• Accueil
  • > Archives pour février 2012

Archives pour février 2012

Machines fonctionnant avec des âmes/corps d’énergie.

Un nouvel article dans la section V.I.T.R.I.O.L. : Le Récit (13)

Sans pouvoir fournir d’explications ésotériques et encore moins scientifiques, je dois me contenter de ce que j’ai vu et effectué sur des plans invisibles à nos yeux physiques, pour décrire certaines manœuvres toujours aussi ahurissantes en termes de manipulation des humains, de leurs âmes et de leurs corps d’énergie.

Comme annoncé dans l’article concernant mon premier SIMBAD :

Des séances ultérieures m’ont encore conduite dans des situations qui devaient se dérouler en 2D, avec l’utilisation de l’énergie « mâle » et donc de celle de mon âme jumelle masculine. Des systèmes de pompage qui semblaient fonctionner comme une machinerie millénaire tournant en roue libre, tellement bien ficelée qu’elle était quasi indétectable. Ce n’est que le ressenti de mon âme jumelle qui a pu me servir de fil conducteur vers ces lieux.

Suivi d’un autre compte rendu sur la découverte d’une « machine » qui servait à fournir l’énergie du reiki.

Enjoy… 

 

 

 

 

Le Récit (13)

Les machines fonctionnant avec des âmes/corps d’énergie.

 

Sans pouvoir fournir d’explications ésotériques et encore moins scientifiques, je dois encore me contenter de ce que j’ai vu et effectué sur des plans invisibles à nos yeux physiques, pour décrire certaines manœuvres toujours aussi ahurissantes en termes de manipulation des humains, de leurs âmes et de leurs corps d’énergie.

Dans la section des Brèves du Front : SIMBAD (1) de l’auteur  j’annonçais ceci :

Des séances ultérieures m’ont encore conduite dans des situations qui devaient se dérouler en 2D, avec l’utilisation de l’énergie « mâle » et donc de celle de mon âme jumelle masculine. Des systèmes de pompage qui semblaient fonctionner comme une machinerie millénaire tournant en roue libre, tellement bien ficelée qu’elle était quasi indétectable. Ce n’est que le ressenti de mon âme jumelle qui a pu me servir de fil conducteur vers ces lieux.

Une information que je n’avais pas comprise sur le moment est arrivée avant cela via Frodon qui venait d’effectuer son premier SIMBAD. Dans la description du déroulement de sa séance, et sans relation apparente avec le reste, il écrivait : L’Esprit regarde dans le public et s’arrête sur quelqu’un qui apparaît comme une forme symbolique primaire, on voit mal… Comme un bonhomme très schématisé, juste un cylindre pour le corps et une boule pour la tête. Ne bouge pas, ne parle pas.

J’ignore toujours si cette vision dans son public était une indication sur certains travaux qui allaient suivre, mais je n’ai pu m’empêcher de faire le rapprochement.

 

Voici donc la description d’une séance SIMBAD qui m’a menée à découvrir une de ces machineries et qui m’a permis de comprendre l’utilité d’un cylindre.

 

Bonjour Frodon,

Ma pièce simbad s’est transformée en une forme plus petite, table ronde au milieu, des chaises autour et des petites fenêtres tout autour. Le deuxième simbad était déjà comme ça, puis en lisant que tu étais dans un ovni… j’ai compris que je devais aussi être dans un ovni, car je m’étais fait la réflexion : tiens pourquoi des petits rideaux à toutes ces petites fenêtres en cercle autour de la pièce ? Ce sont des hublots bien sûr ! Je trouve assez marrant que mon inconscient m’ait caché ça… ou alors mon inconscient me symbolisait que j’allais avoir à travailler par la suite sur des « ovnis »… bref, là il n’y a plus de rideaux, je vois l’espace à travers les hublots !

Ce matin, grosse colère et trituration dans la tête… je convoque un simbad : mon âme a mon apparence en plus jeune, mais n’a pas l’air tout à fait en forme. Je lui demande pourquoi elle n’est pas en forme et sur ce je vois la gueule d’un tyrannosaure se manifester au centre, au dessus de la table, comme si c’était une visionneuse holographique ! Je me dis que mon subconscient est bien d’avant garde… c’est plus pratique qu’un écran… mais il y a aussi un rapport avec la suite, tu verras plus loin. Le tyrannosaure éructe… je comprends que mon âme est toujours partiellement aux prises avec lui.

Sur ce je convoque l’Esprit. Il vient s’asseoir à ma droite, bien plus petit que la première fois et je reconnais la tête de mon AJ (âme jumelle) qui a l’air énervé, en colère. Je lui demande pourquoi il est en colère… et en posant la question je sens déjà qu’en fait, l’Esprit étant le corps d’énergie commun, il est mon AJ et moi en même temps ! Je lui dit : ah donc tu as diminué de taille et tu es en colère parce que lui est en colère ? Il me dit oui ! Je lui demande alors que dorénavant il garde sa grande taille, sa sagesse et son sens de la justice et qu’il ne se laisser plus influencer par mon AJ. Je lui demande s’il est d’accord, il me dit oui. Sur ce je convoque mon AJ en chair et en os, et son âme. Lui je le vois avec un air assez abruti et son âme semble une sorte de fantôme parcouru de flux électriques.

Je lui demande s’il est au courant de la situation, il regarde le sol et ne répond pas. L’Esprit, à nouveau très grand, lui met alors la main droite sur le coronal et lui envoie de l’énergie. Je lui demande de reconfigurer mon AJ pour lui rendre de la sagesse et de l’amener à comprendre les choses plus élevées. Qu’il le guide vers son réveil. Puis je me tourne vers l’âme. Je vois plein de fils dans son dos. J’arrache les fils et lui envoie de l’énergie pour le revivifier. Ensuite je convoque les ETs qui ont un rapport avec lui. Je vois à nouveau le tyrannosaure, une grande gueule ouverte éructante… Je lui ordonne de s’asseoir et là il ricane, il a la taille d’un humain en plus gros, genre reptilien à allure de tyrannosaure. Je le dissous sur place. Puis je convoque le lux, car je sens sa présence : Arrive un corps humain en flammes…

Je précise que dans ma séance précédente il y avait un militaire dans ma pièce et en l’arrosant il a perdu sa structure de chair pour ne laisser voir qu’un corps de cristal, puis le corps en cristal s’est enflammé. C’est donc le « soldat » qui est arrivé en feu… et il a la trouille. Je lui demande si sans moi il pourrait survivre, il me répond non. Sur ce je l’arrose fortement. Pas évident, ça a pris du temps, mais je l’ai finalement vu fondre, puis exploser quasi comme une petite explosion nucléaire. Pas moyen autrement de s’en défaire.

Je continue une RQ pour voir s’il y a une suite, d’autres E.Ts., et là je tombe sur une scène digne d’un jeu vidéo… J’arrive par le dessus dans une atmosphère glauque et je vois de très haut, un grand cercle, comme des pupitres en cercle et des gens qui sont à ces pupitres, orientés tous vers l’intérieur du cercle, chacun vers son pupitre. Les pupitres sont des sortes de consoles avec plein de boutons… et au centre du cercle se manifestent d’immenses hologrammes ! C’est là que je fais le rapprochement entre ma table qui émet un hologramme et cette scène. Je m’approche un peu et je distingue que les « gens » sont des sortes d’aliens comme dans le film « Alien », avec des têtes allongées, insectoides, mais pas tout à fait comme Alien, plus comme des tyrannosaures. Ils sont tous penchés sur leurs consoles et créent ces images holographiques, bleutées… qui les nourrissent !

Leur « jeu » est donc une nécessité pour leur survie. Ils ne peuvent pas s’arrêter de jouer, sinon ils détruisent les formes holographiques et meurent. Je ne sais pas comment ils peuvent se nourrir, c’est probablement une alimentation qui les nourrit en même temps que de former un hologramme… La forme holographique est vraiment immense, en comparaison de leur taille, s’ils ont la grandeur humaine, l’hologramme doit faire dans les 10-15m de haut. Je reconnais là dedans l’âme de mon AJ ! sa forme qui est entortillée, électrifiée… (je comprends pourquoi l’âme était électrifiée dans le simbad). Les aliens aux commandes ont toute une infrastructure d’E.Ts. à surveiller et à entretenir pour que l’hologramme persiste. Ils semblent notamment programmer les insectoides qui branchent le courant sur les âmes… puis aussi des gris qui sont à leur service.

Il s’agit donc d’un système qui marche en une sorte de circuit dont la motivation est de la simple survie pour eux et qui entretient tout un système de contrôle E.T. en fonctionnement.

Voilà donc une grosse étape, car ces aliens sont les serviteurs des Lux/hommes de cristal et autres à ce que j’ai compris. J’ai évidemment demandé à l’Esprit de libérer l’âme de mon AJ. Il a mis un immense cylindre autour de l’hologramme, ce qui a coupé le courant. Puis il a dissout les carcasses d’aliens qui étaient à l’arrêt une fois l’hologramme débranché.

Et enfin, quelque chose qui devrait t’intéresser : RQ suivante, comme s’il y avait un rapport mais pas encore vu lequel : un énorme crâne humain apparaît, une tête de mort. En arrosant je tombe sur un crâne de cristal… c’est là que je vois qu’il y a une conscience dans le crâne de cristal : La mienne ! Une partie bien entendu. Une sorte de concentré de conscience prisonnière du crâne de cristal. Je vois alors que ces crânes seraient des « supports » à la magie noire en rapport, qui fait le lien entre les « travaux » sur les crânes et le monde des « cristaux »… = les hommes de cristal !!

J’ai tiré le Yi King là dessus : 30-2 ! Gros bingo !

———-

 

Au niveau des crânes de cristal des travaux s’en sont suivis aussi bien du côté de Frodon que du mien, nous avons joué aux Indiana Jones à la recherche de crânes. Il y en avait beaucoup dans des cavernes non encore découverts. Des fragments d’âmes ont dû être libérés. Des sortes de prisons à âmes en somme, nourrissant des autres configurations de cristaux.

 

Par la suite encore d’autres travaux concernant des « machines » avec un cas des plus étonnants. Là aussi l’utilisation d’un cylindre s’est avéré nécessaire :

Une shamane qui était dans le processus de nettoyage aussi bien pour elle-même que pour son AJ, a dû enquêter dans le milieu du reiki parce que son AJ faisait appel à un maître de cette mouvance pour des soins personnels. Au fur et à mesure des investigations, plusieurs situations conflictuelles ayant été décelées, je suis arrivée en situation de percevoir un « ovni » de lumière étincelante au-dessus du centre où le maître canalisait l’énergie de ses soins.

En m’approchant de l’objectif j’ai distingué que l’ovni était aussi une sorte de machine. Au centre il y avait les corps d’énergie du couple des AJ, scindées, mais lovées l’une sur l’autre. Ce couple d’AJ n’étant pas nettoyées au niveaux des systèmes de drainage de leur énergie, une sorte de circuit de distribution de leur énergie était enclenché dans la machinerie. Autour des corps d’énergie d’où jaillissait une lumière blanche, était installé un mur circulaire entièrement fait de miroir. Ce miroir circulaire décuplait l’énergie ce qui produisait un rayonnement fulgurant d’une grande intensité. Et le maître reiki se servait de cette énergie pour ses soins… ce qui au final soignait son patient au moyen de sa propre énergie ainsi détournée… Là aussi il a fallu placer un cylindre pour arrêter le déversement dans le miroir et stopper la machine.

C’est ainsi que nous constatons que les plans des « bouddhistes » qui ont répandu le reiki en tant que système pour ainsi dire « magique » de guérison, se servent encore de technologies avancées sur les plans éthériques pour attraper les chalands au passage et nourrir leurs propres alcôves dans leurs univers, car il va de soi que cette énergie sert en premier lieu à les sustenter. Un pourcentage devant être concédé pour attirer de nouvelles recrues…

Et, bien évidemment, ils utilisent ces machines comme ils l’entendent, souvent même pour influencer ou attaquer les corps physiques ou les pensées des occupants de ces machines s’ils deviennent par trop désobéissants !

Dernièrement la shamane Agate a également dû se servir d’un cylindre, car cela permettrait déjà de déforcer les machines, même si elles ne sont pas encore perçues dans leur situation réelle. Bien sûr il s’agit d’être attentif et d’employer cette méthode uniquement lorsque l’énergie nous montre clairement son utilité.

 

 

 

 

 

—– 

 

 

 

 

Voyage Shamanique

Une shamane propose de partager une très belle expérience vécue il y a quelques jours. Nous avons là un exemple touchant de cadeaux qui nous sont parfois offerts dans notre cheminement.

Lire l’article dans la rubrique Shamanisme : Voyage Shamanique                   

                     

 

 

 

8) Voyage Shamanique

Une shamane propose de partager une très belle expérience vécue il y a quelques jours. Nous avons là un exemple touchant de cadeaux qui nous sont parfois offerts dans notre cheminement.

 

J’ai fait un beau voyage. J’ai « rêvé » que je m’enfonçais dans la terre, je descendais dans une sorte de puits, il y avait de part et d’autre des racines d’arbre qui me prenaient littéralement, et entouraient tout mon corps. J’étais presque devenue racines. C’était sombre, j’avais un peu peur, mais je sentais qu’il fallait descendre… Je suis descendue jusqu’au soleil central, le feu ne m’a pas brûlée, il a simplement brûlé toutes les choses dont je devais me débarrasser… toute ma douleur, ma haine, mes rancœurs, ce qui n’est pas à garder !

 

Puis je suis remontée, plus légère, apaisée… J’ai ensuite trouvé une graine toute blanche, que je devais manger, je l’ai avalée, elle a atterri dans mon ventre, une sorte d’énergie s’est mise à monter en moi, jusqu’au cœur… Ensuite, comme le cœur pompe mon sang, cette énergie s’est alors diffusée dans tout mon corps, mes veines sont devenues comme des fils d’or, et alors mon corps est sorti de la terre, tel un arbre, les bras au ciel, des feuilles se sont même mises à pousser. C’était un arbre doré lui aussi, sa sève illuminait le tout. Et je me suis sentie vraiment revivre. C’était une belle sensation que de se sentir arbre vivant, tout de lumière vêtu… J’ai fini par presque toucher le ciel, et me mélanger au soleil… C’était beau…

 

Cela ressemblait à cette image :

 

8) Voyage Shamanique  dans (A)-Shamanisme arbre110

arbre




maman89 |
*~~ Lili ~~* |
blogdavid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog info
| Amour de la sagesse
| Le Blog de Yann