• Accueil
  • > Archives pour février 2014

Archives pour février 2014

Dernier compte rendu de février 2014

Un nouvel article a été publié dans la section V.I.T.R.I.O.L. relatant les longs travaux qui se sont déroulés ces deux dernières années.

Des nouveaux symptômes inattendus m’ont quelque peu ralentie au niveau de la compréhension de ce qui se passait, c’est pourquoi j’ai préféré attendre que les informations deviennent plus nettes, à défaut d’être tout à fait évidentes.

Je n’ai eu d’autre moyen que de confirmer sur la durée que la fin du tunnel est réellement en vue, une chose certaine à présent en ce qui me concerne, et qui deviendra sans doute de plus en plus d’actualité pour les travailleurs en éveil dont le nombre ne cesse de croître.

Selon les témoignages reçus le travail en général semble plus aisé, les données présentées sur ce blog effraient de moins en moins, preuve que la peur implantée perd du terrain et que le réveil des Individualités Sources est en marche. 

Bonne lecture et un bon processus d’éveil à tous les lecteurs ! 

 

 

Le Récit (14)

Depuis le dernier article « l’éveil des âmes jumelles », publié sur ce blog, de nouvelles manifestations se sont produites, me plongeant encore dans des recherches sur leurs causes et leurs conséquences. J’ai voulu publier des comptes rendus à plusieurs reprises, mais les observations et suppositions ne me permettaient pas de déduire des conclusions claires, de manière à les ajouter à ce qui a déjà été décrit dans les différentes sections. 

A l’heure actuelle je n’en suis pas non plus à un bilan global complet, cependant, ayant pris des notes tout au long du parcours de ces deux dernières années, ayant échangé avec d’autres voyants et creusé dans différentes directions, il me semble que le compte rendu de ce parcours pourrait éclairer le chemin qui vient d’être parcouru. Non pas que cela soit tout à fait terminé, mais il semble que la fin du tunnel soit en vue. Je vais donc exposer en résumé certains faits, en passant sur les nombreux détails qui m’ont menée à comprendre le déroulement des opérations. Je récapitule brièvement le cheminement et je propose le compte rendu à la suite.

Cela fait dix neuf ans qu’un travail / processus s’est manifesté dans mon corps, débutant par une ouverture brusque de ma « voyance ». Cette voyance fut immédiatement accompagnée de symptômes physiques qui m’ont obligée à entreprendre un travail de nettoyage permanent et d’investigation au sujet des causes, que j’ai cherchées au moyen de nombreuses séances de régressions et autres « voyages », en dédoublement par exemple. Il s’agit là du travail que je conseille à tout un chacun qui souhaite s’engager dans le processus de l’éveil, en s’aidant de techniques telles que suggérées dans le billet « pré requis » notamment.

A la fin du grand nettoyage qui a duré une douzaine d’années, la rencontre avec mon âme jumelle ayant eu lieu depuis quelques temps, le processus de l’allumage via le cœur m’a obligée à entreprendre ce que j’ai nommé la « plongée » dans les dimensions inférieures, me faisant découvrir par la même occasion que ces dimensions inférieures sont en réalité liées à celles que l’on nomme supérieures, parce qu’elles contiennent davantage de lumière.  

J’ai décrit dans cette section V.I.T.R.I.O.L. la manière dont les événements se sont présentés, me permettant de déduire les systèmes de pompes mis en place par des prédateurs servant à nourrir ces dimensions supérieures via le détournement de notre énergie à partir des dimensions inférieures. Les travaux de libération furent très difficiles, il a fallu mettre la main à la pâte sans répit durant de nombreux mois.

Par la suite les attaques n’arrivant plus que par le « haut », les interventions furent plus espacées mais pas moins contraignantes. En effet nos « hôtes », – qu’on peut désigner comme les gardiens des divers étages de notre prison -, se voyant de moins en moins abreuvés de notre substance vitale, ont mené une guerre serrée, et les techniques qui me furent enseignées comme l’envoi d’énergie au moyen de la main droite restèrent indispensables si je désirais survivre aux attaques. Ce passage a encore duré plusieurs années, j’ai publié certains phénomènes observés et travaillés, comme les corps d’énergie qui servaient dans des machines astrales ou même éthériques qu’il a fallu libérer, etc.

Ces attaques par le haut ont duré jusqu’au moment de la publication de l’article « l’éveil des âmes jumelles », comme si cette publication marquait la fin de quelque chose, mais j’ignorais encore de quoi il allait être question. Peu après cette publication on m’a annoncé du « nouveau » et en effet cela n’a pas manqué.

La sensation de piqûre à la tête, du côté du cerveau gauche, qui durait depuis le début de ma voyance, telle une électrocution permanente à intensité variable, cette sensation a brusquement diminué et a été remplacée par une sensation très différente, dans le dos cette fois, au niveau des omoplates et descendant parfois jusqu’au milieu du dos.

A l’heure actuelle elle a également diminué en intensité, mais elle se manifeste encore journellement. Cette sensation est toujours double, comme deux points qui sont stimulés en même temps.

Depuis le mois de mai 2012 et très fortement tout au long des douze premiers mois, j’ai senti comme si des dents allaient sortir de ces emplacements, comme des pointes venant de l’intérieur du corps. J’en suis venue à songer à la poussée d’ailes, ou en tout cas de quelque chose qui allait me transpercer la peau, tant les pressions étaient fortes, jusqu’à m’exténuer totalement par moments. Il n’y a pas eu un seul jour de répit durant cette période.

Ces ressentis dans le dos étaient accompagnés d’une sorte de torsion dans la gorge et reliés à ce qui arrivait toujours dans la tête, mais en nettement plus supportable à ce niveau.

Une correspondante m’a suggéré un rapport avec le symbolisme du griffon en alchimie. J’ai donc cherché et j’ai trouvé quelques rares indications qui m’ont semblé pertinentes.

http://herve.delboy.perso.sfr.fr/St_Gregoire_Vievre.htm

Quelques extraits entrecoupés de mes commentaires :

 Le griffon est le résultat de la dissolution du dragon. Dans les DM, II, p.274-277, Fulcanelli revient sur l’emblème du griffon et nous dit que :

  »[il s’agit de] l’un des emblèmes majeurs de la science, celui qui couvre la préparation des matières premières de l’Oeuvre… Le griffon marque le résultat de l’opération. Du combat que le chevalier, ou soufre secret, livre au soufre arsénical du vieux dragon, naît la pierre astrale, blanche, pesante, brillante comme pur argent, et qui apparaît signée… »

Concernant la préparation des matières premières : j’y vois les « pré requis », travail sur les émotions et sur l’auto contemplation… Suivis de l’allumage du feu via la sexualité avec la « mesure » (le « poids de la science » dans le jargon alchimique) entre les fantasmes et l’activité sexuelle physique… Ce sont les deux matières premières qui finalement produisent un combat. La pierre astrale me fait penser à la lumière organique décrite par les gnostiques, car il m’arrive de voir cette lumière. Egalement à l’embrasement du corps fluidique décrit par Abraxa dans le document sur l’alchimie (fourni sur le blog).

Suit une longue description qui me fait penser à des références au travail que j’ai entrepris, arrive alors le phénomène du premier « soufre » qui s’attaque au second « soufre ». Le premier soufre (soufre secret) étant l’énergie de la Source (de l’Individualité Source) se manifestant via le cœur,  qui s’attaque au second soufre (soufre arsénical du vieux dragon) qui est l’énergie détournée via la programmation de la matrix et implantée dans le corps en tant que programme dirigeant le corps. (Note : j’utilise régulièrement les termes « matrix » et « matrice » pour évoquer la notion de prison psychique et physique qui fut imposée à l’humanité par des prédateurs depuis des lustres).

Plus loin :

 « Quant au griffon, il constitue l’hiéroglyphe de l’émergence de la première matière : c’est un animal mythique qui emprunte sa tête et sa poitrine à l’aigle et au lion le reste du corps. Il participe donc du fixe et du volatil et dans le puzzle hermétique, il prend place au 3ème oeuvre. Néanmoins, un griffon c’est aussi une source. En alchimie, le griffon peut donc aussi symboliser la « source minérale » au niveau de laquelle l’artiste vient puiser l’Eau hermétique. »

La « première matière » ou « source minérale » est celle de la création de la Source première. Il faut que la matrix soit dissoute pour qu’elle « émerge ». C’est par ce phénomène que démarre le processus de l’Incarnation réelle. Les guides avaient déjà confirmé que c’est le début du phénomène de l’Incarnation réelle que je ressens, mais sans autre explication sur ce ressenti au niveau du dos. Quant au niveau du ressenti intérieur de l’intrication avec mon âme jumelle, il est clair que les deux créations que nous sommes à partir de la même Source, influencent le phénomène du « griffon ».

Concernant les deux « soufres » il est intéressant de se pencher sur les données fournies par certains textes gnostiques au sujet de notre univers qui serait un hologramme à deux sources. Dans notre cas la seconde source serait donc émettrice de la programmation des prédateurs destinée à influer sur tout l’hologramme en induisant des injonctions diverses essentiellement inconscientes. L’inconscient collectif étant ce maelström de tout ce qui est collectif et inconscient (selon ma définition) il est un réservoir extrêmement nourri de nos croyances, animées de nos énergies premières, et il constitue l’ultime « tampon » par lequel il faut passer pour que l’incarnation de la Source Première puisse se réaliser, sans être amalgamée au passage dans la programmation « inconsciente ».

C’est là le travail du « griffon » qui est donc bien plus vaste qu’un travail purement individuel. Car lorsque le subconscient individuel a été franchi (suite aux travaux « pré requis »), on « tombe » littéralement dans le maelström de l’inconscient collectif et on s’attaque ainsi par voie de conséquence à l’ensemble du contenu de cet inconscient collectif, nécessitant de longues et même d’interminables étapes, car il s’agit d’aller jusqu’à influer sur les « émetteurs », qui sont tous les êtres humains incarnés et « pompés » en tant que nourriture du système de l’inconscient collectif.

Le travail du griffon a donc une incidence sur l’ensemble du paradigme holographique en place. En réalité le phénomène de la fusion (induit par la Source Première) qui se déroule progressivement au niveau subatomique, utilise l’énergie de la fusion des âmes jumelles, pour réorganiser le contenu de l’inconscient collectif, à partir des injonctions de la Source qui sont basées sur l’Amour et sur la Vérité.

On peut déjà remarquer à l’heure actuelle dans les manifestations sociales que l’humanité en général est engagée dans un processus de mise en lumière des mensonges, de refus de la violence, pour ne citer que quelques aspects qui sont les prémices du changement majeur qui se profile, même si on peut s’attendre à ce que cela s’étende dans la durée.

 

Pour en revenir à mes ressentis, puisque je suis en situation d’être rendue sensible à ces phénomènes, les sensations du « griffon » se sont donc poursuivies durant presque une année sans que j’en sache davantage sur la question. Et enfin, en février 2013 j’ai noté ce qui suit :

Le matin j’ai senti de la pompe venant de mon âme jumelle (AJ)… ça faisait longtemps car normalement c’est fini, mais là on me disait clairement qu’il « amasse des biens » et moi le contraire…

Je l’ai donc « arrosé » en temps réel, il semblait débordant d’énergie de fait. Puis comme je ne savais plus quoi faire et me sentant épuisée je me suis allongée sur mon lit et là, drôle de phénomène, j’ai senti comme si l’intérieur, et surtout à partir du centre, de mon corps, il se dé densifiait… comme s’il fondait intérieurement, avec une légère impression que je m’enfonçais dans le matelas par la même occasion.

En me relevant j’ai capté que c’est ma résistance à mon AJ qui a partiellement fondu… je ne saurais l’expliquer autrement, il y avait une dureté/densité dans mon corps lui-même qui entretenait une résistance contre la réunion avec mon AJ.

Suite à des recherches j’ai compris que les AJ sont programmées ainsi, le phénomène de la scission alimente en énergie cette dureté intérieure qui repousse l’AJ et qui densifie le corps également. Et via les circuits cela se répercute en l’autre évidemment.

On parle de réunion intérieure et pas extérieure bien sûr. Les AJ qui vivent ensemble ne sont pas mieux loties pour ça.

Là j’en suis à une différence de « densité » avec mon AJ qui lui n’a pas bougé… et cela permettrait (confirmé par les guides), que la séparation des circuits soit favorisée.

Suite à nos échanges, une correspondante m’a écrit ceci :

 >>Pour les couples qui sont ensemble, d’où vient cette résistance, puisque les personnalités sont synchro ? La fusion génère des « peurs », celle de se « fondre » en l’autre, et dans le tout, et à certain niveau on perd notre corps je suppose, tel qu’il est du moins et que lui ne veut pas disparaître, le siège de l’ego… en simbad avec les 4 éléments ça peut se régler, d’ailleurs mon corps ne s’y pointe pas, il fait de la résistance… <<

Voici ma réponse :

Les personnalités des AJ qui sont ensemble sont « synchros » en super circuits… Elles nécessitent une troisième partie = un enfant dans l’idéal, pour dé confusionner leurs personnalités. Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de résistance telle que je l’ai perçue.

La résistance dont je parle est dans la structure même du corps et tout le monde est bâti comme cela, c’est ce que je viens de constater.

Après cette « fonte » intérieure je me suis sentie plutôt mal, il a fallu que le corps s’adapte surtout en rapport à ce phénomène dans le dos, ce fut pire encore comme des ailes qui allaient sortir sous les omoplates et la torsion dans la gorge plus forte aussi.

Aujourd’hui on m’annonce encore un 5-6… (tirage du Yi King) des hôtes qui n’étaient pas invités… à honorer… Je suppose que je vais encore déguster puis devoir m’adapter.

La différence c’est que je sens l’intériorité énergétique et émotionnelle de mon AJ encore plus fort qu’avant, comme étant la mienne aussi, mais devant subir nettement ce que lui y ajoute ou ce qu’il en fait. Pas amusant, mais ça devient de plus en plus évident.

Se « fondre » en l’autre c’est une illusion puisqu’on est déjà l’autre, il n’y a rien à fondre. Les deux corps physiques ne peuvent pas fusionner… les personnalités sont en circuits ce n’est pas de la fusion non plus. Quand il y a dé confusion, les qualités de l’un et de l’autre s’équilibrent, en s’augmentant l’un et l’autre.

Le corps qui perd de la densité c’est un allègement des résistances de cette peur de se fondre en l’autre… oui… justement, mais cette peur est basée sur des fausses croyances. Cette croyance a avant tout été implantée par la programmation de la matrix… et cela a produit une densification du corps ! 

 

Par la suite d’autres phénomènes se sont produits. Une sorte de mutation au niveau de ma voix et au niveau des poumons, m’obligeant à respirer différemment. Ensuite durant plusieurs mois, il a fallu me servir à nouveau de ma main droite en guise d’instrument de défense (voir le travail avec la main droite décrit dans la section shamanisme) pour fermer un grand nombre de vortex.

Cela commençait par la sensation de piqûre à la tête, orientant alors ma main vers la source de la piqûre et en « arrosant » d’énergie, je percevais les vortex en question, je poursuivais donc jusqu’à fermeture. Parfois des ovnis étaient présents, ils étaient soit dissous, soit expulsés vers leurs plans, soit vers les ténèbres extérieures (selon ce que j’ai perçu).

Un autre travail très harassant fut nécessaire au niveau des doubles. Les doubles étant programmés selon leur apprentissage tout au long des vies antérieures, ils sont compulsivement et inconsciemment actifs selon l’état d’esprit de la personne incarnée dans le présent. Cet état d’esprit peut évidemment être basé sur des émotions diverses, cela produit des situations parfois très perturbantes. Par exemple l’une des AJ peut envoyer son double occuper littéralement le corps de l’autre AJ, ce qui doit être travaillé comme une possession. Sortir le double du corps via le coronal et lui enjoindre fermement de ne plus revenir. Malheureusement au prochain pic émotionnel, le double refait son entrée et cela peut durer des mois à devoir se battre pour gagner la partie.

Nous en avons discuté à plusieurs, mon cas est loin d’être une exception c’est pourquoi je le mentionne. Ceux qui sont voyants peuvent aussi se voir, leur double intervenant dans la vie de leur AJ, soit en s’infusant en elle, soit en tentant de l’influencer de diverses façons. Le ressenti est une baisse de tonus général voire une grosse déprime pour les deux AJ. Il faut une très grande maîtrise de soi, de ses émotions, et un travail en profondeur pour l’élimination des injonctions inconscientes, pour que notre double ne soit plus une entrave. Lorsque les AJ ont résolu la dualité dominant/dominé qui est effective dans la majorité des cas, les doubles ne sont plus offensifs mais peuvent au contraire aider dans le travail sur divers plans subtils, cependant en général ils ne quittent plus le corps physique de leur propriétaire initial.

Un autre travail s’est présenté durant le mois de mars 2013 concernant « l’oeuf » originel dont sont issues les âmes jumelles. Comme il a été constaté tout au long de ce processus, chaque élément extérieur au soi présent se voit réunifié avec lui, il en a été de même avec l’oeuf qui était maintenu sur un plan parallèle et « pompé » comme il se doit par les ouvriers de la matrice.

Le travail terminé j’ai senti en réponse que quelque chose se passait dans tout le pourtour de mon cerveau.

J’ai fini par comprendre le résultat de l’opération, c’est-à-dire que mon cerveau n’informait plus la matrice… les pensées qui produisaient des réactions dans la programmation de la matrice ne sont donc plus captées par elle ! De là découlera une autre possibilité pour la suite du travail… qui s’est présenté peu après, toujours au mois de mars 2013 :

Arrosage sur ce qui me pique la tête. Après quelques minutes j’ai vu une sorte de trou qui ressemblait à l’entrée d’un tunnel dimensionnel (trou de ver de très grande dimension comme un trou noir). J’ai vu l’énergie envoyée s’engouffrer sur les bords de l’ouverture, suivant une courbe, c’était visiblement l’énergie envoyée par la main. J’ai senti que je devais continuer. Plusieurs arrosages plus tard, le trou s’est mis à se remplir complètement, l’énergie entrait jusqu’au centre et a fini par boucher le trou, comme s’il fut cimenté.

On m’a dit de continuer, j’ai donc arrosé à nouveau vers le haut avec la main droite, mais sentant du magnétisme entre les jambes j’ai orienté ma main gauche entre les jambes paume vers l’extérieur. Idem, une ouverture du même type qui s’est fermée de la même manière.

Reçu un 59-3 pour ça, me signalant que je n’ai pas travaillé pour moi seule… travail pénible où on ne peut penser à soi-même.

Ensuite 34-4 : la puissance repose sur l’essieu d’un grand char. Là cela signifie que le travail est dans la bonne direction.

Difficile de dire qui exactement mais c’est en relation avec les pompeurs via magnétisme, donc en rapport avec la programmation de la matrice des prédateurs, avec fermetures de leurs portails.

On m’a signalé que le travail portait dorénavant sur la peur existant entre les AJ.

Le lendemain, j’ai demandé où en était le travail sur le magnétisme : 26-5 entraver le danger à la racine.

J’ai donc continué à arroser à nouveau vers le haut et le bas et là je revois l’ovni surmonté d’un cercle rouge, vu au moment du travail en 1D (décrit dans la présente section V.I.T.R.I.O.L.), dont j’avais vu qu’il était à l’origine de toute la machinerie du pompage du magnétisme… dont les doubles méduses de la reptilienne et autres profitaient pour leurs manoeuvres. Je retourne donc à l’endroit de cet ovni immergé dans l’océan. Je vois la lumière rouge du cercle éteinte, mais l’ovni toujours là… J’arrose et il se produit une sorte d’implosion comme s’il s’engouffrait plus bas dans la mer produisant un gros remous dans l’eau. Je continue à arroser toujours dans la même direction. Je me perçois dans ma sphère en faisant cela. En continuant l’arrosage c’est un énorme vortex blanc en mouvement que je vois… plus ou moins idem que le travail précédent, le vortex finit par se remplir, il devient gris, puis je vois une croix dessinée dessus comme pour dire ok travail terminé.

Plus tard j’ai reçu en réponse qu’il s’agit de vortex menant vers le « faux soleil », donc la seconde source de notre univers holographique.

Plus tard encore de nouvelles compréhensions se pointèrent selon mes notes :

Ce matin au réveil, j’ai eu la conclusion en tête que nous sommes des machines électromagnétiques et que les prédateurs ont joué de ces deux forces pour programmer la prison. Le facteur conscience restant à définir.

Ensuite après réflexion du pourquoi… Pourquoi est ce que je sens à nouveau fortement ces deux pointes dans le dos alors qu’il y a eu un mieux ces derniers temps, on me confirme que le corps s’étant dé densifié, la sensation se renforce jusqu’au palier suivant… et que la sensation diminuera quand le corps se dé densifiera encore puis la sensation reviendra à nouveau plus fortement. Et ainsi de suite…

J’ai demandé si ces trucs sentis dans le dos sont en fait un « système » de dé densification ? Oui.

Avant hier durant un travail avec un voyant, celui-ci a vu que les deux points dans le dos ressemblent à des cicatrices. Comme des renfoncements dans la peau. Il y aurait comme des tuyaux qui entreraient à l’intérieur du corps via la « roue » qui envoie les deux « tuyaux »… ce serait sonique, lumineux, cela joue au niveau atomique, cela transforme les atomes… cela rebranche les polarités séparées.

Apparemment ce que j’ai appelé la « roue » et qui a effectué un nettoyage radical notamment lors de l’épisode 1D, cette roue a changé de programme, on dirait qu’elle s’installe dans le corps, juste entre l’interface du corps 3D et le monde extérieur dont la matrice fait encore partie, car les dimensions 1 et 2 sont comme annihilées en tout cas pour elle et en ce qui « me » concerne. Cela signifie qu’elle puise directement dans mes ressources alimentées par le début de fusion avec l’âme jumelle pour dissoudre et reprogrammer des données situées dans la configuration du plan mental ou HMS ou MCS… (human mind system ou mind consciousness system)

Le processus en cours est un processus de libération de ce MCS. Quand la dé densification se produit, cela signifie qu’un palier de « libération » s’est produit. Le palier n’étant qu’une image, car il n’y a pas d’interruption dans la dé densification. Parfois je le ressens parce que le mental incorporé capte un changement, mais en réalité le processus est très lent et ne produit pas de changements brusques spectaculaires.

Cela rend mon corps encore plus sensible, et une nouvelle couche plus « subtile » du système de branchement du MCS devient perceptible, la couche précédente ayant été « traitée ».

 

Il est intéressant de garder en mémoire que la « densité » intérieure a un rapport avec la résistance à l’AJ… car il en résulte que mon AJ, homme très « cartésien » à la base, s’est tout à coup réveillé au niveau du corps d’énergie durant l’année 2013. Il capte tout comme moi l’identité intérieure, ce qui l’a remué de fond en comble durant les premiers mois. Il ne pouvait pas… il ne voulait pas… comprendre ce qui lui arrivait, se disant que ce qu’il vivait était du domaine de l’impossible… Oui il y a parfois des côtés comiques dans cette aventure… 

Sans savoir encore quand cela se terminera, la bonne nouvelle est que, outre les diverses souffrances qui sont bien moindre qu’auparavant, j’ai eu droit à quelques moments de véritable « Incarnation ». Les mots sont malheureusement insuffisants pour décrire cet état, mais on peut constater, pour le moins, que jamais ce ne fut vécu auparavant. Tant que le mental fonctionne en mode automatique basé sur des impulsions inconscientes, cela ne peut pas être vécu.

Comme je l’ai déjà dit, cette Incarnation est à mon sens ce qui est recherché par la Source Première, en tant que Sa manifestation sous la forme de Sa création, sans autre interférence dans son propre terrain de jeu. Il n’existe pas d’autre but, soit « ascensionnel » ou que sais-je, puisque réussir à s’Incarner est déjà bien suffisant en l’occurrence. Ce n’est pas en s’augmentant de quelque chose que nous nous Incarnons mais en nous défaisant de nos aliénations pour libérer la Source qui arrive par l’intérieur, à partir de la réalité « quantique » qui la caractérise. 

Nous en discutons depuis quelques années avec plusieurs voyants, l’intériorité des AJ semble largement faire référence au principe de non-séparabilité quantique révélé par la science, phénomène décrit comme heurtant le sens commun. La non-séparabilité remet en effet en cause l’idée de « localité » des objets.

Voici un site où on peut s’initier à ces données dans les grandes lignes : molaire1.perso.sfr.fr/quantic4.html

 Quelques extraits évocateurs :

 Imaginons deux particules qui interagissent puis s’éloignent l’une de l’autre : Ces deux particules jumelles sont dites corrélées, comme par exemple deux photons émis par un même atome excité.

 Ces deux photons, comme tous les photons, sont dotés d’une propriété particulière, la polarisation, qui est définie comme la direction du champ électrique qui leur est associé:

 Deux photons corrélés auront donc une mesure de polarisation de +1 pour l’un et obligatoirement de -1 pour l’autre.

 Selon l’interprétation classique, chaque photon a conservé sa polarisation après leur séparation : l’un est polarisé +1 et l’autre -1, bien avant que l’observateur n’effectue de mesure. Les deux photons constituent deux systèmes séparés et sont totalement indépendants l’un de l’autre.

 [Cependant, selon les observations de la physique quantique...] Les deux particules forment un ensemble inséparable, même si elles sont infiniment éloignées…

 Cela a des conséquences révolutionnaires sur notre vision du monde :

 - Deux particules corrélées forment un tout quelle que soit leur distance de séparation.

– La connaissance de l’une influe sur l’autre instantanément, sans transmission d’information résultant d’une action physique.

Il est clair à mon sens que, la « roue » (l’Individualité Source) opérant à partir de cet état hors dimensions, les âmes jumelles lorsqu’elles s’éveillent se découvrent des caractéristiques de deux particules « corrélées », comme il a été démontré dans les cas que j’ai examiné, et notamment dans mon cas. Mais j’ajoute que dans mon cas précisément, mon âme jumelle et moi ressentons l’origine identique de notre être, à savoir qu’il n’y a pas deux personnes, mais bien Une seule, dédoublée dans la manifestation actuelle. Il s’agit en quelque sorte de la « corrélation » vue de l’intérieur.

Ces données ouvrent un nouveau champ d’investigation qui nous amènera sans doute, un jour, à la possibilité de démontrer scientifiquement la réalité des âmes jumelles, via des phénomènes vécus simultanément, tels par exemple des battements cardiaques qui sont en résonance, voire même en identité, lorsque les deux personnes incarnées ont éveillé le corps d’énergie.  

Pour conclure, je dirais que les pionniers qui sont en phase d’éveil ont encore du pain sur la planche, attendant impatiemment que la merveille promise de l’Incarnation véritable soit enfin à disposition de tout un chacun, dans un contexte mondial transfiguré, intérieurement et extérieurement.

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 




maman89 |
*~~ Lili ~~* |
blogdavid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog info
| Amour de la sagesse
| Le Blog de Yann