Le Récit (5)

NOTE : Il est conseillé de lire ce récit en commençant par le début. Vous trouverez l’ensemble des chapitres numérotés dans la rubrique (T)-III V.I.T.R.I.O.L. du menu.
 

———————————–
 

Mail à Jane et Nadine 19-1-2008

Le cône miroir de L est costaud. Il a fondu mais il s’est déjà reconstruit. J’ai vu qu’il est rattaché à un phénomène ovni… des forces électroniques ou un truc comme ça. Il est donc toujours maintenu en place, même s’il n’est plus nourri de la même façon. Merci Jane si tu peux encore me donner des indications sur ce qu’il y aurait à faire contre ce phénomène. Le cône miroir est relié à un cône à l’envers, comme pour les autres formes, mais les deux cotés, vers le haut et vers le bas, sont séparés comme par un anneau d’énergie bleuâtre… un truc qui vibre, comme si c’était de l’électricité ou quelque chose du genre. Cela forme un anneau et cet anneau, nous l’avons tous autour de la tête. Ce qui signifie qu’on a tous un chapeau pointu sur la tête, avec son opposé qui entre en nous, et la pointe de ce cône opposé vient se ficher dans le chakra de la gorge…

Oui, ils aiment bien la gorge apparemment. Et la gorge produit le son… Le son c’est le vrai pouvoir magique, c’est bien connu dans les textes égyptiens. Lorsqu’il a le pouvoir du son, le mage peut créer ce qu’il veut, rien que par la parole. C’est donc ce pouvoir là qu’elle nous pompe… Ce que j’ai vu, c’est qu’il faut enlever l’anneau et ensuite enlever la forme complète. Mais pas encore trouvé comment faire. Je demande donc à Jane de regarder, car je pense que ça va être un lourd travail. En écrivant ceci, j’ai des images qui me viennent. Je vous tiendrai donc au courant si j’ai du nouveau à ce sujet. Autre chose, est-ce que H (Horemheb délivré) va vraiment aider maintenant ? Je le vois toujours en tant qu’âme, dans une sorte de sphère transparente, en train de survoler la terre, comme s’il inspectait… J’ai reçu une grosse charge et j’ai vu une grosse coupole toute noire. Je me demande si ce n’est pas H qui me l’a montrée… Merci de confirmer ceci.

Pour Nadine, dans l’optique du « souverain intégral », tu vois que B est lui-même capable de gros travaux. Idem pour toi et tout le monde. Tant qu’on ne se fait pas bouffer par des vampires, on est tous lumineux et le soleil central, càd notre Source à tous, celui qui produit la lumière dorée, peut travailler à travers nous. Pour ce faire, on utilise aussi les moyens qu’on a développés dans d’autres vies. Sans doute que B a reçu des initiations en tant que combattant dans l’invisible. C’est pour ça qu’il a été envoyé près de toi pour t’aider… et vis versa. On a tous choisi de s’en sortir dans cette vie.

Pour continuer avec le symbolisme, prenons les mosquées… Elles ont toutes une coupole. Et autour de ces mosquées, qu’y a-t-il ? Des minarets surmontés de chapeaux pointus !! Et c’est dans les minarets que les prêtres vont chanter les prières pour les fidèles ! Les prières sont donc détournées en faveur des mondes parallèles d’où proviennent ces ovnis bleus… D’où leur force, car c’est toute l’énergie spirituelle des gens qui part là-dedans ! Cette forme géométrique avec son anneau électrique maintient le pouvoir des illus et celui de sa sainteté la reine des serpents ! Cela signifie que l’emprisonnement du son sacré n’est pas fait seulement en Europe, mais aussi dans les pays arabes, en Inde etc. Je pense notamment au Taj Mahal, ce fameux mausolée en Inde qu’un Maharaja a fait construire lors du décès de sa femme. Il y a une immense coupole dessus, avec des tours pointues et devant, un grand lac rectangulaire qui reflète l’édifice ! Le vrai miroir donc ! Je ne sais pas pourquoi je vois toujours ce mausolée… peut-être un des temples de sa sainteté (la reptilienne) !
 

—————————-
 

Mail de Nadine 19-1-08

A mon tour cette fois de faire parvenir un grand mail à toutes les deux, c’est cool de m’envoyer des copies de vos échanges, ça me tient un peu au courant des choses.

Nous avons travaillé, j’ai pris mon courage à deux mains pour affronter avec B un serpent que j’ai commencé à voir en moi depuis quelques jours. Je vais raconter l’essentiel pour ne pas que ce soit trop long mais à mon avis, ça va vous intéresser car il y en a pour chacune !

1- Je vois ce serpent en moi, noir aux yeux rouges, que B a aidé à tuer, je le voyais en effet immense, sortir de moi pour entrer par la bouche de B. Il a dû lui couper la tête, le trancher de toute part avant de le brûler. En parallèle, il se voyait toujours en chevalier, à cheval (peut-être pour éviter de « marcher » dans tous les serpents qu’il y avait sur le sol aussi) avec un aigle sur l’épaule. Le serpent a brûlé, moi avec, pas une super sensation, jusqu’à ce que je sois « recrachée » hors de lui, ensuite il a été à nouveau découpé pour être emporté par 4 aigles (chacun un morceau) qui se sont ensuite envolés vers les 4 coins cardinaux.

2- Je me rends compte que le bûcher central qui était destiné au serpent était relié par le sol par 5 chemins menant chacun à 5 pyramides (première fois que j’en vois d’ailleurs), ça commence à flamber puis boum, plus rien, je redeviens alors un personnage mauvais, mesquin cynique et au super pouvoir, un lézard presque élégant et bien sapé. B le remet sur le bûcher, je sens que je meurs une deuxième fois, la bête s’ouvre et nous voyons tous les deux que quelque chose de lumineux en sort: une racine puis une fleur. Pour avoir souvent vu ce genre de chose lors de régressions, je sais que c’est une fausse image qu’on nous donne là. En effet, la chose repousse et reprend pouvoir. On comprend alors qu’il faut anéantir chaque pyramide pour détruire le point central qui les relie. A partir de cet instant, je me vois « hors plan », sereine, lumineuse, long habit, assise, les mains posées et croisées sur mes jambes… là, je sens que je vais pouvoir tout voir.

3- Pyramide 1, s’y tient un grand serpent blanc enroulé sur lui-même, il me remarque et me montre des yeux rouges et ses crocs. Il protège un oeuf, on le perce et une bestiole minuscule, puissante et noire en sort, une immense épée lumineuse l’a percée en son centre et il a fallu un moment pour que cette chose perde vigueur et pouvoir. L’épée avait aussi tranché le serpent après avoir été fixé par 4 liens pour le maintenir prisonnier. Je vois le premier « conduit » reliant cette pyramide au centre du bûcher se noircir puis se désintégrer.

4- Pyramide 2, une très grande et belle femme se tient derrière elle, pour la protéger, cette pyramide a un disque de lumière bleue en stagnation autour de la pointe de l’édifice. Elle dit que c’est son pouvoir, sa force. B me dit qu’elle est hyper belle, du coup, arrive un immense miroir qui vient lui refléter sa vraie image, une immense bestiole avec des serpents. Elle ne supporte pas ça, le miroir lui reflète aussi un puissant rayon lumineux qui la désintègre en son centre, dans son chakra solaire, avant de la brûler toute entière. L’édifice se désintègre et comme pour la première, le conduit relié au bûcher central se noircit et se désintègre.

5- Pyramide 3, un homme mi-bête (à tête de lion ou de tigre) protège celle-ci, ce sont à chaque fois de très grands personnages qui se tiennent derrière la pyramide. Il a de longues griffes, que j’ai d’abord vues sous formes de couteaux et autres trucs tranchants. Il maintient une femme prisonnière : ma mère!!! Au centre se tenait une cruche de sang qu’on lui donnait à boire pour la nourrir, ça lui donnait ensuite de très grands pouvoirs négatifs. C’est un état qu’elle n’avait pas choisi, elle me l’a d’ailleurs dit en s’excusant, en me demandant de la libérer. Je lui défais ces chaînes, elle monte vers la lumière et je vois que c’est elle, d’en haut, qui amène une très grande main qui vient écraser cette pyramide, comme si elle avait la force, même avec un seul doigt de l’écraser dans le sol. Idem, je vois que le conduit se noircit et disparaît.

6- Il ne reste que 2 pyramides, la 5 et la 6ème, je vois qu’elles sont maintenues toutes les deux par le même personnage, il a des fouets dans chaque main (j’ignore encore si il s’agit du même homme qui tentait de nous séparer B et moi) qui se transforment ensuite en serpents. En regardant d’abord dans la 5ème, je vois qu’avec ses membres, il est en train d’étouffer une femme que je libère en lui tranchant le bras droit, je vois qu’il s’agit de toi. Comme pour ma mère, on t’amenait une cruche, au centre de la pièce nue… une cruche d’eau ! Tu voyais les évènements dans l’eau, je comprends que tu as été asservie et faite prisonnière pour tes dons de voyance et que tu devais voir pour « eux » ou « lui ». Je te libère aussi, tu me remercies et je te vois courir, heureuse, souriante et gaie.

7- Dans la dernière pyramide, qui n’est pas encore libérée du « bras gauche » du type, je nous vois Jane et moi, siamoises…, nous sommes assises, toujours dans cette pièce vide et ensemble nous produisons un son horrible, nous parvenons à crier, chanter ou prier, difficile à dire en tout cas à produire des sons aigus, qui n’en forment qu’un seul et qui attire une immense négativité… une sorte de boule noire créée par ce son, on la voit au centre de la pièce, former comme une boule vivante, un vrai générateur de négativité et de puissance dans le mal. Les siamoises sont bâillonnées, je leur vois un grand scotch sur la bouche pour qu’elles arrêtent. Une armée entière se tient prête et commence à lancer des pics, des lances, des épées et des flèches sur le type qui hurle et s’écroule.

C’est alors que TOUT : le bûcher central, les conduits menant aux pyramides, les pyramides elles-mêmes sont emportées vers le sol au centre, pompées ou aspirées dans un grand trou commun. Le sol se referme, les siamoises ont elles aussi été englouties, elles devaient mourir aussi. Le calme, une plaine. Des gens arrivent du fond en se tenant la main, ils forment une immense ronde à la place de ces pyramides et de là jaillissent la lumière et le soleil car jusqu’à présent, tout était noir, la terre et le ciel.

Un vrai film avec une belle fin… Le yi king me donne le 51-1 suite à ça, je comprends que ça parle de ma situation et de mon ressenti de ces derniers jours en sachant que je devais attaquer cette situation. Je vois bien que les choses se sont déroulées avec l’aide nécessaire. Voilà, une avancée de plus… j’espère. J’ai hâte de savoir où nous en sommes et si tout ça sera bientôt terminé ou bien apaisé.

A part ça, tout va bien, nous allons bien mieux B et moi depuis qu’on a pu « dégommer » le type qui tentait de nous séparer. Tiens, un petit détail qui pourrait être important : nous avons mal dormi et il y avait à coté de B un homme très mince, la soixantaine qui portait une tenue « ensemble pantalon » beige, chemise à manches courtes plutôt rigide, coton épais, un peu genre uniforme mais tout beige sans aucune insigne. Ce n’était pas vraiment une âme qui voulait partir mais il venait surtout pour nous aider car il voulait se faire pardonner, je n’ai pas pu savoir de quoi. J’ai tout de suite pensé à ce Horemheb…
 

——————————-
 

 Mail de Jane 20-1-2008

Pour ce qui est du type, oui je confirme mes voyances de la fois passée, il peut être d’une aide précieuse dans ce travail ! Surtout par sa capacité de « voyager » il peut en effet aider dans le démontage de ce gros merdier, surtout contre L (la reptilienne) !

Pour Nadine, je pense que tu as encore du boulot avec les serpents, ce n’est pas encore terminé ! Et j’ai aussi l’impression que mon état de détresse actuel provient de ça !

Donc concernant ce H (Horemheb), franchement n’hésitez pas à lui demander de l’aide, il nous est entièrement dévoué !! et peut surtout vraiment nous aider !
 

——————————–
 

Mail et notes du 20-1-2008

En effet, je confirme qu’il reste du travail pour Nadine et que ces situations sont liées. Je viens de comprendre que puisque je me situais dans une de ces pyramides, j’étais aussi à la merci de ce son immonde que vous produisiez… et je pense que c’est ce phénomène qui s’est manifesté l’autre jour jusque dans mon lit, où j’ai été secouée par un son que je n’entendais pas ! C’est assez ahurissant il faut le reconnaître !

Pour ma part, quand j’ai commencé le travail ce matin je suis tombée dans du glauque et du noir opaque. En fermant les yeux, j’ai senti que je me trouvais à nouveau dans l’enfer le plus bas. Je passe les détails, mais je me suis retrouvée chez ma grand mère sorcière qui tenait toute la famille ligotée. Il a fallu beaucoup de temps pour attirer l’énergie aussi bas, mais j’ai finalement délivré toute ma famille et elle aussi pour finir, parce qu’elle demandait pardon.

Ensuite, je pensais avoir la paix pour la journée, mais non, les festivités ne faisaient que commencer. L’énergie a baissé à nouveau et me revoilà dans le noir complet ! Rebelote, je me remets en séance, et j’ai commencé à visualiser une situation dont on pourra faire une vraie BD… après le film de Nadine, on aura quelques épisodes…

C’était toujours l’enfer le plus noir. J’y voyais à peine un peu mieux que dans la séance précédente, mais j’avais quand même un peu plus d’énergie. Je vois des grandes pyramides à perte de vue. Je me faufile entre tout ça, noir charbon et glauque à mourir. Puis tout à coup se dresse devant moi une forme plus haute qu’une pyramide que j’avais déjà entrevue, un édifice hyper pointu. Je le survole (sur le balais que ma gd mère sorcière m’a prêté pour le coup !) et je suis devant cette pointe qui semble émettre une énergie bizarre, glauque aussi, mais légèrement éclairante qui devait donc provenir d’ailleurs. Les aspérités deviennent plus visibles et en me remettant devant la forme, je reconnais la tour Eiffel ! Toute en ferraille, imposante et traversée par un courant bleuâtre.

Je vois que cette tour sert de passage à une énergie (depuis la surface de la terre) et que cette énergie arrive jusque là en bas. Puis je vois des E.T. (petits gris) qui descendent via cette énergie, à partir de la tour en surface, dans le second enfer puis enfin dans le premier le plus bas. Je vois aussi des squelettes animés et j’entends que ce sont des âmes damnées qui servent les E.T. Ils semblent affairés et je me demande à quoi ils peuvent bien  s’occuper… et là tout à coup je vois une gigantesque tête sous la tour Eiffel qui semble être la chose dont on s’occupe tant. Cette méga tête m’a fait penser à Dart Vador, parce qu’elle avait une coiffe du même genre et complètement noire comme le reste.

Je demande aux guides quoi faire et on me dit de mettre la tour dans la lumière dorée (la fusion de l’or). Après quelques minutes, je vois la tour Eiffel tomber sur le côté. Puis, enfin, elle s’enfonce dans le sol alentour, comme si c’était un sol marécageux.

Les E.T. prennent la fuite et je me retrouve devant la méga grosse tête. On me dit de bien la regarder et là je vois ses gros yeux rouge sang ! Je reconnais une tête de pharaon et j’entend une sorte de son hyper négatif, qui me fait aussi penser à la voix de Dart Vador dans le film, mais plus puissant, plus profond et beaucoup plus négatif. Une monstruosité à couper le souffle… Tout en fixant la chose, je vois la coiffe qui tombe et la peau qui se décompose. C’est alors que je découvre que cette tête est réalisée avec de la ferraille tout comme la tour Eiffel, mais en forme de tête. J’en déduis que ce montage est une construction des E.T. pour maintenir le niveau d’énergie de la planète très bas, au moyen du détournement du son des illuminati. Les yeux rouges étant toujours présents, je m’aperçois alors que ce sont les yeux d’un gigantesque serpent qui se situe à l’intérieur de cette tête !

La ferraille tombe en morceau, et ne reste plus que le serpent. Je distingue finalement que la queue de ce serpent va jusqu’à l’extrême pointe de l’enfer le plus bas, qui est en forme de cône. Je me souviens alors de mon rêve de cette nuit, où une copine m’embêtait avec un petit serpent et celui-ci avait la gueule grande ouverte. J’ai donc visualisé que la bête ouvrait la gueule toute grande et là j’ai vu mon AJ débarquer (première fois que je le vois à l’œuvre), qui prend un grand seau rempli d’or liquide et qui lui verse dans la gueule… (mon AJ est du signe du Verseau… ). J’ai vu l’or descendre jusque dans la queue du serpent et le corps se remplir.

C’est alors que je me suis retrouvée au deuxième niveau de l’enfer, là où il fait plus clair… Je me trouve devant le sphinx et je reconnais que la fameuse tête nourrie en bas correspondait à la tête de ce sphinx ! Les yeux du sphinx étaient toujours rouges et donc il était habité par le serpent… En observant encore, j’ai vu l’or qui remontait par le corps du serpent, comme par un trop plein de l’étage en dessous. L’or a finalement fait exploser les yeux rouges du serpent et s’est déversé par les orbites.

Ensuite, je me suis retrouvée chez nous en 3D… à nouveau devant le sphinx et là je vois qu’il se transforme en lion vivant géant. La tête de pharaon sculptée explose sous la poussée de la tête du vrai lion qui reprend sa place ! Puis je vois ce lion géant, vraiment géant, se lever et commencer à marcher sur la terre. Chacun de ses pas le menait d’une ville à l’autre. Il écrasait à chaque pas quelque chose de pointu. Des obélisques sans doute. Puis enfin je l’ai vu aussi écraser le cône de la reptilienne de sa patte droite avant !…

Voilà donc une épopée digne d’un beau chapitre de livre fantastique… En voyant la tête et finalement les têtes, j’ai compris que Horemheb avait été ce « pharaon » qui a usurpé la place du lion et qui a finalement servi à nourrir ce méga serpent. Comme je tirais le yi king après ça et que je demandais si tout s’était bien passé, j’ai vu ce H applaudir… Il devait être content d’être libéré… puis j’ai vu un autre guide à côté, en train de prendre des notes, avec des lunettes sur le bout du nez ! Ils rigolaient et semblaient bien s’amuser ! Bref, merci Jane de me donner ton impression. Le yi king m’a répété que j’étais en ordre pour les détails et que j’avais compris où nous en sommes. 52-6.

En ce qui vous concerne, bien possible qu’il y ait encore des histoires de famille, puisque pour ma part j’ai commencé par régler l’affaire de la sorcière familiale.

Les lions noirs sont ainsi vaincus. Sur le coup, je comprend aussi pourquoi la reptilienne se sert autant d’un cône. En effet, l’enfer le plus bas est conique. C’est un cône à l’envers. Et comme on m’a montré que les formes géométriques sont toujours collées à leur envers, je comprends que tout ce qui est conique prend en réalité sa source négative dans l’enfer le plus noir… D’où les chapeaux pointus des sorcières, les chapeaux de merlin, etc. Ce qui explique que L n’est ni plus ni moins qu’une sorcière ! Le rayon bleu (la guirlande sur le bas du chapeau) signifie qu’elle est en plus vendue aux E.T. qui viennent lui prêter main forte ! Ici le yi king m’avertit que le combat continue sans me laisser le temps de reprendre haleine (merci pour l’info !).

Réfléchissant, je comprends tout à coup ce qui se passe quand je « ne vois rien »… en fait c’est parce qu’à ce moment là je suis dans l’enfer le plus bas où il fait totalement noir. Ca c’est la grosse découverte de la journée, car je comprend qu’au lieu de pleurnicher, il suffit que je canalise de l’énergie pour voir où je me trouve dans cet enfer et que je n’ai d’autre choix que de travailler… sinon ben je reste là… qui a dit que je faisais tout ceci juste pour le fun ?… ;)

Voir les guides qui ont dépassé le bien et le mal et rigolent autant d’être coincés en enfer que d’être des guides lumineux, voilà encore une grande leçon qui m’aide à accéder à une autre vision et à plus de détachement.

Le yi king confirme qu’il reste du travail. Pas mal de choses encore. Mais il dit que ça va aller beaucoup mieux par le fait que le combat va se poursuivre en équipe, sans relâche. Des grosses chutes et découragements pour vous. Pour moi aussi, ne vous tracassez pas… Courage donc, ce n’est pas le moment de faiblir, nous tenons le bon bout ! C’est bien plus que le maître de l’illusion que nous combattons, ce sont les vrais dragons, serpents et E.T. qui bouffent ce monde !

———————-


Articles par dates

juin 2009
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

maman89 |
*~~ Lili ~~* |
blogdavid |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog info
| Amour de la sagesse
| Le Blog de Yann