Le Récit (11)

NOTE : Il est conseillé de lire ce récit en commençant par le début. Vous trouverez l’ensemble des chapitres numérotés dans la rubrique (T)-III V.I.T.R.I.O.L. du menu.  

—————————-

 

Notes du 24-2-2008

L’ami voyant a également commencé des travaux conscients en 2D et 1D. La route semble s’éclaircir lentement.

Du côté des deux voyantes, plusieurs situations avec des nazis, des sectes sataniques, des gens sacrifiés nourrissant des vortex sombres via les symboles activés, ont été travaillées, cela déferle. Des situations dans des cercles de francs-maçons liés au nazis, notamment en Angleterre.

La reptilienne a été identifiée en tant que femme de SS à la tête d’une maison de prostitution avec Jane et Nadine sous sa coupe. Elle a continué son œuvre de vies en vies avec ces deux femmes en tant qu’appâts sexuels.

Et enfin détection de la reptilienne dans une pyramide en Egypte où un de ses doubles puissant décidait de nos vies successives, nos incarnations. Elle nous a suivis via une énorme boule de cristal et nous influençait par ce moyen, de vie en vie…

Je remarque que les lézards et les nazis font bon ménage, même si d’aucuns affirment que ce sont deux factions adverses. Elles doivent au minimum coopérer, ou bien se servir du terrain de chasse de l’autre pour capturer les proies autant que faire se peut. Quels desseins sordides…

 

—————————-
 

Mail de Nadine du 26-2-08


Un travail a commencé alors que je me sentais à nouveau très mal. Je vois une scène où je suis un enfant dans un lit d’hôpital. Je vois aussi deux personnages SS, un homme et une femme. Je perçois progressivement ce qu’il y a derrière à savoir de grands E.T. tout noirs ou plutôt gris foncés. L’un d’entre eux me fait face directement. Je parviens à lui parler car B a commencé à lui poser des questions. Il me dit que ce sont eux qui sont derrière cette guerre ratée, ils voulaient l’apocalypse, réduire la terre à néant. Ils aimeraient recommencer.

J’ai décidé de ne pas trop m’avancer, j’allais pas sauver l’humanité cette nuit en combattant une série d’E.T. ayant provoqué une guerre mondiale si c’était bien le cas. L’E.T. en question me dit qu’il me « libère », en tout cas, il me lâche de cet emprisonnement dans ce lit d’hôpital. En envoyant de l’amour, je vois que l’homme et la femme SS s’agenouillent en s’excusant, l’homme est prêt à partir et est sincère, la femme non, nous travaillons à elle et elle est réduite en poussière. C’est alors qu’une forte lumière dorée m’envahit et permet de libérer une série d’enfants qui connaissaient le même calvaire que moi, je pense reconnaître une petite fille qui pourrait bien être ma petite sœur de cette vie, au vu du ressenti que j’avais, elle semble très soulagée et peut elle aussi partir.

——————————–
 

Mail du 26-2-08 à Jane et Nadine
 

Comme je me questionnais encore sur le lien sordide qui existe entre la reptilienne et son fils, j’ai eu droit à une visite dans une vie moyenâgeuse. Je pense qu’il s’agissait d’une énième consolidation de leur pacte, mais il était relativement évocateur.

Durant le moyen âge donc, la reptilienne sous forme humaine était une prostituée. Elle a recueilli le sperme d’un de ses clients qui avait des potentiels élevés, un chercheur dans des domaines spirituels pour le moins, qui fut pharaon en Egypte. Elle a amené ce sperme chez son fils, qui oeuvrait sous sa forme de merlin alchimiste négatif. Avec l’aide d’un mélange de ses propres menstruations, le sperme du fils et celui du client, ils ont effectué un composé alchimique hyper négatif !

Il s’agit d’un des travaux les plus lourds qu’on puisse effectuer en magie noire. En effet, avec ce mélange et les rituels adéquats, ils ont créé un « oeuf alchimique » négatif, qui contenait deux serpents (noir et blanc)… et voilà d’où leurs pouvoirs avec leurs cobras tiraient encore leur puissance jusqu’à notre époque, étant configurés avec les potentiels d’un être évolué. Ce sont des travaux réactualisés régulièrement.

Ils ont en quelque sorte uni leurs gênes à ceux de cet être. Le sang menstruel étant celui qui contient le plus de principes de vie et idem pour le sperme, ce sont les éléments d’un être vivant qui sont les plus puissants.

Ce rituel a servi par la suite de base à la fécondation de plusieurs femmes, de manière similaire à ce que Nadine a subi dans le cercle mauve. Les travaux effectués en Egypte devaient être du même type.

————————-

Mail de Jane 27-2-08

J’ai questionné les guides. Avec tout ce qui a été fait jusqu’à présent, on m’a dit que le travail serait dorénavant allégé. Mais c’est quand même incroyable, on remarque un réel acharnement sur nous tout au long de ces histoires, c’est comme s’ils voulaient depuis le début nous anéantir !! J’ai l’impression qu’ils savaient d’avance que nous allions les stopper dans leurs manœuvres… il se peut que nous soyons arrivées ensemble dès le début de nos vies et que nous avions un plan en tête !

————————–
 

Mail de Nadine 27-2-08
 
Encore un travail. J’ai commencé par voir la reptilienne avec plusieurs cobras lui sortant de derrière le dos, l’amour l’a faite reculer puis disparaître pour laisser place à une drôle de scène que je ne comprends toujours pas.

Un tête égyptienne, sous forme de temple-statue, couleur beige dorée. Aspect effilé, peut-être un museau ou alors un très long nez, difficile d’être plus précise. A l’intérieur, une pièce dans laquelle est maintenu un homme, allongé sur une table en pierre. Cet homme a un oeil central sur le front, c’est peut-être un symbole mais cet oeil est vert émeraude et « actif » dans le sens où sa couleur est « vibrante ». Un sorcier très noir le maintient, dans un habit très long avec une capuche, B l’a vu lui aussi.

Le sorcier lui a enfoncé une aiguille dans l’oeil central et un poignard dans la poitrine pour ensuite lui prendre son coeur, possible qu’il l’ait mangé… On a travaillé à lui puis ensuite libéré le gars, plutôt grand, les cheveux un peu bouclés et foncés. On m’a juste dit que cet homme avait la vision très développée et qu’il avait voulu sauver un grand nombre de personnes, les avertir de certaines choses et qu’il s’est fait arrêter à cause de cela.

Il a pu être délivré et on m’a dit qu’il était censé nous aider aussi dans le travail… mais je n’ai pas pu comprendre de qui il s’agissait… quelqu’un qui est capable d’effectuer un travail comme nous en tout cas. Je ne pense pas que ce soit un de nos hommes. Peut-être un type que l’on connaît ou qu’on connaîtra ? autre ? Mais j’ai compris que le travail avait bien été fait, c’est déjà important.

———————————
 

Mail à Nadine et Jane 1-3-2008

Ce que tu me racontes Nadine, me fait penser à une situation similaire que j’ai vue il y a plusieurs semaines de cela. Je suis tombée sur un pharaon qui était couché dans une pyramide devant le chacal égyptien Anubis (ça me fait penser au long nez que tu décris). Et dans ce chacal je reconnais T, le fils de la reptilienne ! Le pharaon avait des trous à la place des yeux et je voyais l’espace à travers ces trous !

Ceci donnait accès à tout un univers parallèle hyper négatif, via un rituel de T donc. Je ne sais pas où en est cette situation, car ce n’était pas terminé. Cependant j’ai vu une autre scène en rapport qui se déroulait en Egypte en 3D cette fois. Je vois T face à ce chacal. Il est à genoux puis à plat ventre et le chacal lui dit qu’il doit lui donner son âme s’il veut le pouvoir. Ce qu’il accepte ! Ce chacal a donc l’âme de T de cette vie là en lui, entre autres bien sûr… Comme il s’agit d’un dieu du domaine des morts, on peut imaginer le nombre d’âmes qu’il a ingurgitées !
 

Et voici le compte rendu d’un travail de cet après midi.

Je sens une charge et on me dit que ça vient via Nadine. Je visualise et je vois sa tête séparée de son corps. La tête est dans un bocal. La reptilienne lui parle et lui dit : « c’est comme ça que je te tiens de toute éternité, et elle pouffe de rire… » Elle a une langue fourchue et semble se changer en reptile alternativement. Elle dit qu’elle est amoureuse de toi et je sens son envie de te posséder, un réel désir sexuel et elle gobbe ton énergie en se pourléchant les babines… Je vois alors qu’un gros lézard sur un autre plan la tient en laisse. Je demande aux guides de couper la laisse, ce qu’ils font. Je vois alors le lézard se détacher et pleurer en suppliant comme s’il ne voulait pas perdre son jouet ! Il s’éloigne petit à petit, alors que j’envoie de l’énergie, comme dans une bulle dans laquelle il est enfermé. Il disparaît de notre plan, retournant sans doute dans le sien.

Ensuite je vois directement un « ange », genre archange Mikaël, qui tient un homme en laisse. L’homme se change parfois en chien, me montrant qu’il est un vrai toutou… Je finis par reconnaître B (compagnon de Nadine). Il est à moitié étranglé par la laisse. Là aussi on coupe la laisse et « l’ange » est viré.

Après ça, je vois la reptilienne qui me montre ses bocaux, un peu comme si elle me montrait ses oeuvres d’art… ses magnifiques réalisations pour que je les admire. Elle a une série de bocaux avec nos têtes dedans. Elle travaille sur les chakras coronals. Je vois la tête d’un de ses amis avec le tuyau d’un entonnoir qui lui perce le chakra et s’enfonce dans sa tête. Elle me dit : regarde, comme ça je peux récolter la sève et la donner à mon maître… (je ne sais pas qui est le maître, peut-être l’autre lézard qui vient de disparaître). Après ça les images s’embrouillent, car je suis aussi dans un bocal et elle me triture la tête. Le yi king me dit alors d’arrêter à cause de poursuivants hostiles… Il me dit que ça se règlera sans confrontation directe à cette situation ou bien alors ce n’est pas à moi à le faire. Je ne peux m’empêcher après ça de faire le rapprochement avec les pratiques de ces sectes de chevaliers qui travaillent avec des têtes coupées…

J’ai trouvé un document à ce sujet sur le net que je vous envoie en pièce jointe… assez ahurissant, quand on pense que des hommes « importants » sont dans ce type de société secrète à l’heure actuelle… 

DOCUMENT A TELECHARGER (100 Ko)

Le Récit (11) dans (T)-III V.I.T.R.I.O.L. doclessecretsdestempliers.doc 

 

——————————-
 

Notes du 3-3-08

Je viens de recevoir 40-6 au yi king : l’homme à abattre… C’était L, la reptilienne. En la cherchant je suis tombée sur un dragon noir. L’envoi d’énergie lui a percé le flanc. J’ai vu du sang s’écouler. Je n’ai pas compris le sens. Le dragon avait l’air affaibli mais non terrassé.

D’autre part le son capté de mon âme jumelle augmente à chaque fois que je franchis une étape ou bien les tonalités sont différentes. Ce phénomène est un indicateur qui semble ne jamais devoir s’arrêter.

La vie humaine est décidément bien étrange. Cependant mes énergies ont tellement changé depuis le début de cette entreprise que je ne regrette rien.

——————————–
 

Mail à Nadine et Jane 4-3-08
 

Ce n’est pas encore la toute grande forme, mais je vais mieux, après tous ces travaux. J’ai rencontré mon ami voyant et il m’a raconté qu’il avait vu des choses positives avec des E.T. positifs, pour une fois… Comme il m’en parlait j’ai commencé à les percevoir aussi. Un être très longiligne m’a expliqué que nous sommes dans une faille dimensionnelle dans laquelle on nous a coincés (oeuvre des lézards). Ils sont là pour remonter notre dimension de cette faille afin que nous puissions passer dans la leur. Dans les trois années qui viennent, les humains devraient pouvoir vibrer à une échelle nettement plus élevée… J’ai vu un tas d’ovnis avec des êtres très différents. Les tout petits bleus verts hyper joyeux sont là aussi. Ils travaillent en coordination, surplombant toute notre 3D, comme s’ils intervenaient partout en même temps.

Et là je dois dire que j’ai vu ces E.T. très proches de nous. Au début de ce travail (en décembre), je les voyais derrière un portail, mais en ce moment, c’est comme s’ils étaient à une centaine de mètres au-dessus de nous. Il y en a énormément ! Ce sont donc des bonnes nouvelles. Je les sentais bien reliés par le chakra du coeur et les sentir m’a rendu de l’énergie.

=======================================================
 

Conclusion de cette première partie du Récit.

Ces deux voyantes et leurs aidants ont continué le travail de manière plus espacée, en se concentrant notamment sur leurs relations familiales et amicales qui créaient des liens souvent difficiles à cerner, d’autant plus que des manipulateurs interviennent dans ce type de relation afin de mieux nous piéger. Ce travail peut donc prendre du temps, mais il a été également plus aisé à gérer depuis cette période concentrée, car nous avons de plus en plus l’occasion de récupérer entre les travaux.
C’est à cette époque d’allègement que j’ai demandé à Jane de vérifier avec les guides de son côté, si ce serait un bonne initiative de témoigner de cette entreprise sur Internet. Elle répondit clairement oui. Depuis quelques jours elle travaillait avec un indien qui l’aidait dans les situations. Il a déclaré que les témoignages sur le net allaient permettre aux personnes concernées d’entreprendre un travail contre nos ennemis communs.

Suite à ce premier témoignage sur Internet, celle que je nomme ma sœur spirituelle est devenue ma collaboratrice la plus active. Elle a d’abord entrepris une énorme libération notamment sur les plans mentaux – miroirs, où les pièges sont également nombreux.

Elle dispose d’une énergie étonnante grâce à son lien fortement rétabli avec son âme jumelle, et d’un don de voyance exceptionnel, ce qui lui permet de travailler de manière autonome.

Ses descriptions sont tout aussi science fictionesques que ce qui a été relaté dans ce récit. Les situations contiennent davantage de données colorées, où pierres précieuses, magies diverses, planètes, étoiles et entités « lumineuses » interviennent régulièrement tels que des « anges » entre autres qui se révèlent des moyens de manipulation.

Elle aussi doit travailler sur son contexte familial et amical comme chacun d’entre nous, défaisant des nœuds d’interrelations par vampires interposés, souvent bien embrouillés, libérant des mixtures génétiques afin de récupérer toujours davantage ses propres pouvoirs. Elle a également eu affaire à la reptilienne notamment sous des versions qui avaient trait à l’Amérique du sud et sur des plans miroirs ou dans des situations qui faisaient songer à la mythologie gréco-romaine, voire encore à l’Atlantide dont cette mythologie s’inspire fortement. Le fils de la reptilienne a été réduit de « taille » notamment dans sa version de « merlin » en rapport avec l’Amérique du sud.

Nous avons également travaillé de concert à tour de rôle, ou parfois en même temps sans nous concerter, sur certaines situations dans lesquelles des phénomènes typiques à l’Amérique du sud ont eu lieu : têtes coupées, travaux négatifs avec des squelettes et des crânes conservés sur des milliers d’années, dans le but de soumettre leurs possesseurs sur des durées très étendues. Ainsi que divers travaux en rapport avec des insectoides, robots, etc.

Vers la fin de l’année 2008 nous en étions à percevoir les célèbres crânes de cristal, lorsqu’une action de libération s’est présentée à ce niveau. Un ovni se trouvait, sur un autre plan, fiché sur la grande pyramide d’Egypte, contenant une série de crânes de cristal. L’énergie envoyée sur l’ovni et les crânes a permis de le déloger et de le renvoyer là d’où il venait, c’est-à-dire, d’après les guides, d’une autre ligne temporelle située dans le futur, dans laquelle ils exerçaient un contrôle sur l’humanité. Ce travail m’a amenée à réfléchir sur ces fameux crânes de cristal dont certains sont répandus sur la planète. 

D’autres travailleurs « guerriers » ou « shamans » se sont également éveillés petit à petit et effectuent des tâches qui leur sont propres. Toutes ces énergies de libération mises en commun paraissent avoir un effet d’allègement notable, car en ce qui concerne les personnes que j’ai connues en premières lignes, leurs souffrances se sont vraiment apaisées. La vie change pour la plupart, intérieurement avant tout, avec un nouveau niveau d’énergie, mais également sur le plan extérieur, de nombreux changements et de nouvelles perspectives se mettent en place.

Avec ces collaborateurs, la synchronicité dans les informations que nous échangeons ne cesse de nous étonner, comme ce fut le cas dans la première partie de cette épopée. Le travail de l’un permet à l’autre de poursuivre et les échanges restent souvent intéressants.

La suite des récits sera peut-être publiée, en temps utile, lorsqu’il sera possible d’en effectuer une synthèse. En attendant, les données publiées dans la section ‘Brèves du Front’ donnent une idée de certains travaux en cours. La suite consiste aussi à approfondir les investigations, car il reste des domaines non encore élucidés.

Le but premier de ce témoignage détaillé était de fournir une illustration de la manière dont nous avons mis à jour plusieurs données qui paraissent cruciales au niveau de notre prise au piège dans la matrice, même s’il est pour ainsi dire impossible de relater certaines subtilités, parfois importantes, notamment en rapport avec notre relation personnelle avec la reptilienne en tant qu’être humain incarné durant la vie présente.

J’espère surtout être parvenue à illustrer suffisamment ce travail, – bien étrange, comme le disait un correspondant -, pour permettre d’inspirer les travailleurs qui se trouvent sur des voies similaires.

Le bilan du niveau d’énergie atteint par les premiers travailleurs nous permet d’encourager chacun à se mettre à la tâche dès que la possibilité se présente, car c’est une toute nouvelle perspective, une nouvelle conscience, qui s’ouvre à nous suite à une telle libération.

=======================================================


Articles par dates

juin 2009
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

maman89 |
*~~ Lili ~~* |
blogdavid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog info
| Amour de la sagesse
| Le Blog de Yann