Archives pour la catégorie (A)-Brèves du front


123

Le point sur les cobras – Excellentes avancées

 

Mars et Vénus dans les Gémeaux, le signe des âmes soeurs et âmes jumelles, Mercure, Noeud Sud et Soleil dans le Lion, signe du cœur, le tout au moment d’une éclipse de première importance, les configurations astrales indiquent une nouvelle fois les opportunités de travail qui sont plutôt réjouissantes durant la période actuelle.

L’arrivée dans l’équipe sur le front d’un nouveau collaborateur nous a permis de mieux examiner le phénomène des « cobras » et de constater le gigantisme du cobra blanc de la reptilienne, entre autres.

Nous avons été bien guidés aussi, nous le constatons dans la synchronicité de nos travaux. Grâce à tous les efforts déployés jusqu’ici, nous avons réussi à mettre au point une manière de travailler sur les cobras. Plusieurs techniques en fait, adaptées à la façon dont ces vampires se présentent, les vampirisés n’ayant pas eu droit chacun aux mêmes traitements.

En effet, il existe des personnes qui ont été fécondées rituellement (comme Nadine le décrit dans les Récits), ce qui fait d’elles des pondeuses, implanteuses de cobras et qui ont la faculté d’initier les autres à cette magie, – il s’agit en effet d’une magie complexe que je ne vais pas décrire ici car je n’en ai pas encore cerné toutes les implications.

Ces personnes ont nécessairement participé au niveau de leur ADN dans la création de l’œuf ou des œufs de départ. J’ai décrit la vision d’un autre rituel effectué au moyen du sperme et du sang menstruel dans les Récits de la section V.I.T.R.I.O.L., une opération connue de certains alchimistes, dont beaucoup ne comprennent pas la portée ni les implications. Magie dangereuse s’il en est, puisque celui qui croit obtenir des pouvoirs par ce moyen, obtient des effets surprenants, mais il y laisse son énergie, celle de son âme jumelle, ainsi que celle de ses victimes. Une véritable malédiction qui poursuit les uns et les autres durant les vies suivantes.

D’autre part, ceux qui n’ont pas contribué à la création d’un œuf peuvent également être implantés, par les personnes qui sont porteuses d’embryons. Les embryons de cobras se développent en effet chez une personne qui est à la base d’un œuf, elle transmet les embryons souvent inconsciemment durant les relations sexuelles. En outre, certaines personnes qui sont au faite de cet « art » implantent également ces cobras chez autrui, sur demande, ou si elles en ont l’intention, au moyen de rituels adéquats.

A l’heure actuelle ceci se pratique toujours ! Les praticiens faisant miroiter des montées de kundalini qui épargneraient le travail à effectuer sur soi pour une réelle montée de kundalini. L’illusion est aisée à obtenir, car le cobra produit des désirs « magnétiques » sexuels importants, ce qui peut produire des éveils partiels de kundalini… rendant l’illusion encore meilleure et permettant ainsi au vampire éthérique de se nourrir davantage.

Les travaux pour libérer les uns et les autres sont à adapter à chaque cas de « cobratisé ».

Ma collaboratrice a ôté l’ADN dans un cobra afin de le réduire à l’impuissance. Pour ma part, c’est en réunissant, dans le chakra du cœur, les deux opposés que sont le blanc et le noir, que le phénomène a pour ainsi dire été court-circuité.

Comme le disait ma collaboratrice, ceux qui éloignent les cobras sans détruire les causes peuvent voir les victimes réimplantées quelques temps plus tard. L’énergie de la Source est donc indispensable pour obtenir des résultats significatifs.

Pour ce faire, les techniques décrites dans la section Shamanisme sont à pratiquer afin d’augmenter l’énergie produite par le chakra du cœur. Ensuite la vision arrive des cobras actifs, de leur configuration et de ce qui doit être entrepris pour la destruction de ces cobras.

Lorsque le cobra noir (ou foncé) est vu, il s’agit d’ôter l’ADN qui est en lui. L’énergie produite permet de visualiser cet ADN, de le renvoyer à ses possesseurs d’origine et de détruire ainsi le vampire éthérique.

Lorsque seul le blanc est perçu, il s’agit de chercher le noir qui le nourrit. Il se situe en dessous de la personne, proche ou éloigné, mais il ne peut pas être absent, si un blanc est actif. Procéder alors de manière identique en ôtant l’ADN qui le constitue.

Les personnes qui sont en état de fusion intérieure avec leur âme jumelle peuvent également procéder à la fusion des deux cobras, en amenant le noir à monter jusque dans le chakra du cœur en action. C’est ainsi que le court circuit a lieu avec le blanc, car ils sont alors réunis tels les pôles opposés de l’électricité.

D’autre part, ceux qui travaillent avec l’énergie du cœur, l’énergie de la Source, savent que lorsque cette énergie est activée, elle indique également les opérations à effectuer. Les présentes données sont donc à adapter au cas par cas, selon les indications durant le travail.

Cette redoutable magie des cobras a été subie dès les dynasties égyptiennes, sans doute même auparavant. Ceux qui ont été initiés à cette époque devraient contribuer à ce nettoyage. Ce fut en effet le fléau qui détruisit les dynasties reliées à la Source, qui transféra le pouvoir aux prêtres des races reptiliennes, leur permettant de continuer  leurs œuvres jusqu’à nos jours.

—————————–

Voilà pour le compte rendu actuel qui signale aussi une grande réussite. Nous pouvons nous en réjouir et remercier ceux qui de l’autre côté de la barrière nous ont menés vers ces découvertes.

D’autre part et de manière plus générale en ce qui concerne les connaissances diffusées sur ce blog et celles qui sont en rapport, les guides invitent tout un chacun à les propager, autant que faire se peut. La communication est en effet une action essentielle à l’heure actuelle, qui peut être menée à bien lorsqu’elle est effectuée avec la conscience de la nécessité de cette tâche. L’hésitation n’est plus de mise puisque nous avons suffisamment de témoignages, d’interviews et d’informations diverses qui corroborent la réalité de notre Matrice Prison. Le seul « risque » que nous courons en communiquant ces données, c’est d’accélérer la libération de l’humanité, car les oppresseurs ne peuvent plus nous contaminer davantage !

Merci aux guides pour leur aide magistrale et merci à tous les participants à l’éveil.

Le travail continue

Les expériences déjà décrites sur ce blog et les divers articles tels l’interview de James (voir le Billet pourtant ce titre) et la mythologie scandinave (section Recherches en cours), corroborent les visions de l’équipe – restreinte, qui est sur ce front à l’heure actuelle. Nous découvrons les phénomènes au fur et à mesure, je vais donc tenter de dresser un bilan provisoire.

Après la découverte des points lumineux qui signalent des univers particuliers, ces points lumineux sont devenus progressivement plus visibles et plus étendus, par à-coups, comme si des voiles étaient ôtés au fur et à mesure du travail. Nous avons capté des données qui se sont entrecroisées, pour finalement mettre à jour l’ensemble du phénomène « miroir », semblerait-il, ou en tout cas ce qui semble chapeauter ce domaine.

Ce domaine est d’une étendue gigantesque, tapissant les « cieux » du plan mental et « spirituel » que nous connaissons dans notre matrice, à savoir le fameux HMS comme le nomme James, mais qui comprend également ce qu’on désigne par les plans « éthériques » dans les diverses doctrines spiritualistes.

Crowley, ce mage de grande envergure, connaissait le travail avec les « anges » (notez les guillemets) et il utilisait notamment les tables d’Enoch pour les invoquer, des sortes d’alphabet magiques disposés selon des ordres prescrits. Le résultat avec ce type de magie, c’est que ces « anges » sont convoqués et effectuent les travaux demandés par le mage. Leur spécialité est surtout d’influencer le plan mental, ce qui consiste souvent à orienter les pensées de ceux qui sont visés par ces travaux. Il est peut-être utile de préciser que les considérations du bien et du mal n’entrent pas en ligne de compte. Cette magie contraint les anges, ni plus ni moins.

Ce Crowley était inspiré par une entité qu’il a dessinée et qui ressemble à une mixture entre un gris et un humain. Cerveau énorme et le reste du visage confiné en une absence de nez, une bouche minuscule, comme nous le constatons dans les représentations des gris. Cet inspirateur semble bien être d’origine E.T. et opérant dans des buts plus que douteux. D’autre part, le mage prétendait avoir écrit un de ses ouvrages les plus importants, sous la dictée de Horus… Cet ouvrage conseillant des sacrifices, entre autres, a notamment servi aux nazis dans leur idéologie.

Quoi qu’il en soit, ces données permettent de déduire que les gris, leurs supérieurs et leurs dérivés, sont aptes à employer le plan des « anges » pour servir leurs desseins. Une preuve de plus, s’il en faut encore, sur le fait que les dimensions supérieures sont assiégées comme le reste de notre matrice.

Les recherches s’entrecroisent comme je disais, car au fur et à mesure du travail et des données captées par les trois travailleurs, dont le collaborateur cité dans l’article précédent ainsi que ma soeur spirituelle déjà citée ci-dessous, nous avons circonscrit des phénomènes qui se complètent et collaborent dans cette vaste manipulation des plans miroirs.

Il s’agit de garder à l’esprit que la base de l’élaboration de ces univers est constitué de notre énergie d’être scindés, ces univers étant entretenus et nourris toujours par ces mêmes êtres et encore davantage par le fait que le plan mental une fois mis en place, se voit littéralement gavé de notre énergie psychique. L’intellect de plus en plus développé, l’auto contemplation compulsive de plus en plus activée, les distractions médiatiques telles que les films, les livres, l’internet, toutes ces activités de l’homme « moderne » sont un entretien, une nourriture psychique qui se déverse en abondance dans les plans mentaux et éthériques.

Les races aliens se servent donc de ces énergies pour se sustenter, et élaborer des systèmes de pompage destinés à traire toujours plus la vache à lait humaine. Ce phénomène s’étend visiblement jusqu’au domaine que nous nommons celui des « anges » et « archanges », qui eux, à leur niveau de conscience, sont persuadés d’être au-dessus de l’humain, à la « droite du père » pour ainsi dire, vaillants guerriers de ce grand dieu (peut-être barbu).

Quelques échanges ont encore eu lieu entre les divers collaborateurs sur le front. Je vais transmettre l’essentiel en guise d’illustration du travail capté et donc accompli, du moins en partie.

—————————————

Mon mail du 15 juin à 9h à ma collaboratrice :

Une suite… en travaillant sur les miroirs, les mondes miroirs et les points blancs dans mon champ de vision, je vois tout à coup un gigantesque « ange » qui est près de moi… Je le qualifie « d’archange » je ne sais trop pourquoi. Je vois qu’il a sa main sur mon coronal… c’est ce qui me pompe aussi fortement le chakra de la gorge en ce moment.
 
Il est clair qu’avec un tel « archange » dans les parages, il y a de quoi être déstabilisé et mal inspiré. Tout blanc et pas l’air méchant, mais voulant m’inspirer sa « lumière »… ce qui a comme résultat de pomper mon énergie depuis deux jours.

——————————————-
 

Réponse de ma soeur spirituelle 15 juin 11h, en résumé :

J’ai travaillé hier, mais n’ai pas encore eu le temps de transcrire ce que j’ai vu. Je pense que la vision va t’intéresser.

Je me connecte à mon âme jumelle et je sens une énergie bizarre. Il est là mais de plus en plus distant, je comprends que j’ai accès à des informations. Tout d’un coup je suis dans l’espace, avec des points blancs, en fait je suis très très haut, là où ces points blancs (qui ne font qu’imiter les vraies étoiles!) brillent, et ils bougent dans tous les sens.

J’envoie l’énergie, je vois un vaisseau qui émet les points blancs, à volonté. Je continue à envoyer l’énergie sur ce vaisseau mais aussi à mon âme jumelle, puis j’arrête parce que je crois avoir fini. Mais l’intérieur de mon chakra est hyper agité, il faut que j’y retourne, tellement l’énergie que je ressens est intense.

Là je vois pleins de métroides (métroides est le nom qui m’est venu dans le travail), des robots technologiques, je vois donc des métroides qui sont les points lumineux que je voyais avant, mais là je les vois distinctement, en fait je suis dans leur tête, et je suis sur leur champ de bataille, car nous sommes dans un champ de bataille. Cela me fait bizarre, car d’un coup j’ai l’image d’un métroide, robot assemblé de montages sophistiqués et variés, pleins de compositions, et je vois les yeux de mon âme jumelle, il n’y a que ses yeux, grâce auxquels je l’ai reconnu.

Il est dans ce champ de bataille et il se bat, il lutte de toutes ses forces, il doit vaincre, la peur est aussi à l’intérieur de lui, et je vois l’énergie contre laquelle il se bat, c’est un genre de trou noir, mais plutôt un magma géant, qui envahit cet espace. Plus il se nourrit, plus il prend de place, et plus le néant est là. Rien ne peut le détruire, c’est un néant de feu. Mon coeur bat très vite. Je ne comprends pas bien ce qui se passe, je pense qu’il me faut le sauver, lui et tous les autres qui sont prisonniers, car ces boules lumineuses sont prisonnières d’un énorme plan mental dans lequel la destruction de notre univers se joue, et ils sont là pour sauver désespérément le monde, sauf que le monde n’est pas à sauver… J’entends bien mental, mental, mental. Ce monstre est inattaquable car uniquement créature illusoire mais ô combien terrifiante. Ce sont les yeux qui sont contrôlés par ce phénomène, et par là, le haut des chakras, les supérieurs.

Voila ce qu’il m’a été donné de voir. J’ai continué à y travailler bien entendu.

Je ne sais pas trop quoi faire de cette vision, je ne m’y attendais pas. Mais il m’a souvent semblé que les anges étaient des genres de robots destinés à faire le bien, cette notion magnétique aussi, je les pense enfermés dedans, j’ai essayé de décomposer mon âme jumelle, mais chaque particule a une autonomie et une intelligence indépendante, si tu en enlèves une, l’autre prend sa place, c’est bizarre, vraiment très très bizarre.

Je te laisse faire passer cette information, qui servira peut-être, mais qui m’a troublée. Vu les sensations internes de mon chakra cardiaque je sais que ça a bien travaillé. De toutes les façons, dans ce « métroide » j’ai vu mon âme jumelle, ses yeux et son mental, luttant pour sauver la race humaine. Peut-être est-ce la version de l’autre coté des anges, maybe…

————————-
 

Mon mail en réponse :

Il me semble que nous sommes en effet dans un travail coordonné. Les plans miroirs où séjournent les « Kryeon » (qui se déclare lui-même à travers ses channels comme étant du plan « magnétique »), puis les divers univers tel celui que j’ai vu dans une sphère où une pyramide de cristal émettait une lumière, puis enfin l’apparition d’un « archange » blanc, tout ceci fait partie des dimensions mentales et éthériques, de la Matrice. Ce que tu as vu était annoncé aussi, le côté robotique sophistiqué. Pour ma part j’ai également ressenti de « l’ovni » ce que tu décris ne m’étonne pas.

——————————————
 

Mon mail du lendemain 16-6-2009 :

J’étais triturée au cerveau au réveil, par une sorte de robot que je n’ai pas clairement distingué. Mais il a été surpris car je me suis réveillée alors qu’il me programmait à être de mauvaise humeur… Il a été comme éjecté par mon réveil et suite à cela j’ai vu qu’en réalité j’étais dans un ciel de rêve lumineux et bien agréable.
 
Mon correspondant a d’abord été attaqué via les miroirs de son habitation. Les E.Ts. reptiles entre autres, ainsi que les êtres de toutes dimensions se servent en effet aisément des miroirs comme de couloirs allant d’une habitation à l’autre et donnant sur leurs plans parallèles. Il a dû travailler à fermer ces miroirs. Il a entendu « Nungal » durant son travail.

En guise de commentaire sur ta vision, il signale : les métroides sont représentés dans des jeux vidéos, ce sont des bestioles qui ont été assemblées génétiquement !!… Des espèces de méduses volantes avec des crocs qui siphonnent l’énergie vitale de toutes les formes de vie. Il est possible de drainer l’énergie des métroides, ce qui en fait des espèces de piles ambulantes. A noter aussi que dans le scénario des jeux métroids, l’héroïne est constamment en train de retrouver des artefacts et des vieux restes d’une civilisation très ancienne…

————————————————————-

Durant les jours qui ont suivi, les attaques sont toujours rudes et j’ai fini par distinguer ce qui se trouve en ligne de mire, le « sommet de la pyramide »… dont ces plans « lumineux » et vampiriques dépendent, il s’agit du fameux soleil artificiel, créé de toutes pièces sur le plan mental.

Dans le champ de vision apparaît de plus en plus régulièrement, un ou plusieurs points lumineux, plus gros que lors des premières visions. Dans les dernières visions, c’était un gros point lumineux entouré d’un anneau ! Puis enfin l’impression d’être face à ce « soleil » lui-même, comme devant un aspirateur géant, brûlant non pas de chaleur mais de froid !

Ma collaboratrice a également poursuivi le travail et a distingué que les âmes jumelles scindées sont inter reliées dans le processus qui nourrit ce soleil artificiel.

Nous devons donc poursuivre la tâche de la libération, n’ayant pas le choix de toute manière, car lorsque le processus de l’éveil est en route, il exige que les voies de pompage soient nettoyées, cela va de soi. Plus nombreux nous serons à nous libérer, plus ces phénomènes seront déforcés.

Et nous pouvons également rêver que ceux qui ont servi à l’élaboration de ce phénomène – à la base – retrouvent la voie du travail de libération, pour le plus grand bien de tous.

Quant à ceux qui ne distinguent pas d’images, le travail recommandé tout particulièrement en ce moment, c’est la respiration quantique qui permet de se couper du plan mental (voir la section Shamanisme pour cette technique).

 

——————————————–


 

Les mondes miroirs bien peuplés

Voici un échange par email avec un ami voyant, pour donner un aperçu du travail en cours.
 

—————————————
 

Mon email du 10 juin 2009 :

Temps à méduses, je confirme, j’avais un tentacule sur le chakra de la gorge… Puis ensuite en fermant les yeux je vois tout un « nid » d’oeufs de méduse comme des bulles… très bizarre mais j’en avais un paquet collé sur la tête.
 
Ensuite, j’ai vu un mini point lumineux dans mon champ de vision, je ne savais pas ce que c’était mais ce point n’était pas nouveau. Je continue à travailler et je vois une sphère nuageuse, lumineuse et tournant en sens anti horaire = pompage d’énergie. J’entrevois aussi un gros oeil noir de petit gris (mais blanc) qui m’inspecte.

En continuant à envoyer l’énergie sur la sphère je finis par voir (de loin) une énorme pyramide type inca en escaliers, très haute et étroite, toute en cristal, au milieu de ce nuage sphérique tournoyant. Je me rapproche de la tour qui est sur le sommet et là je distingue une lumière blanche brillante, que je reconnais comme étant celle qui pénètre par le micro point lumineux dans mon champ de vision… Les yeux simplement fermés sans tenter de rien voir, j’avais ce mini point, qu’il m’a fallu du temps pour distinguer d’ailleurs.
 

——————————————–
 

Réponse du correspondant le 10 juin 2009 :
 

Je confirme, depuis une dizaine de jours, j’ai été plusieurs fois interloqué par un petit point lumineux à la limite de mon champ de vision, que j’ai pu garder « à l’oeil » pendant quelques secondes tant que je ne cherchais pas à centrer ma vision dessus… Hier soir avant de dormir, et ce matin pendant que je t’écrivais. Hier soir quand j’ai fermé les yeux (j’avais repéré ce point à ma gauche), je me suis retrouvé avec une zone lumineuse vaporeuse beaucoup plus étendue qu’un simple point et dans la même zone… mais pareil que pour le point, faut pas chercher à le regarder « en face » sinon il disparait complètement…

Sinon, pendant mon travail ce matin (coeur seul), j’ai aperçu un truc bizarre… Ca ressemblait à un croisement entre l’alien de Giger (pour le côté noir/vert, luisant et biomécanique / exosquelette) et un gris pour la tête (yeux en amande, profil inexpressif…). En gros il manquait le côté « tête allongé en banane » de l’alien de Giger…

Il était tourné vers la gauche, puis s’est tourné vers moi, puis à gauche, puis encore vers moi genre « il me voit là ? il me voit vraiment ? »

J’ai arrosé et il a disparu…
 

——————————-
 

Mon email du 11 juin 2009 :
 

En effet, le point disparaissait quand je le fixais. Si jamais tu en vois encore, merci de me le dire. Je pense que ce que j’ai vu pour ma part doit être terminé, car je pense que le karsher de la Source a fusionné la sphère. Je l’ai vue devenir rougeoyante et les guides ont confirmé que c’est fini.
 
D’autre part ils confirment qu’on est bien dans la couche gris-insectes-aliens et autres robots… J’ai l’impression que c’est une couche des plus éloignées dans l’illusion du plan mental, dans les plans miroirs qui sont les moins conscients et les plus éloignés de la Source.
 
C’est pénible, mais cela doit être nettoyé, car les ressentis sur le coronal sont très perturbants.

 

————————————-
 

Mail du correspondant 11 juin 2009 :
 

Dans un jeu vidéo, moi qui n’avais pas le moindre dragon, je viens de gagner une monture volante pour me déplacer…
C’est un ENORME proto-drake vert émeraude… un proto-drake est un proto-dragon… un peu comme les néanderthals pour les humains…

Et j’ai aussitôt reçu par la poste du jeu un cadeau… une monture bonus que tu ne peux obtenir que comme ça…

Accroche-toi…

Un dragon albinos !

Je n’avais pas de dragons, et à quelques minutes d’intervalle j’en récupère un vert et un blanc… COMME PAR HASARD… (y’a une douzaine de couleurs possibles pour ces bestioles en plus dans le jeu…)

Voici une image du jeu :

Cliquez sur l’image pour l’agrandir, puis sur précédent pour revenir au blog.
 

 dragons vert et blanc + lumière


——————————
 

Ma réponse du 12 juin 2009 :
 

La première chose qui m’a sauté aux yeux dans l’image c’est la lumière tournoyante du dessus… que je t’ai décrite dans le travail sur la sphère où une pyramide de cristal émettait une lumière vive à son sommet… en rapport avec la petite lumière blanche dans le champ de vision.

Je questionne les guides et je demande s’il y a un rapport : oui !
 
Je demande un trait là dessus via le yi king : 48-5 : quelque chose est à disposition qu’il faut utiliser.
Je demande si cela signifie qu’il faut travailler à partir de ce point lumineux ? oui !
 
Possible donc que cet indicateur de point lumineux ne soit pas encore terminé… Peut-être divers mondes qui se relayent via ce point que nous pouvons percevoir.
 
Le premier monde que j’ai vu je te l’ai décrit. Il y en aurait donc un second en rapport avec des lézards…
 
Avant de lire ton dernier mail j’ai demandé ce qui me surveille fortement en ce moment… car j’ai des triturages de mon ordi, etc… Questions : des robots ? Oui !
 
Gris-lézards-robots… et sans doute insectoides. Je m’attends donc à voir un monde avec des lézards, et ensuite avec des robots et insectoides reliés à ce « phare », tournoyant.
 
La première fois que j’ai vu ce point lumineux, il y a bien longtemps déjà, j’avais pensé qu’il y avait une clé là, que c’était une sorte de porte pour découvrir quelque chose. Mais comme toi le point disparaissait si je tentais de le fixer. En fait il y a une sorte de brouillard noir qui se met devant, comme une auto protection. Le truc est donc de ne pas aller vers ce point. Pour ma part, c’est dans une respi quantique que j’ai découvert ce qu’il y avait derrière. Au moment de la fusion de cet univers, en revenant dans mon champ de vision les yeux fermés, j’ai vu le point tout à coup plus gros, pendant un court instant, puis il a disparu…

Merci pour tes informations. Il semble que les guides inspirent les créateurs de jeux pour que des gens comme toi puissent y repérer la chose importante au moment adéquat ;)

Voilà, il reste donc du travail. Les guides me disent de publier ceci sur le blog. Peut-être que cela pourra servir d’indication à d’autres travailleurs.

 

——————————————

 

J’ajoute en ce sens que poser le dos de la main droite sur le coronal, paume en l’air, permet de sentir l’agression avec la paume et de couper l’effet de manipulation du coronal, pour ensuite pouvoir y travailler avec l’énergie envoyée au moyen de la main droite, tel que décrit dans la section Shamanisme. J’effectue ce travail en m’aidant de la pause quantique et l’envoi d’énergie du coeur. 

——————————————-

en cours

A l’heure actuelle, correspondant au travail en cours, les shamans sont souvent déconcentrés ou détournés de leurs visions par des pyramides volantes. Des sortes d’ovnis qui ont cette forme et de diverses couleurs.

Le conseil est d’effectuer quelques « pauses quantiques » si nécessaire et de diriger l’énergie vers le haut avec la main droite, au moyen des techniques décrites dans la section Shamanisme.

En travaillant de cette manière on envoie de l’énergie dans la pointe de la pyramide adverse et on peut s’apercevoir qu’on se trouve effectivement dans une pyramide ou bien que celle-ci nous vise de loin. En continuant alors avec l’énergie, on peut visualiser la pyramide de l’extérieur, poser la main sur sa pointe et descendre cette pyramide dans le centre de la Terre. Il s’agit donc de pousser la pyramide jusqu’au Soleil qui se situe au centre de la Terre, afin que la Source la transmute.

Les diverses « armées » qui se déplacent de dimensions en dimensions au moyen des pyramides, sont au service de ce dragon qui tapisse la 1D aussi bien qu’il soutient en d’autres dimensions, les plans parallèles miroirs de la Matrice prison.

Le travail est toujours en cours en premières lignes. Que chacun fasse au mieux de ses possibilités.

 

la couche actuelle

 

Malheureusement le site des cassiopéens vient de changer d’aspect et je n’ai pu retrouver les écrits concernant les régressions effectuées par une dame, assistée par Laura Knight-Jadczyk, dont la lecture était édifiante en rapport avec ce que je vais exposer. Le sujet était repris sous le titre « l’onde », j’ignore s’il se trouve toujours sur le site, mais il était question d’une vie antérieure de cette dame où elle se voyait littéralement dégustée par des insectes géants. Faisant partie d’un élevage puis consommée. 

 

Le site en question : http://www.futurquantique.org/les-series/onde 

 

Voici plusieurs jours en effet que nous sommes envahis par des insectes divers. Ce n’est pas nouveau car dès la descente dans les dimensions inférieures, j’ai été confrontée à certains insectes. J’ai notamment reconnu des scarabées, tant vénérés en Egypte, non sans raison puisqu’il existe des races insectoïdes intelligentes qui dès l’époque de l’Atlantide sont entrées en communication avec l’humanité. Les lézards qui étaient au pouvoir à l’époque ont conclu des accords avec eux, et les victimes, objets de laboratoires et/ou pourvoyeurs en énergie pour nourrir des plans parallèles, étaient déjà bien sûr les humains. 

 

En ce moment, ils sévissent sur des plans qui passent inaperçus à nos sens, car nos sens ont été configurés pour un très petit spectre de perceptions. Ceux qui voient au-delà de ce spectre perçoivent donc les pompages d’énergie par ces insectes, particulièrement actifs en ce moment. La Pleine Lune semble stimuler leur appétit, mais il se peut également que ce soit la « couche » suivante à travailler pour l’avant garde des shamans actifs. 

 

Je retranscris ici une communication de ma collaboratrice et j’y ajoute mes propres expériences. Ces travaux sont donc en cours et peuvent expliquer certains ressentis actuels, notamment au niveau du chakra de la gorge et du coronal. Mais les autres chakras ne sont pas épargnés non plus. Un correspondant m’a informé d’un même type d’attaque, comme quoi nous ne sommes pas des cas isolés. 

 

Voici donc une description un peu détaillée de ces phénomènes, que je commente : 

 

« Ce sont des insectes genre fourmis ou scarabées, mais avec des pinces (mandibules) géantes s’introduisent dans le chakra de la main gauche et jusque dans notre chakra de la gorge où ils pompent une substance qui a l’air très douce, et ils s’en nourrissent. Ils ne se nourrissent pas de nos émotions mais de nos glandes (!) Et nous aurions une mandibule dans la thyroïde qui serait carrément envahie. » 

 

- Ici je confirme déjà que j’ai nettement ressenti pour ma part des changements hormonaux brusques suite à des pompages et à des présences dans mon environnement. J’émets d’ailleurs une hypothèse, peut-être hardie, mais cette consommation hormonale serait un des facteurs qui contribuerait au vieillissement. Le vieillissement des cellules est configuré dans notre adn mais d’après mes perceptions, certains pompages y contribuent nettement. Ce qui peut expliquer que d’un moment à l’autre nous ayons les traits tirés ou que nous soyons en super forme, sans raisons apparentes. 

 

« D’après ce que je vois c’est une planète entière, parallèle à la notre, qui est nourrie de nos énergies, car j’y ai perçu une énorme quantité d’insectes géants. Il n’y a aucune vie sur cet endroit, même pas de végétaux, elle semble pleine de gaz et l’on pourrait croire qu’il s’agit de souffre. 

 

Pour accéder aux informations j’ai demandé la connection à l’énergie qui me pompait, car je souffre atrocement au niveau de la gorge, je me sens enserrée, et leur énergie se mêle à la notre formant comme un poison. Voila mes ressentis d’hier. Ce n’est pas anodin que de plus en plus de personnes aient des problèmes de thyroïde. J’aie coupé une mandibule mais… d’autres reviennent. Nous sommes leur survie, mais qui les a créés et nous les a mis dans les pattes, ça j’aimerais beaucoup savoir… » 

 

- Les recherches continuent car en effet, ces attaques sont très perceptibles depuis une quinzaine de jours et plusieurs types d’insectes d’origines différentes ont été perçus par les voyants. Après de longs combats pour se débarrasser de lézards, noirs, verts puis blancs, sans parler des ‘petits gris’ (de plusieurs couleurs et morphologies) qui sont toujours aux aguets un peu partout, voici donc les insectes. 

 

Pour ma part, j’ai perçu notamment un « nid » d’insectes, ou plutôt de larves, sur notre satellite naturel, la Lune. Après plusieurs perceptions et travaux, j’ai vu que le nid était pulvérisé par une lumière blanche éblouissante. J’en ai déduit l’intervention de guides. 

 

J’ai également perçu d’autres phénomènes plus structurels, à savoir des vortex qui semblent connectés à des mondes parallèles, parfois très noirs. Ma collaboratrice a perçu des boules noires qu’elle ressentait comme de l’anti matière, qui lui pompaient son énergie et ce que j’ai perçu à la suite de cela, c’est que les boules entraient par les vortex, notre monde étant donc troué pour leur entrée. 

 

En travaillant à ces vortex, j’ai perçu une énorme boule fantomatique et j’ai saisi télépathiquement que des « êtres » étaient dans cette boule pour nous étudier, se servant de notre énergie pour pouvoir se maintenir sur des plans suffisamment denses pour leurs observations. Ces êtres semblaient insectoïdes. Certains de ces vortex sont refermés. 

 

Et enfin aujourd’hui même, ressentant encore un pompage directement sur le coronal, où j’ai moi aussi songé à une sorte d’empoisonnement, j’ai perçu une énorme boule noire reluisante et tournoyante qui semblait constituée d’un matériau bien physique, comme une sphère marbrée noire, un peu bleutée. Selon les guides cela correspondrait à la planète parallèle décrite ici plus haut par ma collaboratrice. Les perceptions ne sont pas toujours identiques d’un voyant à l’autre, car nous pouvons être placés à des points d’observations différents. 

 

Les guides me signalent qu’elle est toujours dans notre environnement. 

 

Voici donc des nouvelles du front des voyants qui témoignent du combat actuel. Le travail ne cesse pas et nous sommes tous obligés de nous débrouiller, de trouver les parades au fur et à mesure.

 

Pour ma part, j’utilise toujours l’énergie du cœur, concentrée en une intention de défense. Les voyants en éveil ne peuvent pas supporter ce type de dégustation de leurs énergies, ils y deviennent trop sensibles.

 

J’ai remarqué que si l’on riposte à chaque attaque en focalisant l’énergie sur les agresseurs, il arrive un moment où leur vortex se referme ou bien ils sont détruits, sans doute par des guides qui nous aident dans notre labeur. 

 

Le danger c’est que lorsque les voyants ne savent pas ou ne veulent pas travailler avec l’énergie du coeur, ils peuvent devenir victimes de ces envahisseurs qui n’hésitent pas à intégrer leurs corps et à les manipuler mentalement et émotionnellement. Cela notamment dans le but de déstabiliser les autres voyants qui travaillent avec efficacité.

 

A l’heure actuelle, la compassion est toujours de mise, bien entendu, mais comme disait un auteur, la compassion sans le bon sens, c’est de la stupidité. Les humains sont tombés aussi bas parce qu’ils étaient pleins de compassion, sans posséder les connaissances nécessaires pour anticiper ce qui leur est arrivé. Se défendre est donc une obligation, avec justesse et sans concessions vis à vis de ceux qui voudraient nous détourner de ce travail.

 

Je reviendrai dès que possible publier des techniques pour concentrer son énergie vers l’objectif de la libération. 

 

 

La bonne nouvelle du jour… c’est qu’une voyante me signale après lecture de mon article « la descente en incarnation » avoir également retrouvé la « boule » lumineuse comme étant celle de son origine.

Je copie ici son commentaire qui m’a émue : en fait j’ai été connectée à des milliers de points blancs lumineux qui me parlaient. Il y a tellement d’amour qu’il est dur de ne pas y croire et douloureux de s’en souvenir aussi n’est ce pas ? Je suis véritablement touchée…

 

 

Moi aussi… Je dirais qu’il s’agit là du symbole même de la nostalgie du paradis perdu… 

 

 

 

 

 

 

 

Sceau rose

Ma soeur spirituelle et collaboratrice au quotidien m’a signalé la présence d’un sceau au niveau du thymus. Il semble que ce sceau soit un élément important à ôter à l’heure actuelle, pour tous les travailleurs qui ont la capacité de le faire.

Le sceau se situe au niveau du thymus, entre le centre du chakra du coeur et le chakra de la gorge. Il relie l’humain à un vortex par lequel des manipulateurs nous influencent, tout en prenant de l’énergie diffusée par notre émetteur « d’amour divin » situé à cet emplacement.

Ce diffuseur fait partie du chakra du coeur qui est en réalité bien plus étendu que le centre de ce chakra tel qu’il est représenté sur les illustrations habituelles.

Le sceau peut être ressenti avec la main droite à une distance d’une dizaine de centimètres au dessus de l’emplacement. Il fait plus ou moins la grandeur de la paume de la main. Il est de couleur rose pale et semble dentelé.

Pour ma part, je l’ai ôté en le dévissant, comme s’il était fixé par un léger cran dans le corps. Après l’avoir décalé ainsi, en le tournant d’un centimètre dans le sens anti horaire (sens anti horaire par rapport au corps vu de face), je l’ai pris avec ma main et je l’ai envoyé au centre de la terre, au soleil qui se situe dans ce centre de la terre, en lui demandant de s’en occuper, comme je le fais à chaque fois que j’enlève un objet.

Suite à cela, j’ai canalisé de l’énergie pour refermer l’ouverture dans mon corps. Le vortex est ainsi fermé et ce travail m’a permis d’améliorer ma vision qui était perturbée via ce sceau. J’ai aussi constaté un regain d’énergie appréciable, car ce sceau semblait particulièrement actif en cette période. Ma collaboratrice qui avait effectué le travail lors de sa découverte, m’a signalé des améliorations identiques. Merci à elle !


123


maman89 |
*~~ Lili ~~* |
blogdavid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog info
| Amour de la sagesse
| Le Blog de Yann