• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 27 février 2010

Archives pour 27 février, 2010

Premier compte rendu de SIMBAD

Sept guerriers à l’oeuvre à l’heure actuelle expérimentent les techniques de SIMBAD et de VAK dont vous pouvez lire les données théoriques dans les articles 7, 8 et 9 de la section Recherches en Cours, ainsi que dans l’article 7 de la section Shamanisme. 

Les données théoriques sont toujours en cours d’expérimentation et de vérification. Nous mettons en parallèle des enseignements amérindiens et d’autres traditions avec les travaux de Corrado Malanga qui a étudié ses découvertes sous divers angles intéressants. Les conclusions les plus scientifiques traduites en français qu’il nous propose sont publiées dans le document portant le titre La Physique des Abductions, téléchargeable ici : sentistoria.org

Ceux qui sont intéressés par l’aspect plus psychologique peuvent lire aussi « ABDUCTION : la para schizophrénie psychopathologique d’un phénomène réel » également téléchargeable via le lien ci-dessus.
 

Parmi les sept travailleurs à l’oeuvre, les expériences sont variées, selon les personnalités de chacun. Certains n’ont encore que tâté le terrain, d’autres se sont avancés d’un pas plus assuré dans la recherche, d’autres ont exploré des situations qui ne sont pas illustrées dans les documents de Corrado Malanga, parce que ces personnes ont une expérience diversifiée dont des articles de ce blog sont une illustration.

Le chercheur italien nous permet à l’heure actuelle d’affiner nos perspectives, nos méthodes de travail, principalement grâce à l’utilisation de sa méthode SIMBAD (Self Induced Method for Blocking Abductions Definitively). Celle-ci permet la mise sur pieds d’un espace « virtuel » dont nous apprenons que la localisation dans le cerveau est identique à celle qui conçoit le « réel »…

De quoi continuer à se creuser les neurones… 

Dans les jours et les semaines qui viennent quelques conclusions des plus intéressantes seront publiées, car il semble que certains « mystères » des traditions sont en train de trouver des explications, via les évidences que nous découvrons au jour le jour.

J’en profite ici pour remercier les collaborateurs dans ces investigations, qui donnent de leur temps, de leur énergie et de leur coeur, afin que chacun puisse oeuvrer à la délivrance des prédateurs.

En préambule, je propose ci-dessous un récit résumé de Boo (pseudo) qui me donne l’autorisation de publier le compte rendu de ses travaux sur quelques semaines. Boo est un jeune guerrier dans le genre « vieille âme », qui a consacré sa vie présente à la recherche de moyens d’améliorer le contexte social dépravé de l’humanité endoctrinée, et au travail sur soi, sur le terrain. Ce bagage lui permet d’adopter un regard extérieur et très censé sur ce qu’il explore.

L’entrée en matière des témoignages s’ouvre ainsi de manière judicieuse, teintée d’humour, sur le cheminement accompli. Boo semble animé de la conscience nécessaire à une participation active dictée par notre Source commune, celle qui nous rassemblera tous un jour consciemment dans l’Unité de l’Ame… de l’Anima Mundi.

 

Le compte rendu de Boo :

 

Côté simbad ça déménage….  Voici ce que ma mémoire a retenu :

Ma première expérience fut un VAK tout simple, avec découverte d’une salle d’op. toute en cristal, limpide et transparent, avec des ptis gris en blouse blanche… je soupçonne fortement mon inconscient d’avoir bcp d’humour dans son utilisation des archétypes…

Deuxième tentative de VAK :

Je me retrouve projeté dans la tv (qui m’est apparue très très facilement cette fois là) : une petite table très sympathique m’attend, j’y rencontre mon âme et mon Esprit, l’esprit/mental se cache dans un coin, pas très fier de lui… mon âme est grande, féminine et masculine selon l’angle de vue (?), androgyne c’est certain, sereine et sage en apparence… mon Esprit est très littéraire, habillé de carreaux et portant parfois une pipe à sa bouche pour se donner contenance… mon mental lui est un peu punk, il ressemble à un de ces gamins qui faisaient du hip hop dans les 80′s… cette première rencontre se passe simplement, discutant avec l’un puis l’autre, les présentant car ils semblent s’être évités dernièrement… mon âme me laisse prendre l’initiative dans le débat et semble beaucoup respecter cette démarche… elle me rassure disant qu’il n’est pas urgent de s’occuper des parasites, que tout se fera en son temps… ça me fait un bien fou d’entendre son avis (entendu pour de vrai…).

Troisième épisode:

L’âme me donne son accord en début de VAK pour procéder à un « état des lieux » – je plonge dans l’écran et me retrouve au centre d’une grannnnde table ronde et noire, avec un trou qui comporte un siège rien que pour moi, âme esprit et mental sont d’un côté, les invités attendent derrière une porte et semblent très énervés…

L’âme fait signe au premier d’entrer, c’est un Lux hyper arrogant et fier, qui se place tout le temps devant sa femelle de sorte que je ne la vois pas… l’âme se lève et lui demande de cesser son parasitage immédiatement, le lux rigole, l’âme l’enferme dans une cage remplie d’une lumière aveuglante, lui tendant un « contrat » à signer, stipulant que lui et ses semblables ne me feront plus aucun mal…. le lux refuse de signer et reste dans la cage…

Puis un reptilien rouge et jaune doré entre, frimeur également, l’âme lui annonce que son jeu est fini (mot pour mot), le reptilien sourit et un autre reptile apparaît dans son dos, cent fois plus grand, noir et vert foncé… il hurle pour me faire peur, mon âme répond en grandissant cent fois plus que le grand reptard, et les regarde de haut avec une terrible haine dans les yeux…. les reptiles se font tout petits, le gros vert quitte la pièce, le petit rouge se fait botter le cul (littéralement) par mon âme et quitte la pièce très très honteux… puis entre un militaire, jouant le timide et l’irresponsable… il avoue ne pas vraiment aimer ce qui se passe, mais dit ne rien pouvoir y faire… l’âme l’insulte et le renvoie vers ses supérieurs… elle me regarde et me dit que cela suffit amplement pour cette « séance ». Je perçois un sourire sur le visage de mon Esprit, et mon mental arrête de bouger compulsivement comme il l’a fait tout au long de la séance…

Quatrième épisode:

L’âme convoque le lux, pour savoir s’il accepte le contrat — celui-ci refuse, l’âme le renvoie dans les ténèbres où se trouvait sa cage. Elle me regarde et me dit de prendre en main la suite des opérations.

J’invoque mon Esprit et mon mental et leur demande leur avis, ils ne disent rien mais secouent la tête de haut en bas pour montrer leur accord. Je demande aux parasites de se présenter, sans dire un à un. Arrivent les deux reptiles, le lux, 6 gris, un ordinateur plein de câbles, une dizaine de militaires… l’âme intervient et renvoie tout le monde, me disant que l’on reprendra la prochaine fois.

Cinquième épisode:

Je me retrouve en pleine discussion avec l’âme, elle semble particulièrement heureuse de nos rencontres régulières. Nous convoquons ensemble les reptiles, le petit rouge se présente et se fait brûler d’un coup, puis envoyer dans le soleil du centre de la galaxie.. mon âme s’est bien inspirée de mes lectures…

Le grand reptile ne se présente pas cette fois. Le lux revient, toujours dans sa cage, refuse en larmoyant de signer ce foutu contrat, mon âme le fait exploser en milliers de morceaux, récupère les morceaux et en fait une boule qu’elle envoie également dans le soleil. Fin de l’épisode.

Sixième épisode:

Mon âme convoque avec beaucoup d’autorité les parasites, stipulant UN a UN. Le grand reptile arrive en hurlant, je (sans le choisir) sors un sabre étincelant et lui coupe les deux mains puis la langue, mon âme fait de même mais lui coupe les couilles, le mitraille avec une sulfateuse (pas vu de film de guerre depuis bien longtemps lol) puis le compresse en une petite boule qu’elle envoie dans le soleil…

Un autre Lux se présente, avec sa femme à ses côtés, un peu en retrait : l’âme ne parle même pas, sort une scie circulaire et les découpe tous les deux de la tête aux pieds, et envoie les restes dans le soleil… puis viennent les petits gris, une dizaine au moins. l’âme les regarde puis les « déconnecte », ils tombent tous inanimés sur le sol, et elle les transforme en une boule infecte qu’elle envoie dans le soleil.

Apparaît un blond à six doigt (pour la première fois), l’âme l’abat également avec un sabre, sans même lui adresser la parole ou prendre le temps de le regarder. Puis vient le militaire, avec dans son dos trois de ses supérieurs. Je propose à l’âme de les humilier (inspiré sans doute par le récit de ma soeur), elle les met tout nus et les fait courir autour de la table, puis « débranche » des câbles qui étaient reliés à mon mental et renvoie les militaires hors de la pièce en les menaçant…

Voilà pour l’instant…. c’est tout à fait sanguinaire, et souvent rempli de détails bien gores — un peu à la Evil Dead — mon âme a visiblement un sens de l’humour des plus sanglants…

 




maman89 |
*~~ Lili ~~* |
blogdavid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog info
| Amour de la sagesse
| Le Blog de Yann