Le Récit (7)

NOTE : Il est conseillé de lire ce récit en commençant par le début. Vous trouverez l’ensemble des chapitres numérotés dans la rubrique (T)-III V.I.T.R.I.O.L. du menu.
—————————-

mail de B (compagnon de Nadine) 24-1-2008

Bonjour c’est moi B, cette fois je décide de prendre directement la plume pour t’écrire. Les expériences que je vis ces derniers jours me sont assez surprenantes et si le combat en tant que tel ne m’effraie pas vraiment, la possibilité de pouvoir me tromper me hante. Ce doute, certainement parce que je ne suis pas habitué comme vous à ce type de travail. 

Non pas que je remette en question tes connaissances et le bien fondé de tes travaux mais je reste influencé par la crainte que nous soyons tous bercés dans l’illusion permanente où le blanc peut être noir et le noir peut être blanc… une confusion qui m’est insupportable au lendemain de mes premiers pas dans une armure blanche, armé d’une épée lumineuse qui fait fondre des monstres et depuis cette nuit des ailes pour porter ma belle tout là haut… je dois donc « délirer », « rêver » ou encore « me prendre pour un héros de légende »…

Depuis plusieurs années, il y a une chose en laquelle je fais plus que croire, autour de laquelle j’ai cherché à me construire et pour laquelle je me bats également : un engagement marqué par mes actes, mes voyages, mon travail, … c’est l’Amour. Celui dont tu parles dans ton dernier message, celui que j’appelle « l’amour universel » qui se matérialise et se concrétise par le sentiment « d’harmonie », cette sensation bien réelle que tout le monde, même le plus lobotomisé des moutons, peut puiser au plus profond de lui même, au plus profond de la vie, celui qui constitue le seul avenir de cette planète. Cette vibration qui fait fondre les barrières culturelles et sociales, celui qui peut sans paroles unir dans le respect deux êtres étrangers, parlant des langues différentes mais adoptant le même langage. Cet amour qu’on peut émettre aussi dans la 3D, encore faudrait-il le vouloir, être exempt de tout parasite ou toute corruption de l’esprit. Cette vibration encore présente mais dont on m’a quelque peu privé depuis l’envoûtement dont j’ai fait l’objet au Congo et depuis lequel je ne me suis plus jamais vraiment retrouvé…

Je suis convaincu que chaque être vivant (plantes et animaux) renferme cette source d’NRJ, mais pas uniquement celle là… aussi celle du son. Nous ne sommes ni plus ni moins que des cellules et des esprits vibrant à certaines longueurs d’ondes. Encore faut il apprendre à y tendre l’oreille, ces surprenantes antennes qui captent bien plus qu’on le croit (+ comme -). C’est bien la somme de vibrations qui me donne ce ressenti dans le haut du ventre, le ressenti d’un lieu ou d’une personne. C’est la résultante de cette somme de vibrations plus et moins qui m’indique l’harmonie et l’hostilité d’un lieu ou d’une personne (moi y compris). Encore faut il apprendre à ouvrir son coeur capable lui par la méditation d’amplifier ces vibrations positives intérieures et extérieures pour nous élever… l’Harmonie restant, à mon sens, la finalité de toute démarche spirituelle…

Cette « émission », je la sens au niveau du haut du ventre (moi qui ne savais pas ce qu’était un chakra il y a encore un an de ça). C’est également à ce niveau que je ressens les perturbations lancées par la magie noire ou les ombres et d’où partent les vomissements vides. C’est là que j’ai développé ma sensibilité envers les gens et les lieux. Alors, comme une protection avant tout travail, j’adopte une position de méditation puisée dans des enseignements d’indiens de l’Inde. Cette position me procure beaucoup de lumière et me fait ressentir cet amour que j’arrive à faire grandir… elle est la source de mon NRJ et de mon ouverture à tout ce que je découvre aujourd’hui…

Je te raconte tout ça car cette nuit il s’est passé quelque chose de très surprenant. En effet, je pense avoir été chercher Nadine je ne sais où, peut-être enfermée dans la 1D :
- Un réveil agité au milieu de la nuit me voit plongé dans l’obscurité, le vide noir, sans rien voir, angoissant, sans armes ni protections…
- Craintif je réveille Nadine qui veut me tendre des mains… mais je ne les vois pas. J’ai peur d’y rester enfermé. Puis Nadine se voit à mes côtés, moi, inquiet, je ne la vois pas. Je prends alors ma position indienne et essaie de me couvrir de lumière, d’y mettre l’Amour.
- Une porte apparaît et nous la franchissons. De l’autre côté plus de lumière mais des couleurs ternes… pas de grand soleil. Notre entrée dans ce monde là se fait par une trappe au sol. J’ai mon épée et je fends le sol qui se noircit et se craque.
- Un travail commence : Nadine est sur moi dans un lit où je suis attaché. Elle est dominante et noire. Elle a les yeux contournés de noir et le visage pâle. Elle a des griffes et des canines pointues. Je refais la lumière et l’amour et mes liens se transforment en lianes végétales fleuries que j’arrive aisément à briser. Je la vois alors couchée et des nuées de chauves souris sortir d’elle. Je la perce d’un pieu en plein coeur, et lui tranche la gorge.
- Elle est compressée dans une boite et se sent oppressée à côté de moi. Elle se repend. Apparaît alors un monstre à côté d’elle et là je m’élève avec des ailes dans le dos, comme tu le décrivais. Impossible pour moi d’agir. C’est Nadine qui prend alors un couteau et tue le monstre (peut être dans un filet) qui finit par fondre.
- Je prends Nadine dans mes bras et je m’élève, m’envole. On arrive dans les nuages et le grand bleu. On arrive dans un truc genre village dans les nuages ou alors les portes du paradis. Un chemin lumineux se présente face à nous et Nadine l’emprunte et s’en va.
- Toujours dans les nuages, je suis face à 3 ou 4 personnes lumineuses barbues, je suppose des sages, qui me disent : « écoute ton coeur, ouvre le, c’est ta force ».
- Puis je ne sais plus… j’ai cru voir tout ça fondre pour voir des diables et l’obscurité tout envahir… mais Nadine croit que je suis juste redescendu dans la chambre. Encore une fois le doute au final de tout ça.

En P.S., c’est Nadine cette fois, rien d’autre à ajouter pour l’instant, le petit travail de cette nuit en annonce certainement d’autres. Je vais tout faire pour aller revoir ces scènes tantriques initiées par L. Elle m’aura si souvent répété qu’on était ensemble en Inde que tout ça ne m’étonne que moyennement. J’ai omis aussi de dire que je possède un tissu que L m’a offert avant notre départ : un petit carré de coton (de la taille d’un coussin) qui possède l’insigne du mantra « Aum ». Jusqu’à présent je l’utilisais pour protéger mon ordi de la poussière mais plus j’y pense, plus je crois que je vais m’en débarrasser… au cas où.

————————-

Mail de Jane 24-1-08

En parlant de vision, j’en ai eu une ce midi pendant que je me reposais. Et bien j’ai vu une armée d’hommes tout noirs, dans un endroit encore plus noir !!! Ils avaient tous des yeux bleus. J’ai eu comme l’impression qu’ils se regroupaient pour préparer un coup… J’ai aperçu des uniformes et ils semblaient manipuler des choses mortes. Je pense qu’ils m’ont vue les voir car ils ont refermé une sorte de porte et après je ne les ai plus vus ! Mais ce qu’ils ne savent pas c’est que je l’ouvre quand je veux cette porte ! Parce que je les ai revus deux minutes après !!

Au sujet de ton dernier mail, justement, j’ai l’impression de vivre dans le monde sous terre, disons que je suis très souvent en connexion avec ce monde là, ce qui explique peut-être que je ne suis pas au plus haut de ma forme ! C’est comme si une partie de moi voyageait là dedans la journée car ils se passe des trucs bizarres ! Comme cet après midi après avoir vu ce groupe aux yeux bleus fluo, je suis remontée à mon ordi pour bosser. Je travaille une heure puis subitement je sursaute car j’ai senti et vu un des types du groupe à mes côtés !! J’ai ressentis qu’il me disait de déguerpir avec des grognements immondes. C’est là que je me suis demandée si une partie de moi n’y était pas allée les espionner ! Je ne sais pas quoi penser…

Je vais suivre tes conseils et ceux des guides aussi, càd de travailler à mon chakra du coeur, le mien ne tourne pas car il est tout noir, je l’ai vu aussi ce midi ! Je pense que je vais souvent le nettoyer pour aussi avancer dans ce travail qui nous concerne tous !
 

————————-

Mail à B et Nadine 24-1-08

B, Ma vision de l’affaire c’est que vous avez fait du super bon travail. Passer du noir au coloré, pour ensuite arriver dans des plans supérieurs, voilà un travail qui montre bien que l’amour a agi. Le fait que tu penses retomber dans le noir, ce n’est pas seulement une idée, mais une réalité, car ce travail ne s’arrête jamais jusqu’à la fin. Pouvoir revenir momentanément dans la 3D signifie que tu peux prendre un peu de repos, jusqu’à ce que la pression redevienne trop forte et que tu sois à nouveau « obligé » de travailler.

Mais il est certain, car pour moi c’est pareil, que quand tu as terminé avec un épisode, le suivant arrive. Quand on est épuisé, on peut aussi demander une protection momentanée des guides. Mais ils ne peuvent la donner que si c’est possible. Il n’y a pas de vacances au programme, excepté quand on a franchi un énorme cap. Parfois le suivant peut se faire attendre longtemps, mais cela peut être inquiétant également, car cela peut signifier qu’on est pris dans un piège illusoire… C’est pourquoi le yi king est toujours utile pour voir s’il ne faut pas y retourner volontairement.

Le fait est que Jane et moi sommes également tellement liées aux travaux de sa sainteté, qu’il est nécessaire que vous travailliez aussi, sinon nous souffrons encore plus. Nous sommes dans le même bateau et aucun de nous n’a le choix en fait.

C’est la raison pour laquelle nous avons été mises en présence les uns des autres. L’un sans l’autre, nous n’y serions pas arrivés. Je ne sais pas encore quel est ton rôle exact là dedans, B, mais te voyant de temps à autres victime de Nadine et de sa sainteté (la reptilienne), je suppose que tu es bien obligé de travailler aussi. Cependant, je tiens à te rassurer, le travail s’allège avec la pratique. C’est de moins en moins pénible plus on avance.

Plus vous avancerez, plus le travail deviendra facile. C’est mon cas en ce moment, je commence à respirer un peu. Au début de cette épopée, j’étais réveillée parfois plusieurs fois par nuit pour combattre. Je décris plus bas ce que je vois comme étant la fin du travail… du moins je l’espère.

Nadine, je pense t’avoir écrit que j’avais entendu « c’est made in India » lorsque je regardais une situation qui te concernait. J’ai pensé que tu devais avoir un objet en ta possession qui devait être conducteur d’une grosse négativité. Je te suggère, avant de te débarrasser de ce carré, met ta main dessus ou demande à B, pour ressentir ce qu’il dégage. Il y aura probablement un travail derrière ça. Le Aum, ce n’est pas rien, c’est le son sacré de la création. Je n’ose imaginer la négativité qui est déployée si on travaille dans le noir avec ça…

Les dernières news concernant ce qui nous attend : Pour le moment, je suis « sur » T (fils de la reptilienne), les cathares, l’Egypte d’Horus et le temple du soleil inca. J’ai vu des chevaliers et je suis aussi tombée sur des données sur internet en rapport. J’ai vu T en chevalier qui exterminait les cathares, puis je l’ai vu participer au rituel où la main droite de l’alchimiste était mangée, avec sa mère et d’autres. Ce que j’ai appris sur le net c’est que ces chevaliers possèdent le secret des templiers et ce secret ce serait des têtes coupées qu’ils maintiennent animées. Des têtes de sages et de voyants. Comme par hasard, on trouve la même croix des templiers chez les incas coupeurs de têtes et chez les égyptiens adorateurs d’Horus. Tout ceci mènerait vers l’alchimie noire et la création d’un faux soleil, càd Horus, le serpent à plumes, Lucifer, etc. Ce soleil aurait été créé artificiellement via les sacrifices, la magie sexuelle, et l’alchimie détournée, pour créer des univers parallèles.

J’ai eu droit à une visite du fin fond de la 1D. Il y a un temple du soleil avec un faux soleil au-dessus… J’étais couchée sur le temple, comme crucifiée sur le sommet. Après délivrance j’ai pu voir que c’est un domaine très actif et très nourri en énergie. Pour dire qu’ils sont fortiches et que c’est un gros morceau. Notre cher T serait un adepte d’Horus et un templier ou chevalier, en plus d’être un alchimiste noir… Voilà pour le résumé. Et comme tu étais la favorite de T, ce grand enchanteur, merlin noir et envoûteur de ces dames, je suppose que tu auras ton mot à dire… Je pense que ce morceau de choix devrait être le dernier, car après le faux soleil et le faux or des alchimistes, je ne vois pas ce qu’ils auraient pu encore inventer de mieux !
 

————————


Articles par dates

juin 2009
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

maman89 |
*~~ Lili ~~* |
blogdavid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog info
| Amour de la sagesse
| Le Blog de Yann