dessus : Approche en commun. La persévérance apporte la fortune. Demeurer dans la bonne direction et influencer autrui sur la même voie.

Mais là je ramasse encore… et ça semble en effet être du « templier ».

A suivre…

 

————

 

Moi – 26 Jan 2012

Apparemment de la coordination dans nos travaux :

Ce que j’ai vu ce matin, un serpent HD me rentrer dans le coronal… j’avais décidé de vérifier à quel point les serpents étaient encore actifs… j’ai reçu la réponse, apparemment c’est bien actif…

On m’annonçait du taff plus global, ne pas penser qu’à moi etc.

Il y a quelques minutes, j’ai nettoyé des oeufs de serpents repérés sur quasi tous les chakras. Pas les envoyer à la terre m’a-t-on dit, les cramer sur place. Donc arrosage pur et simple et voir ce qui se produit. Dans mon ventre c’était le plus noir… Arrosage massif et tout à coup se dessine l’image d’une pyramide comme si elle se consumait tant elle est bourrée d’énergie. C’est dans une autre dimension. Je comprends que c’est un générateur à serpents. Relié à quoi ? Les réponses me mènent vers la pyramide des illus avec l’oeil.

Rapport avec les templiers aussi ? Oui. C’est là que je fais le rapprochement avec ce que Haydn a écrit à ce sujet.

Pour rappel, « templiers » = les reptos du centre galactique, en passant par les mayas négatifs, les merlins et autres perlimpimpins… et les nazis. Même Kryeon qui est au service de ces reptos est de la partie… avec son « service magnétique » sans doute. Magnétisme = pompes sexuelles notamment…

Tu as donc effectué un pré travail de repérage et début de taff… pour trouver cette piste. Comme quoi ce « détail » n’était pas anodin.

On me dit de continuer lentement mais sûrement… 10-4 : Il marche sur la queue du tigre. Prudence et circonspection conduisent finalement à la fortune. La volonté se réalise, grâce à une action prudente et mesurée.

Toute nouveauté à ce sujet est la bienvenue.

 

—————–

 

Agate – 27 Jan 2012

Hier, grosse rage contre mon AJ, mais j’ai dévié cette colère sur son golum, et là j’ai mis le paquet, au départ j’arrive enfin à le choper, et j’arrose, il fond sous forme de milliers de billes qui tombent au sol, mais il arrive à se reconstituer… alors je crée un vortex géant, et j’arrive à le poser en haut, ça tourbillonne, et il finit par partir dans l’espace, je pense qu’il a dû atterrir bien loin, sur sa planète…

le Yi King dit qu’il est hors d’état de nuire, mais bon, y a encore du taff, car un autre peut revenir et il n’est pas éliminé pour autant, encore tiré 59.3 : Il dissout son moi. Pas de remords. Il est des circonstances où le travail est si pénible que l’on ne peut plus penser à soi-même.

Ouais, hyper pénible comme taff !

Un trait concernant le golum: 11.1 : Si l’on arrache une laîche, le gazon vient avec. Chacun selon son espèce. Des entreprises apportent la fortune. Bonne piste pour entreprendre quelque chose qui doit faire avancer.

On dirait que ça avance.

Bonne journée

 

—————–

 

Agate – 30 Jan 2012

Cette nuit, j’ai encore vu le « gollum » ailé, il avait accroché une laisse au cou de mon AJ, mais en le suivant, j’ai atterri dans un monde, où il y en avait plusieurs, ils étaient en train de voler à la base de pyramides. En fait, dans ce monde, il y avait des reptiliens qui eux traînaient les créatures en laisse, genre à leurs bottes… ces pyramides étaient dorées, on m’a indiqué qu’elles étaient au dessus de l’axe supérieur de la terre. Une colonne de lumière venait d’en bas pour les alimenter, ça faisait comme un puits d’énergie au centre, il y avait trois pyramides… j’ai arrosé les laisses afin de couper les liens entre chacun.

 

——————

———————-

 

 

 

Le Récit (11)

NOTE : Il est conseillé de lire ce récit en commençant par le début. Vous trouverez l’ensemble des chapitres numérotés dans la rubrique (T)-III V.I.T.R.I.O.L. du menu.  

—————————-

 

Notes du 24-2-2008

L’ami voyant a également commencé des travaux conscients en 2D et 1D. La route semble s’éclaircir lentement.

Du côté des deux voyantes, plusieurs situations avec des nazis, des sectes sataniques, des gens sacrifiés nourrissant des vortex sombres via les symboles activés, ont été travaillées, cela déferle. Des situations dans des cercles de francs-maçons liés au nazis, notamment en Angleterre.

La reptilienne a été identifiée en tant que femme de SS à la tête d’une maison de prostitution avec Jane et Nadine sous sa coupe. Elle a continué son œuvre de vies en vies avec ces deux femmes en tant qu’appâts sexuels.

Et enfin détection de la reptilienne dans une pyramide en Egypte où un de ses doubles puissant décidait de nos vies successives, nos incarnations. Elle nous a suivis via une énorme boule de cristal et nous influençait par ce moyen, de vie en vie…

Je remarque que les lézards et les nazis font bon ménage, même si d’aucuns affirment que ce sont deux factions adverses. Elles doivent au minimum coopérer, ou bien se servir du terrain de chasse de l’autre pour capturer les proies autant que faire se peut. Quels desseins sordides…

 

—————————-
 

Mail de Nadine du 26-2-08


Un travail a commencé alors que je me sentais à nouveau très mal. Je vois une scène où je suis un enfant dans un lit d’hôpital. Je vois aussi deux personnages SS, un homme et une femme. Je perçois progressivement ce qu’il y a derrière à savoir de grands E.T. tout noirs ou plutôt gris foncés. L’un d’entre eux me fait face directement. Je parviens à lui parler car B a commencé à lui poser des questions. Il me dit que ce sont eux qui sont derrière cette guerre ratée, ils voulaient l’apocalypse, réduire la terre à néant. Ils aimeraient recommencer.

J’ai décidé de ne pas trop m’avancer, j’allais pas sauver l’humanité cette nuit en combattant une série d’E.T. ayant provoqué une guerre mondiale si c’était bien le cas. L’E.T. en question me dit qu’il me « libère », en tout cas, il me lâche de cet emprisonnement dans ce lit d’hôpital. En envoyant de l’amour, je vois que l’homme et la femme SS s’agenouillent en s’excusant, l’homme est prêt à partir et est sincère, la femme non, nous travaillons à elle et elle est réduite en poussière. C’est alors qu’une forte lumière dorée m’envahit et permet de libérer une série d’enfants qui connaissaient le même calvaire que moi, je pense reconnaître une petite fille qui pourrait bien être ma petite sœur de cette vie, au vu du ressenti que j’avais, elle semble très soulagée et peut elle aussi partir.

——————————–
 

Mail du 26-2-08 à Jane et Nadine
 

Comme je me questionnais encore sur le lien sordide qui existe entre la reptilienne et son fils, j’ai eu droit à une visite dans une vie moyenâgeuse. Je pense qu’il s’agissait d’une énième consolidation de leur pacte, mais il était relativement évocateur.

Durant le moyen âge donc, la reptilienne sous forme humaine était une prostituée. Elle a recueilli le sperme d’un de ses clients qui avait des potentiels élevés, un chercheur dans des domaines spirituels pour le moins, qui fut pharaon en Egypte. Elle a amené ce sperme chez son fils, qui oeuvrait sous sa forme de merlin alchimiste négatif. Avec l’aide d’un mélange de ses propres menstruations, le sperme du fils et celui du client, ils ont effectué un composé alchimique hyper négatif !

Il s’agit d’un des travaux les plus lourds qu’on puisse effectuer en magie noire. En effet, avec ce mélange et les rituels adéquats, ils ont créé un « oeuf alchimique » négatif, qui contenait deux serpents (noir et blanc)… et voilà d’où leurs pouvoirs avec leurs cobras tiraient encore leur puissance jusqu’à notre époque, étant configurés avec les potentiels d’un être évolué. Ce sont des travaux réactualisés régulièrement.

Ils ont en quelque sorte uni leurs gênes à ceux de cet être. Le sang menstruel étant celui qui contient le plus de principes de vie et idem pour le sperme, ce sont les éléments d’un être vivant qui sont les plus puissants.

Ce rituel a servi par la suite de base à la fécondation de plusieurs femmes, de manière similaire à ce que Nadine a subi dans le cercle mauve. Les travaux effectués en Egypte devaient être du même type.

————————-

Mail de Jane 27-2-08

J’ai questionné les guides. Avec tout ce qui a été fait jusqu’à présent, on m’a dit que le travail serait dorénavant allégé. Mais c’est quand même incroyable, on remarque un réel acharnement sur nous tout au long de ces histoires, c’est comme s’ils voulaient depuis le début nous anéantir !! J’ai l’impression qu’ils savaient d’avance que nous allions les stopper dans leurs manœuvres… il se peut que nous soyons arrivées ensemble dès le début de nos vies et que nous avions un plan en tête !

————————–
 

Mail de Nadine 27-2-08
 
Encore un travail. J’ai commencé par voir la reptilienne avec plusieurs cobras lui sortant de derrière le dos, l’amour l’a faite reculer puis disparaître pour laisser place à une drôle de scène que je ne comprends toujours pas.

Un tête égyptienne, sous forme de temple-statue, couleur beige dorée. Aspect effilé, peut-être un museau ou alors un très long nez, difficile d’être plus précise. A l’intérieur, une pièce dans laquelle est maintenu un homme, allongé sur une table en pierre. Cet homme a un oeil central sur le front, c’est peut-être un symbole mais cet oeil est vert émeraude et « actif » dans le sens où sa couleur est « vibrante ». Un sorcier très noir le maintient, dans un habit très long avec une capuche, B l’a vu lui aussi.

Le sorcier lui a enfoncé une aiguille dans l’oeil central et un poignard dans la poitrine pour ensuite lui prendre son coeur, possible qu’il l’ait mangé… On a travaillé à lui puis ensuite libéré le gars, plutôt grand, les cheveux un peu bouclés et foncés. On m’a juste dit que cet homme avait la vision très développée et qu’il avait voulu sauver un grand nombre de personnes, les avertir de certaines choses et qu’il s’est fait arrêter à cause de cela.

Il a pu être délivré et on m’a dit qu’il était censé nous aider aussi dans le travail… mais je n’ai pas pu comprendre de qui il s’agissait… quelqu’un qui est capable d’effectuer un travail comme nous en tout cas. Je ne pense pas que ce soit un de nos hommes. Peut-être un type que l’on connaît ou qu’on connaîtra ? autre ? Mais j’ai compris que le travail avait bien été fait, c’est déjà important.

———————————
 

Mail à Nadine et Jane 1-3-2008

Ce que tu me racontes Nadine, me fait penser à une situation similaire que j’ai vue il y a plusieurs semaines de cela. Je suis tombée sur un pharaon qui était couché dans une pyramide devant le chacal égyptien Anubis (ça me fait penser au long nez que tu décris). Et dans ce chacal je reconnais T, le fils de la reptilienne ! Le pharaon avait des trous à la place des yeux et je voyais l’espace à travers ces trous !

Ceci donnait accès à tout un univers parallèle hyper négatif, via un rituel de T donc. Je ne sais pas où en est cette situation, car ce n’était pas terminé. Cependant j’ai vu une autre scène en rapport qui se déroulait en Egypte en 3D cette fois. Je vois T face à ce chacal. Il est à genoux puis à plat ventre et le chacal lui dit qu’il doit lui donner son âme s’il veut le pouvoir. Ce qu’il accepte ! Ce chacal a donc l’âme de T de cette vie là en lui, entre autres bien sûr… Comme il s’agit d’un dieu du domaine des morts, on peut imaginer le nombre d’âmes qu’il a ingurgitées !
 

Et voici le compte rendu d’un travail de cet après midi.

Je sens une charge et on me dit que ça vient via Nadine. Je visualise et je vois sa tête séparée de son corps. La tête est dans un bocal. La reptilienne lui parle et lui dit : « c’est comme ça que je te tiens de toute éternité, et elle pouffe de rire… » Elle a une langue fourchue et semble se changer en reptile alternativement. Elle dit qu’elle est amoureuse de toi et je sens son envie de te posséder, un réel désir sexuel et elle gobbe ton énergie en se pourléchant les babines… Je vois alors qu’un gros lézard sur un autre plan la tient en laisse. Je demande aux guides de couper la laisse, ce qu’ils font. Je vois alors le lézard se détacher et pleurer en suppliant comme s’il ne voulait pas perdre son jouet ! Il s’éloigne petit à petit, alors que j’envoie de l’énergie, comme dans une bulle dans laquelle il est enfermé. Il disparaît de notre plan, retournant sans doute dans le sien.

Ensuite je vois directement un « ange », genre archange Mikaël, qui tient un homme en laisse. L’homme se change parfois en chien, me montrant qu’il est un vrai toutou… Je finis par reconnaître B (compagnon de Nadine). Il est à moitié étranglé par la laisse. Là aussi on coupe la laisse et « l’ange » est viré.

Après ça, je vois la reptilienne qui me montre ses bocaux, un peu comme si elle me montrait ses oeuvres d’art… ses magnifiques réalisations pour que je les admire. Elle a une série de bocaux avec nos têtes dedans. Elle travaille sur les chakras coronals. Je vois la tête d’un de ses amis avec le tuyau d’un entonnoir qui lui perce le chakra et s’enfonce dans sa tête. Elle me dit : regarde, comme ça je peux récolter la sève et la donner à mon maître… (je ne sais pas qui est le maître, peut-être l’autre lézard qui vient de disparaître). Après ça les images s’embrouillent, car je suis aussi dans un bocal et elle me triture la tête. Le yi king me dit alors d’arrêter à cause de poursuivants hostiles… Il me dit que ça se règlera sans confrontation directe à cette situation ou bien alors ce n’est pas à moi à le faire. Je ne peux m’empêcher après ça de faire le rapprochement avec les pratiques de ces sectes de chevaliers qui travaillent avec des têtes coupées…

J’ai trouvé un document à ce sujet sur le net que je vous envoie en pièce jointe… assez ahurissant, quand on pense que des hommes « importants » sont dans ce type de société secrète à l’heure actuelle… 

DOCUMENT A TELECHARGER (100 Ko)

Le Récit (11) dans (T)-III V.I.T.R.I.O.L. doclessecretsdestempliers.doc 

 

——————————-
 

Notes du 3-3-08

Je viens de recevoir 40-6 au yi king : l’homme à abattre… C’était L, la reptilienne. En la cherchant je suis tombée sur un dragon noir. L’envoi d’énergie lui a percé le flanc. J’ai vu du sang s’écouler. Je n’ai pas compris le sens. Le dragon avait l’air affaibli mais non terrassé.

D’autre part le son capté de mon âme jumelle augmente à chaque fois que je franchis une étape ou bien les tonalités sont différentes. Ce phénomène est un indicateur qui semble ne jamais devoir s’arrêter.

La vie humaine est décidément bien étrange. Cependant mes énergies ont tellement changé depuis le début de cette entreprise que je ne regrette rien.

——————————–
 

Mail à Nadine et Jane 4-3-08
 

Ce n’est pas encore la toute grande forme, mais je vais mieux, après tous ces travaux. J’ai rencontré mon ami voyant et il m’a raconté qu’il avait vu des choses positives avec des E.T. positifs, pour une fois… Comme il m’en parlait j’ai commencé à les percevoir aussi. Un être très longiligne m’a expliqué que nous sommes dans une faille dimensionnelle dans laquelle on nous a coincés (oeuvre des lézards). Ils sont là pour remonter notre dimension de cette faille afin que nous puissions passer dans la leur. Dans les trois années qui viennent, les humains devraient pouvoir vibrer à une échelle nettement plus élevée… J’ai vu un tas d’ovnis avec des êtres très différents. Les tout petits bleus verts hyper joyeux sont là aussi. Ils travaillent en coordination, surplombant toute notre 3D, comme s’ils intervenaient partout en même temps.

Et là je dois dire que j’ai vu ces E.T. très proches de nous. Au début de ce travail (en décembre), je les voyais derrière un portail, mais en ce moment, c’est comme s’ils étaient à une centaine de mètres au-dessus de nous. Il y en a énormément ! Ce sont donc des bonnes nouvelles. Je les sentais bien reliés par le chakra du coeur et les sentir m’a rendu de l’énergie.

=======================================================
 

Conclusion de cette première partie du Récit.

Ces deux voyantes et leurs aidants ont continué le travail de manière plus espacée, en se concentrant notamment sur leurs relations familiales et amicales qui créaient des liens souvent difficiles à cerner, d’autant plus que des manipulateurs interviennent dans ce type de relation afin de mieux nous piéger. Ce travail peut donc prendre du temps, mais il a été également plus aisé à gérer depuis cette période concentrée, car nous avons de plus en plus l’occasion de récupérer entre les travaux.
C’est à cette époque d’allègement que j’ai demandé à Jane de vérifier avec les guides de son côté, si ce serait un bonne initiative de témoigner de cette entreprise sur Internet. Elle répondit clairement oui. Depuis quelques jours elle travaillait avec un indien qui l’aidait dans les situations. Il a déclaré que les témoignages sur le net allaient permettre aux personnes concernées d’entreprendre un travail contre nos ennemis communs.

Suite à ce premier témoignage sur Internet, celle que je nomme ma sœur spirituelle est devenue ma collaboratrice la plus active. Elle a d’abord entrepris une énorme libération notamment sur les plans mentaux – miroirs, où les pièges sont également nombreux.

Elle dispose d’une énergie étonnante grâce à son lien fortement rétabli avec son âme jumelle, et d’un don de voyance exceptionnel, ce qui lui permet de travailler de manière autonome.

Ses descriptions sont tout aussi science fictionesques que ce qui a été relaté dans ce récit. Les situations contiennent davantage de données colorées, où pierres précieuses, magies diverses, planètes, étoiles et entités « lumineuses » interviennent régulièrement tels que des « anges » entre autres qui se révèlent des moyens de manipulation.

Elle aussi doit travailler sur son contexte familial et amical comme chacun d’entre nous, défaisant des nœuds d’interrelations par vampires interposés, souvent bien embrouillés, libérant des mixtures génétiques afin de récupérer toujours davantage ses propres pouvoirs. Elle a également eu affaire à la reptilienne notamment sous des versions qui avaient trait à l’Amérique du sud et sur des plans miroirs ou dans des situations qui faisaient songer à la mythologie gréco-romaine, voire encore à l’Atlantide dont cette mythologie s’inspire fortement. Le fils de la reptilienne a été réduit de « taille » notamment dans sa version de « merlin » en rapport avec l’Amérique du sud.

Nous avons également travaillé de concert à tour de rôle, ou parfois en même temps sans nous concerter, sur certaines situations dans lesquelles des phénomènes typiques à l’Amérique du sud ont eu lieu : têtes coupées, travaux négatifs avec des squelettes et des crânes conservés sur des milliers d’années, dans le but de soumettre leurs possesseurs sur des durées très étendues. Ainsi que divers travaux en rapport avec des insectoides, robots, etc.

Vers la fin de l’année 2008 nous en étions à percevoir les célèbres crânes de cristal, lorsqu’une action de libération s’est présentée à ce niveau. Un ovni se trouvait, sur un autre plan, fiché sur la grande pyramide d’Egypte, contenant une série de crânes de cristal. L’énergie envoyée sur l’ovni et les crânes a permis de le déloger et de le renvoyer là d’où il venait, c’est-à-dire, d’après les guides, d’une autre ligne temporelle située dans le futur, dans laquelle ils exerçaient un contrôle sur l’humanité. Ce travail m’a amenée à réfléchir sur ces fameux crânes de cristal dont certains sont répandus sur la planète. 

D’autres travailleurs « guerriers » ou « shamans » se sont également éveillés petit à petit et effectuent des tâches qui leur sont propres. Toutes ces énergies de libération mises en commun paraissent avoir un effet d’allègement notable, car en ce qui concerne les personnes que j’ai connues en premières lignes, leurs souffrances se sont vraiment apaisées. La vie change pour la plupart, intérieurement avant tout, avec un nouveau niveau d’énergie, mais également sur le plan extérieur, de nombreux changements et de nouvelles perspectives se mettent en place.

Avec ces collaborateurs, la synchronicité dans les informations que nous échangeons ne cesse de nous étonner, comme ce fut le cas dans la première partie de cette épopée. Le travail de l’un permet à l’autre de poursuivre et les échanges restent souvent intéressants.

La suite des récits sera peut-être publiée, en temps utile, lorsqu’il sera possible d’en effectuer une synthèse. En attendant, les données publiées dans la section ‘Brèves du Front’ donnent une idée de certains travaux en cours. La suite consiste aussi à approfondir les investigations, car il reste des domaines non encore élucidés.

Le but premier de ce témoignage détaillé était de fournir une illustration de la manière dont nous avons mis à jour plusieurs données qui paraissent cruciales au niveau de notre prise au piège dans la matrice, même s’il est pour ainsi dire impossible de relater certaines subtilités, parfois importantes, notamment en rapport avec notre relation personnelle avec la reptilienne en tant qu’être humain incarné durant la vie présente.

J’espère surtout être parvenue à illustrer suffisamment ce travail, – bien étrange, comme le disait un correspondant -, pour permettre d’inspirer les travailleurs qui se trouvent sur des voies similaires.

Le bilan du niveau d’énergie atteint par les premiers travailleurs nous permet d’encourager chacun à se mettre à la tâche dès que la possibilité se présente, car c’est une toute nouvelle perspective, une nouvelle conscience, qui s’ouvre à nous suite à une telle libération.

=======================================================

Le Récit (10)

NOTE : Il est conseillé de lire ce récit en commençant par le début. Vous trouverez l’ensemble des chapitres numérotés dans la rubrique (T)-III V.I.T.R.I.O.L. du menu.

—————————–

Mail à Jane et Nadine 9-2-08

Encore vu des choses dont il est important que je vous parle pour que nous restions coordonnées. Pour moi il est clair que nous avançons selon les indications des guides. On entre maintenant dans un secteur plus “délicat”, c’est-à-dire plus subtil, parce que les lézards n’ont rien laissé au hasard (ça rime d’ailleurs…).

Primo pour bien comprendre leur tactique, il faut savoir qu’ils ont exacerbé la dualité dans son ensemble, il n’y a pas seulement le noir… Le noir et le blanc sont les deux termes de la dualité et comme a dit un guide, l’être réalisé se tient debout, un pied sur le noir et un pied sur le blanc. C’est d’ailleurs enseigné dans le bouddhisme : la voie du milieu. C’est pour cette raison qu’il faut rester vigilantes pour les deux “couleurs” extrêmes, noir et blanc, ça fait la paire. Le blanc complète le noir et vis versa.

Suite au message de Nadine qui a parlé du cobra qui surveillait, je me suis mise à visualiser ce qui me piquait encore la tête tout en me pompant… Je suis tombée sur une pyramide blanche au-dessus de la maison actuelle de la reptilienne… Cette pyramide contenait un magnifique cobra blanc, bien nourri et dodu ! J’ai travaillé avec l’amour et rien que l’amour, encore et toujours… (ça rime aussi…) La pyramide a été fondue… pas facilement, mais ce fut fait. Le cobra s’est dissout. Le YK m’a dit que je m’attirais une “haine empoisonnée à m’occuper de cette histoire, mais comme l’époque le veut ainsi je demeure exempte de blâme”… Je n’ai pas d’autre choix encore une fois, car, après quelques heures, j’ai senti à nouveau une pique à la tête et je vois à nouveau un début de pyramide qui se reconstruit et le cobra qui recommence à prendre forme !

J’ai alors demandé aux guides si c’est une sorte de travail “automatique” de sa sainteté. Réponse positive ! Ca se produit durant les relations sexuelles des uns et des autres qui ont été initiés par elle ! Continuant à visualiser, j’aperçois alors un cobra noir, l’autre terme de la dualité (j’ai pu vérifier que le blanc va toujours avec le noir)… et là c’était son fils chéri qui était le maître d’oeuvre. Pour dire qu’ils se soutiennent toujours dans cette oeuvre magistrale de pompage d’autrui pour pas un rond ! Je précise aussi que cette histoire de cobra, c’est simplement de la magie et ce n’est pas “spirituel” en soi.

En effet, en Egypte, ils ont fortement développé le pouvoir des cobras blancs pour contrer la magie noire… toujours dans l’optique de se battre et de contrer les attaques, parce qu’ils ne savaient pas retrouver les racines du mal et les dissoudre. Cette bataille dure depuis lors, et sans doute même avant l’Egypte. Mais il existe d’autres enseignements où on voit que le développement de la kundalini par la sexualité ouvre les chakras et un long serpent doré monte jusqu’au chakra coronal (pas devant le front comme chez les égyptiens). Ce serpent est le symbole de la kundalini, la force lovée dans le chakra de base de la colonne. Lorsque ce serpent doré monte (via l’évolution de la personne), il ouvre les chakras et lors de son passage par le chakra du coeur, il donne le pouvoir de transmuter la dualité. Les serpents noirs et blancs sont des autres types de développement de cette énergie sexuelle, forcés par la magie, mais ils ne donnent pas le pouvoir du coeur.

En d’autres mots, les cobras de sa sainteté (la reptilienne) et de son fiston sont là pour nous pomper et ce qui me vient en tête après avoir vu le cobra blanc dans la pyramide, c’est que c’est de cette façon qu’elle s’est construit sa première pyramide dont j’ai parlé tout au début du travail et qui a été dissoute par des guides de haut niveau. Si je vois bien, c’est à peu près le seul cheval de bataille qui reste à sa sainteté. Elle essaye de se reconstruire sa pyramide. Le problème est qu’en étant reliée à T son fils, cela se complique, car lui nourrit son serpent noir via ses pouvoirs d’alchimiste noir. Et je ne sais pas comment ils sont liés, sans doute de multiples façons. C’est là qu’il restera du travail de combat contre des situations noires je pense. Il est probable que Nadine et moi avons encore des liens avec ce T. Pour Jane, je ne sais pas. Ceci dit, je pense qu’il serait utile de vérifier (notamment avant et après les relations sexuelles) s’il n’y a pas une pyramide dans les parages, ainsi qu’un cobra qui surveille, peu importe la couleur.

————————–
 

Mail de Jane 10-2-2008

Suite à mes malaises revenus depuis trois jours et à mes rêves de L, je me suis dit qu’il était vraiment nécessaire d’aller y regarder !

J’ai trouvé une situation où j’étais nue allongée sur une table, presque en morceaux vu qu’une partie de mes organes (oeil, cerveau, etc) étaient dans des bocaux ! Un mage noir, une sorte de merlin encore essayait de prendre mes pouvoirs ! Mon âme était prisonnière dans cette pièce médiévale et je voyais ce type faire ses expériences sur moi. Le plus bizarre c’est qu’il s’agissait de mon corps physique de maintenant, j’en déduis donc que ce travail était toujours actif, sans doute dans un autre plan bien sombre ! Je me suis tout d’abord libérée de cette pièce et me suis retrouvée dans une lumière méga forte, que je n’avais jamais vue d’ailleurs, et j’ai vu en même temps à la gauche de ma tête une boule de lumière planer dans une sorte d’espace sombre. Cette boule était remplie d’âmes, prisonnières de cette lumière évidemment !

Il m’a fallut du temps pour percer cette boule et j’ai pu libérer avec l’aide de mon AJ (âme jumelle) toutes ces âmes. Cette boule vidée s’est désintégrée toute seule car elle se nourrissait de toutes ces personnes ! Je peux vous dire qu’il y en avait du monde là dedans !! Ensuite je suis revenue près du merlin, il a commencé à paniquer, j’ai tout cassé dans son laboratoire et il s’est mis à terre, j’ai dû aussi lui retirer sa bague car elle lui donnait des pouvoirs ! Il s’est ensuite désintégré ! Ensuite je me suis attaquée à l’officier SS qui était à côté de moi dès le début du travail, il fallait d’abord que je me charge du merlin pour pouvoir passer à lui. Il restait à mes côtés sans bouger, puis s’est subitement jeté sur moi pour m’étrangler ! J’ai réellement suffoqué, il avait une de ces rages !!

Mon AJ qui m’assistait me dit d’enlever le bandeau autour de mes yeux et de le regarder dans les yeux ! Je le fais et je sens vraiment qu’il n’est pas content du travail que j’ai fait la fois passée en délivrant tout ces malades abusés durant la guerre. Il me dit que je dois crever… Je le regarde dans les yeux et je reconnais un ami ! Coupé en deux, avec une partie prête à demander pardon et une autre folle de rage !! Bref je lui ai parlé et l’ai aidé à se débarrasser de l’autre négatif qui faisait partie de lui. Voilà pour le travail de ce matin, je comprend mieux maintenant pourquoi je ne pouvais rien faire, en fait ce type s’opposait à mon travail occulte et ne voulait surtout pas que je vois son visage ! Voilà je vais me reposer car je suis littéralement KO, ce mage m’a épuisée !

————————-


Mail à Jane 12-2-2008
Ton travail est similaire avec ce que j’ai fait hier matin. Toute une affaire qui a duré des heures. J’étais dans un coffre enfermée et je sentais que j’étais dans une pièce médiévale aussi. Après des allées et venues vers la maison actuelle de la reptilienne où j’ai dû déforcer son travail, j’ai réussi à m’extirper du coffre. Je tombe sur un merlin : le voyant avec lequel je travaille de temps en temps ! Je le dégomme assez facilement car il était d’accord. Juste avant sa disparition, il me dit : attention il y en a un autre derrière toi ! : T, le fils de la reptilienne… Plus dur à dégommer, mais j’ai réussi. Je reste alors dans cette pièce de merlin et je devine que sa sainteté (L la reptilienne) y est, mais cachée.

En envoyant l’énergie je réussi à la faire apparaître et là je tombe sur un travail très long. J’ai entendu le guide me dire “40″. Et il y avait en fait 40 plans sur lesquels elle se cachait dans une pyramide ou un château… Tout ceci se situe sur des plans parallèles du plan mental luciférien, infesté de lézards, d’E.T. etc. Ce sont des protections qu’elle a engrangées durant des vies et des vies. J’ai dû dégommer chacun de ses abris sur ces plans. Ces plans mentaux ne se situent donc plus en 1D ou en 2D mais en 4D, 5D, etc, jusqu’au plan bouddhique qui est en 7D je pense. Pour dire que ces plans “miroirs” du plan mental ont tout infecté et ont pourri nos possibilités d’évolution et celle de l’humanité entière.

C’est le plan de l’illusion de la fausse lumière de l’ange déchu, à savoir Lulu… Le truc c’est qu’il prend les doubles au piège en 1D, les fait entrer dans le trou noir, puis, via le soleil blanc qui “illumine” les dimensions supérieures, cela donne accès aux plans parallèles “supérieurs” miroirs. Vers la fin du travail, j’ai vu L affalée à la table de la pièce du merlin dans le château. Sa taille a diminué de plus en plus. Quant elle n’avait plus qu’une vingtaine de centimètres, j’ai encore dû dégommer une pyramide, puis à 5cm encore une autre, jusqu’à sa disparition totale ! A ce moment là, j’ai vu une grosse lumière dorée emplir cette pièce et faire un nettoyage de purification ! Et la dernière image m’a étonnée, parce que j’ai vu apparaître un objet bouddhiste, à savoir un “vajra”. Il était énorme et magnifique, tout étincelant et il tournoyait dans l’air. C’est une sorte d’ustensile avec des pommeaux ciselés à chaque extrémité d’une croix. Le centre de la croix était comme une pierre précieuse scintillante, une sorte de diamant et les extrémités (les pommeaux) en or. J’ai fait une recherche sur le net pour avoir la signification de cet objet et voilà ce que j’ai trouvé, en résumé :

(Le vajra que j’ai vu est le “croisé” dont il est question ici) Le vajra, mot sanscrit signifiant « foudre » ou « diamant », est un symbole important dans l’hindouisme et surtout dans le courant vajrayana du bouddhisme, à qui il a donné son nom : « voie du vajra ». Il y désigne entre autres un instrument rituel. Le vajra, arme sans pareille, représente l’upaya, moyen efficace qui détruit l’ignorance. Le symbole formé de deux vajras croisés se nomme visvavajra (vajra de l’univers). Son nom sanscrit est lié à un mythe cosmogonique qui prétend qu’il fut le premier objet de l’univers à prendre forme à partir du vent. Il est le symbole de l’action efficace par excellence, et l’attribut du bouddha transcendant Amogasiddhi, chef de la famille du karma (action). Dans les rituels, le vajra est souvent employé avec la cloche ghanta. Ils symbolisent alors respectivement le masculin et le féminin, l’action efficace (ou la compassion) et la sagesse. Le nom Amoghasiddhi signifie «Conquérant Tout-Puissant» ou «Celui qui accomplit invariablement son But». La Sagesse d’Amoghasiddhi qui accomplit tout, ou la Sagesse de l’Action perfectionnée, agit comme antidote du poison de l’envie et de la jalousie. Cette sagesse confère la persévérance et un jugement et une action infaillibles. Amoghasiddhi est le Bouddha Dhyana du nord. Sa couleur est le vert, signifiant le soleil à minuit. Il règne sur l’élément de l’air et incarne le skhanda de la volition, appelé également le skandha des phénomènes mentaux ou des tendances de l’intellect. Le vishvavajra, ou double vajra, est fait de deux vajras croisés et symbolise la plus haute compréhension de la vérité et le pouvoir spirituel d’un Bouddha.

Quand j’ai lu ceci, j’ai pensé que j’avais reçu une grande aide dans ce travail !! En plus, comme on peut le lire dans cet extrait, le travail du bouddha qui manie cette arme rituelle est celui qui travaille sur le plan mental, ce qui vient confirmer ma compréhension des choses.

Mais… car il y a un mais… un gros MAIS d’ailleurs… le travail n’est pas terminé pour autant… car évidemment il reste le fiston T qui a encore une emprise sur mon ami voyant et sur mon AJ. Ce travail était une situation importante, mais il doit encore se cacher ailleurs. La suite du travail s’annonce par le fait que je sens à nouveau des charges piquantes à la tête et le yi king confirme que ça provient de l’action de T. Si j’ai dégommé sa sainteté et ses manipulations sur le plan mental, je ne suis pas encore libérée puisque T tient mon AJ et l’ami voyant et que elle-même a toujours un lien avec T son fils ! Je pense que ça va être votre tour… En attendant, je pare contre les attaques au fur et à mesure, jusqu’au feu vert.

 

—————————-
 

Mail de Nadine 13-2-08

Il nous apparaît maintenant comme une évidence qu’on fait tout pour ne pas que nous restions ensemble, un horrible cauchemar duquel je me suis éveillée en chialant m’en a encore fourni la preuve : tromperie, rancoeur et rupture… Au même moment où B ressentait un stress et ne parvenait plus à dormir. Un homme était là et me tenait à la gorge, voulant me ramener avec lui car j’étais à “lui”. On a dû travailler.

Bref, nous sommes toujours dans l’auto libération mais je pense que c’est important pour qu’on puisse tenir le coup et rester ensemble dans une relation amoureuse harmonieuse, tout un travail !

Re-boulot ce matin pour tenter de dégommer le cobra encore présent face à nous, sans doute pour voler de l’énergie. B l’a vaincu au combat puis L (la reptilienne) est apparue en disant qu’elle avait le pouvoir, que je suis sa fille et que je lui appartiens. B n’a cessé de lui parler, comme pour la raisonner mais ça me semblait plutôt être des paroles d’amour pendant que je la bombardais moi aussi… Elle s’est alors reculée jusqu’à ne plus former qu’un point dans l’horizon. Je me suis vue couper des liens, avec des gros ciseaux, manière radicale et bien symbolique. Pense pas que ce soit fini pour autant, il s’agira d’être bien vigilant.

 

———————-
Mail de Jane 14-2-08

Alors du nouveau pour moi. Je suis tombée sur une situation passée avec Nadine. Je sentais une énorme boule de stress dans le ventre ainsi qu’un énorme serpent qui me serrait la gorge, un vieux monsieur une sorte de sage, m’a montré ce que je devais voir : J’ai vu Nadine en espèce de sorcière toute violette et noire avec un serpent autour du cou, elle me dit qu’elle veut m’étrangler. Je vois qu’elle a autour du cou un médaillon avec un symbole, un cercle avec un quartier de lune au milieu, ce cercle est coupé en deux, moitié noir, moitié violet.

Je vois que cette sorcière au visage de Nadine tient la Nadine de maintenant par la gorge. Je m’avance vers elle et là je vois une langue de serpent sortir de sa bouche et elle m’envoie des petits serpents. Je m’évanouis tellement l’étourdissement est fort. Le vieux monsieur se met entre nous et me porte avec lui, on se retrouve en hauteur par rapport à elle. Mon AJ qui m’assiste voit ensuite une pyramide contenant des symboles dorés dont des serpents. Je vois ensuite cette Nadine travailler dans cette pyramide, elle transforme des serpents en or. Ensuite je vois un groupe d’enfants près d’elle, dont moi.

Elle me donne une pièce en or et nous traversons des longs couloirs de la pyramide. Je me retrouve enfermée dans un cachot avec un tas d’enfants. Je vois qu’elle fait des essais sur nous avec ses serpents et nous hypnotise aussi. Le vieil homme part avec les autres enfants et moi je reste seule avec Nadine.

Je vois un énorme serpent tout au dessus d’elle et son symbole de lune, je vois ensuite la lune près d’elle comme si elle voulait récupérer son quartier. Le vieux rend à la lune son quartier. Il libère également des tonnes d’âmes d’enfants enfermées dans un petit récipient autour de son cou. Je pense que mon âme y était aussi enfermée. Je lui rend aussi sa pièce en or ! Elle se met à genoux car démunie de ses pouvoirs, elle pleure et un groupe de chauve-souris sort de sa poitrine. Je dois lui pardonner et je le lui dis à haute voix.

Elle libère ensuite la Nadine de maintenant et accepte de partir avec le vieux. Je précise que j’ai vu entre temps un nazi je pense que c’était T dans une voiture de luxe, super agressif. Je pense qu’il doit encore être dégommé car il a un lien avec cette histoire ! Voilà pour le travail d’hier, je regarderai si il y a encore des choses à faire. Je me sens beaucoup mieux suite à ceci et beaucoup moins angoissée. Regarde toujours Nadine si tout est terminé car à mon avis c’était un gros morceau.

 

————————–
 

Mail de Nadine 15-2-08

Je suis plus légère à présent puisque nous venons de travailler B et moi.

Il y a eu 2 libérations à faire.

1- Moi sur une table de pierre, ambiance médiévale et très sombre – la fameuse sorcière à mes côtés, la même que j’avais vue il y a deux jours – suis attachée à cette table, la tête face au plafond en forme de coupole trouée en son centre, ce qui me permettait d’être illuminée par les rayons de la lune, qui me donnait une sorte d’énergie supplémentaire ou qui était en tout cas nécessaire au rituel. Je me cambre beaucoup, en pleine jouissance et finis par apercevoir que je suis fécondée par un être diabolique, sans doute le fameux Lulu ou en tout cas un personnage du genre. La sorcière se délecte, se frotte les mains disant qu’il s’agit d’un rituel sacré. Des oeufs blancs de la grosseur d’une balle de ping pong sortent d’entre mes jambes… Ces oeufs produisent chacun un serpent tout noir, serpents dont je finis par être environnée, ils flottent dans l’air et seront sans doute utilisés pour être envoyés vers je ne sais qui.

B intervient et me libère, je me vois casser les oeufs un à un… puis il se charge de la sorcière, plutôt coriace. Un homme vient nous prêter main forte, il me sort du pétrin lui aussi et me donne beaucoup de réconfort, je comprendrai ensuite qu’il s’agit très certainement du fameux Horemheb, je l’ai reconnu plus tard. La sorcière finit par être aspirée puis réduite en cendres.

2- Rituel sexuel, je sens à nouveau mon énergie sexuelle en ébullition (comme hier d’ailleurs, durant quasi toute la journée) – je reconnais T qui me touche (l’horreur même si sur le moment, pire horreur, j’en éprouve du plaisir), nous sommes en fait dirigés et guidés par L (sa mère la reptilienne), le lien entre les deux est bien visible, donc… et par notre acte, nous produisons ce fameux cobra blanc dont elle se sert, nous le créons et le faisons grandir.

Je me relève de la scène, me retire et brandit ma main en signe de stop. Une fois debout, des coulées noires sortes de mon vagin ainsi qu’un bébé. T est alors pris dans un immense tourbillon noir avec ce bébé, moi je me libère. ‘Horemheb’ arrive et le tourbillon s’arrête. T se retrouve à quatre pattes, essoufflé et K.O., Horemheb lui dit de s’excuser… ce qu’il fait, le visage au sol…. et subitement face à un très grand visage de pharaon doré…

Bizarre…

Par contre, L (la reptilienne) se retire de la situation en s’éloignant vers l’arrière, ne devenant ainsi plus qu’un point dans l’horizon. Le Horemheb me dit de la laisser s’échapper, qu’elle perdra de toute façon son pouvoir. Je me tiens devant le cobra qui est toujours présent, j’ai un pouvoir sur lui, je lui dis, en brandissant un doigt vers le sol, de se tenir tête baissée.

Je parviens à faire sortir de moi une immense boule dorée d’amour, c’est puissant et permet de le terrasser en le recouvrant de cet amour, il se confond avec de l’or et disparaît.

 

———————–
 

Mail à Nadine 15-2-08
 

Bien contente de lire ton récit, surtout qu’en me levant ce matin, je sentais effectivement une différence de taille. Mais le yi king m’avertit illico que des éléments perturbateurs approchent… Evidemment sa sainteté (la reptilienne) ne sera pas restée les bras croisés. Lorsque j’ai lu la description de Jane concernant cette sorcière dans un accoutrement noir et mauve, j’ai repensé au tissu hyper moche que L (la reptilienne) m’avait offert il y a des années, qui était de ces couleurs, avec le zodiaque dessiné dessus en jaune orange vif. Le souvenir à fait son chemin dans ma tête et je me suis tout à coup rappelée que le zodiaque y était représenté à l’envers… comme s’il était reflété dans un miroir. Je l’avais remarqué à l’époque.

Les reflets dans les miroirs sont lunaires et donc ça colle tout à fait avec vos descriptions de ces événements d’initiations hautement négatives. Je dis “hautement négatives”, car en visualisant ce tissu, j’ai tout à coup vu au centre, que ce zodiaque inversé correspondait à une utilisation des énergies cosmiques noires. Un méga serpent noir sortait sa tête par le centre provenant d’un lointain cosmos très négatif !

D’autre part, il n’est pas étonnant que le Horemheb ait participé, puisque tu décris une coupole et qu’il est là dès qu’il y a une coupole à l’horizon.

Ici des E.T. bleus infestaient la maison. J’ai senti qu’il y avait un lien avec T. Ensuite, j’ai vu des boules du même bleu qui sortaient de ma tête… comme si je me vidais de ces boules. Après cela, j’ai pu continuer à nettoyer le plan mental pour un paquet de monde, comme le yi king me disait de le faire. C’est très long et ça prend pas mal d’énergie et je me demandais à quoi tout ça pouvait bien servir. Puis en me réveillant ce matin, j’ai eu un flash. Je me voyais en train de penser de plus haut… Comme si ce travail m’avait permis de me décoincer du plan mental pour arriver à réfléchir à partir de plans supérieurs. Je viens de demander à mon ami voyant et il m’a confirmé que depuis hier soir il a également senti une éclaircie au niveau mental. Toutes sortes de formes cristallisées sur le plan mental qui étaient autant de pièges nous maintenant prisonniers de ce plan ont été dégustées par le soleil de la terre…

Comme quoi les guides ne perdent pas leur temps. Tout ce boulot mis ensemble avec vos nettoyages, voilà qui fait une ras de marée et je pense que nous aurons une toute nouvelle vie quand ce sera terminé !

Concernant le pharaon doré, dans les situations que j’ai vues et qui semblent confirmées historiquement, les illuminatis sont arrivés à détrôner le pouvoir des pharaons avec de la magie noire.

Ensuite, Horemheb est arrivé au pouvoir, l’un des premiers gros illuminati… Je ne sais pas où ce situe T dans l’affaire, mais je suppose qu’il devait être un prête d’Amon, le fameux dieu reptilien qui était au coeur des rituels de magie noire. Voilà, je vais me pencher sur la suite car je ressens des attaques…

 

————————
 

Mail à Nadine 15-2-08

Je viens encore de travailler : Je te passe le début de ma recherche de l’origine du pompage… On m’emmène finalement vers une pyramide en 3D, égyptienne, et je t’y trouve à genoux tenue en laisse par sa sainteté (la reptilienne). T (son fils) est près d’elle. Je vois alors que tu es tournée vers un autre toi-même de sexe masculin : ton âme jumelle ! Il est à genoux et crie : s’il vous plaît délivrez-moi ! Ensuite je le vois tomber en poussière. Je poursuis pour voir où il se retrouve : en 2D ou en 1D sans doute. Il est dans un cachot sombre, avec un gros cobra blanc devant lui qui le surveille en permanence. C’est un pharaon et je pense que c’est lui que tu as vu auquel T devait demander pardon.

Il y a un trou au-dessus du cachot et le cobra noir entre en lui par son chakra coronal et la tête du serpent sort par son sexe. Je te vois avec une clé en or pour le sortir de là. Le yi king confirme que tu peux le faire.

Je vois toujours le Horemheb qui montre tout ça. Pour le pharaon doré, sans doute ton AJ, je pense notamment à Toutankhamon mort très jeune, qui fut remplacé par Horemheb. Peut-être que le fait de voir son masque funéraire si célèbre te rappellera quelque chose. Je te poste ci-dessous un lien où tu peux voir ce masque en milieu de page et aussi une courte biographie. Comme il était très jeune, le grand prêtre Ay et Horemheb régnaient à sa place et ont fait tout ce qu’ils voulaient, notamment réinstaurer le règne d’Amon… Au départ ils s’appelait Toutankhaton…
Ay serait-il T (le fils de la reptilienne) ?? Je pense que c’est important que tu regardes, car pour délivrer le Horemheb, c’est après avoir vu son histoire que j’ai pu y arriver.

http://www.egyptos.net/egyptos/pharaon/toutankhamon.php

—————————–
Mail de Nadine 15-2-2008

Ce n’est donc pas terminé, bon ok je le savais. De toute façon, j’ai bien compris qu’il fallait aller voir du coté de mon âme jumelle pour la suite.

Mais je te confirme déjà, je suis allée voir le site, la tête de pharaon que j’ai vue était bien cette même tête de statue dorée. Il s’agit donc sans doute de Toutankhamon… Et effectivement, la position de T qui s’excuse pourrait correspondre au traître et donc à Ay !
—————————

 

Mail de Nadine 16-2-08

Nous avons encore bossé ce matin, pour effectivement travailler à un immense cobra noir qui transperçait mon AJ, il me demandait en effet de l’aider à le délivrer. Ceci était dirigé par une personne se tenant dans l’ombre, qui s’est ensuite révélée être une bête reptile d’où est sortie une minuscule femme, pas plus haute que 50cm, ronde et “lumineuse”… Il a été très difficile de la mettre hors service, B a dû insister, elle voulait le pouvoir, etc. comme d’habitude, ça devient quasi routinier je dirais, du moins pour ce qui est des motivations de ce genre de personnage.

J’ai continué à me sentir mal après libération de mon AJ, anéantissement de la petite femme et de la bête… En fait, il s’agissait d’un grand cobra noir qui avait deux têtes, la tête transperçant mon AJ était bien morte, mais pas celle passant par moi et qui me bouffait une énergie monstre. On a vaincu.
——————————–

 

Mail à Jane et Nadine 17-2-08

Voici un extrait d’un texte qui vient juste d’être publié sur un site internet. C’est écrit par un spécialiste de la kundalini, Jean-Michel Jutge, initié dans plusieurs écoles et notamment en Inde. Cela donne à réfléchir et confirme bien notre travail actuel. Comme quoi les résultats sont déjà connus par d’autres que nous, même si les causes semblent ignorées. 

(L’extrait provient de la page : http://antahkarana.forumzen.com/l-veil-de-la-kundalini-f5/du-danger-de-la-kundalini-la-fin-dun-mythe-le-dbut-t1245.htm)
 

Revenons plus précisément sur les différentes formes d’expression que peut emprunter la kundalini. Nous avions présenté la kundalini non pas comme un type de force en particulier mais comme un processus que peut emprunter l’énergie. Et selon ce qu’est cette énergie les résultats peuvent être tout à fait différents.

Quels dangers y a t il à développer la kundalini ?

Sachons d’abord de quelle kundalini nous parlons, car elles sont de trois types :

- Celles manifestant les forces inférieures ou astrales éveillant l’esprit à la magie, la sorcellerie, ou l’occultisme. – Celles manifestant les divinités supérieures de la conscience, éveillant l’esprit à la puissance, laissant le pouvoir du serpent dévorer l’identité. Et que ces divinités soient tantriques, égyptiennes, aztèques ou autres ne change rien à l’affaire. – Et celles manifestant les forces divines ou forces créatrices éveillant l’âme à sa propre existence et au Créateur.

- Le danger des premières est la perte de la conscience et la perte de soi dans des sphères que l’esprit ne saura gérer, pouvant entraîner dans les cas extrêmes, folie et suicide. Ou bien le développement hypertrophique de l’ego par la mise à disposition de pouvoirs servant l’individu et les entités associées entraînant manipulation, mensonge, mégalomanie, déviation sexuelle etc.…

- Le danger des secondes est l’étouffement de l’âme au profit du développement de l’esprit par la prise en possession des dieux qui se nourriront de la personnalité et de l’ego pour asseoir leurs pouvoirs à travers par exemple un prêtre, un religieux, un dévot, un gourou, un disciple, ou tout individu qui aura choisi de s’abandonner à ces forces. Jusqu’à ce que l’individu, ayant disparu, n’incarne plus que les forces et leurs dieux tenant le vital et la conscience par la béatitude et le pouvoir.
On rencontre encore beaucoup à l’heure actuelle de telles puissances qui prennent le visage de la spiritualité et ont su se répandre sur la planète.

- Le danger des troisièmes est la déstructuration de nos cristallisations, la perte de nos croyances, la confrontation à la réalité de la vie et de soi qui, dépouillé de son illusion, oblige à avancer sans cesse vers plus de vérité, de sagesse, de liberté et d’éternité dans une confrontation permanente à ce qui constitue son antithèse, la présence des pouvoirs inférieurs. Mais il n’y a pas plus de danger à vivre cette confrontation qu’à ne pas la vivre, car nous sommes déjà mortels, maladifs, ignorants, et cette confrontation n’est que l’émergence, la percée, l’échappée hors de cette obscurité. Si la Kundalini nous déstabilise alors, c’est que nous étions déjà instables. Sans elle, cette instabilité se serait révélée autrement, au travers d’une maladie, d’une psychose, ou autre. La faute n’en incombe pas à la Kundalini mais à notre nature. Elle n’agit que comme révélatrice de notre réalité, décuplant notre nature joyeuse ou notre nature dépressive selon le cas. Mais aucune fatalité en cela. Les deux premiers types de kundalini sont commandés par le pouvoir du serpent, à la fois symbole et réalité inhérente à ces forces. L’esprit Divin commande au troisième type.

 

 

——————————

 

Le Récit (9)

NOTE : Il est conseillé de lire ce récit en commençant par le début. Vous trouverez l’ensemble des chapitres numérotés dans la rubrique (T)-III V.I.T.R.I.O.L. du menu.

—————————————-

Mail à Jane et Nadine 26-1-08
 

Décidément le travail s’enchaîne. Il semble que lorsqu’une situation est défaite, cela nous permet d’aborder la suivante. Mon ami voyant, celui qui a transmis le compromis avec le chef des lézards, il m’annonce qu’il vient d’effectuer un énorme pas en avant.

C’est en rapport avec le faux soleil qui pompe pour créer des plans miroirs. Il a vu une situation où il était en médiation devant des miroirs. Il a vu ses chakras pompés qui créaient un faux soleil à partir de sa Source intérieure…  De cette vision qu’il m’a décrite bien précisément, notamment avec l’utilisation de pyramides, on peut déduire la manière dont un faux soleil est amorcé. Si une personne se prête ainsi à ce phénomène, elle ouvre un votex de pompage de la Source en commençant par sa propre énergie. Puis lorsque le vortex fonctionne, lorsque d’autres suivent, ils peuvent également contribuer à nourrir ce faux soleil. Il suffit pour cela que la personne érige un culte religieux ou des pratiques sexuelles qui dirigent l’énergie dans le vortex. Puis à force d’en rajouter et d’en rajouter, ce soleil peut devenir immense. Une véritable « source » d’énergie hors de la Source première !

Un bon début dans ce travail, car après cela il a également vu H (Horemheb). Il semble que ce H ce démène ! Il lui montré qu’il avait un gros travail à faire en rapport avec le soleil noir des nazis, mais aussi qu’il devrait commencer par ses initiations maçonniques dans des vies antérieures… En suivant le fil, il devrait remonter jusqu’au soleil noir des nazis. Ce soleil noir est rempli à ras bord de squelettes et de cadavres en putréfaction. Il est sous les pyramides à l’envers noires des banques et d’autres communautés. Pour dire que les nazis et les nantis ont toujours fait bon ménage.

————————-

Mail de Nadine 27-1-08

Nous y sommes en plein puisque hier j’ai vu T (le fils de la reptilienne) en grand nazi important qui se vouait à des expérimentations sur des soldats en fin de vie dans un hôpital… dont je m’occupais. Par amour ou coup de foudre, je lui ai donné la clé pour qu’il se serve, j’étais une jeune et belle infirmière, complètement cruche pour accepter un truc pareil, ou -pire- pour y coopérer d’une certaine manière. Etant donné que je suis restée bloquée sur une image d’un type à l’agonie servant de cobaye, piégé dans un symbole d’une étoile à six branches qui lui amenait une quantité phénoménale de négativité… j’ai décidé d’arrêter et d’y retourner avec B quand il sera disponible. Je me demande si ce n’est pas lui qui était cette victime.

Je vous raconterai aussi plus en détail mais je suis en train de vivre des quasi dédoublements de personnalité, surtout durant les relations sexuelles que nous tentons de rétablir, c’est surréaliste. Je sens quand « l’autre » arrive, c’est à dire la mauvaise initiée au tantrisme, alors on arrête et je dois la chasser… et je n’y échappe pas car B est une vraie antenne et nous nous en rendons compte pile au même moment.

——————————-
 

Mail à Jane et Nadine 28-1-08

Hier ce fut une journée difficile. J’étais pompée par des choses que je ne parvenais pas à voir. Aujourd’hui, sentant une corde au cou, je ferme les yeux et je vois le mari actuel de L (la reptilienne) pendu à une maison, en noir américain. Ensuite je vois près le lui le kux klux klan. Vêtements blancs, cagoules pointues et croix rouge sur le ventre. Puis je me vois introduite (par un grand vortex noir qui tourne, tenu à l’entrée par des nazis avec leur croix gammée rouge), dans une sorte d’univers parallèle glauque entre 1D et 2D. Je tombe devant une table entourée de membres cagoulés du KKK. Je mets dans l’amour et là je vois que ce sont des démons tout noirs. Je continue avec l’amour et je vois les démons comme en transparence. Je constate que chacun de ces démons est animé par une âme humaine qu’ils ont « avalée ». Je reconnais le mari parmi eux. Avec l’envoi de l’énergie, il se réveille et a donc été délivré. J’en déduis que les âmes sont comme les piles des démons, car le démon a fondu lorsque l’âme en est sortie.

Ensuite, je poursuis mon chemin dans le monde parallèle, dans une sorte de vapeur vaguement lumineuse, mais cela me semble un lieu de perdition. Comme si on perdait la tête à force de ne pas trouver son chemin… J’y découvre quelqu’un que je reconnais de mon passé qui ne cachait pas ses accointances avec les nazis…

Puis, continuant le parcours, je tombe sur une personne inattendue : Jane, flottant, toute noire et costume noir… comme une poupée inanimée en apesanteur. Vérifiant ensuite avec le yi king, on me dit nettement que la balle est dans le camp de Jane en ce moment.

Je poursuis avec quelques remarques dont je pense avoir oublié de parler. Il y a 4 ou 5 ans d’ici, quand j’ai vu T (le fils de la reptilienne) pour la première fois, j’étais certaine de le connaître. J’ai fait une régression suite à cette entrevue et j’ai retrouvé deux ou trois vies, dont notamment une en Atlantide, où existait une civilisation très développée, bien que différente de maintenant. J’ai assisté à l’atterrissage d’un vaisseau spatial, ce qui était chose courante à l’époque. C’étaient des E.T. avec lesquels il y avait des échanges commerciaux entre autres. C’est là que j’ai reconnu T, en tant qu’E.T. qui débarquait. Nous étions devenus amis à l’époque. Il était du type blond aux yeux bleus comme toujours à l’heure actuelle.

Comme les guides l’ont dit l’ovni qui se trouvait et se trouve toujours sous l’eau créant un réel déséquilibre magnétique des océans et de la Terre, se rapporte à tous les symboles rouges. Ce sont ceux des situations que nous rencontrons en ce moment. Les E.T. des ovnis étaient des grands blonds aux yeux bleus et ont donc créé le mythe des « ariens », les nazis, le KKK et le racisme en général. Nadine est tombée amoureuse de T dès cette époque parce que ces hommes étaient d’une beauté rare.

La « croix rouge » serait aussi chapeautée par un service louche d’ailleurs… Je pense qu’en rendant la croix négative, ils parviennent à pomper une partie de l’énergie des transfusés car on m’a montré une situation dans un hôpital, avec une infirmière grande blonde, qui transfusait du sang et la croix rouge en grand sur le sac de sang… Ensuite j’ai vu que l’énergie de la personne nourrissait en partie dans ce plan de perdition, à cause de son sang contaminé par la magie noire effectuée sur le symbole.

Ces E.T. sont une race différente des lézards. Il y a eu une sorte de coalition pour s’entraider dans l’exploitation de l’énergie de l’humanité. Ce qui fait que parfois on les voit ensemble parfois séparément en tant que sectes. Une chose est donc sure jusqu’à présent, ils sont capables de créer des univers où des humains perdent la boule ou une bonne partie de leur présence d’esprit…

Je me suis dit que de nombreux juifs ont sans doute été gazés afin que leurs âmes servent aussi de nourriture à ces plans de perdition. Les âmes apportent probablement de l’énergie, tout comme j’ai pu constater qu’un « démon » était animé par une âme comme par une pile électrique.

Les guides m’ont encore poussée dans un parcours qui a duré plusieurs heures. J’ai continué par ce vortex, qui prenait donc son départ en 1D-2D, avec les nazis et kkk aux portes, tels des soldats qui font le « sale boulot ». Après le passage par le plan de « perdition » où se situent des âmes en guise d’alimentation, j’ai débouché dans des plans parallèles miroirs, dans toute leur splendeur.

J’ai d’abord vu des plans vraiment « douillets » à l’apparence paradisiaque puis j’ai vu divers univers qu’on qualifierait de futuristes. L’un d’eux était tout en pointes, en flèches et en bâtiments aériens, flottant dans une ambiance nuageuse, le tout très blanc. J’ai ressenti un froid terrible, même si sans mon corps ce froid n’était pas perceptible phyisquement. Mais j’ai pris la peine d’émettre cette sensation à haute voix. Sur ce, j’ai entendu le guide me dire : C’est l’univers de Kryeon…

Après réflexion, je vois effectivement le rapport, car ce Kryeon est channelisé par des courants new age et il se déclare lui-même « du service magnétique ». Il est donc clair qu’ils utilisent le magnétisme dévié créé sur la terre, au moyen du pompage sexuel notamment. Puis le terme Kryeon fait bien penser à la kryogénie… Ils ne se cachent même pas, révélant ce qu’ils sont, tant ils semblent rassurés qu’ils ne seront jamais découverts et surtout pas délogés de leurs mondes flottants.

Nous avons là les êtres déconnectés de la Source, non incarnés sur terre et dépendant totalement de leur garde manger de terriens. Nous sommes leur connection à la vraie Source et sans nous ils disparaîtraient faute d’alimentation. Cela nous présente le tableau du travail qui reste à faire, car les âmes de vies antérieures des gens, coincées dans ces plans, doivent probablement être libérées.

Mais d’après les messages des guides, les Kryeon eux-mêmes, ainsi que les ex nazis, les sectes et pratiques diverses qui nourrissent ces phénomènes, ont la possibilité de revenir dans le « droit chemin ». Les guides disent que s’ils ne le choisissent pas, cela leur sera imposé…

——————————————
 

Mail à Jane, Nadine et B (son compagnon) 31-1-08

Un mail surtout destiné à B car on m’a menée dans un travail pour le délivrer encore une fois. Je pense que comme il doit aider Nadine afin d’affaiblir la reptilienne et son fils, les guides ont décidé de lui donner un coup de pouce et sans doute qu’il y aura du travail pour lui le moment venu.

Comme j’enquête sur le phénomène du ou des faux soleils, que d’autre part j’ai vu le temple du soleil inca en 1D, dont je pense que nous aurons à nous occuper après le soleil noir des nazis, j’ai visité des sites internet qui parlaient des temples et je me suis un peu mise à jour, à savoir que les incas étaient détenteurs de grands secrets magiques et que les missionnaires catho ont trucidé 70 millions d’indiens faisant main basse sur leurs trésors (de l’or) et leurs écrits. (Ces indiens servent sans doute à l’alimentation du faux soleil).
Puis tout à coup on me dit de me mettre à travailler, bien que je ne sentais rien d’agressif. J’ai alors commencé un long voyage d’exploration dans une couche du passé qui m’a encore bien étonnée. Je suis tombée rapidement sur la pyramide représentée sur un site internet et je suis entrée dedans, comme dans une immense cathédrale. J’y vois une réunion de moines cathos, habillés de noir et le crâne rasé en rond. Je vois alors une immense sculpture devant eux, toute en or, représentant au-dessus le soleil, puis un individu, agenouillé sur un genoux, puis, en descendant, toute une série de symboles, des armes, etc. Comme un totem mais façon Inca.

L’or était magnifique, d’une pureté incroyable. Je vois alors un individu étendu sur un autel et les moines qui sont autour. Ils ont des textes à la main et ils semblent mettre en pratique ce qui est écrit dans ces textes, puisqu’ils passent une petite pyramide inca sur le personnage étendu. La pyramide possédait sur le dessus, comme une prise de courant avec un pôle mâle et un femelle, colorés en bleu et en rouge pour indiquer les pôles. Je reconnais là une pyramide dont j’ai vu la représentation sur un site. Comme l’alchimie et la fabrication de l’or de façon magique nécessitent la réunion des deux polarités internes dans l’alchimiste, j’ai pensé que le personnage était sans doute un alchimiste inca dont ils essayaient d’ôter les pouvoirs. C’est là que j’ai reconnu B, comme étant cet inca…

Je vois donc cette pyramide qu’ils passent au-dessus du l’inca. La sculpture est devant et ils récitent des incantations au nom du « christ ». C’est là que je vois que sur un autre plan, cela produit que le grand inca a perdu ses pouvoirs d’alchimiste et qu’il a été comme carbonisé et changé en « christ », càd en crucifié livide, vidé de son énergie.

Je me suis demandée, qu’est-ce qu’on peut faire avec ça ? J’ai alors senti l’énergie qui arrivait. Je suis revenue plusieurs fois sur l’événement, comme si cela nécessitait plusieurs opérations successives. Il y a eu comme une reconstitution de son corps physique sur l’autre plan, puis j’ai vu comme une énorme spirale de boules de différentes couleurs, comme des boules d’énergie, ça montait et tournait. Je sentais que c’était un travail de réparation, mais je n’en ai pas compris le sens. Deux ou trois autres images qu’il m’est impossible de décrire, si ce n’est que c’était de l’énergie qui travaillait sous divers aspects. Tout cela à l’endroit où se trouvait le crucifié.

A la fin, j’ai vu l’inca se dresser à la place qu’il occupait auparavant en tant que crucifix. Il était à nouveau auréolé d’or lumineux. J’ai alors vu deux gigantesques ailes noires derrière lui. Il s’est retourné et, avec une dague en or en mains et l’a plantée dans le dragon noir qui était là… Sans doute celui qui suçait l’énergie du crucifix…

Voilà, ce fut bien étonnant que je tombe là-dessus. Je ne m’y attendais pas, mais il me paraît évident que cela signifie que B vient de récupérer ses pouvoirs alchimiques. En pratique ça veut dire que s’il travaille avec son coeur en envoyant de l’amour, il verra la fusion alchimique, càd le noir et toute négativité qui fond sous une chaleur intense dorée. Comme il est doté d’armes, je suppose qu’il aura aussi ces armes de combat en or alchimique. Voilà donc pour les bonnes nouvelles. Ca ne m’a pas épuisée, dieu merci, au contraire, je suis toute contente d’avoir pu aider à un aussi beau travail. Je serai curieuse de savoir si B en constatera les résultats.

————————
 

Mail de Jane 2-2-2008

Bon alors moi les dernières nouvelles, qui sont d’ailleurs peut-être un signe ou un avant goût de ce que je vais découvrir dans mon passé avec les Ss. Je suis tombée ce matin dans les escaliers au boulot, et sur ma main droite ! Déclaration d’accident du travail, radio etc. Mais ça va rien de cassé, ouf juste un ligament déchiré… et ma main immobilisée…  La poisse car je ne peux pas bosser jusqu’à ce que cela guérisse…

Avec ça j’ai passé ma journée à l’hosto et j’ai eu un flash d’ailleurs en voyant le symbole de la radiologie, une espèce de croix enroulée d’un serpent avec un aigle derrière… qui m’a fait penser aux Ss…

——————–
 

Mail à Jane 2-2-08

On peut dire que ça va loin en effet. C’est plus qu’un signe, c’est vraiment une entrée en matière, histoire de te faire comprendre à quel point c’est important. C’est ce que je pense en tout cas. L’aigle est en effet un des symboles des SS. Le serpent, on sait ce que c’est mais c’est aussi le symbole de l’alchimie inversée et le pompage de l’énergie sexuelle… Avec cette énergie, ils peuvent « s’envoler » comme des aigles et créer des plans parallèles…

Je suppose que tu seras en congé de travail pour une bonne semaine au moins, car sans main droite, pas évident. Je me demande si ce ne serait pas aussi une nécessité concoctée par les guides, car je pense que ta part du travail sera difficilement réglée en un jour. Quand je vois le temps qu’il me faut pour cerner une affaire quand je suis fortement impliquée, je pense que tu vas devoir approfondir aussi.
 
J’attends de tes nouvelles, mais tu peux prendre ton temps, je ne vais pas m’inquiéter. Ce ne sera pas facile de me raconter si tu ne peux taper que d’une main.

————————


Mail de Jane 4-2-2008

Effectivement il y avait du boulot… J’étais une infirmière pendant la guerre, folle amoureuse et aussi bien manipulée par un haut gradé dans l’armée Allemande. J’ai l’impression que c’était lui qui dirigeait l’hôpital. Je devais chercher des gens dans la rue et surtout des enfants, leur promettre de la nourriture contre un petit don de sang !

J’ai ensuite vu aussi un énorme trou noir dans le bureau du SS, sur le mur. En voyant cela je comprend alors que le sang est destiné à ce trou noir, mon AJ avec qui je fais cette séance me dit que c’est pour nourrir quelque chose, une bête ou autre, pour accentuer sa puissance. Ensuite nous nous retrouvons dans les sous sol, peut-être de cet hôpital je ne sais pas…. il a y des gens qui font des expériences douteuses… puis nous comprenons que le cerveau de la plupart des militaires allemands a été manipulé, des lavages de cerveau pour en faire des machines de guerre !

La croix rouge était partout, sur les pochettes de sang etc…mais l’on me montre aussi que la croix rouge vient de la croix « gammée » : c’était la croix des SS qui était sur les pochettes de sang ! Ils ont volontairement coupé les extrémités de cette croix pour en faire une croix plus discrète, la croix « rouge ». Ca m’a donné des frissons car c’est bien chargé ce symbole !

Ensuite je me suis vue suspendue dans ce trou noir, flottant dans les airs, avec une corde autour du cou. Je découvre ensuite que je me suis ouvert les veines et me suis pendue dans le couloir de l’hôpital. J’avais entendu l’officier que j’aimais dire a quelqu’un au téléphone qu’il me manipulait bien… je pense que c’est ce qui a motivé mon suicide ! Ensuite j’ai senti que je devais demander pardon à toutes ces personnes mortes en partie par ma faute.

Je me sors de ce trou noir et demande aux guides de le refermer. Apres je pars dans la lumière avec un petit garçon que je sors de là avec moi. Je pense que c’était mon père ce gamin car au début du travail je voyais mon père pleurer à côté de moi. Voilà ce fut donc intense !

Les guides m’on montré une rivière de sang derrière cette croix rouge mais je ne voyais pas ce que je devais faire, je leur ai demandé de s’en occuper mais je n’ai rien vu… Le yi king annonce que ce n’est pas terminé, il faudra sans doute nettoyer tout ce qui se trouve derrière cette croix, mais pas maintenant, ça va venir…

Ensuite j’ai enquêté sur le net au sujet de la croix rouge. Je pense à présent que le concept a été détourné par les nazis, car il n’a pas été créé par eux.

————————-
 

Mail de Nadine 5-2-2008

B n’a pas été stupéfait en lisant le travail de sa délivrance en tant qu’inca, il m’a dit qu’en effet, depuis deux jours, une étrange énergie l’envahissait, qu’il parvenait à bien « méditer » (donc se laisser envahir par l’amour et le diffuser)… mais qu’il devait encore voir ce que les prochains jours lui réserveraient. Il n’empêche qu’il reste sur les rotules. Il a dû travailler cette nuit, sentant une forte présence. Il semble qu’un homme lui ait dit qu’il (cet homme) était là pour me protéger de lui. Ensuite : Combat avec un dragon. B me conseille de méditer aussi chaque jour, de laisser ou plutôt retrouver l’amour qui est en moi pour justement éviter de laisser entrer des influences de gens qui ne veulent décidemment pas qu’on soit ensemble. Bref, que la « bonne » Nadine gagne et ne laisse plus entrer la « mauvaise ». J’ai souvent l’impression d’avoir une double personnalité et c’est assez flippant. Enfin bon, j’espère que tout rentrera dans l’ordre et que nous vaincrons.

——————————–

Mail à Jane et Nadine 5-2-2008

Une citation que je viens de trouver sur le net : Ces drapeaux où la croix gammée ressemble à une araignée repue, gonflée de sang (MAURIAC, Cah. noir, 1943, p. 364).

J’ai continué à décortiquer et plusieurs choses se dessinent, dans le « programme ». L’alchimie négative vient après le trou des SS… C’est comme si ce trou menait vers le faux soleil confectionné par les faux alchimistes… Tout ceci se tient et donc en ce moment, on a toujours des attaques « SS », mais ça commence à sentir le « merlin », càd l’alchimiste négatif… On peut donc retrouver les deux sur notre route. T (le fils de la reptilienne) est à nouveau sur le tapis…

Depuis deux ou trois jours, après l’énorme travail que vous avez effectué contre les SS, des ovnis noirs viennent de leurs univers et parfois un personnage tout noir en descend. C’est ce qui s’est passé ici. Après travail sur cet ovni, j’ai vu la lumière « flash » du soleil artificiel luciférien… Ca pompait à fond, donc nul doute qu’il ne s’agit pas de la « bonne lumière »… En travaillant dessus, ce soleil s’est effacé de ma vision, pour me protéger sans doute.

L’alchimie rend invulnérable, c’est la raison pour laquelle elle est tellement cachée par les ésotéristes et que les dominateurs s’en sont emparés pour la retourner à leur usage… Cette énergie retournée a permis la création du faux soleil, puisqu’ils captent de cette façon l’énergie du vrai soleil qui passe par le coeur, pour en créer un faux et entretenir leurs plans parallèles.

Comme quoi tout se tient et s’enchaîne, comme orchestré par une main invisible ou plutôt une multitude de mains de guides qui semblent bien savoir ce qu’ils font.

————————-

Mail de Nadine 7-2-2008

Nous avons bien bossé B et moi ce matin. Au réveil on décide de faire la lumière et là, je commence à sentir une incroyable chaleur au coeur, B était en train de me donner de l’amour et de la lumière qu’il sentait bien et parvenait à bien développer. J’ai fini par en pleurer, une grosse émotion devait sortir et apparaît alors encore cet homme mi-bête à mes cotés, me disant que j’étais à lui. Nous l’avons bombardé et inondé d’amour jusqu’à ce qu’il rétrécisse et fonde. On a continué sur cette lancée et c’est alors que mon corps s’est ouvert comme une coquille pour découvrir un « jeune moi » tout doré, en forme de gros embryon. Il a fini par grandir et je n’étais plus qu’un être doré. Du genre E.T. imberbe et positif, je me suis vue gesticuler dans tous les sens, ça disait qu’il fallait que je retrouve mon coté « fou fou » que peu connaissent d’ailleurs, y compris moi à part durant quelques moments extrêmement heureux de ma vie.

Voilà, j’ai bien l’impression que ma phase actuelle consiste à me délivrer de toutes ces appartenances qui nous pourrissent la vie. B était aux anges toute la journée, shooté par l’harmonie et la lumière… on va tout faire pour retrouver cette sensation aussi souvent que possible… on devrait vaincre si on continue comme ça, de toute façon, encore une fois, on n’a pas le choix !

————————

Mail à Nadine 7-2-2008

Pour ton énergie, je pense que si tu entretiens bien la source de cet amour doré dans ton coeur, elle ne pourra qu’augmenter et que tu verras certainement un changement dans ton humeur, etc, exactement comme tu me décris B. Moi aussi, quand je travaille avec le coeur, c’est-à-dire souvent, je sens cette euphorie. Lorsqu’elle s’en va, c’est que l’attaque est costaude. Voilà qui motive pour contrer les attaques.

Oui, ta phase actuelle est de te délivrer de toutes les appartenances, tout comme nous d’ailleurs. Sans ces appartenances, nous serions déjà des souverains intégraux de notre vie. Le yi king me dit qu’une « révolution » se dessine, je ne sais pas encore exactement en quoi cela consiste, mais je suppose que l’énergie nous reviendra en suffisance pour être à nouveau aux commandes de notre vie. En tout cas, je suis contente que B puisse à ce point t’aider ! A vous deux, vous allez déplacer des montagnes ! Je suis vraiment super contente pour ce travail, car la description me fait comprendre que ça commence à vraiment bien fonctionner. Ne plus se laisser abattre et réagir au moindre signal, voilà ce que je fais et ce que je vous conseille aussi, car c’est l’accumulation des charges que l’on néglige qui finit par nous abattre.

————————-

Mail de Nadine 9-2-2008

Rien de spécial à raconter… enfin rien de négatif, ce serait plutôt l’inverse que je venais partager avec vous. Disons que depuis mon retour et surtout depuis notre gros travail dans la lumière, nous sommes littéralement DIFFERENTS surtout durant les relations sexuelles, alors là, rien à voir, une nouvelle vie s’ouvre à nous, vraiment. C’est comme si l’énergie qu’on dégage nous profitait cette fois intégralement.

Je précise aussi que B ne doit plus cracher depuis un moment ce qui est déjà en soi une révolution. Alors, oui : on peut dire que le travail fait jusqu’ici aura servi à quelque chose. On va maintenant tout faire pour que cet état dure encore et toujours si possible. B me dit qu’après avoir connu un tel truc, ce serait la déprime de retomber « comme avant ». Je me sens en effet différente, surtout dans mes relations avec les gens, même inconnus, plus ouverte et souriante. Je n’ai qu’une chose à dire : pourvu que ça dure !! En faisant la lumière cet après midi j’ai quand même aperçu la tête d’un cobra me surveiller, il était immense et a disparu, je ne sais pas si c’était totalement négatif à mon égard mais j’ai bel et bien senti celà comme une surveillance, faut pas chercher bien loin pour savoir de qui cela pourrait provenir.

———————–

Le Récit (8)

NOTE : Il est conseillé de lire ce récit en commençant par le début. Vous trouverez l’ensemble des chapitres numérotés dans la rubrique (T)-III V.I.T.R.I.O.L. du menu.
 

————————

Mail de Nadine 24-1-08
 

Un mot pour dire que je me suis vue en méditation, toute noire, faisant face au fameux symbole « Aum », ce symbole était rouge, actif et dégageait/aspirait une sacrée énergie, il était comme « vivant ». Mais encore une fois, je répète que j’étais toute noire et je m’entendais réciter des paroles, en indien sans doute (ou en sanskrit). Ensuite, je me vois en femme fatale, aguicheuse, puissante et m’occupant d’un homme couché sur une pierre plate, je pense que nous étions plusieurs femmes mais c’était moi qui menait la danse et impossible de voir les autres. J’avais dirait-on le pouvoir d’hypnotiser ce type à moins que je ne l’aie drogué car, même en érection, il était inconscient. Je n’ai pas pu y travailler clairement car B était absent. Je ne te cache pas que je commence à culpabiliser sur toutes ces situations. Je culpabilise aussi d’entraîner B dans ce travail car j’ai l’impression qu’il n’a rien à y voir…
 

————————-
 

Mail à Nadine 25-1-08

J’ai réfléchi à ta culpabilisation… Je signale que les trucs négatifs que tu as ramassés, à ce que j’ai vu, c’était avec de bonnes intentions. Et comme le dit si bien l’adage, l’enfer est pavé de bonnes intentions… Tu priais le dieu bleu lorsque tu as été piégée par exemple. Tu viens de voir que ce son AUM était détourné de manière très négative… Des éléments religieux et positifs qui montrent bien que tu cherchais du spirituel et qu’à la place on t’a servi des pièges immondes. C’est bien ça le truc des lézards. A ce que j’ai vu, c’est sa sainteté (L la reptilienne) qui a agi consciemment au début de son arrivée sur terre, parce qu’elle fait vraiment partie de la race des serpents. Mais bien possible aussi qu’après un temps, elle ait changé d’avis et ai cherché le rachat de son âme… ce qui a permis aux guides de la manipuler de son vivant pour la stopper dans cette négativité. Elle-même étant tellement pourrie de l’intérieur qu’elle n’y serait pas arrivée d’elle-même. Et je doute aussi qu’elle arrive à racheter son âme, sauf si son repentir est sincère… ça m’étonnerait en voyant comme elle nous contre encore inconsciemment.

La façon dont tu te vois en dominatrice et en bête dans les autres plans, ce sont des doubles. Ce sont des choses dont on n’est pas censé être conscient. C’est parce que nous avons développé une répulsion tellement forte contre le négatif, avec un réel travail spirituel intérieur que nous sommes capables de retrouver ces doubles. La magie sexuelle étant la plus puissante, c’est ce qui a transformé ton double en bête(s)… mais je ne pense pas que tu aies choisi cela consciemment. Pas vu ça en tout cas. Si c’était le cas, tu ne serais pas en train de te tirer de là.

Pour ce qui est de B et de son travail sur ces plans, soi-disant qu’il n’aurait rien à faire là… je précise que tout le monde à quelque chose à y faire, surtout concernant nos AJ (âmes jumelles). Comme nous tous, ce qu’il cherche c’est de se libérer ainsi que son AJ. C’est notre cas à tous et toutes, car ce n’est qu’en retrouvant notre moitié que nous retrouvons nos pouvoirs complets. C’est sur ces plans là qu’il faut les retrouver et pas sur le plan physique.

D’une certaine manière, il ne faut pas chercher à les trouver, car le chemin que nous empruntons nous mène de toute façon dans cette direction. Il y a comme une aimantation entre les deux pôles opposés. Si ça tombe, l’AJ de B est aussi initiée au tantrisme et en t’aidant à te délivrer toi, il l’aide elle à se délivrer, puisque sa sainteté est à la base des pièges du tantrisme… Si elle et les forces qui sont derrière sont liquidées, beaucoup de monde est sauvé ! Le yi king me dit à ce sujet qu’il faut laisser les choses se dilater. Ca viendra en son temps, comme une évidence. Pour l’instant, vous vous aidez l’un l’autre dans votre parcours.

Voilà, je pense que c’est nécessaire de déculpabiliser à fond et aussi pour B de ne pas accuser, même sans le dire, car c’est aussi une tactique de l’ennemi de jouer à dire « c’est ta faute », etc… c’est du judéo christianisme, une oeuvre de plus des serpents !

———————-

Mail à Jane 25-1-08

Oui les gens en uniformes aux yeux bleus ça ressemble en fait aux nazis. Cela semble compléter certaines de mes visions également. On me dit que ce n’est pas encore le moment de déloger leur source. C’est en train de chauffer, mais pas encore cuit… Qu’ils manipulent des choses mortes, c’est peut être des cadavres… On est sur la bonne voie, car j’ai eu des images de ce type également. Les os servent dans des rituels de magie noire, ça je le sais. D’ailleurs en écrivant ceci j’attrape un mal de tête caractéristique. Je vois vraiment des images de nazis là. Je pense que les juifs ont servi à des rituels pour nourrir leur soleil noir. C’était le culte du néant… de la mort et donc les cadavres servaient à ça. D’autre part, j’ai vu T dans une régression où il était un SS. En effet, je sens le bon bout qui arrive, si l’on peut dire, en tout cas le suivant, car après il y aura à détricoter les affaires de l’alchimie noire et des coupeurs de têtes incas… les chevaliers qui détiennent des têtes coupées et toutes ces jolies choses bien ragoûtantes.

—————————-

Mail de Nadine 25-1-2008

Un mini mail pour te remercier pour le tien, il m’a remis du baume au coeur, en effet je commençais à culpabiliser lourdement… merci de m’avoir aidée à remettre les pendules à l’heure. Je sais que ce n’est la joie pour personne mais c’était pour te dire aussi que demain, j’accompagnerai B chez le médecin parce qu’il n’est vraiment pas bien et KO. Possible que tout ça l’ait fortement affaibli, en plus de la fatigue de son boulot.

————————

Mail à Nadine 25-1-08

Je commence par le dernier travail effectué et terminé pile à 19h30, qui vous concerne B et toi.

Vous êtes frère et soeur en Inde et très attachés l’un à l’autre. Tu es mariée à un haut dignitaire et un anglais débarque, grand mince, habillé en beige, genre saharienne… (je reconnais la description que tu m’as faite l’autre jour, concernant l’homme qui voulait se faire pardonner, et je sens que c’est Horemheb en effet). Il vous fait « l’insigne honneur » d’être membres de leur franc maçonnerie réservée à l’élite… B est dubitatif, mais pour faire plaisir, il accepte. Ils font alors un grand rituel d’acceptation et B doit signer avec son index gauche. Il trempe son index dans de l’encre noire et le tamponne sur le document qui atteste son acceptation dans cette secte de l’élite.

Toi tu ne dois pas signer avec ton doigt. Je n’ai pas vu ton mari, mais je pense qu’il en faisait déjà partie avant. Quelques mois après, B décède d’un « mal mystérieux », genre de paludisme qui le fait suffoquer et perdre la boule. L’encre est en fait une mixture confectionnée en Angleterre par les lézards qui sévissent au palais royal. La mixture et sans doute des rituels produisent l’effet suivant : en 1D, il tombe dans un gigantesque puits et est bombardé sans arrêt avec des infrasons qui lui flanquent une peur panique et qui le rendent fou, avec une déperdition d’énergie colossale.

Voilà de quoi « Horemheb » voulait se faire pardonner. Il m’a demandé d’aider à voir ça, et que je vous l’écrive. J’ai travaillé pour sortir B de là. Normalement c’est fait, car je l’ai vu remonter à la surface, s’essuyant le front comme s’il venait de transpirer abondamment. Il m’a fait un signe avec le pouce pour me dire que c’est ok. En sortant, j’ai vu qu’il a récupéré un sceptre. J’ignore à quoi cela fait référence, mais c’est le signe qu’un pouvoir perdu (volé) lui est rendu.

J’espère que ceci sera visible dans la réalité, car le travail ne fut pas une illusion. J’ai bien vu son lieu de perdition et ces infrasons, un vrai régal !

Pour le reste, moi qui me croyais presque en vacances, je suis repartie au combat, dans un circuit de jeu de l’oie dont je vais vous épargner de nombreux détails. Ils pourraient à nouveau constituer un scénario de BD. Je vais donc hyper résumer, mais ce parcours a duré des heures et des heures.

Je résume à partir de mes notes.

Après un premier nettoyage à distance d’un autre objet offert par L à une voyante, je tombe en 1D sur l’antre de panthères-garous et j’y reconnais T (le fils de la reptilienne) et Nadine, se frottant et dégageant un magnétisme à damner un saint… Un gros loup garou observe tout ça et c’est le mari actuel de la reptilienne, qui aspire toute l’énergie. Il envoie cette énergie sur la Lune, où un énorme tipi est habité par H (Horemheb).

Le loup envoie cette énergie au moyen de son hurlement à la pleine lune… au spécialiste du son, càd ce H. J’essaye de dégommer le loup, mais n’y arrive pas. Le yi king me dit alors que je dois me détacher de ce loup intérieurement. Il ne pouvait mieux dire, car je tombe alors sur le mari de la reptilienne en train de me manger, dans une vie antérieure en tant qu’homme de cromagnon. Mes gênes sont en lui depuis ce temps ! Long travail encore pour récupérer mes gênes qui reviennent comme une gerbe de lumière. Le loup est fondu après et un mini loup blanc tout honteux en sort et s’en va.

Moi je reste dans l’antre des panthères où débarquent un lion et une lionne lumineux qui s’accouplent devant les deux autres qui en font autant. Quelle orgie ! Le lion grandit, la lionne disparaît et le lion aplatit la panthère mâle. La femelle (Nadine) se transforme en femme princesse qui repart dans sa civilisation, peut-être atlante, en tout cas dans une civilisation très reculée.

Ensuite je vois que le sol de l’antre des panthères est en réalité le dessus d’une gigantesque pieuvre noire : sa sainteté. Mais elle n’est pas seule. Son accompagnatrice est avec elle, comme si elles étaient étroitement unies sur le coup. Je suis d’abord L (la reptilienne-pieuvre) et arrive à la nage dans une grotte où il y a un tas d’objets, des trucs symboliques, égyptiens, religieux divers, etc. En mettant dans la lumière, un nombre impressionnant d’objets sortent de cette grotte et sont libérés. Je vois au passage la croix de Anhk, du matériel de magie comme des boules de cristal, les symboles astrologiques, etc. Ensuite je suis son accompagnatrice, mais j’arrive dans une autre situation, une régression, dans une grande maison où elle est hyper cruelle avec ses enfants. Moi je suis déjà enfermée derrière un grillage et un ami voyant (mon frère durant cette vie là) se fait enfermer après moi. Nous mourons là de faim en la voyant se goinfrer à travers le grillage. Je réveille mon frère et nous sortons de la situation.

Après, je vois que nous sommes tous accrochés à un tentacule de son double pieuvre en 1D. Je la suis dans un univers islamique, dans des vies antérieures, elle semble tenancière d’un harem. Je vois un tentacule qui sort de dessous sa robe et qui envoie toute l’énergie qu’elle pompe vers un trou noir. Je vois alors débarquer son père (actuel, à savoir Horemheb délivré) qui fait un nœud dans ce tentacule. Je continue ensuite avec H car il me montre le ciel, j’ai l’impression que c’est le signe du scorpion. J’arrive à nouveau dans un autre harem où je vois Nadine, en tant que favorite d’un Sultan : T. Il tient Nadine avec une chaîne en or, par le cou. Il semble gonflé d’orgueil. Ses pratiques sexuelles malsaines attirent des scorpions qui nourrissent aussi la 1D. Cette énergie alimente plusieurs mondes dans la constellation du scorpion. Là aussi les liens négatifs sont tranchés.

Plusieurs situations encore dont l’une en Atlantide il me semble, où la pieuvre (L la reptilienne) a commencé son culte de « déesse de la mer ». Les jeunes filles (dont nous trois !) étaient initiées dans un bassin où des pompes tentaculaires s’accrochaient à elles. Les doubles des AJ masculins étaient amenés sous l’eau dans des grottes. J’ai encore passé des heures à nous délivrer puis à délivrer des hommes qui m’ont ensuite aidée à délivrer les autres et à couper les liens entre la pieuvre et leur AJ. Suite à quoi j’ai continué l’investigation, je nageais et nageais, en grande profondeur, et je tombe sur des drôles de méduses, car elles n’ont pas l’air vivantes mais plutôt robotiques.

Je me tiens à distance, mais je vois qu’elles manipulent une sorte de machinerie qui a un effet sur l’élément eau et qui se répand dans l’océan tout entier. Je me retrouve finalement en hauteur et là on me montre un gigantesque ovni circulaire, immergé en grande profondeur, avec un grand cercle sur le dessus, d’un rouge lumineux. C’est là que le guide m’explique que ce sont des E.T. qui sévissent depuis l’Atlantide et qui ont changé le magnétisme de l’eau et du même coup de la planète entière, afin de créer des mondes parallèles. On me dit de suivre les symboles rouges dans les groupes humains pour comprendre ce qui entretient encore ce phénomène à l’heure actuelle, ainsi que dans le passé. Je pense alors aux croix rouges des templiers, et aux divers symboles rouges répandus un peu partout, notamment durant la dernière guerre.

Voilà donc pour le résumé. Je vais sans doute continuer car je pense que du nettoyage bien utile est en cours. J’espère que pour vous aussi, le travail sera allégé. Lorsque le plus gros est passé, apparemment, cela devient plus espacé et bien plus supportable. Pour moi, c’est devenu un peu comme de simples régressions en ce moment. Ouf… je touche du bois d’ailleurs, car je sais que des gros morceaux nous attendent encore.

————————–

Le Récit (7)

NOTE : Il est conseillé de lire ce récit en commençant par le début. Vous trouverez l’ensemble des chapitres numérotés dans la rubrique (T)-III V.I.T.R.I.O.L. du menu.
—————————-

mail de B (compagnon de Nadine) 24-1-2008

Bonjour c’est moi B, cette fois je décide de prendre directement la plume pour t’écrire. Les expériences que je vis ces derniers jours me sont assez surprenantes et si le combat en tant que tel ne m’effraie pas vraiment, la possibilité de pouvoir me tromper me hante. Ce doute, certainement parce que je ne suis pas habitué comme vous à ce type de travail. 

Non pas que je remette en question tes connaissances et le bien fondé de tes travaux mais je reste influencé par la crainte que nous soyons tous bercés dans l’illusion permanente où le blanc peut être noir et le noir peut être blanc… une confusion qui m’est insupportable au lendemain de mes premiers pas dans une armure blanche, armé d’une épée lumineuse qui fait fondre des monstres et depuis cette nuit des ailes pour porter ma belle tout là haut… je dois donc « délirer », « rêver » ou encore « me prendre pour un héros de légende »…

Depuis plusieurs années, il y a une chose en laquelle je fais plus que croire, autour de laquelle j’ai cherché à me construire et pour laquelle je me bats également : un engagement marqué par mes actes, mes voyages, mon travail, … c’est l’Amour. Celui dont tu parles dans ton dernier message, celui que j’appelle « l’amour universel » qui se matérialise et se concrétise par le sentiment « d’harmonie », cette sensation bien réelle que tout le monde, même le plus lobotomisé des moutons, peut puiser au plus profond de lui même, au plus profond de la vie, celui qui constitue le seul avenir de cette planète. Cette vibration qui fait fondre les barrières culturelles et sociales, celui qui peut sans paroles unir dans le respect deux êtres étrangers, parlant des langues différentes mais adoptant le même langage. Cet amour qu’on peut émettre aussi dans la 3D, encore faudrait-il le vouloir, être exempt de tout parasite ou toute corruption de l’esprit. Cette vibration encore présente mais dont on m’a quelque peu privé depuis l’envoûtement dont j’ai fait l’objet au Congo et depuis lequel je ne me suis plus jamais vraiment retrouvé…

Je suis convaincu que chaque être vivant (plantes et animaux) renferme cette source d’NRJ, mais pas uniquement celle là… aussi celle du son. Nous ne sommes ni plus ni moins que des cellules et des esprits vibrant à certaines longueurs d’ondes. Encore faut il apprendre à y tendre l’oreille, ces surprenantes antennes qui captent bien plus qu’on le croit (+ comme -). C’est bien la somme de vibrations qui me donne ce ressenti dans le haut du ventre, le ressenti d’un lieu ou d’une personne. C’est la résultante de cette somme de vibrations plus et moins qui m’indique l’harmonie et l’hostilité d’un lieu ou d’une personne (moi y compris). Encore faut il apprendre à ouvrir son coeur capable lui par la méditation d’amplifier ces vibrations positives intérieures et extérieures pour nous élever… l’Harmonie restant, à mon sens, la finalité de toute démarche spirituelle…

Cette « émission », je la sens au niveau du haut du ventre (moi qui ne savais pas ce qu’était un chakra il y a encore un an de ça). C’est également à ce niveau que je ressens les perturbations lancées par la magie noire ou les ombres et d’où partent les vomissements vides. C’est là que j’ai développé ma sensibilité envers les gens et les lieux. Alors, comme une protection avant tout travail, j’adopte une position de méditation puisée dans des enseignements d’indiens de l’Inde. Cette position me procure beaucoup de lumière et me fait ressentir cet amour que j’arrive à faire grandir… elle est la source de mon NRJ et de mon ouverture à tout ce que je découvre aujourd’hui…

Je te raconte tout ça car cette nuit il s’est passé quelque chose de très surprenant. En effet, je pense avoir été chercher Nadine je ne sais où, peut-être enfermée dans la 1D :
- Un réveil agité au milieu de la nuit me voit plongé dans l’obscurité, le vide noir, sans rien voir, angoissant, sans armes ni protections…
- Craintif je réveille Nadine qui veut me tendre des mains… mais je ne les vois pas. J’ai peur d’y rester enfermé. Puis Nadine se voit à mes côtés, moi, inquiet, je ne la vois pas. Je prends alors ma position indienne et essaie de me couvrir de lumière, d’y mettre l’Amour.
- Une porte apparaît et nous la franchissons. De l’autre côté plus de lumière mais des couleurs ternes… pas de grand soleil. Notre entrée dans ce monde là se fait par une trappe au sol. J’ai mon épée et je fends le sol qui se noircit et se craque.
- Un travail commence : Nadine est sur moi dans un lit où je suis attaché. Elle est dominante et noire. Elle a les yeux contournés de noir et le visage pâle. Elle a des griffes et des canines pointues. Je refais la lumière et l’amour et mes liens se transforment en lianes végétales fleuries que j’arrive aisément à briser. Je la vois alors couchée et des nuées de chauves souris sortir d’elle. Je la perce d’un pieu en plein coeur, et lui tranche la gorge.
- Elle est compressée dans une boite et se sent oppressée à côté de moi. Elle se repend. Apparaît alors un monstre à côté d’elle et là je m’élève avec des ailes dans le dos, comme tu le décrivais. Impossible pour moi d’agir. C’est Nadine qui prend alors un couteau et tue le monstre (peut être dans un filet) qui finit par fondre.
- Je prends Nadine dans mes bras et je m’élève, m’envole. On arrive dans les nuages et le grand bleu. On arrive dans un truc genre village dans les nuages ou alors les portes du paradis. Un chemin lumineux se présente face à nous et Nadine l’emprunte et s’en va.
- Toujours dans les nuages, je suis face à 3 ou 4 personnes lumineuses barbues, je suppose des sages, qui me disent : « écoute ton coeur, ouvre le, c’est ta force ».
- Puis je ne sais plus… j’ai cru voir tout ça fondre pour voir des diables et l’obscurité tout envahir… mais Nadine croit que je suis juste redescendu dans la chambre. Encore une fois le doute au final de tout ça.

En P.S., c’est Nadine cette fois, rien d’autre à ajouter pour l’instant, le petit travail de cette nuit en annonce certainement d’autres. Je vais tout faire pour aller revoir ces scènes tantriques initiées par L. Elle m’aura si souvent répété qu’on était ensemble en Inde que tout ça ne m’étonne que moyennement. J’ai omis aussi de dire que je possède un tissu que L m’a offert avant notre départ : un petit carré de coton (de la taille d’un coussin) qui possède l’insigne du mantra « Aum ». Jusqu’à présent je l’utilisais pour protéger mon ordi de la poussière mais plus j’y pense, plus je crois que je vais m’en débarrasser… au cas où.

————————-

Mail de Jane 24-1-08

En parlant de vision, j’en ai eu une ce midi pendant que je me reposais. Et bien j’ai vu une armée d’hommes tout noirs, dans un endroit encore plus noir !!! Ils avaient tous des yeux bleus. J’ai eu comme l’impression qu’ils se regroupaient pour préparer un coup… J’ai aperçu des uniformes et ils semblaient manipuler des choses mortes. Je pense qu’ils m’ont vue les voir car ils ont refermé une sorte de porte et après je ne les ai plus vus ! Mais ce qu’ils ne savent pas c’est que je l’ouvre quand je veux cette porte ! Parce que je les ai revus deux minutes après !!

Au sujet de ton dernier mail, justement, j’ai l’impression de vivre dans le monde sous terre, disons que je suis très souvent en connexion avec ce monde là, ce qui explique peut-être que je ne suis pas au plus haut de ma forme ! C’est comme si une partie de moi voyageait là dedans la journée car ils se passe des trucs bizarres ! Comme cet après midi après avoir vu ce groupe aux yeux bleus fluo, je suis remontée à mon ordi pour bosser. Je travaille une heure puis subitement je sursaute car j’ai senti et vu un des types du groupe à mes côtés !! J’ai ressentis qu’il me disait de déguerpir avec des grognements immondes. C’est là que je me suis demandée si une partie de moi n’y était pas allée les espionner ! Je ne sais pas quoi penser…

Je vais suivre tes conseils et ceux des guides aussi, càd de travailler à mon chakra du coeur, le mien ne tourne pas car il est tout noir, je l’ai vu aussi ce midi ! Je pense que je vais souvent le nettoyer pour aussi avancer dans ce travail qui nous concerne tous !
 

————————-

Mail à B et Nadine 24-1-08

B, Ma vision de l’affaire c’est que vous avez fait du super bon travail. Passer du noir au coloré, pour ensuite arriver dans des plans supérieurs, voilà un travail qui montre bien que l’amour a agi. Le fait que tu penses retomber dans le noir, ce n’est pas seulement une idée, mais une réalité, car ce travail ne s’arrête jamais jusqu’à la fin. Pouvoir revenir momentanément dans la 3D signifie que tu peux prendre un peu de repos, jusqu’à ce que la pression redevienne trop forte et que tu sois à nouveau « obligé » de travailler.

Mais il est certain, car pour moi c’est pareil, que quand tu as terminé avec un épisode, le suivant arrive. Quand on est épuisé, on peut aussi demander une protection momentanée des guides. Mais ils ne peuvent la donner que si c’est possible. Il n’y a pas de vacances au programme, excepté quand on a franchi un énorme cap. Parfois le suivant peut se faire attendre longtemps, mais cela peut être inquiétant également, car cela peut signifier qu’on est pris dans un piège illusoire… C’est pourquoi le yi king est toujours utile pour voir s’il ne faut pas y retourner volontairement.

Le fait est que Jane et moi sommes également tellement liées aux travaux de sa sainteté, qu’il est nécessaire que vous travailliez aussi, sinon nous souffrons encore plus. Nous sommes dans le même bateau et aucun de nous n’a le choix en fait.

C’est la raison pour laquelle nous avons été mises en présence les uns des autres. L’un sans l’autre, nous n’y serions pas arrivés. Je ne sais pas encore quel est ton rôle exact là dedans, B, mais te voyant de temps à autres victime de Nadine et de sa sainteté (la reptilienne), je suppose que tu es bien obligé de travailler aussi. Cependant, je tiens à te rassurer, le travail s’allège avec la pratique. C’est de moins en moins pénible plus on avance.

Plus vous avancerez, plus le travail deviendra facile. C’est mon cas en ce moment, je commence à respirer un peu. Au début de cette épopée, j’étais réveillée parfois plusieurs fois par nuit pour combattre. Je décris plus bas ce que je vois comme étant la fin du travail… du moins je l’espère.

Nadine, je pense t’avoir écrit que j’avais entendu « c’est made in India » lorsque je regardais une situation qui te concernait. J’ai pensé que tu devais avoir un objet en ta possession qui devait être conducteur d’une grosse négativité. Je te suggère, avant de te débarrasser de ce carré, met ta main dessus ou demande à B, pour ressentir ce qu’il dégage. Il y aura probablement un travail derrière ça. Le Aum, ce n’est pas rien, c’est le son sacré de la création. Je n’ose imaginer la négativité qui est déployée si on travaille dans le noir avec ça…

Les dernières news concernant ce qui nous attend : Pour le moment, je suis « sur » T (fils de la reptilienne), les cathares, l’Egypte d’Horus et le temple du soleil inca. J’ai vu des chevaliers et je suis aussi tombée sur des données sur internet en rapport. J’ai vu T en chevalier qui exterminait les cathares, puis je l’ai vu participer au rituel où la main droite de l’alchimiste était mangée, avec sa mère et d’autres. Ce que j’ai appris sur le net c’est que ces chevaliers possèdent le secret des templiers et ce secret ce serait des têtes coupées qu’ils maintiennent animées. Des têtes de sages et de voyants. Comme par hasard, on trouve la même croix des templiers chez les incas coupeurs de têtes et chez les égyptiens adorateurs d’Horus. Tout ceci mènerait vers l’alchimie noire et la création d’un faux soleil, càd Horus, le serpent à plumes, Lucifer, etc. Ce soleil aurait été créé artificiellement via les sacrifices, la magie sexuelle, et l’alchimie détournée, pour créer des univers parallèles.

J’ai eu droit à une visite du fin fond de la 1D. Il y a un temple du soleil avec un faux soleil au-dessus… J’étais couchée sur le temple, comme crucifiée sur le sommet. Après délivrance j’ai pu voir que c’est un domaine très actif et très nourri en énergie. Pour dire qu’ils sont fortiches et que c’est un gros morceau. Notre cher T serait un adepte d’Horus et un templier ou chevalier, en plus d’être un alchimiste noir… Voilà pour le résumé. Et comme tu étais la favorite de T, ce grand enchanteur, merlin noir et envoûteur de ces dames, je suppose que tu auras ton mot à dire… Je pense que ce morceau de choix devrait être le dernier, car après le faux soleil et le faux or des alchimistes, je ne vois pas ce qu’ils auraient pu encore inventer de mieux !
 

————————

Le Récit (6)

NOTE : Il est conseillé de lire ce récit en commençant par le début. Vous trouverez l’ensemble des chapitres numérotés dans la rubrique (T)-III V.I.T.R.I.O.L. du menu.

————————

Mail de Nadine 21-1-08

Encore une fois : un grand merci pour le suivi des mails parce qu’aller voir quelque chose qui nous implique directement (négativement) est encore moins facile que de voir les autres situations. Je pense que B (mon compagnon) et moi avons pu travailler à quelque chose ce matin, suite à ces mails. Je résume ci-dessous :

Travail I :

1- Je me vois effectivement très liée à L (la reptilienne), enlacée dans ses bras, comme si mes bras ne faisaient plus qu’un autour d’elle. Un fort lien quasi maternel, le tout très noir évidemment. Je reste fermement attachée car me sens très seule et ai la sensation que c’est le seul amour que je peux recevoir. Je me vois toute noire et elle toute blanche, B me dit qu’elle est noire et moi pas, sans pour autant être lumineuse, il a sans doute raison, les effets miroirs. Nous voyons ensuite un immense serpent noir en elle. Une grosse tentacule me transperce venant d’elle, entrant en moi pour sortir derrière moi et tenir d’autres personnes. On voit deux liens qui nous lient : un « maternel » protecteur et un « spirituel négatif », le serpent, on l’appellerait sans doute autrement mais c’est pour décrire ce qui nous liait doublement. B m’aide en me disant que je dois faire grandir l’amour en moi, cet amour intérieur essentiel, cette énergie positive et universelle qu’on a tous au fond de nous et qui nous relie dans la lumière… ça a pris du temps mais je me suis vue grandir, les liens négatifs (tentacules) fondaient par cet « amour universel » et puissant. Je lui parle en lui disant qu’elle n’a plus de pouvoir sur moi, etc. Je continue à grandir et finis par l’écraser de mon pied.

Comme je le disais plus haut du bout de ses tentacules (et c’est important) qui me transperçaient le corps, se tenaient des personnes, on en a donc déduit que via moi, elle pompait l’énergie d’autres. Je n’ai pas vu QUI mais étant donné vos symptômes et visions, il devait en partie s’agir de vous deux. Ca pourrait tout aussi bien être des gens que je côtoie ou que je rencontre. Vu la position que j’avais par rapport à elle, assise tournée vers elle la tête couchée sur son sein, j’ai mis du temps à voir qu’une tentacule entrait directement dans mon sexe (j’avais les jambes enlacées autour d’elle aussi) pour sortir par la bouche.

2. Une fois écrasée sous cette forme, un immense serpent sort du sol. Je me retrouve alors face à lui avec Jane (qui a elle aussi été libérée d’une des tentacules de L, elle en avait moins que moi mais une puissante la traversait) avec laquelle je suis liée par le bras droit. Cet attachement nous nuit énormément car nous empêche de travailler librement et donc d’être efficace ou « puissante ». On comprend qu’il faut rompre ce lien pour combattre le serpent. Jane et moi nous nous regardons, nous nous souhaitons pleins de choses respectueuses, d’amour sur nos chemins de vie respectifs pour vivre cette séparation. Ce n’est pas facile mais nous y parvenons, on peut cette fois se regarder sereinement… pour ensuite nous tenir côte à côte et commencer une série d’incantations destinées au serpent, pas des sons bizarres, mais pas négatifs cette fois, des incantations magiques qui produisent un effet fou.

Le sol se dérobe sous le serpent qui tombe dans un gouffre. B continue à me parler pour me rassurer car je comprends qu’il va falloir que nous sautions Jane et moi, avec le serpent car une tentacule continue à nous transpercer. Nous sommes donc tombées avec lui, dans une immense tristesse pour moi, suivie d’un soulagement et d’un sentiment de libération. Le sol s’est alors refermé pour ne laisser place qu’à la nature.

J’espère que suite à ce travail, des choses importantes se seront encore dénouées… et que vous en sentirez aussi les bienfaits. Le yi king me parle d’abord d’une maladie imméritée, puis en demandant clairement si le travail concernant mes liens avec L a été correct et efficace, j’ai eu le 2-2, tout est donc clair et juste.

Travail II :

Il y a un second travail suite à ceci puisque B s’est éveillé ce matin, encore immergé dans un rêve puissant. Il était dans une pièce, avec 4 beautés nues qui ne demandaient que lui (le pauvre, sentiment de désir et d’amour puissants qui généraient beaucoup d’énergie amoureuse de couleur « laiteuse »). Moi en dehors de la scène, noire et mécontente. On se concentre sur ce rêve et nous finissons par distinguer qu’il s’agit d’un leurre, d’une scène et de sentiments créés par un gros monstre noir qui a construit cette scène, cette pièce et ces êtres qu’il maintient dans ses mains, générant ainsi beaucoup d’énergie comme une sorte de boule d’énergie. Je vois que si B met un pied hors de cette pièce, il tombe dans le néant, où je me tiens. Il était pourtant temps qu’il en sorte car la porte de sortie de cette pièce diminuait… il tombe… je vois ce trou noir aspirer la bête et nous deux nous sortons de la scène, tombant sur un sol d’herbe. B commence à se sentir mal et voit la bête devant lui… il se transforme alors en guerrier blanc avec son épée et des êtres volants le portent suspendu pour le mener jusqu’au visage de la bête. Il transperce sa nuque de son épée, il fait pareil sur son visage, tout ça prend du temps, je vois son épée très lumineuse mais nous avons dû attendre un moment avant que le monstre soit fondu dans la lumière.

———————–

Mail à Nadine 22-1-08

Comme je viens de recevoir une vision rien que pour toi, je te le transmets illico et copie à Jane. Attaquée encore et toujours par sa sainteté (la reptilienne) et son vampirisme, je suis le fil et je tombe sur un temple indien, avec une grosse tête qui fait office d’entrée. On entre dans sa bouche pour pénétrer dans le temple. J’entends que c’est un temple destiné à Pluton, càd à la magie noire sexuelle. J’arrive devant sa sainteté, mais alors on me montre qu’elle est en réalité dans des profs tout à fait modernes qui enseignent le tantrisme dans diverses écoles de tantrisme actuelles !

Son pouvoir de pieuvre s’étend dans tous ces enseignants et je me demande comment elle y arrive. Me vient alors l’image du dieu bleu (Krishna je suppose) qui est enveloppé de sa femme, exactement dans la position que tu m’as décrite entre toi et elle. Les bras l’enlaçant, ainsi que les jambes, ne faisant presque qu’un avec elle. Le dieu bleu est ainsi représenté dans les images de tantrisme indien et cette image ô combien célèbre se trouve affichée dans quasi toute les écoles de tantrisme…  J’inspecte ce dieu bleu et je vois distinctement qu’il est habité par un énorme lézard. La queue sort par derrière et je distingue même la crête de sa colonne vertébrale. Comme je le visualise, il se retire et me dit : tu me découvres partout ! pas très content. Je ne répond pas, mais je vois qu’il est en train de fiche le camp. Inquiète, car il ne faut pas le laisser filer, je le vois alors attrapé dans un filet et j’entends qu’il restera là jusqu’à ce que B arrive.

Me vient alors à l’idée St Georges qui a terrassé le dragon… Le lézard bien vert devient tout à coup tout noir et je continue à le suivre en visualisation, pour voir où cela conduit et où se situe son antre dans l’enfer noir. Je tombe alors devant un marais rempli de crocodiles en 1D. L’énergie ainsi récoltée dans les écoles de tantrisme sert donc à nourrir la milice armée des gros lézards, car les crocos sont envoyés l’attaque par eux. La lumière bleue semble en effet cacher et nourrir les crocos, et cette lumière bleue se retrouve dans le dieu bleu…

Ensuite je t’ai vue devant la statue de ce dieu bleu, dans une autre vie sans doute, et tu es en profonde méditation et extase devant lui… Sa langue entre par ta bouche jusqu’à ton troisième oeil (oui les lézards ont de longues langues). Son sexe entre en toi jusqu’au milieu de ton ventre. Je pense donc qu’en suivant le fil de cette prise de kamasoutra à l’indienne, tu pourras, à l’aide de ton vaillant guerrier, dégommer un lézard qui nourrit une fange importante de la milice souterraine… Et par la même occasion déforcer encore sa sainteté qui se nourrit au passage, via les écoles de tantrisme et les temples indiens ! B devrait pouvoir visualiser l’affaire de haut, car je le vois avec de grandes ailes blanches. J’ai encore vu un tas de choses ce matin, mais ce sera pour la prochaine fois, car pas encore eu le temps de transcrire. Bon courage et bon travail

—————————

Mail de Nadine 23-1-2008

J’ai bien reçu les mails de chacune, c’était bon et intéressant de les lire même si c’est pour apprendre que mon rôle n’est pas encore terminé là-dedans. Va falloir que j’aille encore creuser tout ça.

Tu dis que, quand tu ne vois rien, tu te rends maintenant compte que tu es dans un des plans de l’enfer… ça m’arrive très très souvent, ça… comment t’en sors-tu ?

J’ai bien compris tout le reste, ferai lire à B aussi… Le pauvre il est mal en point, épuisé. Je m’inquiète. Nous avons fait un peu de lumière ce matin, sur conseil du yi king et j’ai vu une véritable armée de guerriers moyenâgeux faire face à B pour lui dire qu’ils étaient prêts à combattre pour lui. Je pense qu’il a dû être leur roi ou leur meneur.

——————————

Mail à Nadine et Jane 23-1-08

Avant de raconter le travail effectué, je vais tenter de résumer ce qui, à mon sens, est « l’enfer » car sans ça, on a tendance à se perdre dans l’imaginaire le plus fou. Je dois préciser, pour dédramatiser, car c’est important de ne pas émotionnaliser, que cet « enfer », n’est ni plus ni moins qu’un plan inférieur qui n’était pas destiné au préalable à devenir un « enfer »… Anton Parks, ce lézard repentant, a très bien expliqué dans son livre que les deux plans qui se trouvent en dessous de notre plan en 3D sont là dès le début de la création « divine »…  L’élément que les lézards connaissaient c’était qu’en prenant le contrôle de ces deux plans inférieurs, ils avaient le contrôle sur la 3D. C’est un truc « technique » et pas du tout « magique »…

En prenant le contrôle sur ces deux plans on peut emprisonner les êtres en 3D, afin qu’ils ne s’échappent pas dans les plans supérieurs. Pour ce faire, ils ont créé tout un univers de PEUR et de SOUMISSION pour ne pas que les humains en 3D aient la possibilité d’évoluer. C’est essentiellement par la frayeur qu’il capturent les âmes, qu’ils les mènent en 2D et en 1D (les deux plans inférieurs) afin de les réutiliser comme esclaves en 3D… Je vous donnerai ici à la fin un lien où vous pourrez regarder un schéma de ces plans sur le net.

Après ce montage, ils ont inventé des systèmes de soumission (des religions, des maîtres, des mages, etc) pour que les humains tombent dans les pièges, ce qui leur permet de contrôler ces âmes soumises et de pomper leur énergie pour leur propre subsistance. C’est donc parce que nous avons été soumis à des mages et autres vendus aux lézards, que nous avons été capturés dans ces plans inférieurs, y laissant dans chaque vie des doubles qui sont toujours dans leur situation de prisonniers pompés énergétiquement. Il faut donc récupérer ces doubles, les libérer de leurs chaînes « magiques » pour retrouver toujours plus d’énergie et redevenir un être en pleine possession de ses moyens.

Anton Parks décrit une descente qu’il a effectuée dans les deux plans inférieurs en tant que lézard. Dans le plus coloré (2D), il dit qu’il existe une reproduction exacte de ce qui existe en 3D, mais que l’atmosphère y est différente. C’est ce que nous voyons la plupart du temps quand nous travaillons sur des situations colorées qui se sont passées dans des pyramides et autres. Il décrit ensuite qu’il est descendu en 1D, où même les lézards ont du mal à subsister, car l’atmosphère y est oppressante et sans couleur. La lumière du soleil n’y pénètre pas. A l’époque où lui y est allé, les doubles des humains ne s’y trouvaient pas encore. Seuls les musgirs, les gros lézards dragons volants noirs étaient génétiquement conçus pour pouvoir y séjourner. Il y avait aussi des choses comme les gargouilles, mais les insectes comme les araignées n’ont été introduits qu’après (je décris plus bas une vision à ce sujet), lorsque les reptiles et les mages ont eu la bonne idée de les y introduire rituellement.

Tout ceci est donc technique et même « scientifique », quand on possède la science des lézards intelligents, qui étaient eux-mêmes conçus pour vivre éternellement. Ils ont eu le temps de connaître les secrets des univers et d’y asseoir leur pouvoir, puisque c’est ce qu’ils voulaient. Comme quoi le temps passé dans l’univers ne signifie pas qu’on évolue vers la lumière ou vers l’amour. Bref, tout ceci pour dire que faute d’avoir de la lumière du soleil externe en 1D et pouvoir y voir clair pour travailler, on doit développer la VISION du coeur. Le chakra du coeur c’est une ouverture par l’intérieur de nous-mêmes, à partir d’un autre plan intérieur qui procure aussi une autre vision. Rien à voir avec le sentimentalisme, mais l’amour est une fonction de la mise en mouvement du chakra du coeur. La seule façon de commencer à « voir » en 1D, c’est de se servir du chakra du coeur, presque comme d’une machine à éclairer, un grosse lampe de poche… et donc les choses, quand elles deviennent visibles en 1D par ce moyen, deviennent légèrement dorées sur les contours. Sinon, il y fait noir et oppressant.

Pour activer ce chakra, il faut bel et bien éprouver de l’amour à l’état pur, sans autre émotion, pour ce qui est vu. A ce moment là, l’éclairage revient un peu, suffisamment pour pouvoir se tirer d’affaire. Emettre de plus en plus d’amour via le chakra du coeur, c’est aussi liquider les oppresseurs d’en bas. Ils sont fondus dans une sorte de fusion nucléaire, envoyée par le Soleil qui passe par le chakra du coeur. (Relisez plusieurs fois si nécessaire, mais c’est important de le comprendre comme technique de travail). Comme je viens moi aussi d’apprendre cette technique, à force d’être obligée d’y voir clair, je commence à me sentir en 1D non pas comme à Disneyland, mais je sais maintenant m’orienter.

Les premières descriptions que j’en ai faites sont assez parlantes des sentiments que j’ai éprouvés les premières fois. Il m’a fallu de l’entraînement pour mettre le chakra du coeur en mouvement.

Il s’agit avant tout de dédramatiser, car si on a une peur quelconque dans cet « enfer », on est cuit… c’est d’ailleurs à cause de cette peur qu’on y est toujours. Il faut voir ce travail comme des régressions, non pas en 3D, mais en 1D. Comme je l’ai décrit plusieurs fois, je passe souvent par la 2D où on voit les choses « magiques » qui nous ont été faites, avec des couleurs et tout le décorum… Mais il y a toujours un lien entre la 2D et la 1D. Il faut donc oser descendre jusque là, lorsque cela se présente, car c’est là que se situent les racines de nos pièges.

Les situations que tu décris Nadine, m’indiquent qu’il te reste des couches à nettoyer en 1D, car les éléments sont souvent très colorés. Après ces situations colorées tu ne voisi plus rien parce que tu es face à la 1D où il fait un noir charbon.

Il faut alors travailler à fond avec le chakra du coeur et les images vont venir petit à petit. Au début c’est très lent et très pénible. Après ça l’est moins, mais ce n’est jamais facile, et encore moins agréable… Et les images ne sont jamais colorées. C’est noir de chez noir, oppressant. On ressent d’abord plus que de voir, et en travaillant on voit petit à petit des contours… jusqu’à la fusion. Certains « ennemi » vaincus peuvent aussi fournir leurs méthodes de vision dans ce bas monde. C’est ainsi qu’en libérant ma gd mère sorcière, j’ai reçu son balais pour survoler les choses. J’ai également utilisé la vision du chat noir qui est ici dans mon habitation, car j’ai distinctement vu ses yeux dans ce plan quand je me suis posée la question sur l’aide que je recevais pour voir.

Je vais donc vous raconter pourquoi je pensais déjà hier que le moment était venu pour que vous travailliez aussi en 1D. Vous avez déjà vécu une vie où vous avez appris ces techniques, c’est pourquoi vous n’aurez pas de mal à les retrouver. C’est ce qui m’a été donné de voir hier et je remercie les guides pour ça, car ça m’a fait le plus grand bien. J’a même pleuré de joie tellement la découverte fut immense. Le travail d’hier va aussi donner des explications sur le fameux « merlin » (T, le fils de la reptilienne), celui qui se cache encore bien en ce moment… C’est loin d’être fini avec lui. Je pense que ça ne fait que commencer, mais comme nous sommes à plusieurs sur le coup, on va sans doute pouvoir le coincer… ça va loin, c’est un TRES gros morceau.
 

Je recopie une partie de mes notes commencées hier 22-01-08 à 13h.

Ce midi, rebelote, mon AJ se fait vider et moi aussi par la même occasion. En séance, des images me tombent dessus, rapidement, comme pour me montrer que tout ceci se passe simultanément. Je vois sa sainteté (la reptilienne) près de mon AJ, T (son fils) qui tient sa mère et Nadine en laisse, puis une pyramide en Egypte. Voyant tout ça « en même temps », je prends de la hauteur, je survole l’affaire et j’ai tout à coup l’impression de n’être plus que deux grands yeux écarquillés… Je me rends compte que je suis dans un chouette ! Me revient illico en mémoire le regard de T qui a souvent les yeux grands ouverts comme une chouette. Il semble être cette chouette qui voit tout ça et qui contrôle la situation d’en haut !

Sur ce, je me retrouve sur le dos d’un signe (oui comme dans les histoires pour enfants) et je vole jusqu’au sommet d’une colline escarpée, un vrai nid d’aigle, où trône une sorte de vieux manoir défraîchi. Je regarde dedans et j’y vois T avec un apprenti, en train de compulser des dizaines de grimoires. T a un grand chapeau pointu noir sur la tête et l’autre lui sert de fidèle serviteur, de tête pensante dans ses recherches… J’ai l’idée que ce sont deux alchimistes noirs. Ils ont un tas de produits devant eux, comme des encens, du sel, et des produits chimiques, ainsi que du café et du lait !

En envoyant de l’amour sur ce manoir louche, je le vois disparaître et se transformer en une énorme boule de lumière blanchâtre, couleur lait lumineux… pas un hasard sans doute. Il y a un phénomène ovni derrière. Je continue sur le dos du signe et je me retrouve devant la grande pyramide en Egypte. Là je vois le cadavre de Amenhotep III le pharaon qui se fait couper la main gauche. Elle est réduite en mini morceaux et donnée à manger à toutes sortes d’insectes, rituellement, pour donner vie à ces insectes en « enfer »… Au-dessus de ça, je vois l’ovni d’Horus, un reptilien qui se cache derrière une apparence d’oiseau, un faucon je crois. De là vient le fameux « œil d’Horus »… Ce Horus est devenu un « dieu » en Egypte, sous cette apparence de vautour, ce qui lui a donné beaucoup de force, puisque des cultes lui ont été rendus.

Je continue ensuite à dos de signe et je me retrouve en pays cathare, devant un superbe château haut perché sur le sommet d’une montagne. Je reconnais le château, pour l’avoir admiré sur des photos. Je suis donc devant ce fameux château cathare… et qui vois-je en valeureux chevalier aux commandes d’une armée pour massacrer les cathares ? Le grand chef des chouettes, j’ai nommé T (fils de la reptilienne dans la vie présente), avec une croix rouge sur son uniforme, une épée à la main !

J’inspecte ce château avant le massacre et je découvre une école, avec des pupitres en bois et un instructeur très lumineux qui donne des cours. Les élèves sont fascinés par cet instructeur. Je vois que nous avons suivis les cours de cet instructeur toutes les trois ! Les cours donnés là-bas sont des cours d’alchimie où les secrets des alchimistes sont dévoilés et mis en pratique. Je vois cet instructeur qui a réalisé l’alchimie pour lui-même et qui est d’une force incroyable. Il se change sous nos yeux en une gerbe d’énergie lumineuse.

Je le vois ensuite au sommet de cette montagne, étendre la main droite et bénir le monde de cette façon. Une telle énergie passe par cette main que les mages noirs se retournent dans leur tombe. Evidemment, cela ne plaît pas du tout aux dominateurs de l’époque… raison pour laquelle on est venu massacrer ces cathares. Ils ont attrapé cet être tout lumineux, lui ont coupé la main droite et ont ramené cette main à un chef du clergé. Je vois alors des membres du clergé et autres nobles en train de découper cette main et la manger rituellement… C’est ainsi qu’ils ont eu le pouvoir de cet alchimiste pour renforcer leurs pouvoirs d’alchimistes noirs.

L’énergie sexuelle est un des secrets de l’alchimie, car il faut que le + et le – soient en équilibre pour que la fusion de l’or puisse avoir lieu. D’où la nécessité de la fusion des âmes jumelles. Nous avions déjà appris cela à cette époque.

Tout ceci a donc renforcé le pouvoir des dominateurs… Cependant, il y a une chose à laquelle il ne peuvent pas accéder, c’est à créer de l’or ! Ils peuvent le voler en nous violant et en nous volant nos pouvoirs, mais ils sont incapables de faire fonctionner le chakra du coeur par eux-mêmes.

Chose curieuse à laquelle j’ai pensé suite à ces voyages, dans la magie il existe deux expressions bien connues : les mages noirs sont de « la main gauche » et ceux qui pratiquent la magie blanche sont de « la main droite ». Est-ce que ces expressions proviennent de ce qu’on vient de me montrer là ? Cela me semble des explications valables en tout cas. Cela signifie alors que main gauche ou main droite, les deux tendances découlent de rituels pratiqués pour voler les pouvoirs d’êtres connectés à la Source !

En continuant à visualiser les cathares et en émettant de l’amour, je vois la chouette de T transpercée d’une flèche… Suite à ça, je vois son apprenti qui s’envole en petit oiseau blanc, mais je ne vois pas T. Je sais que ce n’est pas fini. Mais ce que je vois tout à coup sur le sommet de la montagne en pays cathare, c’est toute une équipe d’alchimistes qui réapparaît d’un plan supérieur et qui est là pour nous aider ! Et je vois le très grand être blanc qui est là, tout rayonnant, me disant qu’il est là pour nous aider. Que sa main droite passe désormais par notre main droite. Nous pouvons nous en servir pour bénir… et ça signifie que nous pouvons travailler alchimiquement ! En voyant tout ce monde d’alchimistes qui semble comme sortir du sol comme des fleurs, j’ai un énorme frisson qui me parcourt des pieds à la tête. Je pleure littéralement en voyant cet être blanc. Il rayonne tellement que je n’ai jamais rien vu de pareil jusqu’à présent. Je tire le yi king après ça et je reçois le 64-5 ! (La lumière de l’homme noble est véritable. Fortune)

Pour la croix qui se trouve sur l’uniforme de T, curieusement, c’est aussi le symbole utilisé par les égyptiens pour Horus et le symbole identique pour le serpent à plumes des incas… le groupe des faux « christ » qui se font passer pour le christ…

————————-

Le Récit (5)

NOTE : Il est conseillé de lire ce récit en commençant par le début. Vous trouverez l’ensemble des chapitres numérotés dans la rubrique (T)-III V.I.T.R.I.O.L. du menu.
 

———————————–
 

Mail à Jane et Nadine 19-1-2008

Le cône miroir de L est costaud. Il a fondu mais il s’est déjà reconstruit. J’ai vu qu’il est rattaché à un phénomène ovni… des forces électroniques ou un truc comme ça. Il est donc toujours maintenu en place, même s’il n’est plus nourri de la même façon. Merci Jane si tu peux encore me donner des indications sur ce qu’il y aurait à faire contre ce phénomène. Le cône miroir est relié à un cône à l’envers, comme pour les autres formes, mais les deux cotés, vers le haut et vers le bas, sont séparés comme par un anneau d’énergie bleuâtre… un truc qui vibre, comme si c’était de l’électricité ou quelque chose du genre. Cela forme un anneau et cet anneau, nous l’avons tous autour de la tête. Ce qui signifie qu’on a tous un chapeau pointu sur la tête, avec son opposé qui entre en nous, et la pointe de ce cône opposé vient se ficher dans le chakra de la gorge…

Oui, ils aiment bien la gorge apparemment. Et la gorge produit le son… Le son c’est le vrai pouvoir magique, c’est bien connu dans les textes égyptiens. Lorsqu’il a le pouvoir du son, le mage peut créer ce qu’il veut, rien que par la parole. C’est donc ce pouvoir là qu’elle nous pompe… Ce que j’ai vu, c’est qu’il faut enlever l’anneau et ensuite enlever la forme complète. Mais pas encore trouvé comment faire. Je demande donc à Jane de regarder, car je pense que ça va être un lourd travail. En écrivant ceci, j’ai des images qui me viennent. Je vous tiendrai donc au courant si j’ai du nouveau à ce sujet. Autre chose, est-ce que H (Horemheb délivré) va vraiment aider maintenant ? Je le vois toujours en tant qu’âme, dans une sorte de sphère transparente, en train de survoler la terre, comme s’il inspectait… J’ai reçu une grosse charge et j’ai vu une grosse coupole toute noire. Je me demande si ce n’est pas H qui me l’a montrée… Merci de confirmer ceci.

Pour Nadine, dans l’optique du « souverain intégral », tu vois que B est lui-même capable de gros travaux. Idem pour toi et tout le monde. Tant qu’on ne se fait pas bouffer par des vampires, on est tous lumineux et le soleil central, càd notre Source à tous, celui qui produit la lumière dorée, peut travailler à travers nous. Pour ce faire, on utilise aussi les moyens qu’on a développés dans d’autres vies. Sans doute que B a reçu des initiations en tant que combattant dans l’invisible. C’est pour ça qu’il a été envoyé près de toi pour t’aider… et vis versa. On a tous choisi de s’en sortir dans cette vie.

Pour continuer avec le symbolisme, prenons les mosquées… Elles ont toutes une coupole. Et autour de ces mosquées, qu’y a-t-il ? Des minarets surmontés de chapeaux pointus !! Et c’est dans les minarets que les prêtres vont chanter les prières pour les fidèles ! Les prières sont donc détournées en faveur des mondes parallèles d’où proviennent ces ovnis bleus… D’où leur force, car c’est toute l’énergie spirituelle des gens qui part là-dedans ! Cette forme géométrique avec son anneau électrique maintient le pouvoir des illus et celui de sa sainteté la reine des serpents ! Cela signifie que l’emprisonnement du son sacré n’est pas fait seulement en Europe, mais aussi dans les pays arabes, en Inde etc. Je pense notamment au Taj Mahal, ce fameux mausolée en Inde qu’un Maharaja a fait construire lors du décès de sa femme. Il y a une immense coupole dessus, avec des tours pointues et devant, un grand lac rectangulaire qui reflète l’édifice ! Le vrai miroir donc ! Je ne sais pas pourquoi je vois toujours ce mausolée… peut-être un des temples de sa sainteté (la reptilienne) !
 

—————————-
 

Mail de Nadine 19-1-08

A mon tour cette fois de faire parvenir un grand mail à toutes les deux, c’est cool de m’envoyer des copies de vos échanges, ça me tient un peu au courant des choses.

Nous avons travaillé, j’ai pris mon courage à deux mains pour affronter avec B un serpent que j’ai commencé à voir en moi depuis quelques jours. Je vais raconter l’essentiel pour ne pas que ce soit trop long mais à mon avis, ça va vous intéresser car il y en a pour chacune !

1- Je vois ce serpent en moi, noir aux yeux rouges, que B a aidé à tuer, je le voyais en effet immense, sortir de moi pour entrer par la bouche de B. Il a dû lui couper la tête, le trancher de toute part avant de le brûler. En parallèle, il se voyait toujours en chevalier, à cheval (peut-être pour éviter de « marcher » dans tous les serpents qu’il y avait sur le sol aussi) avec un aigle sur l’épaule. Le serpent a brûlé, moi avec, pas une super sensation, jusqu’à ce que je sois « recrachée » hors de lui, ensuite il a été à nouveau découpé pour être emporté par 4 aigles (chacun un morceau) qui se sont ensuite envolés vers les 4 coins cardinaux.

2- Je me rends compte que le bûcher central qui était destiné au serpent était relié par le sol par 5 chemins menant chacun à 5 pyramides (première fois que j’en vois d’ailleurs), ça commence à flamber puis boum, plus rien, je redeviens alors un personnage mauvais, mesquin cynique et au super pouvoir, un lézard presque élégant et bien sapé. B le remet sur le bûcher, je sens que je meurs une deuxième fois, la bête s’ouvre et nous voyons tous les deux que quelque chose de lumineux en sort: une racine puis une fleur. Pour avoir souvent vu ce genre de chose lors de régressions, je sais que c’est une fausse image qu’on nous donne là. En effet, la chose repousse et reprend pouvoir. On comprend alors qu’il faut anéantir chaque pyramide pour détruire le point central qui les relie. A partir de cet instant, je me vois « hors plan », sereine, lumineuse, long habit, assise, les mains posées et croisées sur mes jambes… là, je sens que je vais pouvoir tout voir.

3- Pyramide 1, s’y tient un grand serpent blanc enroulé sur lui-même, il me remarque et me montre des yeux rouges et ses crocs. Il protège un oeuf, on le perce et une bestiole minuscule, puissante et noire en sort, une immense épée lumineuse l’a percée en son centre et il a fallu un moment pour que cette chose perde vigueur et pouvoir. L’épée avait aussi tranché le serpent après avoir été fixé par 4 liens pour le maintenir prisonnier. Je vois le premier « conduit » reliant cette pyramide au centre du bûcher se noircir puis se désintégrer.

4- Pyramide 2, une très grande et belle femme se tient derrière elle, pour la protéger, cette pyramide a un disque de lumière bleue en stagnation autour de la pointe de l’édifice. Elle dit que c’est son pouvoir, sa force. B me dit qu’elle est hyper belle, du coup, arrive un immense miroir qui vient lui refléter sa vraie image, une immense bestiole avec des serpents. Elle ne supporte pas ça, le miroir lui reflète aussi un puissant rayon lumineux qui la désintègre en son centre, dans son chakra solaire, avant de la brûler toute entière. L’édifice se désintègre et comme pour la première, le conduit relié au bûcher central se noircit et se désintègre.

5- Pyramide 3, un homme mi-bête (à tête de lion ou de tigre) protège celle-ci, ce sont à chaque fois de très grands personnages qui se tiennent derrière la pyramide. Il a de longues griffes, que j’ai d’abord vues sous formes de couteaux et autres trucs tranchants. Il maintient une femme prisonnière : ma mère!!! Au centre se tenait une cruche de sang qu’on lui donnait à boire pour la nourrir, ça lui donnait ensuite de très grands pouvoirs négatifs. C’est un état qu’elle n’avait pas choisi, elle me l’a d’ailleurs dit en s’excusant, en me demandant de la libérer. Je lui défais ces chaînes, elle monte vers la lumière et je vois que c’est elle, d’en haut, qui amène une très grande main qui vient écraser cette pyramide, comme si elle avait la force, même avec un seul doigt de l’écraser dans le sol. Idem, je vois que le conduit se noircit et disparaît.

6- Il ne reste que 2 pyramides, la 5 et la 6ème, je vois qu’elles sont maintenues toutes les deux par le même personnage, il a des fouets dans chaque main (j’ignore encore si il s’agit du même homme qui tentait de nous séparer B et moi) qui se transforment ensuite en serpents. En regardant d’abord dans la 5ème, je vois qu’avec ses membres, il est en train d’étouffer une femme que je libère en lui tranchant le bras droit, je vois qu’il s’agit de toi. Comme pour ma mère, on t’amenait une cruche, au centre de la pièce nue… une cruche d’eau ! Tu voyais les évènements dans l’eau, je comprends que tu as été asservie et faite prisonnière pour tes dons de voyance et que tu devais voir pour « eux » ou « lui ». Je te libère aussi, tu me remercies et je te vois courir, heureuse, souriante et gaie.

7- Dans la dernière pyramide, qui n’est pas encore libérée du « bras gauche » du type, je nous vois Jane et moi, siamoises…, nous sommes assises, toujours dans cette pièce vide et ensemble nous produisons un son horrible, nous parvenons à crier, chanter ou prier, difficile à dire en tout cas à produire des sons aigus, qui n’en forment qu’un seul et qui attire une immense négativité… une sorte de boule noire créée par ce son, on la voit au centre de la pièce, former comme une boule vivante, un vrai générateur de négativité et de puissance dans le mal. Les siamoises sont bâillonnées, je leur vois un grand scotch sur la bouche pour qu’elles arrêtent. Une armée entière se tient prête et commence à lancer des pics, des lances, des épées et des flèches sur le type qui hurle et s’écroule.

C’est alors que TOUT : le bûcher central, les conduits menant aux pyramides, les pyramides elles-mêmes sont emportées vers le sol au centre, pompées ou aspirées dans un grand trou commun. Le sol se referme, les siamoises ont elles aussi été englouties, elles devaient mourir aussi. Le calme, une plaine. Des gens arrivent du fond en se tenant la main, ils forment une immense ronde à la place de ces pyramides et de là jaillissent la lumière et le soleil car jusqu’à présent, tout était noir, la terre et le ciel.

Un vrai film avec une belle fin… Le yi king me donne le 51-1 suite à ça, je comprends que ça parle de ma situation et de mon ressenti de ces derniers jours en sachant que je devais attaquer cette situation. Je vois bien que les choses se sont déroulées avec l’aide nécessaire. Voilà, une avancée de plus… j’espère. J’ai hâte de savoir où nous en sommes et si tout ça sera bientôt terminé ou bien apaisé.

A part ça, tout va bien, nous allons bien mieux B et moi depuis qu’on a pu « dégommer » le type qui tentait de nous séparer. Tiens, un petit détail qui pourrait être important : nous avons mal dormi et il y avait à coté de B un homme très mince, la soixantaine qui portait une tenue « ensemble pantalon » beige, chemise à manches courtes plutôt rigide, coton épais, un peu genre uniforme mais tout beige sans aucune insigne. Ce n’était pas vraiment une âme qui voulait partir mais il venait surtout pour nous aider car il voulait se faire pardonner, je n’ai pas pu savoir de quoi. J’ai tout de suite pensé à ce Horemheb…
 

——————————-
 

 Mail de Jane 20-1-2008

Pour ce qui est du type, oui je confirme mes voyances de la fois passée, il peut être d’une aide précieuse dans ce travail ! Surtout par sa capacité de « voyager » il peut en effet aider dans le démontage de ce gros merdier, surtout contre L (la reptilienne) !

Pour Nadine, je pense que tu as encore du boulot avec les serpents, ce n’est pas encore terminé ! Et j’ai aussi l’impression que mon état de détresse actuel provient de ça !

Donc concernant ce H (Horemheb), franchement n’hésitez pas à lui demander de l’aide, il nous est entièrement dévoué !! et peut surtout vraiment nous aider !
 

——————————–
 

Mail et notes du 20-1-2008

En effet, je confirme qu’il reste du travail pour Nadine et que ces situations sont liées. Je viens de comprendre que puisque je me situais dans une de ces pyramides, j’étais aussi à la merci de ce son immonde que vous produisiez… et je pense que c’est ce phénomène qui s’est manifesté l’autre jour jusque dans mon lit, où j’ai été secouée par un son que je n’entendais pas ! C’est assez ahurissant il faut le reconnaître !

Pour ma part, quand j’ai commencé le travail ce matin je suis tombée dans du glauque et du noir opaque. En fermant les yeux, j’ai senti que je me trouvais à nouveau dans l’enfer le plus bas. Je passe les détails, mais je me suis retrouvée chez ma grand mère sorcière qui tenait toute la famille ligotée. Il a fallu beaucoup de temps pour attirer l’énergie aussi bas, mais j’ai finalement délivré toute ma famille et elle aussi pour finir, parce qu’elle demandait pardon.

Ensuite, je pensais avoir la paix pour la journée, mais non, les festivités ne faisaient que commencer. L’énergie a baissé à nouveau et me revoilà dans le noir complet ! Rebelote, je me remets en séance, et j’ai commencé à visualiser une situation dont on pourra faire une vraie BD… après le film de Nadine, on aura quelques épisodes…

C’était toujours l’enfer le plus noir. J’y voyais à peine un peu mieux que dans la séance précédente, mais j’avais quand même un peu plus d’énergie. Je vois des grandes pyramides à perte de vue. Je me faufile entre tout ça, noir charbon et glauque à mourir. Puis tout à coup se dresse devant moi une forme plus haute qu’une pyramide que j’avais déjà entrevue, un édifice hyper pointu. Je le survole (sur le balais que ma gd mère sorcière m’a prêté pour le coup !) et je suis devant cette pointe qui semble émettre une énergie bizarre, glauque aussi, mais légèrement éclairante qui devait donc provenir d’ailleurs. Les aspérités deviennent plus visibles et en me remettant devant la forme, je reconnais la tour Eiffel ! Toute en ferraille, imposante et traversée par un courant bleuâtre.

Je vois que cette tour sert de passage à une énergie (depuis la surface de la terre) et que cette énergie arrive jusque là en bas. Puis je vois des E.T. (petits gris) qui descendent via cette énergie, à partir de la tour en surface, dans le second enfer puis enfin dans le premier le plus bas. Je vois aussi des squelettes animés et j’entends que ce sont des âmes damnées qui servent les E.T. Ils semblent affairés et je me demande à quoi ils peuvent bien  s’occuper… et là tout à coup je vois une gigantesque tête sous la tour Eiffel qui semble être la chose dont on s’occupe tant. Cette méga tête m’a fait penser à Dart Vador, parce qu’elle avait une coiffe du même genre et complètement noire comme le reste.

Je demande aux guides quoi faire et on me dit de mettre la tour dans la lumière dorée (la fusion de l’or). Après quelques minutes, je vois la tour Eiffel tomber sur le côté. Puis, enfin, elle s’enfonce dans le sol alentour, comme si c’était un sol marécageux.

Les E.T. prennent la fuite et je me retrouve devant la méga grosse tête. On me dit de bien la regarder et là je vois ses gros yeux rouge sang ! Je reconnais une tête de pharaon et j’entend une sorte de son hyper négatif, qui me fait aussi penser à la voix de Dart Vador dans le film, mais plus puissant, plus profond et beaucoup plus négatif. Une monstruosité à couper le souffle… Tout en fixant la chose, je vois la coiffe qui tombe et la peau qui se décompose. C’est alors que je découvre que cette tête est réalisée avec de la ferraille tout comme la tour Eiffel, mais en forme de tête. J’en déduis que ce montage est une construction des E.T. pour maintenir le niveau d’énergie de la planète très bas, au moyen du détournement du son des illuminati. Les yeux rouges étant toujours présents, je m’aperçois alors que ce sont les yeux d’un gigantesque serpent qui se situe à l’intérieur de cette tête !

La ferraille tombe en morceau, et ne reste plus que le serpent. Je distingue finalement que la queue de ce serpent va jusqu’à l’extrême pointe de l’enfer le plus bas, qui est en forme de cône. Je me souviens alors de mon rêve de cette nuit, où une copine m’embêtait avec un petit serpent et celui-ci avait la gueule grande ouverte. J’ai donc visualisé que la bête ouvrait la gueule toute grande et là j’ai vu mon AJ débarquer (première fois que je le vois à l’œuvre), qui prend un grand seau rempli d’or liquide et qui lui verse dans la gueule… (mon AJ est du signe du Verseau… ). J’ai vu l’or descendre jusque dans la queue du serpent et le corps se remplir.

C’est alors que je me suis retrouvée au deuxième niveau de l’enfer, là où il fait plus clair… Je me trouve devant le sphinx et je reconnais que la fameuse tête nourrie en bas correspondait à la tête de ce sphinx ! Les yeux du sphinx étaient toujours rouges et donc il était habité par le serpent… En observant encore, j’ai vu l’or qui remontait par le corps du serpent, comme par un trop plein de l’étage en dessous. L’or a finalement fait exploser les yeux rouges du serpent et s’est déversé par les orbites.

Ensuite, je me suis retrouvée chez nous en 3D… à nouveau devant le sphinx et là je vois qu’il se transforme en lion vivant géant. La tête de pharaon sculptée explose sous la poussée de la tête du vrai lion qui reprend sa place ! Puis je vois ce lion géant, vraiment géant, se lever et commencer à marcher sur la terre. Chacun de ses pas le menait d’une ville à l’autre. Il écrasait à chaque pas quelque chose de pointu. Des obélisques sans doute. Puis enfin je l’ai vu aussi écraser le cône de la reptilienne de sa patte droite avant !…

Voilà donc une épopée digne d’un beau chapitre de livre fantastique… En voyant la tête et finalement les têtes, j’ai compris que Horemheb avait été ce « pharaon » qui a usurpé la place du lion et qui a finalement servi à nourrir ce méga serpent. Comme je tirais le yi king après ça et que je demandais si tout s’était bien passé, j’ai vu ce H applaudir… Il devait être content d’être libéré… puis j’ai vu un autre guide à côté, en train de prendre des notes, avec des lunettes sur le bout du nez ! Ils rigolaient et semblaient bien s’amuser ! Bref, merci Jane de me donner ton impression. Le yi king m’a répété que j’étais en ordre pour les détails et que j’avais compris où nous en sommes. 52-6.

En ce qui vous concerne, bien possible qu’il y ait encore des histoires de famille, puisque pour ma part j’ai commencé par régler l’affaire de la sorcière familiale.

Les lions noirs sont ainsi vaincus. Sur le coup, je comprend aussi pourquoi la reptilienne se sert autant d’un cône. En effet, l’enfer le plus bas est conique. C’est un cône à l’envers. Et comme on m’a montré que les formes géométriques sont toujours collées à leur envers, je comprends que tout ce qui est conique prend en réalité sa source négative dans l’enfer le plus noir… D’où les chapeaux pointus des sorcières, les chapeaux de merlin, etc. Ce qui explique que L n’est ni plus ni moins qu’une sorcière ! Le rayon bleu (la guirlande sur le bas du chapeau) signifie qu’elle est en plus vendue aux E.T. qui viennent lui prêter main forte ! Ici le yi king m’avertit que le combat continue sans me laisser le temps de reprendre haleine (merci pour l’info !).

Réfléchissant, je comprends tout à coup ce qui se passe quand je « ne vois rien »… en fait c’est parce qu’à ce moment là je suis dans l’enfer le plus bas où il fait totalement noir. Ca c’est la grosse découverte de la journée, car je comprend qu’au lieu de pleurnicher, il suffit que je canalise de l’énergie pour voir où je me trouve dans cet enfer et que je n’ai d’autre choix que de travailler… sinon ben je reste là… qui a dit que je faisais tout ceci juste pour le fun ?… ;)

Voir les guides qui ont dépassé le bien et le mal et rigolent autant d’être coincés en enfer que d’être des guides lumineux, voilà encore une grande leçon qui m’aide à accéder à une autre vision et à plus de détachement.

Le yi king confirme qu’il reste du travail. Pas mal de choses encore. Mais il dit que ça va aller beaucoup mieux par le fait que le combat va se poursuivre en équipe, sans relâche. Des grosses chutes et découragements pour vous. Pour moi aussi, ne vous tracassez pas… Courage donc, ce n’est pas le moment de faiblir, nous tenons le bon bout ! C’est bien plus que le maître de l’illusion que nous combattons, ce sont les vrais dragons, serpents et E.T. qui bouffent ce monde !

———————-

Le Récit (4)

NOTE : Il est conseillé de lire ce récit en commençant par le début. Vous trouverez l’ensemble des chapitres numérotés dans la rubrique (T)-III V.I.T.R.I.O.L. du menu. 

——————-
 

Notes du 14-1-2008

J’ai compris que l’énergie vampirisée par le serpent permettait une sorte de lien entre Pluton et la Terre. Et les reflets du diamant ont servi à constituer les mondes parallèles miroirs, circonscrits entre la Terre et Pluton. Seul Saturne semble avoir été épargné.

Aujourd’hui dans la matinée je me suis retrouvée au-dessus d’un lieu non localisé géographiquement, mais sur Terre. Je voyais la reptilienne sous sa version humaine actuelle, et j’ai senti que si je ne m’en éloignais pas davantage, j’étais prise dans le piège de son énergie miroitante. J’ai donc survolé le lieu et de très haut, je voyais un gigantesque cône miroir qui l’entourait, pointe en haut. La forme n’était donc pas pyramidale mais circulaire à la base. Ce cône a également été nettoyé par les saturniens. Suite à cela j’ai eu droit à quelques visites de mondes parallèles « miroirs », des univers plus ou moins planants, avec parfois des statues de bouddhas qui donnaient des impressions de douceur. Des illusions maintenues en place par l’énorme machinerie du vampirisme universel !

Et pour conclure, j’ai eu affaire à l’homme qui tenait à l’œil le météorite noir. Il semble capter une partie de mon travail…
 

———————–
 

Mail à Jane 15-1-08

J’ai senti une grosse tentative de récupération ou de domination cette nuit ! Une phénomène incroyable durant mon rêve. J’étais dans un endroit tout noir, et je ne voyais qu’un individu, jeune, et je lui essuyais le visage. Puis petit à petit, je le regarde mieux, et je me dis : comme c’est bizarre, j’ai un comportement très familier avec ce type, voilà plusieurs fois que je le vois et je me comporte avec lui comme si je le connaissais alors que ce n’est pas le cas !

Sur ce, je le regarde encore plus intensément pour voir de qui il s’agit et là bing…, l’image disparaît et un espace tout noir était derrière comme une présence noire sans forme et à commencé à me faire vibrer de tout mon corps avec une force incroyable. Je me suis réveillée et tout mon corps continuait à vibrer. J’étais à la merci de cette force ! Mais comme les guides m’ont enlevé le cerveau reptilien qui contient la peur, je n’avais pas peur. Sans doute voulait-on m’effrayer. Mais moi j’étais tellement étonnée d’être secouée comme ça dans mon lit, que je me suis surtout concentrée sur l’origine de ce qui m’envoyait cette vibration. J’ai vu l’intérieur d’un endroit clos, comme si cela provenait d’une cave. Je ressentais cela comme si un énorme haut parleur émettait un son et me faisant vibrer de partout, mais sans entendre le son.

J’étais tellement secouée que je me suis dit qu’il vaudrait mieux que je change de position sinon je risquais de mourir sous les vibrations. Je me suis forcée à me retourner et cela s’est immédiatement arrêté. Suite à ça je questionne le yi king et on me sort le 23-4 : L’infortune est ici à son comble, elle atteint le corps lui-même, sans se laisser détourner. Réponse bien à propos on peut le dire…

—————————————-
 

Mail à Jane 15-1-2008

Merci pour tes infos, tu vois un homme à côté d’un serpent, cela se confirme aussi de mon côté. Il y a en effet un homme qui soutient L en ce moment, lui est conscient de ce travail que nous faisons. Mais ce sont surtout ses doubles qui travaillent je pense.

C’est un illu…, je le vois régulièrement depuis des jours. J’ai compris que c’est lui qui m’attaque avec ses pyramides et aussi la vibration qui m’a réveillée que je viens de te raconter. Je ne t’en avais pas parlé, parce qu’il n’y avait rien à dire qui aurait pu t’aider. Mais je l’ai vu avec des dizaines de pyramides qu’il monte en ligne, en carré, etc, les unes reliées aux autres. Les guides me montraient ça pour que je travaille directement sur ses montages plutôt que de me farcir les pyramides l’une après l’autre. J’en recevais quand même, mais moins. Puis, il a aussi une pièce avec des miroirs autour, avec un météorite au milieu qui vient de Pluton.
 

—————————–

Mail de Jane 15-1-2008

Voilà ce que m’écrit Nadine aujourd’hui : J’ai une chose très importante à te demander, qui n’est pas urgente, je préfère que tu le fasses quand tu auras du temps et surtout quand tu le sentiras… C’est à propos de B (son compagnon), nous avons encore été réveillés cette nuit et le pauvre n’en sort pas, il doit sans cesse cracher, mais je dis cracher alors que c’est à tous les coups quelque chose de bien plus impressionnant, qui doit sans doute ameuter tout le quartier, j’ai même peur qu’il finisse par s’amocher l’œsophage (…)

—————————–
 

Mail à Jane et Nadine 16-1-2008

Je pense que je commence à cerner l’attaquant. Je devine de qui il s’agit. L’homme n’est plus en vie en fait, mais il est enfermé dans sa maison. Il est décédé depuis quelques années. Cet illu est en réalité le père de l’amie de L,  celle qui l’a accompagnée lors de son arrivée sur Terre sous sa forme de lézard – serpent, mais qui n’a pas exercé le même pouvoir que L. Son père de la vie présente a été dominé par L dès l’Egypte et sans doute même avant. Il est à son service depuis. Il semble très conscient sur son plan. Je vais continuer à explorer de ce côté car il m’attaque toujours.

D’autre part, lors d’un travail en Egypte, j’ai aussi vu Nadine. Je raconte ici afin qu’elle puisse travailler. Pas pour rien que son compagnon ressent des étouffements. Je raconte : après mon travail sur des pyramides d’autres plans, je vois une pyramide couleur sable, cette pyramide est découpée en 4 par le milieu. Des murs servent de cloisons. Il y a donc 4 chambres. Dans la première, je vois Nadine, à genoux devant un éléphant blanc représenté sur un mur. Je regarde de près l’image de l’éléphant et à ce moment là je vois que derrière lui se tient Kali, la déesse-démon toute noire, avec des serpents autour du cou et dans les mains. Elle se sert de la trompe de l’éléphant pour féconder Nadine qui semble en état de prière fervente ! C’est une initiation mensongère subie en Inde par Nadine et Kali n’est autre que le serpent que je n’ai plus besoin de nommer… J’ai entendu « c’est fabriqué en Inde »… est-ce une allusion au fait que ça date de vies en Inde ou bien qu’il y aurait un ou des objets qui serviraient de relais que Nadine aurait en sa possession ? je ne sais pas. Mais je vois B (son compagnon) avec des serpents autour du cou, une tête lui rentre dans la bouche et des bestioles dans tous les orifices. Peut-être aussi des problèmes avec ses cheveux, etc.
 

———————-

Mail de Jane du 16-1-2008

Ce que j’ai vu de mon côté : Pour ce qui est de « l’homme », oui je confirme pour le père de l’amie de L ! Je le vois encore à son bureau d’ailleurs, brun de cheveux… j’ai bien l’impression que le fait de le démasquer allège déjà pas mal les choses ! Par contre pour travailler à lui il est conseillé de remonter à ses premières vies, à ses débuts, comprendre pourquoi il est comme ça et ce qu’il a fait ! Je vois très précisément que cet homme est enfermé quelque part, dans sa maison peut-être… et tu sais par qui ?? Par L ! Je ne sais pas comment elle a fait mais je vois que ce n’est pas juste que ce type soit enfermé ! Il voyage constamment sur des plans différents. Je vois que la solution est de libérer le serpent de sa maison. L le maintient volontairement enfermé pour pouvoir bénéficier de ses pouvoirs. Voilà ce que j’ai vu !
 

————————

Mail de Nadine 17-1-2008

Il y a un moment que je n’ai plus écrit, mais on a travaillé sur plusieurs situations. Cela s’est étalé sur deux ou trois semaines. Je résume ici :

1. un homme-bestiole, lié à T (le fils de L, la reptilienne), qui revenait sans cesse en me disant que j’étais à lui, j’ai même pu voir qu’il intervenait en étant bien présent lors de nos relations sexuelles. On a dû s’y prendre à trois reprises pour s’en débarrasser, c’est d’ailleurs depuis lors que B travaille avec une épée lumineuse en se voyant comme chevalier-guerrier.

Ca m’était, je l’avoue, assez difficile de me couper de ce monstre, B a dû m’aider à être ferme. Ensuite je me suis vue tomber dans le même gouffre que celui dans lequel on avait fait basculer ce même personnage, un gouffre genre cratère en ébullition. Je me souviens être tombée à deux reprises mais la deuxième fois m’a fait pleurer tant c’était déchirant de me séparer de cette partie de moi. Je me suis vue ensuite toute légère et lumineuse, comme si la « bonne » moi était libérée.

2. Une pieuvre gigantesque, gros corps rond et tête de femme, possible que c’était en relation avec L, qui maintenait une ribambelle d’hommes du bout de ses tentacules, dont B. Le bout d’une tentacule constituée de deux « pinces », une rentrant par derrière le cou pour sortir par la bouche… et une autre entrant dans le bas des reins pour sortir par le sexe. Je ne sais plus trop comment on a pu nettoyer tout ça et la dégommer, ce fut laborieux mais nous y sommes parvenus. On a vu également que nous avons pu, grâce à ça, libérer tous les autres hommes qui étaient
prisonniers de la même façon.

Les guides nous a dit suite à ça qu’il faudrait nous reposer, en effet, il nous a fallu au moins une semaine pour s’en remettre.

3. Le yi king nous donnait le 40-6 « l’homme à abattre » difficile de savoir d’où ça venait. En regardant, j’ai enfin vu un type, très grand, mi-bête mais sans vraiment savoir qui c’était cette fois, qui s’interposait violemment à notre union, il avait un fouet et tout chez lui était dans les couleurs rouge et noir. Il ne supportait pas que nous soyons ensemble et cherchait vraiment la séparation, surtout pour ne pas que nous ayons un enfant, ce qui lui serait apparemment fatal ou en tout cas insupportable.

Je pense que nous l’avons vaincu mais je n’en suis pas certaine à 100%. Comme je le disais plus haut, B peut maintenant travailler avec une épée lumineuse, il se voit en guerrier et hier, plusieurs autres sont venus lui prêter main forte, c’est cool parce que quand on travaille, il commence à bien voir aussi et peut intervenir. Concernant les serpents, je disais justement à B hier que j’avais depuis plusieurs jours le sentiment qu’il y en avait souvent à mes pieds ou que j’allais en voir un surgir. Idem pour un rêve fait il y a quelques jours où j’en sortais un immense de la bouche de B. Je ne vous cache pas que j’en ai plus qu’assez.

———————————–

Mail à Jane et Nadine 18-1-2008

Bingo donc pour Nadine, je pense en effet que tu viens d’effectuer un méga travail grâce à B aussi, puisqu’il est capable d’affronter et de dégommer ces attaquants ! Super, on avance ! Quant à moi je n’ai pas arrêté avec des crocs, durant des jours. Il y en avait de serpents, d’araignées et peut-être de pieuvre, mais ceux-là je ne les avais pas vus. D’autre part, je confirme que ce que tu me racontes, on me l’avait dit avec le yi king, à savoir que ce serait difficile pour toi de te défaire d’une partie noire, car « les abus duraient depuis trop longtemps »… Te jeter ainsi dans cette falaise, je pense que cela marque le fait que tu arrives à un stade de travail où tes pouvoirs positifs vont reprendre une ampleur dont tu seras la première à apprécier les bienfaits. Je pense que ton ras le bol est bien justifié, tout comme le nôtre d’ailleurs, mais il faut se dire que maintenant, enfin, nous travaillons vraiment à avancer et non plus à tourner en rond dans le cercle miroir de sa sainteté (L la reptilienne), à se faire traiter comme des esclaves.

Pour la recherche concernant « l’homme » qui travaille sur les autres plans, voilà le travail que j’ai fait, j’ai été bien guidée.

Primo j’ai subi d’énormes attaques de pyramides que j’ai éliminées, jusqu’à me retrouver devant des montages. Tout à coup je me suis perçue devant ces montages dans un double lumineux, j’ai attrapé un de ces montages, en papier, et j’y ai mis le feu ! J’ai vu un type devant qui a commencé à pleurer puis à fondre jusqu’à devenir un bébé, puis il a disparu. (Les doubles de mages noirs disparaissent parfois de cette manière lorsqu’ils sont vaincus). 

Juste quand j’ai fini ça, Je pensais que j’aurais un soulagement, et ce fut le contraire ! J’ai ramassé une méga charge et j’ai vu un type derrière, ricanant, comme s’il attendait que ceci se produise pour m’envoyer cette grosse charge.

J’ai donc cherché et je me suis vue transportée dans une coupole, comme celles qui sont sur les basiliques, les mosquées, les palais de justice, les grandes banques, etc. Là, je tourniquais sous la coupole et j’entendais une sorte de musique très aérienne avec l’acoustique particulière d’un très grand espace, exactement comme si de la musique était jouée sous une de ces grandes coupoles. Suite aux recherches et à la voyance de Jane, j’ai donc pu avoir confirmation qu’il s’agissait du père de l’amie de L. Pour dire que nous sommes synchro, hier j’avais justement été voir à quel personnage historique il correspondait et je suis tombée pile dessus. Dans une vie il a été Horemheb, le dernier pharaon de la dix huitième dynastie, c’est le premier gros illu en titre qui a fait chuter les pharaons pour de bon !

Il n’avait pas de cobra sur la tête sur ses représentations, mais comme il a tué un pharaon pour devenir pharaon lui-même, il s’est fait rajouter le cobra sur ses dessins par la suite (ceci est attesté historiquement). Il est donc évident que cet homme (sans doute avec l’aide de sa femme) a détourné l’énergie sexuelle et a usurpé l’énergie grâce à des travaux magiques qui duraient donc depuis lors ! Ils semblent bel et bien les fondateurs de la secte qui en découle…  C’était donc lui qui travaillait sur deux plans, obligé par sa sainteté qui le tenait et qui l’a en plus renfermé dans sa maison au moment de son décès de la vie présente.

David Icke a décrit la relation entre les pyramides et les coupoles. Les pyramides servent à nourrir les coupoles, qui elles, servent de réservoir à énergie occulte pour les pouvoirs en place qui se situent sous des coupoles. Cet illu voulait en fait se racheter mais n’en avait plus l’occasion tant que L le tenait. J’ai dû le confronter en tant qu’âme chargée et je recevais en effet un message positif malgré les charges. Je lui ai dit que s’il voulait vraiment se libérer, il n’avait qu’à m’aider à faire le travail à cet effet. Et donc ce matin, vers 11h, j’ai eu le feu vert du yi king. Je me suis mise en séance et j’ai commencé à visualiser l’affaire. Je l’ai vu dans une sorte de pièce toute noire, reliée à une autre pièce en « enfer ». En envoyant de la lumière dorée, j’ai tout à coup vu une coupole lumineuse qui se mettait sur lui ! Ensuite, j’ai eu des visions de toutes sortes de formes géométriques qui m’ont clairement montré que les pyramides par exemple ne sont que la moitié d’une autre forme complète. En effet, une pyramide vers le haut est toujours collée à une pyramide vers le bas. C’est donc une forme géométrique à 8 faces. J’ai mis toutes les formes que je voyais dans la lumière dorée, sentant vraiment une méga énergie qui se déversait de la Source. Ensuite, je suis revenue à la coupole qui était sur cet homme et j’ai vu que pour le libérer sur tous les plans, il fallait le mettre non pas dans une coupole, mais dans une sphère ! C’est-à-dire une coupole sur une autre coupole !

En visualisant la sphère autour de l’homme, je l’ai tout à coup vu diminuer lui aussi, devenir un enfant, un bébé, un embryon, et bing, plus rien… Il était réduit à zéro en tant que mage noir. Ensuite, j’ai vu la sphère s’élever et un truc tout lumineux dans la sphère : l’âme enfin libérée de l’homme ! Ouffffffffff  Je vous dis pas la libération que j’ai ressentie à ce moment là ! Voilà donc à quoi a servi notre travail chacune dans notre coin ! En réparant des travaux négatifs par ci par là, on arrive à mettre la main sur les fondateurs de ces sectes ! Je vous invite donc à continuer sur la moindre chose qui arrive, car nous faisons un énorme travail, c’est certain.

Suite au travail sur cet homme, le guide m’a dit que sa mission était d’aider à la libération, car c’était son choix. Tant mieux. J’ai compris qu’en fait il n’a cessé de m’attaquer pour que je le retrouve et le délivre.
 

———————–

Le Récit (3)

NOTE : Il est conseillé de lire ce récit en commençant par le début. Vous trouverez l’ensemble des chapitres numérotés dans la rubrique (T)-III V.I.T.R.I.O.L. du menu.
 

————————–
 

Mail de Jane 5-1-2008

Nous allons travailler aujourd’hui car les abus sexuels continuent ! Je pense également que mon AJ doit aussi enlever quelque chose… Voilà pour les nouvelles d’ici, il y a encore du boulot, j’ai failli étouffer encore hier soir comme si on m’étranglait !
 

—————————

Mail à Jane 6-1-2008

C’est fou de voir comme nos symptômes concordent, au fur et à mesure que nous avançons, sans même se concerter ! C’est incroyable que tu me parles d’étouffer, car pendant trois jours, j’ai cru que j’attrapais un cancer de la gorge à force de douleur atroce. J’ai enlevé quelques piques mais ça ne changeait pas grand chose. Après ces trois jours, j’ai vu arriver une sorte d’ovni et j’ai appris au passage que ce sont des généticiens. Ils m’ont fait un travail et m’ont signalé 44 trucs à changer au niveau de ma gorge. C’est à ce moment là que j’ai vu que L avait fait une messe noire du temps du moyen âge et elle a fait manger mon corps par plusieurs personnes. Une couche en plus après tout ce qu’elle m’avait déjà fait en Egypte. Là c’était dans le but que je serve de dérivateur, c’est-à-dire que leurs maladies et charges passent en moi, au cas où je me détacherais de leur emprise.

Après le travail des généticiens, le centre de ma gorge était allégé, je pouvais enfin respirer plus librement. Mais j’avais encore deux fortes douleurs de chaque côté de l’oesophage.

J’ai passé plus d’une journée à tâtonner et je me suis rendue compte qu’il s’agissait de crocs de serpent. J’ai essayé d’en enlever un à la main et j’ai cru que j’allais tomber par terre, mourir sur le coup, car c’était relié à mon coeur. J’ai crié après les guides qui me l’ont remis ! J’ai dû attendre que mon AJ se branche sur moi et à ce moment là, j’ai vu le travail de l’or qui commençait. Plusieurs gros serpents y sont passés. C’est ainsi que j’ai compris que la femme serpent dont tu m’as parlé était bel et bien L évidemment. Plus de doute là dessus. La douleur s’était allégée, mais ensuite je sens à des nouveaux crocs, encore plus douloureux qu’auparavant.

Mon énergie est à nouveau partie comme aspirée par une paille. Je suis restée écroulée toute la journée. L’énergie a commencé à revenir de façon très ténue dans la soirée et là j’ai vu que cette affaire avait quelque chose à voir avec une méga pyramide qui est sur terre (en Egypte je pense) et qui contient une machinerie à l’intérieur.

Comme le décrit AP, le plan inférieur, intermédiaire de « l’enfer », contient une réplique de ce qui existe sur terre. J’ai donc vu cette même pyramide sur ce plan là, et j’ai vu que la pyramide était désaxée à ce niveau, afin de boucher l’entrée du plan encore inférieur (le plus gros enfer tenu par la gargouille). C’était une sorte de fermeture de l’enfer le plus bas.

J’ai vu un méga mécanisme d’horloge, circulaire, dans le bas de cette pyramide, qui bougeait pour réorienter la pyramide et permettre l’ouverture de la porte. L’énergie revenait comme en pointillés et les guides m’ont dit de faire gaffe. J’ai repensé à mon AJ et j’ai sursauté car ce fait enfonçait encore les pointes dans ma gorge ! Je me suis donc abstenue. J’ai attendu et rien ne venait.

Durant cette attente interminable, j’ai piqué une crise de pleurs en repensant à l’atrocité que je venais de passer à découvrir toutes les horreurs qu’on nous avait fait, pas seulement à toi et à moi mais à toute l’humanité, avec des traitements aussi ignobles. Je me suis emportée contre les lézards, le peuple des serpents, en criant que leurs oeuvres étaient vraiment ignobles.

J’ai crié vers Ra en lui demandant s’il était content pour le résultat de ces expériences de créations ! Comme je m’emportais vraiment en disant aux serpents qu’ils n’étaient même plus dignes d’être des sacs à mains, j’ai tout à coup vu de loin, toute une clique de serpents « évolués » (pas nos tortionnaires) qui m’observaient et qui ont tourné le dos comme s’ils étaient honteux… Ma tristesse était (et est toujours) à son comble. Je dois dire que je n’ai jamais autant pleuré devant la souffrance endurée par l’humanité. Ce matin, je me suis réveillée vers 4h et j’ai senti que les deux crocs n’étaient plus ceux de serpents, mais d’une autre bestiole… Comme j’avais vu une grosse mygale près de moi, que j’ai demandé aux guides de la virer, j’ai deviné ce qu’étaient ces fameux crocs. J’ai demandé aux guides de ne pas me montrer cette horreur. Mais je sentais nettement que j’étais coincée sans pouvoir bouger dans un cocon, dans la gueule d’un de ces monstres, pas à la périphérie de l’enfer le plus bas comme avec la gargouille, mais en son centre même, là où ces choses vivent dans l’obscurité la plus totale.

Je me suis donc rendormie, consciente d’être dans le cocon de cette chose immonde, sans oser bouger, car le moindre de mes mouvements allait me faire crever, comme si j’avais un couteau planté de chaque côté qui me clouait sur place ! Finalement, au moment du réveil vers 9h, je me suis souvenue d’une phrase d’il y a bien longtemps, d’un guide qui avait dit que pour avoir un homme, il fallait en quelque sorte que je l’appelle… J’ai soudain compris que ce message s’appliquait au moment présent et qu’il fallait que je pousse des petits cris pour attirer mon AJ, des cris de détresse. Je l’ai donc fait, et l’énergie est revenue un tout petit peu. Mais mon AJ était à peine perceptible. J’ai continué très longtemps sur le même ton suppliant et j’ai finalement senti que le son réveillait l’énergie de mon AJ et m’a rebranchée plus fortement à lui. Encore plus tard, il se réveillait pour de bon et à commencé à m’envoyer à nouveau la dose d’énergie suffisante… C’est alors que j’ai vu que la chose qui me bouffait était brûlée par ce feu, comme de l’or en fusion. Ca a duré quelques minutes et j’ai été délivrée. J’ai pu m’échapper de ce trou. Plus de douleurs aux côtés de ma gorge !!
 

——————————
 

Mail de Jane 6-1-2008

Voilà nous venons de terminer un travail… Encore du lourd comme tu peux t’en douter ! J’ai une sorte d’angine suspecte et je pense que le travail n’est pas encore fini, mais je te raconte.

Mon AJ fait une séance et tombe sur une vie où une bonne sœur lui met un serpent dans le corps. C’est sans doute un rituel de magie noire…  Il ressent alors le serpent qui est en lui, un truc énorme qui lui fait méchamment tourner la tête ! Moi je ressens une énergie sexuelle malsaine et je vois qu’en fait la queue de ce serpent est enfoncée en moi et se nourrit donc de mon énergie sexuelle.

Cette femme (qui est L je le précise) a mis ce serpent en lui parce que je lui avais volé son homme ! Par vengeance donc et surtout pour détruire notre couple ! J’ai entendu de sa bouche que l’énergie sexuelle était la « jeunesse » et qu’elle en avait besoin pour rester éternelle.

Donc alors je demande comment enlever ce truc, on me montre que c’est à lui d’ordonner à L de le reprendre vu que c’est elle qui lui avait mis ! Elle refuse puis me demande de lui rendre « son homme » je lui ai répondu qu’il ne lui appartenait pas ! Lui a dû répéter 3 fois avec conviction de lui enlever ce truc, il lui a dit également qu’il était « libre » de choisir avec qui il voulait être ! Elle a donc repris son serpent noir. Elle s’est retournée ensuite et est partie en disant qu’elle allait le mettre dans quelqu’un d’autre !! J’ai dit à mon AJ de la rattraper et de lui barrer le chemin, elle ricanait en disant je m’en fiche je reviendrai…

Sur ce j’ai demandé de l’aide aux guides, ils sont venus en grand nombre comme la fois passée, ils l’on encerclée ! Sa tête quand elle les a vus !!! Je pense qu’elle a réalisé subitement ce qu’il se passait… et ce choc l’a entièrement consumée en fumée noire ! Mon AJ alors vu les guides lui nettoyer l’intérieur du corps ! J’ai dû moi de mon côté m’enlever tous les oeufs que cette bestiole avait pondus en moi ! Apparemment ce serpent agissait selon mon cycle hormonale pour me bouffer…

J’ai vu pendant le travail une énorme pyramide noire au dessus de chez L avec des enfants encore à l’intérieur… Le guide m’avait dit hier que je pourrais travailler sur le karma des enfants. Et pour aujourd’hui j’avais vu que mon AJ allait se défaire d’une femme… ce qui confirme bien le travail d’aujourd’hui donc ! Voilà pour les nouvelles, je suis très contente et surtout soulagée ! Je sais que c’est loin d’être terminé mais petit à petit ça avance et la grosse bête se fait de plus en plus mater….

——————————

Mail à Jane 9-1-2008

Contente d’avoir de tes nouvelles, même si elles ne sont pas joyeuses. Comme tu dis, ton angine n’est pas normale du tout ! Je remarque d’ailleurs que nos maux sont toujours les mêmes. C’est le signe indéniable que nous sommes dans le même traquenard. Pour les maux de gorge, chez moi ça défile… après tous les monstres suceurs que j’ai déjà décrit, j’en suis à présent aux chauves souris. C’est moins douloureux, mais j’ai toujours une pointe comme une énorme dent fixée entre l’oreille droite et la gorge.

Dans une régress, j’ai vu sa sainteté (L la reptilienne) qui m’avait fait mordre par un cobra noir… une des raisons pour lesquelles mon énergie sexuelle est gobée en ce moment, comme celle de mon AJ… Ca stagne et ça commence à me gonfler grave… Les images sont mélangées et dès que j’essaye de regarder, je m’endors comme une souche, même en pleine journée. Comme un somnifère puissant pour ne pas que je voie.

J’ai quand même réussi à voir qu’elle m’avait aussi bouffée complètement, en me faisant des injonctions hypnotiques, en offrant mon âme à un démon. Je suis entrée dans la gueule de ce démon où tout est noir, sans vie et où je suis censée rester pour l’éternité… Elle m’a bouffée pour que mon AJ me confonde complètement avec elle ! Quand j’ai demandé au yi king si cette femme était une des plus négatives de la planète on m’a répondu : oui ! Dans ses vies antérieures, elle était très intelligente en fait. Ce n’est que depuis le moyen âge suite à une grosse chute d’une falaise (sous une forme humaine) qu’elle a perdu son intelligence… karmique bien sûr et heureusement, sinon ce serait encore pire pour s’en défaire.
 

—————————————

Notes du 9-1-2008

Vers 17-18h j’ai senti une attaque, un flot de pyramides. J’ai compris qu’elles n’étaient pas dans le « Kur Gal » mais dans des plans plus élevés. A moins qu’ils s’agissent de plans parallèles des dimensions inférieures. Je sentais toujours les crocs de chauve souris entre le cou et l’oreille droite.

J’ai travaillé avec la lumière d’or, deux ou trois pyramides ont ainsi été fondues. C’est à ce moment là que j’ai vu L en personne, tout crocs devant, tel un vampire furieux qui cherche à retrouver sa proie. J’ai émis des flots d’amour suite à quoi elle a disparu.

Je me sens tellement petite devant un travail aussi énorme. J’en reste muette d’étonnement. Le combat est loin d’être terminé, car il me semble que L ne va pas me lâcher facilement.
 

—————————

Notes du 10-1-2008

Les crocs que je sentais à droite se sont tout à coup déplacés à gauche pendant la nuit, après une lente atténuation durant la soirée d’hier. Le yi king me dit d’attendre que les forces accumulées s’ouvrent une issue…
J’ai visualisé d’où provenaient ces crocs et j’ai vu que cela avait un rapport avec le sphinx en Egypte.

Quand je pense que les armoiries de L dans cette vie comportent un lion noir, j’y vois un rapport évident. Comme j’écris ceci, j’ai devant moi la face d’un énorme lion rugissant, me signifiant qu’il attend son heure. Je vois une chevauchée d’égyptiens qui font la guerre autour du sphinx, tuant des félins noirs qui gardent les pieds du sphinx. La vision continue tout en écrivant ceci. Je sens une grosse chaleur qui m’indique que le travail est en cours.

Je reviens avec la suite. J’ai d’abord perçu un trou dans mon aura à gauche, en rapport avec l’endroit des crocs. J’ai dû y travailler pour reboucher le trou, ça m’a bien fatiguée. Juste après ce travail je me suis tout à coup retrouvée devant un grille très solide et ancienne. Je sentais l’Egypte et possible que ce soit aux pieds du sphinx mais je ne l’ai pas vu. En tout cas la grille donnait sur un trou obscur qui descendait sous terre. J’ai entendu : Voilà on t’ouvre la grille. Il y faisait tellement noir que je n’ai pas voulu entrer. J’avais l’impression que L était à l’entrée mais je ne la voyais pas. Comme je n’avançais pas, j’ai dit mentalement que je n’entrerais pas dans un trou aussi obscur.

A ce moment, après mon affirmation, quelqu’un que je ne voyais toujours pas a brandi un diamant. Celui-ci fut immédiatement éclatant car il reflétait le soleil de l’extérieur. J’ai entendu : Tiens regarde ça ! J’ai refusé de fixer le diamant et on l’a approché de moi. Je voyais qu’il était immense, mais je refusais toujours de le fixer, faisant tourner mon regard alentour. Je voyais l’éclat incroyable de ce diamant mais je refusais obstinément de le fixer, comme si je savais que je devais éviter cela.

J’ai entendu à l’intérieur de moi : Attention derrière le diamant se tient le cobra noir. Comme je ne me suis pas laissée attirer par la somptuosité du diamant, l’image s’est estompée. On m’a dit par la suite que ce diamant était celui qui avait servi à ouvrir les plans parallèles au moyen de ses reflets. J’ai compris que le cobra noir est une des deux polarités de l’énergie sexuelle qui est utilisée pour nourrir les plans parallèles miroirs.
 

———————–

mail du 12-1-08

Bonjour Jane ! Hier soir après t’avoir écrit, une chaîne de vies antérieures avec des travaux de L s’est présentée. Une quarantaine de travaux consistant à me mettre des bestioles partout. Des serpents de toutes tailles dans chaque chakra, tous les endroits de mon corps. Puis des araignées dans les orifices de ma tête, etc. etc. Ca s’est enchaîné et suite à ça j’ai eu l’impression que j’allais m’envoler comme un oiseau, tellement je me sentais légère. Mais pas encore fini, je sens encore une autre chaîne qui arrive. Elle s’est acharnée sur moi c’est ahurissant ! Je l’ai vue en Inde comme tantriste noire, avec des serpents partout autour d’elle. C’est vraiment sa spécialité… elle pourrait monter un zoo de reptiles ! Je suis sure que pour toi c’est idem ! sans parler de ses autres victimes.

————————

Mail à Jane 13-1-08

Ce matin, augmentation des attaques de pyramides noires, blanches et miroirs… elles sont toutes de la même provenance. Aucune pyramide n’est à conserver… je te dis ça au cas où tu hésiterais. On n’a pas besoin de pyramides et pas d’autre protection non plus que notre propre énergie, amplifiée grâce à nos AJ !
 

——————————————–

Notes du 13-1-2008

J’ai eu droit à une sorte de voyage interplanétaire, au fur et à mesure du nettoyage des pyramides. Les noires et les blanches je les ai envoyées au soleil de l’intérieur de la Terre et je me demandais quoi faire de celles qui sont miroitantes. J’avais l’impression que les mêmes revenaient et que la Terre ne pouvait donc les digérer. C’est après ça que je me suis vue transportée devant une planète que j’ai reconnue comme étant Saturne.

J’ai vu les habitants, ils étaient géants et ils semblaient hilares. J’étais étonnée surtout parce que Saturne est réputée triste et que les saturniens sont souvent décrits comme étant taciturnes. Là au contraire ils semblaient s’amuser follement, en me montrant une louche, géante aussi. J’entends alors celui qui tenait la louche me dire : sur le plan de Saturne nous sommes juste derrière le miroir. Les terriens nous perçoivent à l’envers à cause de cela. Ils nous croient tristes alors que c’est le contraire. Et il s’amusait beaucoup en me racontant ça.

Il me dit : donne-nous tes pyramides miroirs on va s’en occuper, nous sommes les spécialistes des miroirs. J’en ai donc dirigé une vers eux, elle est tombée dans la louche et ils l’ont fondue en tenant la louche au-dessus d’un feu. Ils ont dit : c’est nous qui changeons le plomb en or ! Cet or fondu j’ai alors vu qu’ils le versaient sur un grand serpent qui se trouvait sur terre, qui était une sorte de protecteur de L. Le serpent a brûlé sur place. Quelle folie ! J’ai de quoi écrire un livre de science fiction !

Le plomb étant le métal de Saturne, c’était encore une référence qui ne m’était pas étrangère. Ils m’ont dit que toutes les pyramides miroirs pouvaient leur être envoyées qu’ils se feraient un plaisir de les fondre, toujours en s’amusant beaucoup !

Suite à cela, je pensais revenir sur Terre. Non, mon voyage spatial ne s’arrêtait pas là. Je sentais un guide avec moi quand on arrive près d’une petite planète. Il me dit c’est Pluton. J’étais située en retrait et je vois un petit ovni qui arrive près de la planète. Je regarde à l’intérieur de l’engin et j’y vois deux femelles reptiles. Elles ressemblaient à un mélange de serpent et de lézard, de couleur verte, avec des langues fourchues. Je reconnais L et une de ses amies. Je continue à visualiser la scène et je vois que l’ovni se dirige à l’intérieur de la planète. Puis il en ressort et je vois que L a son énorme diamant avec elle ainsi qu’un météorite noir. Je comprends qu’elle vient d’aller les chercher dans le centre de Pluton !

Ensuite les deux femelles passent par Jupiter d’où elles ramènent une sorte d’entonnoir. Elles arrivent ensuite sur Vénus où elles appliquent cet entonnoir à des femmes et déversent des cristaux dans leurs chakras. Ensuite ces femmes sont fécondées avec des œufs de ces serpents.

L’étape suivante, on me montre une pièce dans le temps présent où un météorite trône sur une table. C’est une secte qui travaille toujours à l’heure actuelle avec le pouvoir de ce météorite ramené par L. Un homme âgé semble le tenir à l’œil et sans doute s’en sert-il. Il y a des miroirs autour de la pièce.

Plus tard, je suis à nouveau attaquée par des pyramides miroirs. Je les envoies donc aux habitants de Saturne qui les fondent, et là je vois qu’ils envoient l’or fondu dans le centre de Pluton, car il y a un gigantesque serpent à l’intérieur. Ils se servent de l’or fondu pour le brûler ! J’ai compris que L a pondu un œuf dans le cœur de Pluton lors de son passage et que c’est ce serpent qui est devenu gigantesque avec le temps, car il a été nourri depuis lors via l’énergie sexuelle des femmes vampirisées, fécondées par elle aussi. 

Sur ce je regarde l’astrologie et je vois que Pluton est juste à l’entrée du signe du Capricorne, signe qui est gouverné par Saturne. Et Saturne est en ce moment en trigone à Pluton, ce qui signifie un règlement karmique d’envergure et surtout l’aide saturnienne. Le Nœud Sud, à savoir la « queue du dragon » est aussi en trigone à Pluton, accentuant le règlement karmique. Le Nœud Sud symbolise en effet les vies antérieures, le karma remontant à un long passé.
 

——————-

Le Récit (2)

Avant de lire cet article, veuillez prendre connaissance de celui qui se trouve en dessous, sous le titre Le Récit (1)

—————————–

30-12-07

« L’enfer mail »

Non je ne suis pas morte, mais je suis allée en enfer… Merci d’avoir confirmé le viol que tu as donc subi en même temps que moi… les preuves s’accumulent s’il en faut encore. Faut que je te raconte les événements dans l’ordre, car on me dit de le faire. Là j’ai l’impression qu’on avance encore… Voir même qu’on a désamorcé complètement une bombe !!! Pas garanti que c’est fini, car les dernières cartes seront encore jetées par les ennemis agonisants, mais tu vas voir que ce que j’ai vécu cette nuit était encore digne du pire des films gore SF imaginable. J’ai la tête dans le c…, car pas encore récupéré vu que je me suis réveillée plusieurs fois pour travailler. Je vais donc te recopier les notes prises sur le vif.

29-12 15h05 Je viens de comprendre que la pyramide de L est vers le bas. Comme le décrit Anton Parks dans son livre, notre univers est fermé par le bas, et c’est parce que ce bas est contrôlé par les lézards et autres qu’on ne peut pas s’échapper de notre univers 3D. Le travail effectué pour libérer le pharaon de la pyramide énergétique qui était devant l’oeil du trou noir de la galaxie a rouvert la fermeture par le haut. Notre univers était donc fermé des deux côtés. J’ai fini par comprendre que c’était sa sainteté (L, la reptilienne) qui tenait le dessus de la pyramide à l’envers et donc de la fermeture du bas… Ce qu’on appelle l’enfer. En voyant l’évidence que c’était sa sainteté qui se trouvait donc sur la pointe de cette pyramide à l’envers, la sentant très fortement en moi, je me suis dit que défaire cette pyramide passerait encore par moi… je me suis rendue compte aussi du coup que je sers de dérivateur à ce serpent, càd que je me ramasse toutes les charges qu’elle serait censée se ramasser. Tout ça parce qu’elle crèche en moi comme si elle était chez elle. Je commence à comprendre les souffrances endurées depuis toutes ces années.

Après ces réflexions, durant la nuit j’ai fait des rêves étranges avec des lieux que je ne connais pas. Je me réveille vers 7h du matin. Les jours précédents, j’avais monté le thème astral où je supposais que la pyramide de L serait abattue et c’était pour ce moment précis de mon réveil ! Un thème qui indique un gros règlement karmique avec des doubles, des viols, la justice du karma, etc. Dans l’état entre sommeil et veille je vois à l’intérieur de mon corps, juste en dessous de mon chakra du coeur (que je ne sentais plus depuis quelques jours) une sorte de tête grisâtre vue d’en haut qui tourne lentement. Cette chose est donc en moi, je la distingue clairement. Elle baigne dans mon énergie et me donne l’impression de s’en imprégner par sa lente rotation… Je sens qu’elle a un rapport avec L. Soit que c’est son double, soit que c’est une sorte de foetus dont elle se nourrit, car la chose est recroquevillée en position foetale. Je vois de plus en plus distinctement cette chose et je reconnais une gargouille ! Elle a une sorte de sourire ricanant, comme enchantée de se trouver sous mon chakra du coeur ! C’est là que je me dis : ça y est je suis à la porte de l’enfer, car comme le décrit AP, les gargouilles sont les gardiennes de l’enfer et donc de ce sous monde qui nous tient prisonniers ici aussi en 3D. Je me dis que ça doit donc être la chose qui sert de bouchon à l’entrée dans ce monde et ce bouchon se trouve en moi !!! juste en dessous de mon chakra du coeur !!!

Le temps de réaliser, je sens un guide et je demande ce que je dois faire de cette chose. J’entends qu’on me dit de la mettre dans la lumière, mais pas dans la blanche, dans la dorée. A ce moment là, je commence à visualiser la lumière dorée et je sens mes pieds qui deviennent comme des turbines vers l’intérieur de mon corps. Je sens que j’aspire littéralement l’énergie via mon AJ qui canalise, comme un moteur supersonique en sens inverse, car c’est par les pieds que son énergie entre en moi. La main gauche ouverte sur le coeur, la droite à côté du corps la paume vers le haut, je sens aussi que mes mains deviennent des turbines. La lumière dorée se déverse sur la gargouille et enfin elle se dissout !!!

Sur ce, sans transition, je tombe de tout mon corps dans une bouillasse de sang. J’avais l’impression que je ne pourrais pas respirer, tellement je sentais l’immersion dans ce liquide gluant. Mais je respirais, heureusement. Je sens que c’est du sang d’enfants. Je vois de temps à autres un petit bras ou un pied qui passe à côté de moi. Je n’ai pas d’autre émotion qu’un sentiment de profond dégoût. Je baigne dans ce sang depuis un bout de temps et j’en viens à me demander ce que je vais bien pouvoir faire de tout ça. Là j’entends le guide dire que la Source elle-même va s’en occuper, il suffit de canaliser. Mes chakras se remettent à turbiner encore plus et mon corps tout entier se fait une digestion d’enfer (c’est le cas de le dire). Heureusement, je me rendors de cette façon, presque un évanouissement. Réveil à 9h30 Je vois une licorne blanche qui m’accueille au réveil et qui porte deux anneaux à sa corne. Le bout de sa corne est ensanglanté. La vision disparaît et ensuite je vois un grand espace noir que je parcours. Il est rempli d’une multitude de petites étoiles dorées, parsemées très régulièrement. Je me dis que ce n’est pas notre espace céleste car ce ne sont pas des étoiles irrégulières. Je comprends finalement après mon réveil que cet espace est celui de « l’enfer » qui vient d’être ensemencé par la Source !!! et j’entends le guide me dire oui ! Je demande au YK et il me sort le 26 en 6 (On parvient à la voie du ciel, succès. Le grand résultat recherché est obtenu) !

Il reste encore du travail, car je reçois encore des pyramides noires, petites mais costaudes.

J’étais tellement écoeurée ce matin que j’ai pris une douche d’une demi heure. Je ne suis pas encore dans mon état normal.
 

————————–

Réponse de Jane du 31-12-07

Depuis ce matin je ressentais très fortement que l’on était en train d’abuser de moi, un truc de fou ! C’était pas très agréable vu que je me doutais que ce n’était pas positif du tout !! J’ai donc décidé de regarder tout ça avec mon AJ (âme jumelle), car je n’en pouvais plus….

Voici le compte rendu de la séance : Je me vois allongée les jambes écartées, mon AJ se trouve dans une rivière, passe un pont et décide de suivre ce fleuve qui est rouge sang (je précise). Il remonte ce fleuve et arrive à mon sexe ! C’est de mon sexe que se déverse tout ce liquide sang. Je vois ça également et lui demande de regarder où ce fleuve se termine… il se termine dans la bouche d’un homme aux dents pointues, une sorte de vampire! Ce vampire se tenait à l’entrée d’une gigantesque pyramide noire. Je vois plein de bas étages, avec des chemins là dedans à ne plus en finir, débouchant sur des salles où des gens sont en train de faire des cérémonies et sacrifices. Ils se nourrissaient de mon énergie sexuelle et l’utilisant pour se reproduire entre eux ! Ensuite je ressens un énorme vent sur moi, et aperçois quelque chose qui plane sur moi et m’enfourche son sexe également dans le vagin (d’ou cette sensation de viol) cette chose que mon AJ me décrit comme un monstre à la cervelle violette me déverse par la bouche son flux négatif. Je demande alors mais pourquoi moi ? Ai-je accepter de participer à tout cela ??? On nous répond que non ! Que j’ai été choisie pour cela à cause de mon grand pouvoir sexuel, que j’avais été enlevée afin de servir la grande puissance et que j’étais prisonnière de cette machine infernale.

Cette bête qui me crachait dans la bouche est tout d’abord apparue aux yeux de mon AJ comme étant blanche, je lui ai dit de regarder mieux et à l’intérieur de cet être… c’était tout noir évidemment avec un dragon en prime à l’intérieur!

Donc nous demandons comment arrêter ça, ça me devenait insupportable et douloureux même ! Mon AJ me dit de demander un guide. Ce guide à purifié tout mon être et le fleuve par la même occasion… et la pyramide s’est mise à flamber violemment !!! J’ai dit à mon AJ de continuer à rester là et d’attendre vraiment que le feu crame TOUT par précaution ! La pyramide est tombée comme un vrai château de cartes ! Mon AJ me dit ensuite (car je ressentais encore un truc qui me puisait l’énergie sexuelle) qu’une fiole avait été cachée par une personne avec un bébé. Je découvre finalement un type caché sous les décombres avec d’un côté le bébé dans la main et de l’autre cette fiole avec mon liquide sexuel. Nous l’avons tout les deux regardé et j’ai vu tout à coup un tas de guides qui ont débarqué de je ne sais où se mettre en cercle autour de ce type. Ils l’ont entouré de miroirs ! Il a commencé à devenir fou !!! il n’a pas supporté de voir son image et s’est desséché petit à petit ! Un vrai truc de dingue comme tu peux le voir !

Ce n’est pas encore terminé parait-il. On m’a dit que ce gros boulot allait permettre de nettoyer le reste ! J’ai l’impression d’halluciner mais je suis aussi contente d’avoir pu arrêter cette machine infernale de pompage sexuel, putain quand même de quel droit ils se sont permis de faire ça !!!!!
Voilà pour le travail, je pense que tu vas ressentir aussi les bienfaits car à mon avis un gros morceaux vient d’être enlevé !

 

—————————-

31-12-07

Les festivités continuent. il faut croire que puisque la porte de l’enfer était sous mon coeur, les guides en profitent pour faire tout passer par là. Provenant sans doute des pyramides qui suivent les tiennent, je viens d’accoucher, dans le vrai sens du terme, de trois bébés, successivement, par le chakra du coeur, après les avoir fait « mûrir » en les mettant dans l’amour, pour qu’ils remontent comme par un gigantesque vagin qui menait jusque là. J’avais une pression comme si un Alien voulais sortir par mon sternum ! Je ne sais pas d’où ils sortent, mais c’étaient des bébés vivants, torturés sans arrêt… En les évacuant toute seule, je voyais l’étoile à l’envers noire, avec la gueule du démon qui va dedans qui éructait de rage… Que de la joie comme tu vois ! Faut être bien accrochée ! Heureusement que j’en ai déjà vu des vertes et des pas mures… mais ça c’est quand même pas évident à faire… putain de merde !

Chaque fois j’entends le guide me parler mais je ne vois personne. Ils prennent les bébés et s’en occupent apparemment… Pour chacun, j’ai dû pousser par mon coeur comme par un vagin, durant une vingtaine de minutes, un vrai accouchement d’un bébé torturé hurlant de douleur, pendant que l’autre taré de démon râlait en espérant m’effrayer… Je voulais dire la phrase habituelle : « rétro s »… et puis je me suis dit, non, je ne vais pas lui dire rétro… (puisque ça veut dire retire-toi en latin…). J’ai pensé : on va se le faire pour de bon cette fois ce S… Les trois bébés sont sortis avec la tête vers le bas. Ils correspondaient chacun à une gigantesque pyramide noire qui s’emboîte dans le haut de cette pyramide de L. Chaque bébé m’a semblé représenter un six… Et les trois pyramides comportaient des symboles qui se rapportent à des « pouvoirs » de dominateurs représentés sur notre planète.

Ensuite, j’ai accouché aussi de la même façon d’une série de trucs sacrifiés… comme un type crucifié rituellement qui a été assassiné, mais dont je tairai le nom ici. J’accouche donc par le coeur, tout en me tapant la pyramide qui va avec pour commencer ! Une véritable atrocité.
 

—————————–

Réponse de Jane 1 Jan 2008

BONNE ANNEE !! Je souhaite de tout coeur qu’elle sera vraiment belle !

C’est fou ce que tu me racontes avec les bébés et le reste…à ce que je vois ça ne s’arrête pas et s’enchaîne ! Je suppose que c’est bon signe et que un réel vrai grand nettoyage est en train de se produire !!! Tout ça a un rapport aussi avec les étoiles ? j’ai cru comprendre cela dans ton mail… parce que moi après avoir détruit la pyramide je me suis vue propulsée dans l’espace telle une fusée et je croisais à toutes vitesses des étoiles. Je ne sais pas trop pourquoi j’ai vu ça…   Nadine m’a appelée hier soir, ça m’a fait super plaisir. Elle a lu ton dernier mail et m’a dit qu’ils s’étaient ramassé des charges suite à ça ! c’est fou que ça agissent comme ça…
 

—————————–

2-1-08

La meute s’énerve ! Je t’explique le plus résumé possible. Comme tu sais on a enlevé la gargouille en moi et je ne sentais plus de pompage. Ensuite, hier, comme ce pompage était fini, j’ai ramassé attaque sur attaque de dizaines de pyramides qui voulaient sans doute se « rebrancher » sur moi… puisque L m’utilisait au niveau de l’énergie. Possible aussi que mes « accouchements » y soient pour quelque chose. A la fin de la journée, comble de l’horreur, j’ai ramassé l’une après l’autre quelques dizaines de pyramides noires, qui occupaient tout mon corps, avec la pointe qui venait se ficher dans ma gorge et j’étouffais littéralement. J’ai VRAIMENT failli mourir étouffée. Je les ai sorties en retenant ma respiration. Ca a duré plusieurs heures où j’ai cru que j’allais y passer ! Résultat des courses, c’est reparti comme en quarante, je suis à nouveau pompée !!!
 

—————————-

Notes prises le 4-1-08 :

Après cette aventure dantesque, le YK m’annonçait avec insistance que de l’inattendu arrivait et que c’était à nouveau un gros morceau. J’ai donc attendu hier soir la main ouverte sur le cœur et il ne s’est presque rien produit. La pointe d’une pyramide qui restait fichée dans mon corps, impossible à enlever, me transperçait toujours la gorge. Très douloureux. Je contrôlais ma gorge pour qu’elle ne bouge pas, faisant passer le souffle très lentement par derrière. Mon AJ était peu perceptible. Tout juste une légère vibration au niveau des jambes me signalait son existence.

Ce matin idem. Sur conseil j’ai continué à attendre dans la même position. Puis les choses se sont débloquées quand j’ai senti mon AJ se réveiller. La machinerie s’est tout à coup remise en marche. J’ai alors perçu de l’énergie qu’il canalisait (inconsciemment pour sa part) et qui passait par moi. J’ai vu l’énergie se propager dans la pyramide qui occupait mon corps et elle est devenue rougeoyante, comme si elle était en fusion dans un four. J’ai senti une sorte de cuisson douce se mettre en route, un feu rouge – orange. Ce feu occupait tout mon champ visuel, non pas comme des flammes, mais comme l’intérieur d’un corps incandescent.

La pyramide semblait énorme et je devinais une énergie colossale, vibrante, consciente et en même temps prudente. Lorsque j’ai enlevé la main de mon cœur, j’ai perdu la vision, mais je sentais toujours la combustion à l’intérieur.

Vers midi, je m’installe sur la terrasse avec un chat sous le transat et un autre à mes pieds. J’étais face au soleil et juste comme je me couche, je sens la pointe de la pyramide qui recommence à nouveau à me piquer la gorge. Je pose donc ma main gauche les doigts ouverts sur mon cœur et l’autre la paume vers le ciel. J’ai alors senti la fusion de la pyramide et j’ai maintenu la position jusqu’à ce que je sente que l’énergie s’arrête. A la fin, j’ai vu comme une énorme lumière blanche, loin devant, avec quelque chose de coloré au centre, mais je ne sais pas de quoi il s’agit. La pyramide a fondu !

Ce que j’ai constaté c’est que cette fusion était possible lorsque mon AJ se « branche » sur moi.

Par la suite, quelques pyramides se sont encore présentées qui ont été fusionnées de manière identique, mais bien plus rapidement.

Une vision intéressante, alors que je fusionnais une pyramide, j’ai vu une sorte de blancheur juste au milieu du feu, quelque chose qui avait l’air vivant. J’ai eu l’impression de voir un œuf. Puis à présent je vois nettement un signe ! L’oiseau semble me montrer son cou et il me montre qu’il a un œuf sous son plumage, qu’il couve. J’ignore ce que cela signifie mais cela me rappelle un tableau où un signe est représenté, qui a couvé un œuf dont sortent deux jumeaux.
 

————————–

Le Récit (1)

Après de nombreuses années consacrées à des régressions dans des vies passées, à des nettoyages qui concernaient ces vies, – d’abord sur le plan émotionnel qui me tenait rattachée à ce long passé, puis sur des plans parallèles où je distinguais des prises aux pièges par des entités vampiriques -, je me suis libérée de plus en plus de l’emprise de dimensions inférieures et supérieures, sans savoir réellement en quoi consistaient ces dimensions.

Lorsque je repérais une situation, j’y travaillais, souvent avec l’aide d’autres voyants, parfois seule durant le sommeil ou à l’état de veille, puis finalement de plus en plus seule au fur et à mesure de mon apprentissage.

Les dernière années avant les événements que je vais relater ci-dessous et dans les articles suivant de cette catégorie, ont été jalonnées de travaux de plus en plus lourds, car lorsque votre lumière – conscience, augmente, notamment lors de la fusion intérieure avec votre âme jumelle, les facteurs qui vous tiennent prisonniers se mettent en action. Il devient alors nécessaire de les confronter pour s’en libérer. L’année 2006 fut particulièrement lourde en termes de travaux sur des mages noirs très actifs et également sur des ondes de formes diverses, dont notamment les pyramides. Ces dernières ont tellement été présentes sur mon chemin que j’ai prié la Source, pour ma prochaine incarnation, de m’accorder la faveur de vivre en un lieu où le concept même de pyramide soit inexistant ! J’ai été plus qu’écoeurée par tout ce que j’ai perçu au niveau de l’utilisation des pyramides en général.

Pour donner un exemple, j’ai vu les pyramides d’Egypte comme des sortes de passages utilisés à de multiples fins. En premier lieu, et cela durant des mois de cette année 2006 particulièrement lourde, des reptiles géants sortaient via ces pyramides, pour rebondir sur les obélisques des villes, – les obélisques comportant une petite pyramide à leur sommet. Il m’a paru évident que les obélisques avaient été placés en des lieux stratégiques où les dominateurs entendaient exercer leurs pouvoirs et que les entités reptiliennes empruntaient le « chemin » des pyramides, grandes et petites. Nous avons travaillé à plusieurs de manière incessante sur de longs mois à « fermer » chaque pyramide qui servait ainsi d’ouverture. Idem pour les obélisques qui ont finalement perdu leurs capacités à transporter les reptiles.

Nous n’étions sans doute pas les seuls à travailler à ce niveau sur Terre, mais nous avons apporté notre contribution, qui a nécessité une énergie énorme, et qui a occasionné des souffrances énormes également, car les attaques étaient d’un niveau très élevé.

Par la suite j’ai distingué des attaques par des sectes qui utilisent les pyramides en guise d’onde de forme pour vous attaquer. Puis enfin, certains « ovnis » ont aussi été perçus, de cette forme pyramidale, ainsi que des multitudes de bâtiments pyramidaux en deuxième et première dimensions, et dans des dimensions supérieures. Ma découverte de « la » pyramide, en tant que pouvoir, s’est faite progressivement, ne connaissant rien dans les débuts sur un quelconque étagement des dimensions, visibles ou invisibles. Les pyramides reviendront régulièrement dans ce récit, que je vais tenter de rendre le proche possible du vécu.

D’autre part, durant les dix années précédentes, les différentes magies m’ont été montrées, via les travaux qui consistaient à nettoyer d’autres personnes ainsi que moi-même. Beaucoup d’apprentissage donc avant que je ne sois lâchée dans la nature, seule, tout à fait seule, les événements se concentrant sur ma personne à cause de la réunion avec mon âme jumelle, sans que quiconque ne puisse plus me venir en aide ni m’indiquer quoi que ce soit, excepté les guides de l’invisible.

C’est fin 2007, alors que je rêvais avec candeur à la sortie du tunnel, la digestion cellulaire se faisant moins contraignante, que je suis tombée sur la réalité des dimensions inférieures et que l’épopée consciente a commencé, sans discontinuer durant des semaines, exigeant souvent que je m’éveille en pleine nuit pour effectuer un travail, au point où j’ai perdu les repères habituels du cycle du sommeil. Deux voyantes ont rapidement été mises au courant, car j’étais en relation avec elles régulièrement. C’étaient de vieilles connaissances et il s’est avéré au fur et à mesure qu’elles étaient également impliquées dans les situations que je traversais. Je fus d’autant plus contrainte de leur expliquer mon vécu, de leur détailler mes conclusions, de leur communiquer les manières qui se sont présentées à moi pour travailler, dans un domaine vraiment ahurissant malgré notre expérience passée, et surtout de les inviter à contribuer à ce travail, car lorsque l’une de nous se libérait, elle allégeait également le travail de l’autre, étant liées aux mêmes oppresseurs.

J’ai donc communiqué longuement avec ces deux dames que je vais dénommer Jane et Nadine, dans un souci de clarté de mes propos mais aussi de discrétion. Elles m’ont d’autre part permis de publier les données qu’elles m’ont transmises concernant leur participation à ce travail. Je propose ici dans les textes qui vont suivre, un condensé d’échanges par emails, auxquels je vais ajouter des informations qui ne leur ont pas toujours été transmises de façon complète. Tous nos échanges ne sont donc pas publiés, car ils font plus de six cent pages. Je me contente de l’essentiel qui révèle la trame du déroulement des événements. Dans les mails ci-dessous, je m’adresse parfois à l’une, parfois à l’autre ou parfois aux deux voyantes en même temps lorsque je leur ai envoyé un mail identique.

L’aventure a commencé par des « cauchemars » que je raconte ici, à partir du mail du 8 décembre 2007.
 

———————–

8-12-07

(…) Le lendemain, durant la nuit, j’ai fait une sorte de cauchemar en cinémascope, donc une sorte de voyage réel, et j’étais perdue dans une sorte « d’enfer »… sans diable, mais avec des âmes perdues, enfermées, qui se payaient toutes sortes de délires. Ils s’amusaient notamment à m’effrayer en me disant que je serai enfermée là pour l’éternité… Je tentais de revenir sur mes pas, mais je tombais dans des salles énormes, différentes, mais sans issue, et en voulant continuer, j’ai finalement constaté qu’il n’existait pas de sortie. Je me suis donc consciemment forcée à me réveiller, je me suis visualisée sortant à travers le mur du plafond de ce lieu maudit avec un grand ouf de soulagement. Mais au moment de ma retraite, j’ai entendu clairement une voix me dire : « tu es dans la douat », répété deux ou trois fois. Le temps de reprendre conscience, je me suis souvenue que la douat est un lieu que les égyptiens décrivaient comme un piège à âmes justement…. Après ça, des attaques se sont à nouveau manifestées par intermittence.
 

————————

9-12-2007

J’ai dormi l’après midi, écrasée de fatigue. Il faut croire que tout était encore bien organisé, car le soir, bien fatiguée encore malgré plusieurs heures de sieste, je me suis endormie et me suis à nouveau retrouvée dans une sorte de cauchemar, qui était un voyage où j’étais poussée d’un lieu à l’autre sans ménagement. Je me disais à chaque fois qu’il fallait que je me réveille et je me réveillais dans un autre endroit en me disant : ouf je suis réveillée ! mais le moment suivant je me retrouvais dans un autre endroit où je me disais aussi : ouf je suis réveillée… J’étais perdue entre les lieux, comme si on jouait avec moi.

Dans l’un de ces endroits, il y avait un lit, avec une petite fille qui criait « au secours »… me disant qu’une sorcière lui courait après. Je ne me souviens plus de ce qui s’est passé dans les autres pièces, si ce n’est que j’étais effrayée de sentir qu’on jouait avec moi, que j’étais jetée d’un lieu à l’autre, comme pour me perdre. Une sorte d’état hallucinatoire, très désagréable ! Je sais quand même que j’ai vu un membre de ma famille dans une pièce et je me suis dit : ok cette fois je suis au bon endroit, mais ce n’était pas dans un lieu connu. J’ignore le temps que ça a duré, mais je me suis finalement réveillée en sursaut, encore hésitante devant mon environnement, me forçant à me lever d’un coup, pour être certaine de ne pas retomber ailleurs, car je sentais toujours une méga pression à un endroit précis de ma tête et j’ai senti à ce moment là qu’un double noir me manipulait à partir de ce point. Le temps de me rasseoir à mon bureau, de prendre le yi king, j’ai regardé l’heure, il était 2h du matin.
 

————————

11-12-2007

Bonjour, ce mail matinal pour vous dire que je sais à présent que c’est gagné ! On vient de me faire faire un voyage interstellaire cette nuit, et j’ai compris et surtout VU ce qui se prépare. C’est un véritable événement cosmique, préparé depuis très longtemps, avec une multitude de guides ! Il va de soi que ma petite personne n’est pas au centre de l’affaire, mais malgré tout une sorte de clé, c’est ahurissant ! Chaque participant à ce travail est aussi important, je pense notamment à ceux et celles qui se sont fait violer et vampiriser durant des lustres… Mais vous deux principalement, bien sûr, puisque vous étiez les « préférées » de cette reptilienne, pour les initiations tantriques.

Quand je vois l’ampleur du phénomène, je comprends de quoi il s’agit !! C’est une chose invraisemblable que j’ai vue cette nuit et je vous demande de ne rien en dire autour de vous pour le moment, ça paraît vraiment trop énorme. Il faut en apprendre davantage auparavant.

Les horreurs que nous vivons constituent LE travail spirituel, c’est ce qu’on m’a montré. Et il faudra que le monde sache ce qui se sera produit, même si tous ceux qui sont ouverts devraient en ressentir les effets immédiats et n’auront plus à traverser la même chose.

En ce moment le soleil va passer pile sur l’endroit de la galaxie que je viens de voir cette nuit. Ce lieu est le centre de la galaxie, trou noir, qui se situe à la fin du Sagittaire. Accompagné de Pluton, Jupiter et Mercure. Pendant ce temps, la Lune Noire sera pile entre les points qu’on appelle la tête et la queue du dragon !! Et cette Lune Noire se trouve dans la constellation du dragon !! Elle sera piégée et je viens de comprendre que cela va mener à un changement total de son pouvoir !! C’est prévu comme ça !

Je viens encore de me réveiller à 2h du matin avec ce spectacle devant les yeux, comme pour que je garde bien en mémoire cette vision d’horreur ! Un immense oeil aspire l’énergie via le sommet de la vampirisation installée de façon pyramidale. Et tout ceci a été fait pour bloquer l’entrée des plans supérieurs dans notre galaxie !! Le trou noir (et donc le plan des doubles noirs et des mages noirs) se nourrit de la vampirisation et bloque en même temps l’accès aux plans élevés. C’est ça qui empêche la communication consciente avec les guides et notre prise de conscience des plans supérieurs. Fortiches les lézards ! Ce que je vois aussi quand je suis devant ce spectacle (qui ne me quitte pas) c’est que juste derrière ce blocage et cette fermeture, se trouve une armada de millions de vaisseaux qui attendent l’ouverture du portail !! J’avais déjà lu des infos sur l’ouverture du grand portail fin 2007… je crois que je tiens l’explication ! Ils sont là pour attendre !!

Pour soutenir cet œil et la pyramide du vampirisme, ils ont placé le double d’un pharaon dans l’œil. Il est là couché sur le sommet de cette pyramide invisible et ce double va bientôt être pulvérisé. Ce sont donc les guides qui vont le pulvériser. Je suppose qu’il sera avalé par le trou noir, je n’en sais rien. La vision de ce spectacle, avec le double en attente, couché et fiché en plein dans cet oeil de lézard galactique, avec les vaisseaux qui stationnent de l’autre côté, ça m’a tellement bouleversée que j’en ai pleuré pendant le reste de la nuit. Je suis toute retournée et pas dans un état normal pour tout dire… Je ne sais pas où je trouve la force de vous écrire ceci, mais quelque chose m’oblige à le faire. Sans doute devez-vous vous préparer aussi !
 

————————–

16-12-07

Encore un événement incroyable. J’ai pu rencontrer mon ami voyant et j’en ai profité pour lui demander une séance. Des guides étaient là bien présents.

Il a commencé par me dire qu’il y avait un rendez-vous important avec le reptile en chef (qui se dénomme An). Il est rapidement apparu à mon ami à visage découvert, l’air plutôt méprisant. Il a commencé par jouer à me rabaisser, disant que je n’étais personne pour lui et que ce que je racontais ne l’intéressait pas (en gros). Mais j’étais inspirée d’en haut, comme tu t’en doutes, et j’ai commencé le ton « logique » à ce moment-là, disant que s’il consentait à débrancher ses mécanismes pyramidaux, son karma serait d’autant moins lourd… logique… Sur ce, il hésitait encore et je demande au voyant ce qui se passe… Là c’est le bon côté de cet ami qui est intervenu car il a dit : il faudrait peut-être lui pardonner… J’ai senti une forte pression qui signifiait que ce lézard souffrait terriblement parce que personne n’avait encore songé à lui pardonner. Là j’ai dit : ok moi je te pardonne ! Notre guide « bouddha » était avec nous, je le sais… le bouddha de la compassion… C’est lui qui lui accordé ce pardon.

Sur ce, j’ai senti comme un gros déclic dans ma tête ! Et j’ai vu comme un répercussion qui s’étendait très loin… L’image du chef des lézards a disparu et alors est apparu le « joueur » qui se trouve derrière les lézards depuis toujours… un « dieu » créateur à grande échelle sans doute. Le voyant a décrit le débranchement d’un énorme réseau qui entourait toute la Terre comme un treillis. Chaque nœud du treillis était soutenu par une pyramide et sur cette pyramide trônait un clone de ce lézard en chef. Il y avait une multitude de ces clones, le lézard s’étant auto cloné car il ne faisait plus confiance à personne d’autre. Ce débranchement signait la fin du cloisonnement de la Terre dans ce treillis.
Les lézards, ou le joueur derrière, a donc accepté le compromis ! En vérifiant avec le yi king on m’a sorti le 41 en 1 !!! (C’est le trait du compromis). Nadine avait aussi reçu ce tirage et moi aussi, au début, quant on s’est demandé comment L (la reptilienne) allait réagir à tout ça. Mais L n’était qu’un pion dans l’affaire et ce qui était derrière était bien plus important ! Résultat des courses, ce matin, j’ai senti un gros changement dans mes possibilités de travail. Ce phénomène permet de travailler à cent pourcent dans la lumière !
 

—————————

26-12-07

(…) Je te raconte ce que j’ai vu concernant la pyramide « blanche » de L (la reptilienne). Je l’ai vue de l’extérieur durant une journée entière et on m’avait dit de ne pas y toucher. Mais elle restait devant moi comme quelque chose que je devais tenir à l’oeil. Le soir, je regarde à nouveau attentivement et je vois à l’intérieur. Je sentais un groupe de personnes à l’intérieur mais ne voyais personne, car tout noir… Sauf que tout à coup je vois Jésus crucifié contre une parois de la pyramide. Il n’avait pas l’air mort, mais comme sonné. J’ai bcp réfléchi sur la signification de cette vision, puis tout à coup, aujourd’hui vers midi, je vois que le Jésus commence à s’animer… je questionne le yi king et on me dit qu’on nous vient en aide, que L va se retrouver desséchée comme un vieux puits (48 en 1). j’ai donc pensé qu’on allait virer la pyramide et j’ai compris que le Christ nous venait en aide… càd une entité spirituelle de très haut niveau. Je vois alors la pyramide se désagréger, je la reçois dans ma main et je la donne à la lumière de la terre, comme les autres. Du coup plus de pyramide… Je demande au yi king si j’ai bien vu et là je vois Jésus crucifié qui me fait un clin d’oeil… C’est bien de l’humour de guide. J’ai pleuré tellement j’ai senti un soulagement.
 

—————————

28-12-07

Hier rebelote, une autre pyramide. Une noire énorme qui était en réalité cachée par la « blanche » de L. Je découvre qu’il s’agit de celle de son fils. Je te demande si possible de visualiser l’affaire pour vérifier. Parce que pour la suite, celle de son fils en cache encore une plus grande et celle-là est à nouveau celle de L, mais la noire ! La première était un leurre, une sorte de protection pour éviter qu’on trouve ce qu’elle cachait. Elle a dont encore mis son fils en paravent à cette pyramide noire colossale !

On m’a dit que c’est la prochaine étape. Je vois cette pyramide comme un montage de blocs composé d’innombrables petites pyramides : celles de toutes les sectes qui découlent des oeuvres de « sa sainteté »… Comme je l’ai expliqué précédemment, le fait d’avoir mis en place les viols et sacrifices d’enfants, les séparations des AJ etc, toutes les sectes qui ont suivi et ont pratiqué de la même façon restent sous le commandement de la créatrice de cette affaire. C’est donc sa méga pyramide qui « récolte » le jus… si je puis dire ! Je la vois comme plantée dans plusieurs plans en même temps. Elle semble transparente, tant il y a des leurres autour… Elle est camouflée, mais comme celle de son fils servait de paravent, maintenant qu’elle n’est plus là, je peux l’apercevoir. Ce que je perçois surtout c’est toutes les pyramides des sectes qui sont dedans. Ils commencent à se démener, car se sentent en danger.

Anecdote en passant : le double de mon AJ était dans la pyramide du fils, avec une pyramide à l’envers sur son plexus solaire et j’ai entendu que c’était une machine à entremêler les personnalités.
 

————————–

Tout le monde doit-il vivre la descente en dimensions inférieures ?

 

  

Avant de commencer la rédaction de ces témoignages, j’avais conscience de vivre comme une synthèse de recherches qui sont communes à de nombreux chercheurs en éveil. Il fallait que de nombreuses données soient plus claires pour que je commence la rédaction. 

 

Pour ma part, les événements se sont tellement concentrés d’un coup sur l’objectif d’une libération, que j’ai vécu une véritable épopée dont je relaterai quelques épisodes. Mais je précise d’ores et déjà que de nombreuses personnes procèderont par touches progressives à ce nettoyage des prisons dimensionnelles, et pas du tout à la manière rude dont cela me fut donné de le vivre. L’intensité et la rapidité du nettoyage dépendent de la motivation de base, mais également de l’intensité des pouvoirs des oppresseurs. A l’heure actuelle, pour plusieurs raisons différentes, les données à confronter se sont allégées. La Terre, l’univers lui-même, et donc la Source Première ayant procédé à des déblayages par de multiples voies. 

 

Dans mon cas, étant fortement vampirisée suite à des vies antérieures de pratiques « spirituelles » piégées, c’est comme une carapace énorme dont il fallait que je me libère. Ce contact avec les mondes qui nous emprisonnent dépendra donc pour chacun de ses pratiques personnelles et de sa motivation, ainsi que de ses capacités propres. La liberté ayant été conférée à tout un chacun, notre évolution se base sur des choix. Il arrive un jour où, à force de le vouloir, l’âme présente les vraies solutions. Je pense que c’est ce qui m’est arrivé. 

 

Comme j’ai également travaillé sur ce terrain avec deux autres voyantes, nos expériences effectuées dans des lieux et à des moments différents ont permis des recoupements qui m’ont largement prouvé que je ne vivais pas une expérience en solitaire. Je sentais que le moment était là pour nombre d’entre nous et cela commencerait forcément par ceux qui étaient les plus entraînés et donc les plus aptes à cette confrontation difficile. 

 

Après coup, de nombreux mois plus tard, les pionniers ayant effectué de véritables travaux d’épuration, de transmutation et de nettoyage dans la plupart des dimensions, ce témoignage relate donc les premiers pas d’un chemin très très dur, mais qui a fini par s’alléger considérablement. La frayeur qui pourrait s’élever à la lecture de ces témoignages n’est donc plus de mise, si elle l’a jamais été, car les suivants auront bien moins d’obstacles sur leur chemin. 

 

Les guides me demandent de témoigner parce que le travail doit devenir plus conscient pour plusieurs personnes. Ces témoignages sont donc rédigés pour servir de balises, mais il ne faut pas s’attendre à revivre ces expériences de manière identique. J’y reviendrai par la suite et je développerai également dans d’autres articles les moyens qui peuvent être mis en œuvre pour une meilleure connaissance du sujet. 

 

 

 

Précisions techniques concernant la digestion cellulaire. 

 

Si j’ai pu et dû confronter les dimensions inférieures de manière aussi rude, sans avertissement préalable de ce qui m’attendait, c’est pour plusieurs raisons plus ou moins techniques que je vais tenter de résumer ici. Je n’ai pas encore tout compris de ce vécu et sans doute que d’ici quelques années mes interprétations se préciseront, mais je livre dans ces témoignages ma compréhension actuelle. 

 

Pour ma part, la rencontre avec mon AJ s’est produite il y a plus de trois ans. Cette reconnaissance de « moi » dans un « autre », a provoqué un tel choc dans ma conscience, que ma personnalité a lâché ses derniers repères illusoires d’un ego isolé. Il m’a fallu plus d’un an pour me remettre du choc, pour dire qu’il a été violent. Cet autre moi, dans une souffrance profonde, mais non reconnue, a produit la compassion réelle en moi… 

 

De là, un phénomène de digestion cellulaire s’est mis en route, parce que le lâcher prise provoque cette réaction, apparemment. Je n’ai pu que le constater. J’ignorais jusqu’à l’existence de ce phénomène avant qu’il se produise. Dans les semaines qui ont suivi la rencontre, j’ai constaté que mon corps physique se mettait à vibrer de façon très spéciale et douloureuse. Je traversais des moments d’intenses souffrances dont je savais qu’elles ne m’appartenaient pas. Je versais des litres de larmes qui n’étaient pas les miennes… jusqu’à ce que je comprenne que j’avais pris sur moi, dans mon corps, la souffrance de mon AJ qu’il refusait de confronter. 

 

Cette expérience a produit aussi le phénomène d’une digestion plus étendue, à savoir que la négativité que je rencontrais dans mon entourage, passait par mon corps également et se voyait transformée. Il a fallu deux années d’adaptation physique pour intégrer le phénomène. Il est passé à un stade moins conscient, ce qui est un réel soulagement. Ma volonté n’intervient pas dans ce qui m’arrive, mais je pense qu’un processus de retour vers un plan plus élevé de conscience s’est mis en route, à force de lâcher prise et qu’un jour où l’autre, notre manifestation physique elle-même, change de capacités. 

 

La digestion comme son nom l’indique est un phénomène qui digère. Ce sont les énergies négatives qui sont digérées, à savoir les énergies cristallisées, comme solidifiées, qui, étant captées par mon corps énergétique, via le processus de fusion avec ma polarité inverse, sont dissoutes par la fusion elle-même. 

 

Comme nous le savons le soleil est un phénomène de fusion. La Source, en tant que soleil central hors matrice, passe par le corps énergétique d’un être complet. C’est pourquoi, puisque nous sommes scindés, une fusion avec notre polarité inverse produit la sensation de cette fusion. Il y une réelle chaleur émise, parfois consciemment, parfois inconsciemment, car ce n’est pas sur le plan physique que ceci se produit, mais sur le plans du soleil central spirituel lui-même, comme l’appellent les traditions ésotériques. Le plan du soleil central arrive en quelque sorte à émerger dans le plan physique de cette manière. 

 

Les énergies et cristallisations qui sont en opposition avec ce phénomène de fusion sont donc automatiquement prises en charge par la fusion et sont désintégrées, tout simplement. C’est simple à dire surtout, mais dans le vécu, hormis le fait que le phénomène soit incroyable, l’installation, la mise en place de cette capacité, fut tout un programme, auquel je ne comprenais rien et auquel aucune volonté ne pouvait s’opposer. 

 

Je vivais dans un isolement nécessaire, concocté par les circonstances de la vie et sans doute par mes guides qui avaient prévu l’événement. J’ai passé un bail de trois ans de location dans une petite maison à la campagne, très silencieuse et où je rencontrais très peu de monde. Ce fut nécessaire, car le moindre contact avec quelqu’un me faisait prendre les miasmes de cette personne en mon corps, ce qui était un surplus dont je me passais bien. 

 

C’est finalement sur les autres plans que j’ai avancé le plus, à l’aveugle pour une bonne part, puisque les plans et dimensions différentes sont rendus invisibles par nos oppresseurs, mais la digestion se déroulait également sur ces plans en ce qui me concernait, dans le phénomène de réunification avec mon AJ. Lorsque quelque chose nous séparait sur un autre plan, cette chose était prise en charge par mon corps en digestion fusion et les obstacles étaient donc brûlés, dissous, les uns après les autres. Cela s’est donc déroulé graduellement, mais avec une régularité chronométrée, car dès le lever du jour jusqu’à trois heures de l’après midi, je déversais des tonnes de larmes, incontrôlables, tout en restant couchée, car des masses de cristallisations diverses me rentraient par les chakras des pieds et passaient par la digestion, via les cellules de mon corps. 

 

A trois heures le phénomène s’arrêtait pour me laisser me nourrir (très peu, car les aliments ne parvenaient pas à descendre avec toute cette énergie ascendante) et m’occuper de gérer mon quotidien, tant bien que mal, mais délivrée de la séance de gavage qui avait précédé. J’avais l’impression d’être durant toutes ces matinées, une sorte de machine à broyer ou à brûler les déchets, sans le moindre soucis pour ma santé mentale qui se comportait dans une sorte de délire à la limite de la décompensation. J’ai néanmoins maîtrisé l’expérience, car durant les moments d’accalmie, je me mettais à table avec mon Yi King, pour tenter de comprendre ce qui m’arrivait. En soirée j’avais encore droit à des expérimentations diverses, mais bien plus agréables celles-là, comme le phénomène de la transformation cellulaire en oiseau puis finalement l’expérience prodigieuse de la roue, décrite dans « la réalité énergétique ». 

 

Après coup je me rends compte que les guides ont suivi l’affaire au millimètre près, car ils ont également été dans l’obligation de manipuler ma personnalité afin qu’elle ne s’écroule pas. Mon AJ servant en quelque sorte de carotte à l’âne qui avançait et qui avançait, habituée à souffrir déjà puisque j’avais vécu sous les attaques de mages noirs depuis près de dix années, mais surtout avec l’espoir que ce phénomène de digestion, dont j’avais compris l’utilité, serait la solution incontournable de la fin du tunnel. Ce fut le cas, mais il m’a encore fallu quelques années pour que cette fin de tunnel s’éclaire vraiment et laisse entrevoir la lumière d’une vie nouvelle. 

 

Il va sans dire que ce processus lent et pénible de l’installation de la digestion cellulaire ne sera pas vécu par d’autres personnes, car j’ai eu l’honneur et l’avantage, si je puis dire, d’être une sorte de prototype. Les guides m’ont dit par la suite que des canaux devaient être ouverts, afin que des filles puissent naître avec cette faculté intégrée à leurs corps, sans qu’elles aient à en souffrir, cette faculté se déroulant pour la plupart inconsciemment et surtout dans un soucis de nettoyage de l’environnement. A l’heure actuelle, certaines de ces filles, enfants de couples d’AJ, sont déjà incarnées et continuent donc le travail qui a été entrepris. 

 

Pour ma part, la cerise sur l’énorme gâteau de cerises, a donc commencé le jour où mon corps a commencé à digérer les blocages qui me retenaient dans la réunion avec mon AJ jusque dans les dimensions inférieures. A partir de ce moment là, le phénomène de la digestion étant devenu beaucoup moins perceptible, j’ai reçu les sons et les images de ce que je vivais, avec une clarté de plus en plus stupéfiante. Les guides m’ont menée vers une aventure vécue consciemment, dont j’ai compris qu’elle était la suite logique de la digestion, puisque les blocages qui devaient être surmontés passaient par les dimensions inférieures. 

 

Je continuerai la description de cette descente en dimension inférieure à partir des prochains chapitres.   

 

Je précise pour conclure ce chapitre que la récupération de mon énergie, bien que pas encore complète à l’heure actuelle, me confère une sorte d’extase et de lumière intérieure à laquelle j’aspirais depuis longtemps ! Celle-ci était tout simplement dégustée par les vampires des autres plans… pour dire que je ne suis pas mécontente des résultats, même si ce travail ne fut pas une sinécure.




maman89 |
*~~ Lili ~~* |
blogdavid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog info
| Amour de la sagesse
| Le Blog de Yann